Depuis quelques jours, je découvre le mouvement des #giletsjaunes et cet appel au blocage du pays le 17 novembre prochain. Nous sommes quelque peu hors sujet par rapport à nos thèmes habituels, mais j’ai l’impression qu’il s’agit d’un mouvement social d’une telle importance, qu’il mérite de l’on s’y attarde. Peut être suis je dans l’erreur. A vous de me le dire.

Certains parlent de jacquerie fiscale, en référence au soulèvement des paysans contre les seigneurs pendant la captivité de Jean le Bon, en 1358 (source : CNRTL), d’autre font référence à la guerre des farines, en référence aux vague d’émeutes survenues d’avril à mai 1775 dans les parties nord, est et ouest du royaume de France, suite à une hausse des prix des céréales et consécutivement du pain (source : Wikipédia).

Nouveau ! Découvrez notre nouveau livre « Succession«  dans lequel nous vous livrons tous nos conseils et stratégies pour régler votre succession et réduire les droits de succession.

 

Et toujours nos bestsellers « Assurance vie et gestion de patrimoine » et « Investir dans l’immobilier« 

Bref, j’ai l’impression que nous assistons à un mouvement populaire spontanée assez inédit. Les médias sociaux semblent permettre une mobilisation rapide et générale d’un nombre important de personnes qui partagent un même ras le bol.

Les politiciens semblent dépassés par un mouvement collectif sur qu’ils n’arrivent pas à nommer ?

Le plus étonnant, c’est qu’en dépit de quelques tentatives de récupération politiques, ce mouvement apparaît comme apolitique ; Même les syndicats ne semblent pas vouloir accompagner le soulèvement.

On parle de prix du carburant … mais surtout de ras le bol fiscal puis d’un ras le bol général, bien au delà du prix des carburants ou de la fiscalité.

J’ai l’impression que le mouvement est en train de muter au profit de revendications anti-système. Tout semble en place pour faire de ce mouvement une action forte.

 

Afin de mieux comprendre ce qu’il se passe, une fois n’est pas coutume, j’aimerai connaître vos intentions et votre perception des choses ?

 

Allez vous participer à ce mouvement ?

Que pensez vous de cette initiative ? La comprenez vous ?

Pourquoi la soutenez vous ? Pourquoi y êtes vous opposé ?

 

Merci à vous de nous aider à comprendre ce qu’il se passe … ou pas.




401 Comments

  1. Je n’ ai pas de voiture mais je mettrai un gilet jaune sur mon vélo pour aller défiler. Ras le bol des mesures favorables aux ultra riches et pression fiscale directe et indirecte sur les autres!

  2. Je pense qu’effectivement , on est arrivé au bout du systéme et que le gouvernement aurait tout intérêt à jouer la vérité au lieu de ruser
    En effet celui ci est confronté à plusieurs problématiques :

    -Le volume des carburants baisse d’année en année -15% => moins de recettes fiscales
    – les dépenses budgétaires globales de la France sont désormais sur un trend où elles augmentent plus vite que les recettes ( essentiellement les aides sociales et les retraites)
    – la pression fiscale sur les particuliers repose sur moins de 50% de la population et se situe quasiment au niveau le plus élevé de tous les pays européens
    – l’impot sur les sociétés reste à un niveau élevé et deviens de moins en moins compétitifs vs autres pays

    On arrive donc à un moment de vérité ou le gouvernement doit présenter la problématique budgétaire de la France à l’ensemble des français et proposer 2 options:

    Solution 1: on baisse les aides sociales pour les ramener à la moyenne des autres pays européens
    Solution 2 : on augmente la fiscalité sur l’ensemble des français en augmentant la TVA au taux intermédiaire ce qui lisserait les efforts plustot que de les faire supporter aux seuls automobilistes qui bien souvent n’ont d’autres choix que d’utiliser leur voiture pour aller bosser.

    A ce propos et dans un souci de remettre en place une certaine cohésion sociale vis à vis de l’état et de son fonctionnement : il me semblerait très sain que le président de la république vienne présenter tous les ans devant la nation : les comptes simplifiés de la nation comme cela se fait habituellement dans toutes les copropriétés ou association en rendant responsable l’ensemble des français

    • Bonjour,
      La transition énergétique à bon dos et pour les politiques ce n.est qu’un prétexte avec aucune volonté écologique. Ce qui m’insupporte, c’est de voir encore des taxes sur le diesel mais pas sur le kérosène pour les avions. De voir voir des supertankers qui naviguent au fuel et polluent mille fois plus que nous automobilistes. Va-t-on les obliger à changer d’energie !!! Bien que non. Ce sont des lobbies avec en plus un impact sur la consommation nationale. C.est tellement plus facile de taper sur les petits français et leur voiture. Le gouvernement doit penser que les français sont des montons et le coup de geule passé, tout rentrera dans l’ordre. Si la transition écologique est indispensable, elle doit être pour tout le monde, à tous les niveaux. elle doit être faite au niveau européen déjà puis internationale et assumer les modifications structurelles.
      Que sommes nous, nous automobilistes français devant la pollution du monde entier ? Un porte monnaie a cach pour remplir les caisses de l’etat et des grands groupes. Qu’aucun diront qu’il faut bien commencer ! Que le gouvernement notre par des actes que la transition énergétique est universelle et pas seulement pour le petit français avec sa voiture et sa chaudière.

  3. Personnellement, je n’aime pas les mouvements de groupe. Je ne participerai donc pas au 17 nov. Pourtant, je suis dans « la cible » : je vis à la campagne, roule en diesel 55 km / jour sur des routes à 80km/h…

    Mais ce mouvement est logique, quand l’état s’accapare 50cts sur chaque euro qui rentre dans ta poche.
    J’investis massivement actuellement pour partir à la retraite à 50 ans mais quand je vois ce qu’il faut gagner pour qu’il t’en reste suffisamment pour vivre… C’est gigantesque la fiscalité française.
    Je crois qu’il n’y a qu’à la naissance que tu rapportes 150€ à tes parents… Ensuite tu paies dès que tu fais quelque chose… y compris après son dernier souffle…

  4. Bonjour,
    la moitié des français ne paie pas d’IR.
    si vous faîtes 30.000 km par an avec un véhicule qui consomme 9l/ 100, vous allez faire 300 x 100 km.
    Vous allez donc consommer 300 x 9 litres de carburant par an
    Le surcoût de l’augmentation attendue de 6,5 centimes par litres est donc de 300 x 9 x 6,5 = 17.550 centimes, soit 175,50 euros pour l’année, soit 14,62 euros par mois.
    Pas de quoi faire une jacquerie, non ?
    Il n’y a donc pas de matière financière à révolutionner un peuple!

    Précision: j’habite en province, je fais 30.000 km par an pour bosser, je paie des impôts.

