En ce jour de black friday, il pourrait paraître anachronique de parler mutation écologique de la société tant cette foire commerciale illustre parfaitement notre incohérence collective : Nous voulons tous une meilleure protection de l’environnement et de la nature … mais, dès que l’occasion se présente nous nous ruons dans les commerces pour acheter toujours moins cher, car fabriqué dans des pays non respectueux du droit des travailleurs et de l’environnement, des objets dont nous n’avons pas besoin.

Pourtant, la mutation écologique est bien là ; On ne parle plus que de cela : Comment changer nos habitudes pour mieux respecter notre environnement !

Malheureusement, la réponse nous la connaissons tous, cela passera par une baisse de notre consommation en volume, c’est à dire qu’on achète moins de choses,  même si le prix payé globalement par notre consommation sera le même, voir supérieur à ce qu’il est aujourd’hui (la relocalisation de la production et démondialisation sont des facteurs de hausse des prix) – La révolution du développement durable est inflationniste et pourrait inverser le sens des valeurs

La déconsommation en volume au profit d’une meilleure consommation (locale et respectueuse de l’environnement) est elle source de décroissance ou autre contraire d’une croissance renouvelée ? De manière excessivement simplifiée, si nous arrêtons d’acheter des produits fabriqués en Chine dont nous n’avons pas besoin … mais que nous consacrons le budget économisé dans l’achat de produit fabriqué en France, ne créons nous pas de la croissance nouvelle, source d’emploi ?

Vous devriez vous intéresser au « modèle économique » de la Vendée qui illustre parfaitement cette idée – Reportage Alternatives Economiques : Les Herbiers, pays du plein-emploi

 

Je ne suis pas économiste, le raisonnement est probablement trop populiste pour être réaliste. Mais ne s’agit il pas là d’une véritable espérance qui pourrait satisfaire les revendications sociétales des #giletsjaunes ? 

Cette forme de protectionnisme écologique n’est il pas une solution ? – Le protectionnisme écologique est en marche ; Les 30 glorieuses sont-elles devant nous ? – A nous de montrer le chemin, à nous qui avons un pouvoir d’achat élevé de l’utiliser pour amorcer le cercle vertueux !

Bref, derrière l’idée selon laquelle il faut consommer moins, mais mieux, derrière l’idée selon laquelle il faut apprendre à déconsommer pour protéger notre environnement, c’est tout une économie qui est remise en cause ! De nombreux modèles économiques pourraient tomber et alors que d’autres pourraient s’imposer !

Pourtant bien malin celui qui est capable d’anticiper ces modèles économiques qui vont être détruits … et ceux qui vont s’adapter à la nouvelle donne écologique.

Que penser de :

  • Danone par exemple : Un géant de l’agro-alimentaire qui fait ses marges sur la vente de bouteille en plastique (bouteille ou lait) et sur l’exploitation d’agriculteurs qui n’arrivent pas à vivre de leur travaille ;
  • Renault ou encore Michelin : Des géants de l’industrie automobile dont on nous explique qu’ils ne pourront plus vendre de voiture thermique dans 20 ans … alors que les clients ne veulent pas rouler à l’électrique et que surtout l’électrique ne change rien à la pollution globale du véhicule ; L’avenir de l’automobile est le vélo !
  • Carrefour et toutes la distribution de masse : Quel avenir dans une société de consommateur qui fait grève ? La consommation locale et bio est t’elle compatible avec la consommation de masse des hypermarchés ?
  • Lafarge : L’empreinte écologique de la fabrication du ciment est un désastre ! Dans une mutation écologique, le modèle économique doit être réinventé ;
  • Total, Technip, Vallourec : Quel avenir pour l’industrie pétrolière à l’aube d’une baisse de la production de pétrole ? (cf »Un nouveau choc pétrolier en préparation ? ») ; 
  • De Société Générale, BNP qui construisent leurs marges sur le financement de la mondialisation ;
  • Unibail Rodamco, société foncière propriétaire de centre commerciaux dont le modèle économique n’est pas compatible avec la perspective d’une déconsommation ;
  • EADS : Alors que le voyage en avion est vu comme l’un des plus polluants, les perspectives de hausse des ventes ne seront t’elles pas remise en cause par le pragmatisme écologique ;
  • LVMH : Remettre en cause la mondialisation excessive, c’est remettre en cause le modèle économique de la Chine, productrice à bas coût de tout ces produits dont nous n’avons pas besoin ! Remettre en cause le modèle économique de la Chine, n’est ce pas remettre en cause la capacité des Chinois à acheter des produits de luxe ? (Vuitton réalise aujourd’hui un tiers de ses ventes auprès de la clientèle chinoise)

