– Avertissement : le « Défi 6 % » est une initiative pédagogique qui vise à montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque. Le défi 6 % ne fournit aucun conseil ou recommandation d’investissement – Le défi 6% est une série d’articles publiée par Arnaud SYLVAIN, Conseiller financier indépendant –

 

Qu’est ce que le défi 6% ?

4 000 euros ont été investis sur un contrat d’assurance vie. L’objectif est de montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque. Le défi 6 % vise une rentabilité annuelle moyenne de 6 % et une volatilité maximale de 10 %.
Pour en savoir plus sur cette initiative, vous pouvez consulter les articles suivants :

Et aussi
Le reporting de novembre 2018 : Defi6 % : Le choc a été rude mais on attend le bon moment pour contre-attaquer 😉
 

Vie du contrat d’assurance vie

3 400 euros ont initialement été versés sur le fonds en euros et 600 euros sur les unités de compte sélectionnées. Des arbitrages du fonds en euros vers ces unités de compte sont prévus pendant 5 mois pour converger progressivement jusqu’à l’allocation cible.
Par ailleurs, 500 euros sont versés chaque trimestre sur le contrat (en une ou plusieurs fois, sur un ou plusieurs fonds).
 
Allocation cible du défi 6 %
(en %)

Support en euros10%
Obligations Europe10%
Obligations Monde10%
Actions France5%
Actions Europe15%
Actions Etats-Unis20%
Actions Pacifique5%
Actions Emergentes5%
Flexibles prudents10%
Flexibles10%
Total100%

 
Le 27 novembre, dans le cadre des versements trimestriels, 500 euros ont été investis sur le fonds en euros. Il s’agit du deuxième versement, ce qui porte l’investissement à 5 000 euros (4 000 euros de versement initial et deux versements libres de 500 euros).
 

 
Le 5 décembre, un arbitrage de 600 euros a été réalisé du fonds en euros vers les supports en unités de compte. Il s’agit du cinquième et dernier arbitrage prévu.
Pour mémoire, ces investissements programmés visaient à converger progressivement vers l’allocation cible. La brusque chute des marchés a conduit à ajuster cet objectif :

  • Les versements trimestriels (2×500 euros) ont été affectés intégralement au fonds en euros, alors qu’il était initialement prévu qu’ils reprennent la composition de l’allocation cible.
  • La part des actions européennes et celle des actions émergentes dans le portefeuille ont été réduites.

 

 
Cinquième arbitrage programmé

 
 
Situation après le cinquième arbitrage
 

 

Performances

 

Globales


 
Les performances se sont à nouveau dégradées et le portefeuille affiche au 8 décembre une moins value de -2,10 % (-105,15 euros). Seuls les fonds obligataires présentent une performance positive.
Les fonds obligataires atténuent (légèrement) la baisse des fonds actions.

Des fonds actions qui se replient – seules les actions des Etats-Unis affichent un rendement positif


Vous aurez remarqué que les actions US ont progressé depuis la création du portefeuille (+5,58 %). Or, leur performance est négative au sein du portefeuille (-2,23 %). Pourquoi ? Parce que l’ETF Lyxor Dow Jones a été acquis progressivement à chaque début de mois. En conséquence, le prix d’acquisition moyen est supérieur au cours à la création du portefeuille, et supérieur au cours actuel.
Coût moyen d’acquisition > Cours actuel > Coût à la création du portefeuille
L’investissement progressif n’est donc pas une solution miracle qui assure un rendement positif. Son objectif est de réduire la volatilité, pas d’améliorer le rendement.
 

Des fonds flexibles qui limitent les pertes


Les deux fonds flexibles sont orientés à la basse en raison de leur composante actions, plus prononcée pour R Valor que pour M&G Optimal Income.
 

Performances Comparées

Sur les 4 dernières semaines, Les fonds sont en ligne avec leurs catégories. R Valor et Tocqueville Megatrends ont lourdement chuté.
 