    A mon sens, le 80 km/h et le racket fiscal qui en a découlé (doublement des PV sur le seul mois de juillet 2018 par rapport à juillet 2017) est bien plus pénalisant pour les « pseudo-victimes » de la taxe carbone.
    J’en conclue que cette taxe carbonne est juste une goutte d’eau. Mais c’est celle qui fait déborder le vase. Surtout lorsque elle est annoncée par des élites suffisantes et qui méprisent le peuple (je ne suis pas France Insoumise ni RN non plus!).
    Maastricht: le peuple dit non, les élites font oui
    Le Brexit: le peuple dit non, les élites sont en train de parler de nouveau référendum et on va faire un brexit soft pour ne pas déstabiliser ces gens de là-haut
    La Grèce ne paie plus: on prend au peuple 30 des retraites….Juncker explique qu’on leur demande leur avis mais que cela n’a aucune incidence sur ses décisions.
    USA: le peuple élit TRUMP et les élites considèrent que ses électeurs sont les abrutis du centre du pays. Les femmes et les hommes cultivés sont démocrates.
    assemblée nationale française: le FN fait 18% depuis des années et il a entre 0 et 3 députés sur 544!
    etc….
    A force de museler les extrêmes, on radicalise leurs positions.
    Voilà mon avis.
    C’est donc bien un mouvement général de fonds lié au mépris des gens d’en haut, centralisés dans leur capitale parisienne, envers les abrutis décérébrés et sans dents du bas qui génère cette colère. Abrutis dont je fais partie. Et tout le monde trouve un dénominateur commun pour s’identifier avec ce sac de mépris ( le 80 km/h, le FN, a CSG des retraités, l’essence, …).
    A titre personnel, je ne aprticiperai pas à la journée de mobilisation, j’ai rendez-vous chez un client….
    Bonne journée.

    • OUI. Je suis d’ailleurs surpris que personne n’ai indiqué qu’en roulant à 80 km/h, au lieu de 90km/h, on consomme un peu moins d’essence (même si ça ne permettra pas d’économiser 6.5 cts/l)

      • Fredy Gosse says:

        Et sans rouler on ne dépense plus rien👹
        Je vais dire cela à Monfils qui fait 70000 klilometres par an pour rencontrer ses clients

        • votre fils aime vivre dangereusement, 70 000 kms par an, sur des routes empruntés par des camions est européens qui ne respectent guère les temps de conduite, des routes empruntées par des ivrognes et des fumeurs de cannabis ( voire pire..), des fous du volant en tout genre, ect.., moi_même qui ne roulait que 20 000 km/an, il y a longtemps que j’ai laissé tombé, ayant plusieurs frolé la mort à cause de ces inconscients.

    • Vous avez dit l’essentiel et je crois, comme vous que l’augmentation des taxes sur les carburants sont effectivement les gouttes qui ont fait déborder et le vase et le tonneau des Danaïdes de taxes accompagné de lois idiotes (80km/h, baisse 5€ des APL, interdiction des diesels en ville, …).
      Macron a, je pense, définitivement à l’instar de Hollande, perdu la CONFIANCE des Français et s’entêter de plus en plus ne fera qu’augmenter cette défiance. S’il continue dans cette direction, pour lui, ce sera dissoudre ou démissionner !
      Si les taxes sont un impôt supplémentaire qu’il le dise clairement, les Français en ont marre d’être pris pour des imbéciles.
      Si c’est pour le climat c’est inutile, ça ne servira à rien car comme je l’ai déjà dit cela a déjà été fait sans succès et les solutions ne peuvent être que techniques.

      Cette dernière invention idiote, supprimer les chaudières au fioul, alors que les Allemands, les Polonais, Chinois, etc.. consomment de plus en plus de charbon, cette énergie bon marché !

      https://votreargent.lexpress.fr/consommation/chauffage-au-fioul-le-vrai-du-faux_1970697.html

      • Les taxes qui ont augmenté récemment le prix des carburants (en plus de la hausse du prix du pétrole) ont été décidées AVANT MACRON !

        De plus, le prix au litre (celui du sans plomb 95 en tout cas) avait déjà été plus élevé que récemment, il y a quelques années.

        Ce qui énerve certains, ce ne serait pas que le prix du diesel ne soit plus significativement inférieur au prix de l’essence ? Les causes de ce mouvement semblent soit des prétextes, soit peu avouables en fait….

        • Peut-être avez vous raison ?
          Mais admettez qu’il y un lourde faute de stratégie de ce gouvernement Macroniste. C’est d’avoir augmenté les taxes sur le carburant alors que celui-ci était déjà au plus haut, il l’aurait fait il y a un an quand le pétrole était à 30$ le baril, ça passait comme une lettre à la poste !

    • La TICPE sera de 166€ la tonne de CO2 en 2021, c’est à dire plus de 6 fois plus qu’en 2015.
      Sur la base d’un baril à 80$, vous paierai votre litre de diesel 2€. Il faut que vous le sachiez.
      Cette trajectoire est l’oeuvre des lobbys écologistes qui ont oeuvré sous le gouvernement socialiste précédent et sous celui -ci surtout. En France , l’écologie n’est que punitive et non incitative.

      • Fredy Gosse says:

        Je plussoie les lobbys écolos sont partout à la manœuvre
        Et désormais Guillaume est au paradis son blog est suffisamment important pour que les chevaux légers du macronisme viennent porter l estocade contre les manants climato réalistes
        Bien joué Guillaume

  5. Testant la vie sans voiture depuis 2 ans, ce sera #sansmoile17novembre
    Tôt ou tard (en espérant pas trop tard), il va falloir revoir la place de la voiture dans nos vies, et opter pour des moyens de déplacement alternatif, dont le meilleur rapport vitesse/coût/bien-être, me semble être le vélo « la plus invention de l’Homme »

    • Absolument, mais pour moi (55km AR dès 4h du matin) ce n’est pas possible. Je le regrette.
      Il faudrait aussi massivement développer le télé-travail.

      • Oui, le télétravail est en effet une bonne réponse. De plus en plus de sociétés en prennent conscience et commencent à le développer, lorsque cela est possible. Certes, ce n’est pas possible pour toutes les activités (ex technicien de surface, travail à la chaîne, etc…)

      • Je plussoie

    • Dindonsauvage says:

      j’ai testé le vélo. étant un rurbain j’ai sorti mon vélo qq fois avec mes filles pour les trimbaler les 11 km de trajet du matin… avec 15 kg chacunes plus la remorque et 250 mètres de dénivelé je n’avance quand même pas bien vite le matin avant d’aller embaucher. 🙂

      • Allez vous taper les cotes à 10% puis à 15% tous les jours pour voir.
        Je pense que les politiques devraient arrêter de réfléchir et démissionner si c’est pour pondre des inepties inadaptées aux situations.
        Oui il faut qu’on sauve l’espèce humaine de sa propre turpitude, mais je reste persuadé que tout va s’autoréguler : quand on aura 5 degrés en moyenne de plus, dans beaucoup de pays il ne sera plus possible de se nourrir, il faudra ensuite que l’on trouve des logements alternatifs (sous terre) pour pouvoir supporter le climat. Je pense qu’on ne pourra pas l’éviter car tant qu’il y aura des hommes l’environnement sera modifié.
        La Terre quant à elle nous survivra et la nature reprendra des droits quand nous aurons atteint le seuil critique avant extinction.

      • Essayez le vélo à assistance électrique. Ca vous changera la vie !

        • Et il faudra toujours plus de centrales nucléaires… Et puis quand on aura tous nos voitures et VAE, le prix du KWT va exploser !

    • En gros, il va falloir ne pas habiter près des montagnes et tous se regrouper dans les villes.

