C’est désormais un classique qui m’étonne toujours autant : Les professionnels de la gestion d’actif n’apportent pas une valeur ajoutée décisive en terme de performance. Pour vous en convaincre, il suffit d’analyser les résultats annuels de l’étude SPIVA qui compare la performance des SICAV et autres FCP actions par rapport à leur indice de référence.

Le résultat est stupéfiant (et inquiétant pour l’industrie de la gestion d’actif et de la sélection de fonds) :

– En France, 90.09% des fonds affichent une performance inférieure à l’indice de référence sur 10 ans ; sur 3 ans, ils sont 99.10% à sous-performer l’indice de référence S&P France BMI (indice unique représentant le marché de la bourse de Paris, y compris Grande capitalisation, moyenne capitalisation et petite capitalisation).

Mais rassurez vous, le constat n’est pas uniquement Français, il est mondial. Si la valeur ajoutée n’est pas en terme de performance, il faut chercher l’intérêt ailleurs.

Voici le tableau synthétique du pourcentage de fonds action Européen qui sous-performent par rapport à un l’indice représentatif de leur zone d’investissement :

 

Ces résultats remettent en cause nombre de nos idées reçues. Cela signifie, et les études l’affirment depuis de nombreuses années, qu’il convient de relativiser la science de l’investissement et donc la science de la sélection des meilleurs placements. N’est il pas illusoire de mettre en avant sa capacité à sélectionner le meilleur gérant alors même que 90% d’entre eux n’arrivent pas à faire mieux que leur indice de référence ? 

La science de l’investissement en est elle vraiment une ou s’agit il plutôt d’une science du marketing pour vendre de la fausse expertise à prix d’OR ?

Ne serait il pas plus rentable d’investir votre épargne sur un support indiciel ou de vous construire votre propre portefeuille d’actions en direct dont les frais de gestion serait minime ?

Une telle étude autorise six conclusions :

Il est inutile de perdre votre énergie à essayer de sélectionner les meilleurs gérants puisque vous n’obtiendrez que très rarement une meilleure performance que l’indice de référence ; En revanche, vous devez travailler avec votre CIF pour construire un portefeuille diversifié en fonction de votre espérance de rendement et de la volatilité que vous acceptez. Si sélectionner le meilleur gérant est vain, il est au contraire sensé de sélectionner les zones d’investissement (Zone Euro, US, Emergent, Monde) ou encore la répartition entre action et obligation : C’est la gestion conseillée. C’est là la valeur ajoutée de votre Conseiller en Investissement Financier (CIF) telle que nous la détaillons dans cette page : Gestion conseillée

Il est inutile de perdre de l’énergie à faire des arbitrages, acheter ou vendre pour essayer de battre le marché comme les gérants de portefeuille essaient de le faire croire. Restez passif et contentez vous d’investir à long terme est probablement une meilleure stratégie qui vous évitera bien des désillusions. Comme nous vous l’expliquons dans cet article « Bourse : Est il possible d’investir et de s’enrichir sans rien connaître en finance ? De la théorie à la pratique », soit vous utilisez un ETF afin de suivre la performance de l’indice que vous aurez sélectionné ou encore mieux en investissant en direct dans des actions que vous détiendrez à très long terme.

– Les frais de gestion pèsent beaucoup dans la performance de votre investissement en actions, et c’est probablement l’une des raisons qui explique la sous-performance de nombre de fonds gérés activement. En réduisant les frais de gestion au maximum, vous augmentez mécaniquement votre performance. Encore une fois, les ETF ou une gestion passive en direct sont à l’origine de moindre frais et donc de performance.

Attention au marketing qui vous laisse croire que vous avez besoin de payer très cher un professionnel pour espérer obtenir un meilleur rendement pour votre épargne. Vous risquez d’être déçu de la performance, mais vous serez rassuré par l’épaisseur de la moquette dans le bureau du gestionnaire et par la qualité du champagne payé par vos frais de gestion.

Un Conseiller en Investissement Financier est un professionnel important qui ne vous aidera pas à sélectionner les meilleurs gérants (car on vient de voir que cela n’existe pas, ou trop peu), mais qui pourra vous accompagner dans la construction de votre portefeuille en fonction du rendement espéré et de la volatilité acceptée. Malheureusement, il s’agit là d’une compétence rare.

Si 90% des gestionnaires pourtant très compétents et ultra diplômés n’arrivent pas à délivrer une meilleure performance que l’indice de référence, c’est peut être parce qu’en bourse, il n’y a pas grand chose à comprendre et que le hasard est pour beaucoup dans la performance. Néanmoins, à long terme, l’investissement passif semble très performants pour celui qui accepte ces règles : « Bourse : Investir avec la véritable « gestion passive » pour tirer profit du dynamisme à long terme des entreprises ? ».

 

Devez vous vraiment confier votre épargne à un professionnel pour obtenir un meilleur rendement ?