Classe d’actifsPerformance sur les 4 dernières semaines*Moyenne de la catégorie
Obligations Europe
LYXOR EUROMTS ALL-MATURITY INVESTMENT GRADE
+1,28 %+0,78 %
Obligations Monde
H2O MULTIBONDS R
-0,38 %-0,38 %
Actions France
MONETA MULTI CAPS C
-7,39 %-7,75 %
Actions Europe
TOCQUEVILLE MEGATRENDS
-8,31 %-6,30 %
Actions Etats-Unis
LYXOR DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE D-EUR UCITS ETF
-4,19 %-3,46 %
Actions Pacifique
EDR JAPAN C
-1,47%-3,08 %
Actions Emergentes
JPM EMERGING MARKETS EQUITY FUND A ACC EUR
+2,50 %+0,06 %
Flexibles prudents
M&G OPTIMAL INCOME FUND EUR A H ACC
-2,07 %-1,57 %
Flexibles
R VALOR F
-4,06 %-2,09 %

* par rapport à la dernière valorisation fournie par Quantalys au 10 décembre.
 

Contrôles

La volatilité reste inférieure à la limite de 10 % et le rendement sous la cible de 6 %. La décorrélation et la diversification du portefeuille restent satisfaisantes.

Perspectives

L’investissement progressif mis en place à l’ouverture du contrat est terminé et le portefeuille s’est rapproché de l’allocation cible. Le niveau de risque s’établit désormais à 4 sur une échelle de 7.
Compte tenu d’un retour de la volatilité sur les marchés depuis quelques mois et d’un risque de correction qui ne peut être écarté (fin du cycle haussier et remontée des taux aux Etats-Unis, situations compliquées en Europe), Il a été décidé de réduire très fortement le niveau de risque du portefeuille.
Alors que l’allocation cible prévoit une répartition entre support en euros et unités de compte de 10 % / 90 %, une répartition 70 % / 30 % sera préférée. Le poids des différent supports dans l’allocation cible sera donc divisé par trois.
 
 
en %

Allocation cible du défi 6 %Allocation temporaire
Support en euros10%70%
Obligations Europe10%3%
Obligations Monde10%3%
Actions France5%1,7%
Actions Europe15%5%
Actions Etats-Unis20%8%
Actions Pacifique5%1,7%
Actions Emergentes5%1,6%
Flexibles prudents10%3%
Flexibles10%3%
Total100%100%

 
Par ailleurs, des versements programmés sont mis en place, pour un montant de 167 euros chaque mois. Ils correspondent aux versements trimestriels de 500 euros par mois prévus initialement.
Ces versements programmés seront composés d’actions US, du fonds flexible, d’obligations monde, en proportion de leur poids dans l’allocation cible, et du support en euros.

Versement programmé
Support en euros60
Obligations Europe0
Obligations Monde10
Actions France0
Actions Europe0
Actions Etats-Unis20
Actions Pacifique0
Actions Emergentes0
Flexibles prudents0
Flexibles10
Total100

 
L’objectif consiste à continuer à investir progressivement sur des unités de compte tout en conservant un portefeuille majoritairement investi en fonds euros.
L’investissement dans les unités de compte qui présentent un fort risque de perte (à mon avis) est suspendu : actions France, actions Europe, actions Pacifique, actions Emergentes.
De même, l’investissement en flexible prudent et obligations Europe est interrompu car dans le contexte actuel, le fonds en euros leur semble préférable.
Cette nouvelle stratégie sera mise en place en deux étapes :

  • Un arbitrage dès le 10 décembre pour basculer vers une répartition 70/30.
  • Des versements mensuels programmés à partir de début janvier. Le versement de 500 euros pour le quatrième trimestre a déjà été effectué.

 
Ci-dessous la copie de l’arbitrage du 10 décembre.

 
Joyeuses Fêtes à tous et retour début janvier 😉

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Assistance patrimoniale
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Accompagnement patrimonial
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

26 commentaires