    • Désolé, cher Mr Ecolo, aujourd’hui pas de voiture pas de liberté.

      Expliquez moi comment on va vous emmener aux urgences, le jour où vous ferez (peut-être) un AVC ? Où quand vos enfants auront raté le bus scolaire un jour de grand froid pluvieux ? Vous les emmenerez en vélo ? Mais peut-être en avez-vous pas ?

    • Où habitez-vous pour pouvoir tester la vie sans voiture ?
      Je pense que ce n’est certainement pas à la campagne mais plutôt dans une ville où il n’y a pas de problème de transport ou, encore, un très grand sportif pour faire des dizaines de kilomètres à pied ou en vélo quotidiennement.

      • 30 Km en courant tous les jours, fini le cholesterol, le diabète l’obésité et enfin une sécu excédentaire.
        Suffit juste de se lever plus tôt, vraiment pas compliqué.

    • A titre informatif, vous êtes citadin ? Peut-être habitez vous une zone bien pourvue en transport en commun ou alors votre lieu de travail est très proche de votre domicile ?

  6. Dindonsauvage says:

    bonjour,
    je ne participerai pas à ce mouvement, il est fait de trop de contradictions.
    je le comprends il tiens au fait que les gens ont l’impressions que plus cela va plus on est obligé de payer.

    je pense qu’il y a plusieurs réalités:
    1) l’impression qu’a chaque fois qu’on investi une sommes elle est détourné cf loto patrimoine ou je vais avec mes filles acheter des jeux à gratter chose qu’on ne fait jamais. puis deux jours après le premier loto on nous apprends que l’argent n’ira pas pour la rénovation du patrimoine.

    2) l’augmentation des charges contraintes qui passent de 11% d’un salaire à 30% entre 1970 à 2018 ce qui fait que chaque augmentation retentie sur le budget du reste à vivre.

    3) la fausse idée théorique qui envisage que l’on puisse changer de voiture même avec une aide pour une grande partie de la population. Déjà il n’existe pas de voiture électrique qui soit une vraie voiture. Je veux dire au sens ou une famille de 4 ne peut pas faire un voyage pour partir en vacances. à part une tesla a 120000 euros que personnes ne peut se payer dans le pays. puis l’impossibilité pour les plus modeste de changer de voitures. Une grande partie roulant dans des voitures coutant moins de 3000 euros… comment envisager d’avancer 15000 ou 20000 euros pour acheter une voiture électrique alors qu’on n’a pas de reste à la fin du mois.

    après on pourrai parler de l’escroquerie des constructeurs qui augmente les prix en fonctions des aides reçues ou pas… de la perception d’une certaines violence sociale par la restriction des aides… ou de l’augmentation de certaines taxe d’habitation ou foncière… etc

  7. Le problème est sans doute beaucoup complexe que l’on pense. Diminution des avantages fiscaux sur diesel : OUI, car les pollueurs doivent être les payeurs. N’oublions pas non plus les milliers de morts par an, c’est une bonne mesure.
    Je pense que l’on a tendance à oublier les choses positives : la carte Navigo permet d’habiter très loin (environ 100 km de Paris) avec des frais limités (moins de 40 euros par mois pour les salariés), au même titre que ceux qui habitent à 5 stations de métro de leur travail.
    Au lieu de donner des chèques essence aux personnes qui continueraient de prendre leur voiture, il vaudrait mieux les aider à acheter un logement près de leur travail…
    La voiture pollue, favorisons les transports en commun. Ceux qui achètent un logement très loin ne font peut-être pas le calcul sur le très long terme (fatigue, usure de la voiture, achat de 2 voitures pour le couple, etc…) A mon avis sur 20 ans, ces personnes sont toutes perdantes…
    Non, je ne participerai pas au mouvement car je veux voir des propositions concrètes par rapport aux contestations, même si je suis conscient que la pression fiscale augmente.
    Oui, je comprends cette contestation mais, une fois de plus, je ne vois aucune proposition des gilets jaunes, à part comment bloquer au maximum la circulation.
    Non je ne la soutiens pas car nous devons d’abord tous réfléchir ensemble pour être force de proposition 🙂

    • Acheter près de son boulot ? et toutes ces entreprises qui ferment des sites ou déménagent régulièrement ? Et les salariés qui doivent changer de boulot ? On vend pas une maison comme un vélo sur Leboncoin.
      Votre raisonnement semble très « parisien »

      • Bien sûr, le raisonnement est identique pour une location.
        Oui, je donne des exemples « Franciliens » car beaucoup de personnes sont concernées.
        On pourrait transposer le raisonnement aux villes de province.

        • Le problème est que 60 % des gens vivent en dehors de Paris et des grandes métropoles. Par contre 40 % des adhérents de LRM habitent en région parisienne.
          En milieu rural ou semi rural, les transports en commun sont inexistants, la pollution de l’air aussi…

    • Attention,ce n’est pas le même Michel !

    •  » Diminution des avantages fiscaux sur diesel : OUI, car les pollueurs doivent être les payeurs. N’oublions pas non plus les milliers de morts par an, c’est une bonne mesure. »

      Si vous aviez lu avec attention les commentaires du précédent article et les liens sur les moteurs diesel (nouveaux) vous auriez compris je pense que ces diesels (avec FAP et autres innovations) ne polluent pas plus sinon moins que les motorisations essence !
      Faut pas croire tout ce que disent les journaux (et télévisés) ! 🙂

      • En effet, il faut toujours aller au bout des raisonnements et ne pas se laisser endormir par ce qu’on entend ou qu’on veut bien entendre lorsque cela permet de déculpabiliser !
        Par exemple, le dioxyde soufre, dégagé par les moteurs diesel est quarante fois plus toxique que le monoxyde de carbone. Raison pour laquelle les constructeurs ont tenté de tricher (en abaissant artificiellement les mesures des émissions) pour donner bonne conscience aux utilisateurs de diesel.
        De plus, les contribuables étaient/sont ponctionnés pour permettre de payer les bonus écologiques des utilisateurs de diesel alors que ces mêmes véhicules sont reconnus plus néfastes pour la santé ! Assez paradoxal… Cela me gêne qu’une partie des impôts des français permette indirectement de subventionner le diesel qui provoque des maladies qu’il faudra soigner (= sécurité sociale)…
        Arrêtons de penser à ses intérêts personnels, pensons aussi un peu à la nouvelle génération et essayons de contribuer individuellement à la diminution de la pollution.
        Arrêtons aussi de dire que cela ne sert à rien si le pays d’à côté ne fait rien, c’est trop facile.
        Au contraire, nous pourrions être montrés en exemple 🙂
        Nous devons aussi balayer devant notre porte avant de critiquer.

  8. Les libertés sont toujours grignotées sournoisement avant d’être spectaculairement détruites…

    Et quand je lis certains commentaires, je me dis que les politiciens ont encore de la marge pour nous pomper encore bien plus ! (Marge, pomper, je suis dans le thème ?)

