Comme expliqué hier dans cet article « Nouveauté 2023 – Le(s) portefeuille(s) de l’investisseur de long terme ETF vs Titres vifs« , je vais vous proposer un nouveau service à partir du 01 janvier 2023.

A partir du 01 janvier 2023, je vais ouvrir deux compte-titres ordinaires dans lesquels je vais investir en actions : Un premier CTO totalement investi en ETF et un autre totalement investi est actions – titres vifs.

Ces deux portefeuilles seront gérés en toute transparence. Vous saurez tout et pourrez participer aux décisions via les commentaires qui seront des espaces d’échanges qui nous permettront d’avancer ensemble.

Ensemble, nous allons suivre la gestion passive de ces deux portefeuilles d’investissement en actions, que vous pourrez copier et/ou améliorer au gré de votre expérience ou de vos convictions.

Entrons aujourd’hui dans le cœur du sujet avec la composition du Compte titre ordinaire ETF. Hier, j’ai ouvert un CTO chez Boursorama (banque dans laquelle je gère mes investissements actions depuis plus de 15 ans). Je suis déjà client, l’ouverture s’est faite en 3 minutes (et je n’exagère pas – Je suis bluffé par la facilité)

Un CTO choisit pour la facilité d’ouverture, mais également pour les tarifs qui m’apparaissent satisfaisants (notamment pour la gestion passive que nous allons réaliser).

Le forfait « découverte » sera parfait : L’absence de droit de garde et d’obligation d’un minimum d’opération par mois me semble deux arguments suffisants pour accepter de payer un tout petit peu plus cher sur les frais de transactions.

Pour 10000€ d’achat, les frais vont être de 60€ ! Et comme nous n’allons pas faire beaucoup d’arbitrage, cela ne devrait pas pénaliser la performance ! 😉 Ensuite, il n’y a plus rien à payer ! RIEN !

Comme vous pouvez le constater, nous sommes très très loin des frais de gestion incroyables prélevés dans votre assurance-vie. La potentielle économie de droit de succession à très long terme, vous coûte très cher en frais de gestion ! Est-il vraiment pertinent de payer 2 à 3% de frais annuels via les frais de gestion de l’assurance-vie pour économiser 20% de droit de succession dans 30 ans ? Je ne crois pas.

Composition du portefeuille de l’investisseur de long terme ETF

Nous sommes dans un Compte-titres Ordinaires, nous pouvons donc investir sans limite, ni de montant, ni d’actif, ni de secteur ou de région. On fait ce que l’on veut !

L’idée est néanmoins de construire un portefeuille « actions  » via des ETF.

Quels sont les critères que je me fixe :

  • Portefeuille d’investissement de très long terme : J’investis pour 15 ans minimum ; Je n’ai pas besoin de l’argent.
  • Je suis disposé à accepter de forte variation du capital à court terme. Ce n’est pas grave si le capital chute de 40% à court terme, c’est le prix à payer pour espérer un rendement élevé à long terme.
  • Je suis content si le rendement du portefeuille oscille entre 6% (moyennement content, un peu déçu) et 10% (excessivement content, peu tenable à long terme) par années.
  • Je ne veux pas passer mon temps à gérer le portefeuille. Je veux en faire le moins possible ! Objectif : Pas plus de 3 minutes par mois et le moins d’opération possible.
  • Et surtout, je ne sais pas si ça va fonctionner. Je sais que je ne sais pas. Il faut être humble avec l’investissement en actions. Depuis 20 ans que je gère mon portefeuille actions, je sais que les certitudes d’un jour, seront les doutes de demain.
  • Enfin, je veux un portefeuille simple. 4 ou 5 ETF différents maximum.

Sélection des ETF.

Le mieux est l’ennemi du bien. Je ne vais pas perdre mon latin à comparer les fournisseurs d’ETF; Je choisis Amundi ETF.

Pourquoi Amundi ? réponse : Pourquoi pas ? C’est un fournisseur Français, leader sur son marché. Cela me semble suffisant. Je ne vais pas gaspiller mon énergie à comparer tous les fournisseurs pour finalement gagner 10 centimes par an.

En revanche, une exigence : Je souhaite investir dans des ETF à réplication physique et sans prêt de titres si possible.

C’est là un critère de grande prudence, au cas où.

Dans un ETF à réplication physique, les titres détenus par l’ETF reflètent donc la constitution de l’indice. Simple et efficace contrairement aux ETF à réplication synthétique dont le rendement est construit à base de produits dérivés, option, swap et autres opérations trop compliqué pour moi.

Je vais également sélectionner un ETF dit de « capitalisation » qui accumulera les dividendes au lieu de les distribuer (comme ce serait le cas avec un ETF de « distribution »). L’intérêt, c’est la fiscalité. Nous sommes dans un CTO. Les dividendes sont taxés au PFU à 30%.

L’option « capitalisation » permet de ne pas être imposé sur la distribution des dividendes puisqu’ils sont capitalisés et réinvestis automatiquement.

Dans un PEA ou un contrat d’assurance-vie, cette nuance à moins d’importance.

Composition du portefeuille de l’investisseur de long terme ETF.

Dans mon idée, je veux construire un portefeuille simple et surtout avec le minimum de biais de sélection.

Je choisis donc des indices dits « large » qui pourront capter la tendance de long terme des marchés actions.

Dans l’idée la répartition pourrait être :

Qu’en pensez vous ?

J’attends avec impatience vos commentaires, analyses et avis.

ps : Bien évidemment, ce n’est pas un conseil en investissement financier. Je ne suis pas CIF. Je ne vous connais pas et cet article ne peut en aucun cas constituer un conseil personnalisé ! Ce n’est pas parce que je le fais pour moi, que c’est une bonne idée pour vous 😉

Prochaine étape, cet après midi ou demain, achat des ETF (on passera ensuite à la construction du portefeuille d’investissement en actions – Titres vifs).

Je vais en profiter pour vous proposer un article didactique sur le passage des ordres.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Gestion conseillée
Livres et formation 
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :