Hier soir, la France avait rendez vous avec son histoire. Hier soir, Emmanuel MACRON président de tous les Français devait faire une allocution importante pour redonner l’espérance aux Français, aux gilets jaunes, mais aussi au -+ 2/3 des citoyens qui les soutiennent.
Hier soir, Emmanuel MACRON avait rendez vous avec l’histoire. Hier soir, Emmanuel MACRON devait nous annoncer les contour d’un nouveau monde capable de redonner l’espoir à beaucoup.
Malheureusement, hier soir, Emmanuel MACRON s’est comporté comme le général d’une armée dépassée par une situation dont il ne comprend ni les ressorts, ni les fondamentaux, ni les objectifs.
 

Hier soir, nous avons assisté, en direct, à l’étrange défaite d’Emmanuel MACRON.

Cela fait maintenant près de trois semaines que nous vous affirmons que cette crise des gilets jaunes est une chance pour la France ; Une chance car elle n’intervient pas au moment d’une élection majeure qui pourrait avoir pour conséquence de mettre un populiste au pouvoir ; Une chance qu’il convient de saisir afin de répondre à la désespérance des citoyens travailleurs qui ne supportent plus de ne pouvoir vivre dignement de leur travail.
Ainsi, comme je vous l’expliquais il y quelques jours dans cet article « Les #Giletsjaunes en marche vers une grande réforme sociétale et fiscale ? Vers un ordre économique nouveau ? »le moment est venu de saisir cette chance pour rénover le contrat social et s’engager vers un ordre économique nouveau.
L’allocution du président de la république devait être ce moment historique. Il n’en sera malheureusement rien.
 
Hier soir, Emmanuel MACRON s’est contenté d’une énième arbitrage, bricolage, budgétaire pour annoncer :

  • Une hausse de la prime d’activité en 2019, qui combiné à l’indexation du SMIC à l’inflation permettra d’augmenter le revenu des personnes au SMIC de 100€ / mois. Vous noterez que, contrairement aux éléments de langage, il ne s’agit en aucun cas d’une augmentation du SMIC, mais d’une augmentation de la redistribution au profit des personnes payées au SMIC. Bref, c’est l’état, c’est à dire vos impôts, qui paye.

Notez enfin, que cette augmentation de la prime d’activité était déjà plus ou moins prévu dans le programme du président. Elle devait être progressive sur le quinquennat. Emmanuel MACRON semble simplement se contenter d’accélérer le calendrier déjà prévu (cf« Smic, heures supplémentaires, prime de fin d’année, CSG : les quatre annonces d’Emmanuel Macron pour calmer la colère des « gilets jaunes » : Contacté par franceinfo, l’Elysée a confirmé que ces 100 euros d’augmentation comprenaient les hausses déjà prévues de la prime d’activité (30 euros en avril 2019, 20 euros en octobre 2020 et 20 euros en octobre 2021).

Bref, il s’agit d’une non annonce. Rien de neuf ! Mais encore cette communication maitrisée qui voudrait nous tromper sur la réalité des choses.

 

  • Une suppression de la hausse de la CSG pour les retraités dont la pension est inférieure à 2000€ / mois. (par personne a priori … mais il y aura surement un plafond pour les personnes vivant en couple). Il s’agit évidemment d’une excellente nouvelle pour les retraités. Néanmoins, notons tout de même que ceux dont la retraite est inférieure à 1200€ par mois ne bénéficieront d’aucune augmentation de pouvoir d’achat puisqu’ils n’ont pas été touché par l’augmentation de la CSG.

 

  • Enfin, et de manière accessoire, la non imposition sur le revenu des heures supplémentaires et d’une prime éventuellement versée par les entreprises.

 
Bref, rien de bouleversant ! Le libéral Emmanuel MACRON ajoute toujours plus d’étatisme et de redistribution dans le système fiscal Français d’ores et déjà considéré comme le plus redistributif au monde (sic!).
 

Et surtout qui va payer ? Des hausses d’impôts pour financer ces dépenses ?

Au final, loin d’annoncer des baisses d’impôts … ces annonces devraient avoir pour conséquence d’augmenter le déficit public, c’est à dire une dette qui devra être payée par toujours plus d’impôt à l’avenir.
Ces réponses, ces cadeaux, n’apportent aucune réflexion fondamentale sur les maux du moment ! L’impasse que nous vous prédisions se confirme. Nous n’avons pas affaire à des hommes politiques… mais à des gestionnaires, à des comptables incapables d’innover ou de créer un nouveau modèle social dont la France à besoin.
Relisez ce que je décrivais dans cet article Baisser les retraites, les aides aux logements et supprimer des fonctionnaires pour financer la baisse des taxes ?.  Je crois que nous sommes clairement dans le mutisme décrit dans cette phrase « Le peuple demande un changement de société, le gouvernement réponds : je vous entends, je vais donc accélérer le déploiement de la politique que vous contestez ».
 