    Je vous prie de lire le PLF2019 avec la répartition du budget pour la transition énergétique… cela me donnerait presque envie d’importer un gros un V8 suralimenté américain pour être dans le thème « hypocrisie écolo-energetique 2.0″…

  9. Fredy gosse says:

    Tout peut arriver car il n’ y a personne derrière ce mouvement qui regroupe des gens qui ont des motivations opposées mais dont les mécontentements ce sont agglutinés.
    les retraités se sentent mal aimés, discriminés ,tabassés fiscalement , et pour beaucoup la moindre somme en moins c’est trop, pour d’autres tous ceux qui ont besoins leurs voiture pour travailler c’est un non sens et même dans certains cas une question de survie,
    Si les français ont été manipulés sur l’ écologie au point de les affoler inutilement sur la qualité de leurs aliments ,ils ne sont pas définitivement et totalement idiots, d’autant que tant que le net ne sera pas controlé ils pourront trouver des arguments pour se rendre compte que cette histoire d’écologie est juste une question de gros sous pour quelques
    happy fews et que ,eux , sont les dindons de la farce à qui on présente l’addition
    la contradiction française vient du fait que les français veulent qu’on leur donnent plus mais en payant moins d’impôts .
    on n’entend pas les politiques parce qu ils ont tous contribué depuis 40 ans à la situation financière explosive actuelle et qu’ils cherchent désespérément dans l ‘écologie la possibilité de continuer la fuite en avant.
    On n’entend pas les syndicats parce qu’il se sont tous démonétisés avec leurs comportements de nababs à la tête des organisations ( l’actualité est cruelle) ou quand ils se sont faits acheter qui pour un poste d député européen ,une sinécure officielle super payée ou une petite récompense au conseil économique et social
    Macron et son Premier Ministre s’enferrent dans cette histoire de fiscalité écologique qui n’a aucun sens vu la taille de notre pays qui est loin d’être le mauvais élève de la planète …mais la COP 21 vaut bien un affrontement avec les citoyens.
    constatation depuis que Macron est revenu en chevalier blanc ,sauveur de la planète ,brusquement les attaques du Monde sur l’affaire Benalla ont disparu coïncidence ? ou pas ?a vous de juger,
    comment tout cela va finir ?je suppose mal car les réponses du pouvoir ne sont pas celles demandées par les gilets jaunes qui veulent le retrait de la fiscalité écologique par d’aides pour changer de voitures
    nous sommes aujourd’hui dans une impasse totale
    Avec le caractère du President ,son obstination caractérielle, sa croyance en sa capacité à faire changer d’avis ses interlocuteurs grâce à sa supériorité intellectuelle supposée , à la moindre étincelle sur le terrain ça peut dégénérer car tout le pays est concerné . Si on veut faire faire un cauchemar , il suffira que les forces de l’ordre soient embarquées dans des opérations d’envergure nationale ( plus que pour Nantes…) pour que les nogozone soient en mesure de s’amuser comme des fous aux détrimenst de leurs voisins immédiats
    bref le 17 est un moment important pour la République , le 14 juillet 1789 si je ne m’abuse fut qualifié d’un commentaire royal/ aujourd’hui rien
    Macron parle ce soir si c’est pour dire je ne change pas ma politique fiscale verte et attention aux forces de l’ordre ,jet crains que tout cela finisse mal

  10. le carburant n’est pas assez cher à mon avis encore… les gens sont bien contents d’acheter leur bien immobilier un peu plus loin car moins cher, la contrepartie, c’est le coût du carburant. Ouvrez les yeux, la civilisation du pétrole droguée à la dette doit s’arrêter. Aujourd’hui nous consommons 10 ressources fossiles pour en extraire une. Ce n’est plus possible!! J’ai 5000 voitures qui passent devant chez moi le matin pour aller travailler de l’autre côté de la frontière avec une seule personne à bord. La planète ne pourra durablement supporter ça… Ce qui est inacceptable au niveau de nos gouvernements, c’est d’avoir fait l’apologie du diesel et du jour au lendemain de changer le système et comme d’habitude de mettre le couteau sous la gorge des gens qui ne peuvent se permettre de changer de véhicule… Donc non je n’irai pas manifester samedi, et oui au changement des comportements…. Combien de ceux qui iront manifester ce samedi seront près à arreter de prendre la voiture pour aller chercher le pain à 500 mètres à la boulangerie? C’est bon pour le porte monnaie et bon pour la santé de marcher 🙂

    • SOLUTION n°1 : Stoppons à aujourd’hui la vente des véhicules utilisant une énergie fossile ! On va se dire, compte tenu de la mondialisation, les constructeurs pourront écouler leur stock en Europe ou ailleurs dans le monde… et nous on continue de rouler jusqu’a la vente d’une VRAI voiture solaire ou qui réutiliserait un combustible recyclé et non fossile…. J’ai bon ?

      • Fredy Gosse says:

        Tout compris reste plus qu a convaincre les autres pays mais on va y arriver n est ce pas

      • déjà interdre la commercialisation de 4X4, ou de voitures qui font plus de 5 litres au cent serait un bon début. Car ça me dégoute de constater que des personnes qui ont choisi de rouler en voiture polluante ( plus de 7 litres au cent) se permettent de se plaindre du prix des carburant.

        • A mon humble avis, les avions sont beaucoup plus polluants que l’ensemble des 4×4 en circulation sur Terre. Ensuite, encore une fois votre jugement de valeur ne vaut que dans Paris intra-muros (ou autre grande-ville) sur du plat et avec des routes en bon état. Interdire les 4×4 dans les grandes villes pourquoi pas, mais arrêtez de vouloir décider pour le monde entier.
          Ensuite, je n’ai pas entendu ces gens se plaindre du prix de l’essence, même en privé.

    • Oui, Franck vous avez raison et je peux faire les mêmes constatations près de chez moi concernant les gens qui prennent leur véhicule pour faire 500 mètres ou qui ne prennent pas les transports en commun qui se trouvent au pied de leur domicile (bien sûr, il ne faut pas généraliser).
      Quant au diesel, l’histoire a débuté sous De Gaulle qui a favorisé les centrales nucléaires (encore plus polluantes) et ainsi supprimé certaines centrales thermiques. Il fallait continuer à consommer du diesel et les constructeurs ont commencé à fabriquer des moteurs diesel. Malheureusement, les gens ont suivi, en ne cherchant pas à comprendre qu’ils contribueront à polluer l’atmosphère (plus que l’essence).
      Oui, il faut un changement des comportements à tous les niveaux.
      J’ai voulu mettre des capteurs solaires sur ma maison et l’urbanisme a refusé, sans proposer d’alternative, en disant que ce n’est pas joli… C’est terrible… !

    • Fredy Gosse says:

      pas assez cher pour vous sans aucun doute mais si ça a fait tilt aussi vite et spontanément c est peut
      Etre que vos certitudes écologiques ne sont pas partagées faute d’un budget adéquat
      Faut écouter les autres aussi

      • A mon avis, c’est plutôt faute de réflexion !
        Il faut aussi réfléchir sur le long terme qui fera économiser et diminuera la pollution.

        • Fredy Gosse says:

          Bref si on est pas écolos on est des cons
          Remarquez vous êtes sympa j ai déjà entendu à la TV une exministre de l’écologie de Chirac se poser la question s il ne fallait pas ficher les résistants ..une etoile verte ce coup ci ?
          Mieux la semaine dernière 3 activistes de la cause religieuse verte se prononçant pour une dictature verte puisque en démocratie on n y arrive pas
          Conclusion’vous Êtes un
          Modere🤣

    • « Ce qui est inacceptable au niveau de nos gouvernements, c’est d’avoir fait l’apologie du diesel »

      sans particules fines et sans dieselgate l’apologie du diesel serai tout a fait acceptable en attendant le VE performant.

      le danger des particules fines ,on en parle pas depuis si longtemps, et le dieselgate c’était hier!