 

Voilà, en 10 lignes nous venons d’exclure 13 entreprises d’un portefeuille actions de long terme. Exclure 13 entreprises sur les 40 du CAC40, c’est exclure 33% du CAC40 ! C’est énorme !

Anticiper une démondialisation, c’est anticiper, tout simplement, la remise en cause de toutes ces entreprises mondialisées qui ont construit leur fortune (et donc celle de leurs actionnaires) sur l’exploitation de cette mondialisation excessive.

Mais attention, il n’est pas question d’affirmer que ces entreprises vont disparaître, mais simplement qu’elles vont devoir se réinventer, bâtir un nouveau modèle économique et donc passer par des périodes de transitions qui pourront être complexe à gérer !

La démondialisation est une mauvaise nouvelle pour les entreprises mondialisées ! et c’est au contraire une très bonne nouvelle pour les entreprises localisées ! C’est une lapalissade d’une naiveté déconcertante d’exprimer cette idée, mais n’est ce pas pourtant le cœur du moment que nous sommes en train de vivre ?

L’avenir n’est il pas aux PME et autres petites entreprises qui produisent en France des produits consommés par les travailleurs Français, plutôt qu’aux entreprises mondialisées qui font produire dans les pays émergents, les produits vendus aux chômeurs Français.

Un pays qui ne produit plus rien … peut il durablement espérer être un pays riche au pouvoir d’achat élevé ? Une société de service n’est elle pas une utopie éloignée de la vie économique ? Le service est toujours au service d’une production … si la production disparaît, le service aussi !

 

A suivre …

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de bilan patrimonial


38 Comments

  1. En tout cas, hier soir, j’ai profité des -30% sur les parfums chez une grande enseigne du secteur.

    Et quand on sait que la seule augmentation de la consommation de charbon en Chine, pour les 9 premiers mois de l’année dépasse le total de la consommation d’énergies fossiles en Europe, on comprend vite que la solution n’est pas en France, ni en Europe, et que les activistes écologiques brassent plus d’air qu’autre chose. Leur stratégie est bien connue : faire passer des lois et s’ériger en pourvoyeur d’indulgences en vendant formations, labels et bon points. Le tout grassement rémunéré bien sûr.

    • Qui achète les produits fabriqués en Chine ? Le pouvoir est entre les mains du consommateur occidental !

      • Vous voulez donc rapatrier touche la chaîne de fabrication des smartphones, par exemple, en Europe ?

        Vous allez sans doute multiplier leur prix par deux ou trois. Comme c’est devenu dans bien des cas un outil de travail indispensable, il y aura ceux qui ont les moyens, et ceux qui ne l’ont pas. Comme ces gens qui ne peuvent accepter un emploi parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’acheter un véhicule, même d’occasion.

        Comme on est en France, je suppose que l’état inventera une nouvelle taxe pour aider les classes défavorisées à s’en payer un. Et une taxounette de plus, une. Mais solidaire, la taxe. Et donc un peu plus de dépenses contraintes pour les classes moyennes, et forcément un reste à vivre diminué, donc moins de consommation.

        Et vous pourrez dire que les Français adhérent massivement au principe de décroissance…

        L’écologie, le nouveau nom du système soviétique.