Extrait :
En France, l’expression de cette désespérance passe par moins de taxes. Ce sujet est passionnant !

  • D’un côté, nous avons les giletsjaunes qui expriment leur désespoir et souhaitent pouvoir mieux vivre de leur travail. Il demandent moins de taxes, mais au fonds, ce qu’ils veulent c’est plus de revenus.  Leur demande fondamentale est mal exprimée (ou du moins, on ne veut pas l’écouter… Les gouvernants entendent moins de taxe, ils répondent on va baisser les taxes … alors que s’ils écoutaient vraiment ils répondraient, on va augmenter vos revenus).

 

  • D’un autre, nous avons des gouvernants qui profitent de cette demande mal exprimée pour affirmer avec force que la politique menée depuis 18 mois est justement construite autour de cet objectif de baisser les taxes.

 
Les deux parties ne se comprennent pas. Du moins, les #giletsjaunes ne comprennent pas pourquoi, le gouvernement s’évertue à baisser la dépense publique et les prestations sociales (retraites, APL)… avant de baisser les taxes et autres impôts.
En effet, nous arrivons à la situation incroyable dans laquelle : Les #giletsjaunes demandent moins de taxes … et les gouvernants répondent, nous aussi, c’est la raison pour laquelle nous allons baisser les dépenses publiques et notamment les prestations sociales !
La discussion n’est plus possible face à un tel mutisme du gouvernement. Ce mépris à prendre les revendications des giletsjaunes à la lettre va décupler la violence. Le peuple demande un changement de société, le gouvernement ne peut pas répondre, je vous entends, je vais donc accélérer le déploiement de la politique que vous contestez.
Il m’apparaît totalement irresponsable de la part du gouvernement de ne pas écouter les demandes. Il ne faut pas confondre « entendre » et « écouter ».
 
Hier soir, aucune annonce sur la réduction des dépenses publiques, sur la baisse du train de vie de l’état, … rien sur les sujets importants ! Rien sur la transition écologique annoncée comme fondamentale la semaine dernière, rien sur la question de la balance commerciale déficitaire à l’origine de tous nos maux…
 
 

L’étrange défaite …

L’étrange défaite, c’est un livre écrit entre Juillet 1940 et Septembre 1940 par l’historien Marc BLOCH. L’étrange défaite est un livre passionnant dans lequel l’historien essaie de comprendre les raisons de la défaite de la France en 1940.
Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec le moment que nous vivons.
Marc BLOCH, dans son récit fait état de plusieurs facteurs qui, selon lui, sont à l’origine de la défaite de la France. Notamment :

– La FORMATION ; Les élites militaires avaient toutes la même formation ; Ils pensaient tous de la même manière, tous formatés et étaient donc incapables de comprendre et de s’adapter à la nouvelle forme de la guerre. Parfaitement adapté aux stratégies de la guerre de 14, ils ont été incapables de comprendre, lire et donc mettre en place une stratégie adapté en 1939-1940. Culte de la théorie passée et de la tradition interdisent de réfléchir à la nouvelle donne.

Comment ne pas y voir un échos particulier avec la situation de 2018. Comment ne pas voir que nos gouvernants énarques sont dépassés par un monde qu’ils ne parviennent plus à comprendre. Formatés par un même raisonnement, ils n’arrivent pas à en sortir pour innover et créer un nouveau pacte social. Les propositions du président MACRON sont caractéristiques de cette incapacité à réfléchir en dehors des certitudes et dogmes appris au cours de leur cursus.

Toujours les mêmes solutions qui ne marchent pas !

 

La lourdeur d’un système administratif dans lequel plus personne n’est capable de prendre des risques. Le culte de la hiérarchie, l’ambition et la peur de ne pas plaire au souverain conduit à une dilution de la responsabilité de chacun. Plus personne n’est capable de prendre des décisions. Plus personne émettre des idées qui pourrait aller à l’encontre du souverain.

 
 
Le parallèle avec la situation du moment me semble incroyable. Nos énarques n’arrivent plus à penser. Ils se comportent comme des mauvais contrôleur de gestion et en aucun cas comme des chef visionnaire capable d’emporter le peuple.
L’impasse se confirme.
 
Pour la suite des évènements : Les #giletsjaunes seront ils à l’origine de l’éclatement de la zone Euro sur fond de hausse des taux d’intérêt ?

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

337 commentaires