  11. Ce mouvement est motivé par les excès fiscaux en direction, en premier des retraités, ensuite de la petite portion delà population payant tous les impôts Français,
    Et maintenant en attaquant toute la France profonde avec une mauvaise foi flagrante. Le baril de pétrole dont le prix n’est corrélé qu’à la hausse, rarement dans le sens contraire depuis 7 ans au moins.
    De plus tous les jours les lois sur la fiscalité sont complexifiées, les hausses majeures pour la population pleuvent sans que les responsables du gouvernement ou des fonctionnaires ne veuillent donner le moindre exemple d’économies, qui pourraient donner un peu d’espoir au Peuple et un sentiment d’égalité.
    Une solution moins douloureuse que la non indexation des revenus serait de répartir sur toute la population l’impot Sur le revenu. Cela rendrait encore plus un sentiment de justice égalitaire.
    Contre actuellement pour 20 % de la population qui n’a plus d’espoir que dans la fuite.
    Le Pays crève de son dogme social qui devrait être plus mesuré et ne pas servir d’aide aux élections.
    Un moyen de rendre les choix de vie au peuple, augmenter un peu la TVA pour n’etre Pas obligé de devenir impopulaire.

    •  » Le baril de pétrole dont le prix n’est corrélé qu’à la hausse, rarement dans le sens contraire depuis 7 ans au moins. »
      Là, désolé de vous contredire,en 2 ans le baril de pétrole est passé de plus de 110$ à moins de 30 pour remonter à 80 et redescendre à 55 ce jour. L’essence, le gazoil, fioul, gaz dans une certaine proportion ont suivi ces mouvements.

  12. Ce mouvement démontre autre chose, je crois : Les Français ne peuvent accepter d’autres efforts sans comprendre le sens et l’intérêt ! Il ne sera plus possible de continuer dans ce sens, par exemple, la réforme des retraites peut elle voir le jour dans un tel contexte de contestation ?

    • Réponse : 42 régimes de retraite ! Ça jette un joli froid dans les conversations (pro ou contre) avant d’entendre :  » non mais sur faut faire quelque chose ! »

    • Je vous trouve bien optimiste, je ne pense pas que les français cherche à comprendre. je pense que tout le monde veut que la France change mais personne veut payer et tout le monde veut faire payer les autres. les riches les pauvres, les pauvres les riches, les retraités les actifs, les actifs les retraités etc

    • Fredy Gosse says:

      Guillaume la France s appauvrit ,la mondialisation
      N’est pas comprise ,certains pensent qu en défilant avec des pancartes non à la mondialisation ,on fera disparaître le problème .Au premier rang tous les étatistes qui veulent absolument que l État fasse tout avec une sortie par le haut comme ils disent ..sauf que l État c est rien c est juste des politiques qui distribuent de l argent qu ils prennent des poches des uns pour les donner aux autres et comme depuis 40 ans on donne plus que ce que l on encaisse y a un trou qui grandit grandit
      Les magiciens nous disent que la dette ne se rembourse jamais c est pas faux l État non mais les citoyens si.
      Bref nous vivons un déclassement avec l ambition de tenir un rang mondial dont nous n avons plus les moyens ni militaires ni i économiques encore moins écologique avec en plus un envahissement de populations venus de l ex empire français pratiquant une colonisation à l envers et dont bien entendu nous n avons pas les moyens
      Sans l UE la monnaie française ne vaudrait plus grand chose elle vaudrait ce que les marchés financiers décideraient
      Comme de surcroit le mammouth administratif semble impossible à réformer et que sa taille grandit sans arrêt comment voulez vous que ça ne finisse pas mal
      Ce qui se projette c est tôt ou tard une dictature de quelle nature je ne sais pas mais ça va mal’finir parcequi divise les français est plus grand que ce qui les rassemble

    • STOP !!!
      Nous sommes déja champion du monde des prélèvements obligatoires alors ça suffit peut être .
      Le ratio recettes fiscales/PIB, c’est-à-dire la somme des impôts et des cotisations sociales nettes en pourcentage du PIB, s’élève à 47,6% en France.

    • La retraite, si ce n’est que technique, cad transformer un système par répartition de trimestres cotisés par un système par répartition de points sans perte sur la future pension (ce qui semble à priori pas gagné), ça ne devrait pas bouleverser les esprits, sauf bien entendu pour les classes privilégiées – je pense aux systèmes spéciaux avantageux, voire très avantageux –

  13. A mon avis, Macron n’ayant aucune opposition construite et crédible (les arguments avancé par les diverses opposition sont très souvent pathétiques), pas mal de monde qui avait tel ou tel petit (ou moins petit) problème en était à chercher un prétexte pour montrer son malaise.

    Tous les rouspéteurs seront en gilet jaune samedi. Pas moi.

    Pour cette fois : bravo à tous les syndicats qui ne soutiennent pas ce mouvement.

    • @GBL
      C’est sûr, bravo à tous les syndicats dont les dirigeants se comportent comme des roitelets avides et dispendieux.
      Invoquer les mânes de personnes ne représentant que peu de monde et songeant à leurs intérêts financiers ne m’émeut guère

  14. Dindonsauvage says:

    C’est bien cela les français se sont montés les uns contre les autres. Les retraités contre les travailleurs, les pauvres contre les riches, ceux qui payent des impôts contre les autres … ne serions nous pas un pays d’insatisfait ?

    • 57% c’est le coût de fonctionnement de l’Etat, ou Fonction Publique tours plus dispendieuse.
      C’est ce déséquilibre qui crée la dette.

  15. Une autre chose qui me surprend : beaucoup d’entre vous tiennent un discours louable avec des solutions qui tiennent la route, à ceci près qu’elles tiennent la route que tant que tout va bien.
    Or, lorsque l’on fait des choix de société il me semble qu’il faut d’abord envisager le pire. Le pire n’est pas impossible puisqu’il s’est déjà produit plusieurs fois en Europe y compris très récemment fin des années 90.