        • Fredy Gosse says:

          NON c’est « plus pire » là on parle de milliards de morts pour sauver la planète.ceci dit Guillaume n’ apas « FREE »sinon il aurait tout compris depuis longtemps …..-:)

      • Guillaume

        J’ai vraiment l’impression que vous êtes comme beaucoup d’autres d’ailleurs, un brin nombriliste. La France ne pèse pas grand chose (1% des émissions de gaz à effet de serre) dans le monde, l’Europe 10% peut être…et surtout réduire sa consommation est contrebalancé à la puissance 3 par la croissance démographique du monde. Et là, qu’est ce qu’on fait ? quelle prétention ou quelle ignorance de croire que nous pouvons nous tous seuls changer le destin du monde. Vous croyez que Total ne travaille que les énergies fossiles ? que le capital de Total est Français (30% seulement) ? que les créations de LVMH sont faites en Chine ? que les banques peuvent prêter à des taux aussi bas en n’ayant pas des activités plus lucratives ? Je note toutefois que vous admettez que les voitures électriques polluent autant que la plupart des nouvelles thermiques, vous avez un peu de recul….oui il y a un excès de consumérisme, contre lequel je peste tous les jours, trop de centres commerciaux (qu’attend on pour les taxer pour cause de pollution) mais je suis persuadé aussi que nos grandes entreprises sauront prendre le bon virage pour garder leur suprématie mondiale, et servir mieux leurs clients. Je serais beaucoup plus nuancé que vous sur l’urgence à rééquilibrer son portefeuille (+40% cette année en ce qui me concerne, à côté de la performance de l’immobilier…qui lui aussi abime la planète. Comme d’habitude vous provoquez …

        •  » La France ne pèse pas grand chose (1% des émissions de gaz à effet de serre) dans le monde, l’Europe 10% peut être…et surtout réduire sa consommation est contrebalancé à la puissance 3 par la croissance démographique du monde. Et là, qu’est ce qu’on fait ? »

          Oui, mais ne faut il pas intégrer le C02 importé par la consommation ? Lorsque je me désindustrialise, je réduits le CO2 … mais l’importe puisque ma consommation contient le CO0 produit ailleurs

          • Oui, ça c’est la dernière marotte des écolo trotskystes pour expliquer que de toute façon, c’est la faute des Français et du capitalisme, qui a remplacé le terme impérialisme dans leur bouche.

        • « mais je suis persuadé aussi que nos grandes entreprises sauront prendre le bon virage pour garder leur suprématie mondiale, et servir mieux leurs clients. »

          Je vous laisse relire l’article « Mais attention, il n’est pas question d’affirmer que ces entreprises vont disparaître, mais simplement qu’elles vont devoir se réinventer, bâtir un nouveau modèle économique et donc passer par des périodes de transitions qui pourront être complexe à gérer ! »

          • Carlos Tavares ne dit pas autre chose : « Les entreprises sont darwiniennes, elles s’adapteront ou disparaîtront. Mais ne nous repprochez pas alors de licencier massivement ».

            Audi a commencé : – 9000.

            Vive l’écologie. Avec des revenus en baisse, ces nouveaux chômeurs vont devenir décroissants.

      • charlotte2 says:

        pour Guillaume:
        Vos trois dernières lignes résument l’essentiel : »Un pays qui ne produit plus rien … peut il durablement espérer être un pays riche au pouvoir d’achat élevé ? Une société de service n’est elle pas une utopie éloignée de la vie économique ? Le service est toujours au service d’une production … si la production disparaît, le service aussi ! »
        Malheureusement en ce moment on ne met en avant que de star-up dans le domaine du service, est-ce donc si difficile de recréer une production en France ?