Réponse :

– Oui, s’il s’agit de construire un portefeuille d’investissements qui respectera votre espérance de rendement et votre aversion à la volatilité ;

– Non, s’il s’agit de sélectionner les meilleurs gérants; Car cela n’existe pas. Une gestion passive sera probablement plus efficace car moins chargée en frais de gestion. Attention à la gestion sous mandat, même à base d’ETF. Si c’est la gestion passive qui est source de performance, pourquoi ajouter une gestion active source de frais de gestion ?

 

A suivre …

Besoin d’un conseil ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes à 1 heure pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 89€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 350€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial

 


22 Comments

  1. C’est exactement la réflexion que je m’étais fait en étudiant la liste des supports en UC éligibles à mon assurance-vie, moins de 2% surperformait les indices de référence !!
    Tout cela laisse rêveur….
    Même problème sur un investissement retraite Madelin, les frais sur la partie UC (essentiellement sicav foncières), c.-à-d. En cascade, ceux du gestionnaire, du commercialisateur et de mon assurance, font passer le rendement net sur 3 ans en dessous de celui des fonds placés en euros…

  2. Pr avoir fait mon memoire dessus, effectivement net de frais, les gestions actives surpassent rarement les indices. Par contre avant prelevement des frais, elles surpassent bien souvent les indices(etude europeenne publiee l’annee derniere). La question comme vs l’avez mentionne est davantage les frais que le travail des gestionnaires. Et quand on voit la qualite qui laisse a desirer des UC proposees au plus grand nombre, mieux vaut se rapprocher d’un cgp qui pourra selectionner les gerants et diversifier avec des etfs.

  3. Sébastien says:

    Bonjour Nicolas,
    Le sujet m’intéresse beaucoup et je serais ravi de pouvoir m’instruire et lire votre mémoire. Je vous en remercie énormément par avance si cela est possible…
    Bien cordialement,
    Sébastien

  4. Patrick D says:

    Merci pour cette synthèse que je partage complètement.
    Une explication sur les ETF et leurs capacités serait intéressante. Sans oublier que certains ont des frais de gestion très bas.

  5. Bonjour Sebastien,

    Je peux vous le transmettre si vous le souhaitez. Je preciserai toutefois que le memoire a davantage une approche patrimoniale (quel place pour les etf et la gestion active dans une construction de portefeuille) que technique. A quel adresse mail puis-je vous l’envoyer ?

  6. Bonjour Guillaume,
    Je partage votre avis concernant les OPCVM qui suivent un indice qu’il ne superforme pas sur le long terme d’ou l’intérêt de recourir a un ETF dans ce cas la.
    Je souhaiterais avoir votre avis sur une approche, ne doit on pas se démarquer justement des indices et plutôt investir sur des OPCVM thématiques ( Pictet, CPR, Candriam) et sur ceux ciblant les petites capitalisations (Comgest, Oddo, LFDE), secteurs ou les gestionnaires apporte une réelle plus value par rapport a une gestion indiciel ? Ne serais ce pas l’essence même d’investir ?

  7. Bonjour

    Suivre le débat

  8. Bonjour,

    À titre perso j’ai des contrats en ligne (Darjeeling et Kapital Direct) distribués par le courtier « placement direct » qui est le canal de distribution des contrats internet de Générali et Swisslife (courtier détenu par les deux assureurs il me semble, À VÉRIFIER).

    Ces contrats ont la particularité d’être éligibles à presque 1 000 UC (gestion active, passive, immobilier type SCI, SCPI, etc.)

    Pour faire le « tri » dans tout ça j’utilise essentiellement OPCVM 360 (racheté par Euronext dernièrement) et on peut s’apercevoir que OUI l’essentiel des fonds font moins bien que leur marché néanmoins il existe quelques gérants qui « justifient » leur frais.

    NB: je ne fais pas de la publicité pour le courtier, je travaille dans une banque de réseau.. Je n’ai pas trouvé mieux en assurance vie/PER (large gamme UC, assureur reconnu, uniques frais : 0.60% de gestion) Si vous trouvez mieux je prends.

  9. Bonjour,
    Pensez vous qu’une assurance vie de Fintech (Yomoni, Nalo, etc) peuvent être une solution d’épargne interessante pour une personne non-initiée aux fonctionnement des actions ?

    • Bonjour,

      Comme indiqué dans l’article ces structures proposent une gestion active sur de la gestion passive (+ frais de gestion sous mandat + frais de gestion du contrat) Wesave a le mérite de proposer un rdv physique sur Paris

      • Ok.. du coup pour un projet à horizon de 6 ou 7 ans par exemple, est-ce un bon choix ? (En + d’un PEA pour long terme)

  10. Bonjour.
    Merci pour ce blog et ces articles très claires.
    Pour moi, ce qui a fonctionné le mieux est cette méthode de robot-trading : https://bit.ly/359D4FF
    Le système de Robot permet d’éviter les erreurs humaines qui sont, pour la plupart du temps, néfaste au trader…
    Merci et à bientôt.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement à la lettre du patrimoine