  16. Dindonsauvage says:

    Finalement un an après l’élection présidentielle puis les législatives les tension n’ont pas changé et aucun apaisement n’est arrivé… je le souvient les engueulade au travail entre tous les gens sur le débat societale… et finalement rien n’est tranché… il n’y a pas de projet de société française. Les retraités qui ont vécu les années fastes de la France n’envisagent pas de s’appauvrir, une partie de la population n’a plus accès à la l’emploie, les classes moyens pensent payer beaucoup, et les plus riches voient une frange de la population ne rien faire et c’est insupportable… quand aux très riches il sont en dehors de la société et n’y contribus plus depuis bien longtemps…

    • Beau résumé. Mon objectif est donc d’augmenter drastiquement mes revenus. Pour cela, je profite de la seule éclaircie actuelle : les taux bas de l’immobilier. J’ai acheté pour près d’1M€ depuis 2 ans. Et dans 10 ans : la retraite !
      Quant à la planète : je regarde avec amusement ce que les hommes (moi y compris) en font. Si on me dit qqch : je monterai ma feuille d’imposition…

  17. Nos dirigeants sont des idiots et ne comprennent pas la psychologie du bon peuple de France.
    Si ils avaient opté pour une augmentation de la TVA de un ou deux points, cela aurait fait râler durant quelques jours mais comme pour toute nouveauté, elle aurait été vite oubliée au quotidien. Alors que le carburant, chaque semaine on peste en voyant le compteur des euros aller plus vite que celui des litres. Que les petits dépassements de vitesse, les coûts de stationnement, l’augmentation de la taxe d’habitation, le relèvement des tranches d’impôt, la non-actualisation des différents plafonds de déduction, etc…etc…représentent une accumulation de décisions qui sont défavorables au quotidien. Par contre, on ne voist pas la diminution des dépenses dispendieuses de nos ministères, des députés et sénateurs, hauts fonctionnaires, et en général, le train de vie de l’Etat. On se sent donc rançonné sans pouvoir se défendre. Alors, il rest la manifestation de rue, laquelle n’est pas sans danger sachant que les moyens et les consignes données aux forces de l’ordre sont inappropriées.
    J’avais donné crédit à cette nouvelle équipe mais, je suis devenu perplexe !

  18. Fredy Gosse says:

    Les retraités n envisagent pas de s appauvrir vivement que vous viviez de votre retraite pour apprécier le sel’de Votre déclaration 💰

    • Dindonsauvage says:

      c’est une simple constatation des tensions de la société rien de plus ! mais soyons claire je ne met pas la charrue avant les boeufs étant donnée qu’il faudra déjà que je bosse (et survive à l’infarctus ou au cancer) jusqu’a 68 ans pour avoir un taux plein… de combien ? 30/40% … non je n’envisage pas la retraite de manière sereine.

  19. et dire que Hulot est l homme politique le plus populaire et voulait augmenter les prix de l essence de 10 centime par an …

  20. Je pense que l’on pourrait scinder le mouvement en 2 :
    D’un côté, L’urbain vivant en centre ville et sui dispose des transports publics pour se mouvoir, des services publics, de la médecine, d’un pouvoir d’achat supérieur à la moyenne…
    De l’autre les ruraux et les périphériques : eux ne disposent pas de transports publics efficaces (sauf à multiplier par 2 ou 3 son temps de trajet quand ils existent) et donc ont besoin d’une voiture pour travailler
    Ils n’ont plus de services publics au sens large, peu de commerce proximité, plus de service de santé
    Ils se sont installés il y a 10-15 ans à la campagne car acheter sa maison était possible contrairement à la ville et l’essence était peu chère
    Et pourtant ils paient les mêmes impôts
    Sans sa voiture, le rural n’existe plus car éloigné de tout et de tous – Cacher ces pauvres que je ne sauraient voir

    Et quand ce peuple est interrogé et qu’il ne répond pas ce qui était attendu, le politique corrige (référendum européen par exemple)

    Car les sachants savent alors que les sans-dent sont ignares, ne comprennent pas que c’est pour leur bien

    La société actuelle culpabilise : si cela va mal, c’est que vous ne faites pas les efforts nécessaires pour que tout aille bien (lire happycratie)

    Voilà pourquoi ce ras le bol à mon humble avis

  21. Guillaume se demande pourquoi les syndicats ne sont pas de la partie
    C’est probablement parce que les entreprises ne payent pas la TVA donc cela n’ aucun impact pour elles et leurs salariés

  22. Tous à vos postes de télé sur TF1. Macron et son Gouvernons ! va annoncer la baisse des taxes sur le carburant ……

    20h15 : c’était pour rire ! 🙂 🙂

  23. Donald Duck says:

    La France ou l’histoire d’une lente agonie…

    Destruction de la classe moyenne et scénario à la Mad Max d’ici peu…

  24. Un extrait d’une œuvre de fiction, [i]Le diable rouge [/i], une pièce de théâtre écrite (et créée) en 2008 par Antoine Rault, auteur né en 1965.

    Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus.
    J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…

    Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’Etat… L’Etat, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

    Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

    Mazarin : On en crée d’autres.

    Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

    Mazarin : Oui, c’est impossible.

    Colbert : Alors, les riches ?

    Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

    Colbert : Alors, comment fait-on ?

    Mazarin : Colbert,tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…C’est un réservoir inépuisable.

    > Extrait du « Diable Rouge « 

    • Excellent !!!!

      • Bravo pour ce rappel, sauf qu’aujoud’hui c’est encore plus compliqué.
        Les verts avec leurs taxes carbone, réchauffement climatique reserve uniquement à notre Pays, 80 km/h, taxes essence et gas oil, toujours plus, sachant que la pollution carbonée Allemande est très importante en France. En oubliant les États Unis et les énormes cargos, plus de 2000, atteignant à eux seuls la pollution de la Chine + E U + Europe.
        Et j’oublie les avions de plus en plus nombreux à nous survoler et à traverser le Pays dans tous les sens.
        Ah ! Heureux homme des cavernes qui ne subissait pas tout ce dont je vous parle, il est vrai qu’il avait aussi une énorme concurrence pour la vie.
        Mais au moins il était libre de ses choix, ses seules contraintes ; manger et vivre en groupe.

  25. Fredy Gosse says:

    Du coup’ca Donne des idées d investissements pour les jeunes 😀investir dans l’elevage de chevaux

  26. Dans la grogne des gilets jaunes, n’y a-t-il pas l’expression d’un problème de justice et d’aménagement du territoire ?

    Un problème de justice écologique :
    – Il n’y a pas de taxation pour la pollution générée par les milliers de kilomètres parcourus par les nombreux produits provenant de lointaines contrées qui inondent notre marché et livrent une concurrence déloyale à nos entreprises en n’ayant pas les mêmes normes environnementales à respecter
    MAIS les agriculteurs, les petites entreprises, les ruraux ou péri-urbain, voient les taxes flamber pour leur chauffage au fioul ou au gaz et le carburant nécessaire à leur activité ou à leurs déplacements. En prime, les déplacements en zone rurale ont tendance à augmenter au gré de la fermeture des entreprises ou des services, y compris médicaux…

    – les aides accordées pour procéder à des améliorations pour diminuer la consommation de combustible ou à des changements de véhicule ne sont qu’incitatives et ne concernent que ceux qui ont les moyens de financer ces travaux ou ces changements de véhicules tandis que les plus modestes subissent ces augmentations sans pouvoir rien faire pour les atténuer, sinon se priver davantage de leur nécessaire.

    Un problème d’aménagement du territoire :
    Les emplois, les services et les lieux de pouvoir se concentrent sur une part très réduite du territoire, où il est souvent difficile de se loger convenablement à un prix acceptable au regard des salaires, surtout si l’on a une famille (un des principaux motifs pour s’installer loin de son lieux de travail est la qualité de vie)

  27. A un moment Macron devra revenir sur son idéologie européiste, il y a déjà des signes alarmants que le PIB est en train de ralentir, cela signifie moins de recettes fiscales et donc une multiplication de taxes nouvelles pour y faire face.
    Je suis tombé sur une courte vidéo qui explique les implications des prêts à taux négatif :

    https://youtu.be/ewUmCEMiJ5g

  28. A lire différents posts sur FB, je pense aussi que beaucoup en ont assez des différences de rémunérations et de trains de vie entre eux et les élus de la République, leurs assistants et leurs amis…

    J’ai moi même de plus en plus l’impression d’être comme un cerf soumis à la taxe et la gabelle pour nos seigneurs (saigneurs) pour alimenter leurs privilèges et leurs grands trains de vie
    .
    Macron avait parler d’un nouveau monde mais finalement il n’a pas changé cela. Il n’a pas aboli les privilèges.