        • Pas nécessairement le problème francais est un environnement pro marxiste ,anti entreprise pro ecolo (réduire la production au nom de la nouvelle religion) quelques entreprises surnagent grâce à la mondialisation les autres disparaissent peu à peu notre agriculture encore compétitive est détruite méthodiquement au nom du round up’et des anti ogm ,nos bagnoles vont disparaître pour cause écologique et les solutions de remplacement sont toutes plus chères aux portes monnaies . Il n’existera bientôt plus que comme dans les régimes fascistes une économie privée subventionnée dans les rails de la bonne gouvernance Etatique .Tous les jours vous voyez entendez un (e) ministre annoncez une interdiction ou. Et un impôt nouveau ..l’imagination française est intacte témoin cette start up qui semble bien avoir trouvé la solution aux emballages plastiques grâce à des enzymes mais si elle grossit et réussit vous pouvez être sur qu elle sera montrée du doigt et devra payer plus ..La mentalité française nous conduit à la trappe ,ça part de très loin et Macron a sabote son quinquennat dès le départ avec l affaire de l’aéroport de Nantes Il a ridiculisé l État, méprise la démocratie ,montre sa faiblesse face à l anarchie et donc a démontré qu en lui resistant dans la rue ,tôt ou tard il s’inclinerait
          ,Gouverner c’est faire des choix ,faire des choix c’est faire des mécontents mais c’est aussi avoir du courage .cela fait un bout de temps que les énarques au Pouvoir en sont depourvus

        • Oui, demandez à Safran, qui veut construire une nouvelle usine en France, mais que personne ne veut accueillir.

    • Je préférerais qu’on se pose la question sur la durée de vie réelle ou liée à la mode, des produits ? Pourquoi nous incite y on à changer de smartphone tous les 3 voir 2 ans ?
      Pourquoi quand une petite résistance est confirmée hs sur une machine à laver de 9 ans faut il changer toute la plaque électronique, vendue 180€ (et encore moi je fais MO et déplacement moi même…) alors que la machine neuve (en pratique la même, avec une référence différente..) vaut 349€… ( prix  » permanent » car black friday ne brade pas les entrées de gamme et sans doute brade des prix gonflés… C’est un autre débat..)
      Franchement comment ne pas être convaincu que la résistance est maintenue sous dimensionnée ? Depuis cette panne (10/2019) Sur Internet j’ai trouvé plusieurs cas de panne similaire sur ce modèle depuis 2016! Comment savoir si le constructeur en a tenu compte ? Quid de la réelle réparabilité ?

      PS la machine est assemblée en Slovaquie.

  2. Bonjour,
    Pourquoi ne parle-t-on pas de la voiture à air comprimé ?
    https://www.mdi.lu/

    • Parce que ça ne marche pas.
      Pas la voiture, qui roule bien, mais il y a de grosses contraintes et pas de marché.

      • Pouvez-vous détailler un peu plus car je me suis inscrite pour en acheter une et est-ce que ce sont tous les grosses marques de voitures et les taxes sur l’essence qui s’arrangent à mettre des obstacles pour que cela ne se fasse pas ?

        • pour ce qui est du marché on en parle pas donc les acheteurs ne se manifestent pas.

          • la voiture à air comprimé est une escroquerie. La boite de Mr Nègre n’avait que pour seul objectif de lever des fonds auprès d’investisseurs naîfs, ça lui a permis de bien vivre quelques années. ( il est hélas décédé). C’est une escroquerie, car déjà, il faut de l’électricité pour comprimer de l’air. Ensuite, Ce qui ne marche pas dans l’air comprimé, ce qui n’a jamais marché et qui ne marchera jamais, c’est la densité volumique. De plus de 20 à 1 par rapport à une batterie lithium-ion. Dans une Renault Zoé ou une Nissan Leaf, une batterie électrique est un gros élément logé dans le plancher de l’auto. S’il fallait stocker la même quantité d’énergie dans des bonbonnes d’air comprimé à 300 bars, le volume de ces bonbonnes serait plus de 20 fois supérieur à celui de la batterie. Cela ne rentrerait même pas dans l’auto ! Et si on ajoute le rendement médiocre des compresseurs d’air, ( c’est de la pure physque), il y a vraiment de quoi se demander comment des investisseurs ( que l’on pourrait croire un peu intelligents) ont pu y croire.