    Quand est-ce que nous ferons comme l’Allemagne; Merkel n’a pas d’avantages par rapport à ses administrés; pas de palai, de cours, de cuisines etc etc…

    Je pensais aller soutenir les gilets jaunes ( à pieds) mais aux vu de ce qui se dit sur les réseaux sociaux je ne pense pas y aller; trop de violence, trop de  » vulgarité  » (du « cru comme pas possible…des insultes horribles ),trop de haine,de  » vomi » , pas de propositions… ça fait assez peur …j’ai l’impression d’un film de la révolution française et le peuple n’a pas trop évolué…heureusement qu’il n’y a plus la guillautine!!!

    Ce raz-le bol n’est pas du qu’au prix du carburant; c’est la goutte qui fait déborder le vase sans parler que la France n’est pas que Paris ou les mégapoles …le peuple veut prendre le pouvoir…

    • Dans les démocraties le peuple prend le pouvoir avec son bulletin de vote.
      C’est ce même peuple qui l’a élu.

      • Le vote ne signifie plus rien en France.
        En revanche, on aime bien donner des leçons aux autres qui ont des taux de participation plus élevés.

      • Une autre démocratie, la directe, n’a pas cet inconvénient de donner (trop) de pouvoir aux hommes qui se révèlent à chaque fois menteurs, intéressés voire corrompus ! Qu’on se le dise !!!

  29. Vous n’avez pas remarqué? Macron n’est pas inquiet.
    C’est parce-que les gens n’ont pas encore ouvert les yeux sur le vrai problème qui est la zone euro telle qu’elle est conçue et que des intellectuels qui n’ont jamais vu une calculatrice de leur vie nous présente comme le salut.

  30. Non le problème ce n’ est pas la zone euro .
    C est que nous avons des dépenses sociales beaucoup trop importantes par rapport à nos recettes.
    Mais comme une bonne partie des français est accroc a ces aides a juste titre pour un certain nombre d’entre eux seulement. Ce sera très difficile de revenir dessus. Voir le tollé du rabot de15 € des APL.
    La seule solution, tout fusionner et rendre toutes les aides imposables pour une meilleure justice fiscale

  31. Il y a 18 mois, j’avais voté pour un p’tit jeune qui arrivait de nul part, sans l’ombre d’un programme électoral, mais qui nous promettait d’exhumer la politique française de sa médiocratie légendaire depuis 30 ans
    la 1° année, plutôt bien; des gros dossiers ouverts que tous apparatchiks bedonnants précédents n’avaient jamais eu les couilles d’aborder; mais…
    depuis juillet 2018, à part la plaisanterie Benalla, rien, désespérément rien…
    – quelle suite (et fin ?) de la réforme SNCF ? motus
    – quid de la réduction des effectifs pléthoriques de nos 2 assemblées ? y’a rien a voir, circulez
    – quid de la cure d’amaigrissement de la fonction publique ? ba, a défaut des 120.000 prévus, on va commencer par 3 ou 4.000…
    – pour boucler le budget ? ba c’est simple ! a défaut de réaliser les économies prévues, on fait continuer à tondre ces connards de con-tribuables, ils n’y verront que du feu, ils ont l’habitude…

    la différence avec avant ? je ne sais pas
    Si, il parle anglais couramment; j’ai l’impression d’avoir retrouvé une certaine dignité à l’international; Ni Napoléon ni De Gaulle ne parlaient pas Anglais, mais eux avaient la carrure; tous ceux qui ont suivi depuis n’avaient ni la carrure ni le bagout
    Si, manifestement Macron a une vraie culture; ça nous change des primates qui ont succédé à Mitterrand; ça flatte mon égo patriotique mais si ça continu, je vais quand même me sentir obligé de voter pour cette buse de Marine

    PS: on a les politiques qu’on mérite; et malheureusement vu le niveau du français moyen , le compte est bon

  32. Une réflexion américaine qui m’a bien amusée; Les américains sont surpris de Macron car pour une fois un président étranger parlait mieux l’anglais que leur président !..

  33. Je vais surement être excessif mais je me demande s’il ne faudrait pas une bonne révolution car au point ou en est la France et la ou elle se dirige il serait préférable de redonner le pouvoir au peuple. Le problème vient aussi du fait qu’il n’y a plus d’espoir et que la classe dirigeant mérite de dégager au plus vite. On en a marre de ces politiques qui ne défendent plus nos intérêts. Exemple, je reste persuadé que s’il y avait un référendum sur l’immigration le résultat conduirait à la stopper au plus vite. Chacun peut aussi parfaitement comprendre qu’il est indispensable de couper drastiquement dans les dépenses si on veut s’en sortir car à défaut de le faire on finira en faillite. Mais les politiques manquent tous de courage et personne ne veut sacrifier sa carrière pour faire le salle boulot indispensable.

  34. Bonjour,

    Je pense que le centre du problème est l’immobilier c’est à dire le loyer !!! Arrêtons les niches fiscales qui ne profitent à personne au bout du bout pour que l’immobilier retrouve des prix raisonnable (pour l’acquéreur) et des loyers adaptés (pour le locataire). Supprimons les niches fiscales et l’impôt sur le revenu redeviendra efficace pour rééquilibrer le budget de l’état. Alors finis ce bric-à-brac de taxes pour essayer de stopper l’hémorragie avec toujours plus d’injustice pour le peuple des travailleurs et des pauvres …

  35. C’est pourquoi il vaut mieux être bailleur que locataire. C’est accessible à tout le monde !

  36. Bonjour,

    Et aussi à quand la voiture du peuple simple à essence (c’est à dire sans électronique superflues!) à 6000 E neuve consommant 2 à 3 l au 100 km avec vitesse maximum 130 km/h … Les constructeurs automobiles savent fabriquer des voitures pas chères pour les pays émergents mais nous européens il faut que l’on consomme!
    Monsieur MACRON exigez la voiture du peuple de la part des constructeurs au lieu de laisser faire cette dérive du toujours plus de complexité alors que le peuple veut simplement aller au travail manger élever ses enfants dignement et accessoirement respirer en vacances pour ne pas avoir le sentiment de n’être qu’une bête de somme! Au service d’un système sans aucun sens …

    • vous réinventez la 2CV !!

      • Pourquoi ne pas réinventer la 2 CV pour permettre au personnes d’aller vers le travail!
        La mobilité est un frein au retour à l’emploi … Le nier c’est être aveugle!

        • dindonsauvage says:

          ca s’appel une Dacia nan ?