          • La voiture a air comprimé, ce n’est parce qu’on n’en parle pas qu’elle ne marche pas: c’est parce que on sait que ça ne marche pas que l’on n’en parle pas (ou plus).

    • apparemment
      grosse arnaque

    • Bonjour,

      On ne parle plus du moteur à air comprimé parce que… Le débat à déjà été tranché il y a 30 ans, et qu’à ma connaissance les lois de la thermodynamique n’ont pas changées depuis.

      Pour la faire courte: rendement lamentable (au mieux 50% pour un compresseur 350 bars au top et 40% à la détente soit in rendement global d’environ 20%, plus mauvais que le plus lamentable des moteurs à essence), densité énergétique de l’air comprimé (350 bars dans des bouteilles composites, le top) 5 à 10 fois inférieure à celle d’une batterie li-ion (elle-meme 5 à 8 fois inférieure à celle d’un hydrocarbure liquide)… et en prime, un bruit absolument assourdissant.

      Mais bon, en ces temps d’argent gratuit et d’investisseurs peu calés en sciences mais aux poches pleines et faciles à berner avec de jolis PowerPoints remplis de promesses ‘green’, ca peut marcher. Ça se tente.

  3. Comme la France est foutue et semble prendre des vessies pour des lanternes et pour autant que les viscères de mon poulet m aient permis de connaître l avenir .investissez dans des régions qui ne croient pas a la demondialisation, mais dans l avenir de l intelligence humaine
    Ceci dit ce kebla didevendre (🤪) est comme même un sacré coup de pouce au pouvoir d achat des consommateurs 😚comme dirait l inconnu de l Éducation. Nationale il y a toujours ce qui se voit et ce qui ne se voit pas . comme par exemple permettre d acheter autre chose en plus en cette période agitée où les privilégiés seront dans la rue le 5 prochain pour éviter l’abolition de privileges 🥵

  4. Ah, et puis je dois aussi changer de smartphone. La batterie de mon ouaoué ne tient plus la charge, ce qui est normal au bout de 2 ans. J’ai repéré un Xiaomi qui va bien le remplacer. Mais là, il ne faut pas rêver, c’est pas le cybermonday qui va faire baisser les prix.

    • Faut acheter français 😚

      • J’avais acheté une tablette Archos, un jour où je ne devais pas être en forme. Elle n’a pas fonctionné bien longtemps, et l’interface propriétaire n’a jamais été des meilleures. Le gros pb des concepteurs français de matériel grand public ? Croire qu’ils savent mieux que leurs clients. Manque d’écoute du consommateur. Produits satisfaisant leur cercle d’amis, mais jamais le grand public. Archos, Parrot et tant d’autres ont commis les mêmes erreurs. Il n’y a guère que SEB qui respecte l’acheteur.

  5. « Le pouvoir est entre les mains du consommateur », encore faut-il que l’éducation parental et les enseignants informent et expliquent qu’il ne sert à rien d’avoir une garde robe à bas coût et qu’elle revient plus cher au final. Il faudrait aussi que les parents et les enseignants travaillent ensemble à développer l’esprit critique des enfants et comparer.
    Ce n’est pas pour demain, on peut espérer que cela se mettra en place avec de la bonne volonté.

  6. je m’intéresse bcp à l’écologie, je ne roule pratiquement plus en voiture, je refuse de prendre l’avion, je ne mange plus de viande, je trie mes déchets, je vis avec peu de choses, etc…. ; Mais je ne fais tout celà que pour ma propre conscience, mais je sais que c’est complètement inutile, que l’homme est fou, et qu’il ne pense que à investir pour produire encore et encore, ( discours de Mr Macron, investissez dans les entrprises !!!!!!!! 😉 ) . Ces dernières années, la france ‘ qui se veut modèle) a encore augmenté ses émissions de CO2, contrairement à ses propres engagements pris en 2015 lors de la COP 21 de PARIS. C’est mort.

    • C’est en considérant votre conclusion que j’adopte quant à moi un comportement totalement opposé au vôtre et en toute bonne conscience.

      • Ben on est deux.
        Quoique, je vais travailler à pieds.
        Mais ça, c’est parce que c’est plus pratique, pas par conscience de ceci ou de celà.

  7. Jean Claude says:

    Guillaume vous êtes jeune et vous resonnez me semble t’il comme un vieux vert.
    Moi qui suis vieux je crois encore au progrès seul capable de resoudre à mon avis nos problèmes à moyen et long terme.
    Pour l aviation les progrès ont déjà été immenses ces dernières années, non seulement du fait d’EADS mais surtout des motoristes comme SAFRAN qui cette année a battu des records au CAC40 grace à toutes les nouvelles technologies mises en place pour réduire le bruit et la consommation specifique des moteurs en kérosène tout en réduisant les coûts.
    Il en est de même pour Peugeot concernant ses moteurs diesel .Grace à ses recherches sur les injecteurs et ses modélisations sur la combustion diphasique ce constructeur peut produire maintenant des moteurs diesel plus propres que ceux à essence.
    Il en est de même pour la fusion nucléaire qui un jour sera maîtrisée et nous fournira une énergie électrique illimitée ect..
    Que m importe le bilan carbone de mes voyages ou de l’achat de mon mobile chinois Honor,l’important pour moi c’est la pollution qui existe sur nos villes françaises .Notre pays n’est plus le centre du monde et ne représente que 0,5% du CO2 produit.Que les grands pollueurs comme les USA,l Inde et la Chine nettoient déjà leur CO2 devant leurs portes .
    Laissons nos ayatollahs verts joués leur comédie à la prochaine COP de Madrid et evitons de nous faire enfumer par les peurs qu’ils propagent.Retrouvons enfin notre esprit critique.

  8. Riche&Célèbre says:

    Même ici, ça chauffe, alors comment voulez-vous que ça refroidisse ?? 😀

  9. Si je devais tirer avec cynisme les conclusions de ma propre analyse, j’investirais dans l’armement, les instruments de contrôle des populations, l’intelligence artificielle. De l’autre dans les ressources de base avec des sociétés rentables et peu endettées (énergie, eau, bois, alimentation). un peu de santé générique lié au vieillissement, du gold, de l’argent et globalement dans les infrastructures, Le tout en achetant de la volat sur seuil clé, afin de couvrir le portif.

  10. Ajoutez l eau et son traitement et le vice index

  11. Le Mecreant says:

    Oui, c’est certain, il y aura des mutations… on a d’ailleurs découvert le saint graal en matière d’énergie renouvelable, encore mieux que le soleil qui lui finira par s’éteindre !!!! C’est le brassage d’air des écolos; il y a de quoi fournir en énergie éolienne H24 toute la planête, et ce pour les siècles des siècles.
    Ok j’en rajoute (juste un peu) C’est vrai qu’il y a des problèmes écologiques, aussi vrai qu’il y a des beaux discours convaincants. Et tout le monde est pour sauver la planète… l’aie-phone a la main, en attendant son avion pour aller en vacances a l’autre bout du monde, après avoir garer sa tesla au parking de Vinci (pas Leonard) Tous cela n’est que discours et brassage de vent la réalité c’est que 90% des français sont pour l’écologie, (comme pour le bio) et qu’il n’y a que 5% de ces 90% qui mettent leurs actes en accord avec leurs conviction et 5% des français pour sauver le monde c’est peu… c’est sans doute a peu près les mêmes chiffres pour l’europe, quand au reste du monde, je crois bien qu’ils n’en on rien a cirer comme le disait élégamment inénarrable Edith Cresson. J’imagine que le chinois , l’indien, ou l’africain de base se tape gentiment de tout ça, il cherche en priorité a assurer son bol de riz et sa securité physique. Le reste ce sont des probleme d’ultra riche, parce que oui, vu de chez eux, même les smicards français sont des ultras riches.

  12. Lundi dernier, c’était cybermonday.
    Les ventes au détail aux États-Unis pour ce seul jour :9.2 milliards de $.
    Un record.

    Yeah baby !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.