        • Je ne vois pas qui a un dos assez solide pour faire plus de 50000 km par an en 2CV ou petite Volkswagen etc…
          Se déplacer en voiture pour son travail et non pas pour aller au travail est une problématique dont il faut tenir compte.
          Sinon le mieux serait que l´on fasse des progrès sur la téléportation 🙂

      • Fredy Gosse says:

        Non la Volkswagen d Hitler

        • Je pense que personne n’a réellement pris en compte tous les paramètres pour savoir si il est intéressant de passer aux voitures électriques.
          Il faudrait être capable de faire un bilan complet en étudiant avantages et inconvénients.
          Pour ma part, à l’heure actuelle, je pense que la voiture électrique est un non sens, mais je n’ai pas tous les paramètres pour l’affirmer.
          Très rapidement quelques idées…
          Inconvénients :
          * Autonomie ;
          * Recyclage des batteries (sans générer de pollution) ;
          * Durée de vie des batteries ;
          * Coût des véhicules (sans tenir compte des aides de l’état qui sont proposées pour se donner bonne conscience) ;
          NB: Les subventions de l’état pour l’électrique sont équivalentes aux faibles taxes proposées précédemment pour le diesel (même erreur, à mon avis et j’espère, cette fois ci, que les gens ne vont pas suivre).
          D’autre part, en France l’électricité est majoritairement produite par les centrales nucléaires qui coûtent très très très cher au pays.
          * Pollution reportée vers les centrales qui produisent de l’électricité ;
          * Lenteur des recharges (pas possible de faire le « plein » en 2 minutes !!!) donc pas possible de faire plusieurs centaines de kilomètres non stop (sauf voitures tesla à 100.000 euros)
          * Prix de la location mensuelle des batteries (le coût est équivalent à la consommation mensuelle (moyenne) d’essence !)
          * etc.
          Avantages :
          * Pas de pollution locale lors de l’utilisation de la voiture (pollution reportée vers les centrales)
          * Coût faible d’une recharge (compensée malheureusement par le prix de la location des batteries)
          * Subvention de l’état (mais erreur de stratégie, à mon avis)
          * etc.
          Je suis sûr que j’ai oublié beaucoup de points…

          • Le plus grand des avantages de la voiture électrique, ce serait, si tous les véhicules ou presque étaient convertis, la moindre pollution dans les villes et notamment les mégalopoles car c’est aujourd’hui un réel problème pour la santé des habitants.
            Ira t-on vers des voitures de ville et d’autres pour le rural et périurbain ?
            Nonobstant les « autres » pollutions dont vous faites état, l’hybride rechargeable qui allie les deux, serait à mon sens une solution intéressante.

            • Vous avez tout à fait raison par rapport aux voitures hybrides et j’avais oublié de le mentionner.
              Dans les villes, les voitures hybrides ont l’avantage d’utiliser l’énergie électrique pour avancer en basse vitesse lors d’embouteillages. A ce moment la, le moteur thermique est à l’arrêt et ne pollue pas.
              La plupart des inconvénients listés disparaissent, et même le vieillissement de la batterie est moins « gênant » car les batteries sont rechargées, si nécessaire, lorsque le moteur tourne.
              Je confirme bien que c’est une solution très intéressante et je n’aurai pas d’état d’âmes si l’état propose une petite subvention pour ce type de véhicule pour diminuer la pollution dans les agglomérations.

    • Tous en Lada, Braban ou en Dacia Logan !!!! Notre pays ira mieux !!! Du N’IQ (*)

      (*) Du N’Importe Quoi

      • C’est pourtant ce qui nous attend… mais on habillera ça avec du marketing 😉 On les appellera Trottinette électrique ; overboard ; Vélo assistance électrique ; pour ne pas avoir l’air de revenir aux mobylettes et autres solex de nos grands parents.

  37. Trop facile de réagir ainsi en opposition aux autres!
    Tout le monde ne peut pas être bailleur et être bailleur ce n’est pas forcément plumer le locataire … Un peu d’équité profite à tout le monde!

  38. André Lapointe says:

    Les mêmes qui vont défiler , les anti système sont ceux qui en profitent le plus , éducation gratuite , santé gratuite , allocations sociales , apl, plus de taxe d habitation …. alors non pas de gilet jaune pour moi

  39. Saquet
    Je ne savais pas que c’était au Président de dire aux sociétés privées ce qu’elle doivent faire.
    Avec un salaire et 10.000 € il est possible de devenir bailleur (mais c’est juste un peu plus difficile car les biens à trouver sont plus rares)

    • Toutafé

      • Et je n’ai jamais dit qu’un bailleur devait plumer son locataire. C’est même tout le contraire pour éviter les mauvais payeurs…

    • Votre réponse est claire!
      Tout le monde ne peut pas être bailleur c’est à dire un vrai bailleur d’un logement propre isolé et sécurisé … Un bailleur qui n’est pas un marchand de sommeil !
      Donc l’équation un salaire + 10000 E c’est du pipeau !

      • Tant que vous en serez convaincu, c’est sûr que vous n’y parviendrez pas…

      • Dans certains coins de province, vous avez des biens de qualité pour moins de 50.000 euros… Le plus dur reste de trouver le locataire solvable (les autres ayant acheté)…

  40. D’ un côté personne ne veut être plus mis à contribution via l’ impôt direct ou.indirect
    De l’autre personne n’ est prêt à lâcher sur ses avantages spécifiques et sur le service public de façon générale.
    Équation que l’ on resolvait jusqu’à présent via la dette mais qui devient insoluble.
    Dommage pour Macron qu’ il ait fait tous ces cadeaux fiscaux aux ultras riches.
    Comme quoi les conneries c’ est comme les impôts, on finit tjs par les payer!

    • Parce que vous pensez que l’impôt ne doit reposer que sur une petite frange que vous appelez « ultra riche », depuis Mitterand on en a vu les limites, ils sont déja tous partis.

      • Mon cher MATHE, auriez-vous des exemples crédibles de ce que vous avancez sur
        les supposés cadeaux aux très riches ?
        Si par très riches vous entendez les Entreprises Françaises, vous oubliez sans doute qu’elles font vivre encore une bonne part de la population évidement avec des différences de rémunérations, généralement au mérite.
        Il faut de tout pour faire un Monde et surtout de gens qui travaillent, regardez comme le Ministère des Finances bosse, il ne se passe pas un jour sans qu’une trouvaille saugrenue, à notre désavantage, ne soit proposée.

    • Les ultra riches?
      Quand l’impôt devient confiscatoire, celui qui a les moyens s’en va et les autres se font encore plus plumer.
      Des centaines de milliers de français sont à l’étranger. Beaucoup sont entrepreneurs.

    • Pas forcément vrai ce que vous dites. Fillon (avant d’être « démasqué ») proposait de fortes économies budgétaires et ramener la France à l’équilibre. Il était au plus fort dans les sondages, le peuple (sauf socialo /écolos) avait bien compris ce qu’il voulait faire et y adhérait !

      • Fredy Gosse says:

        démasqué ? exécuté serait plus exact parce qu’il a fait tous les politique l’ont fait, ça n’excuse pas mais faut relativiser quand même
        d’ailleurs s’ il ne s’était pas approché trop du graal personne ne serait venu lui chercher des poux

        • Désolé sur ce coup là, quand on a été premier ministre, que l’on brigue la Présidence, on ne se fourvoie pas dans des « emplois fictifs »et des costumes à 50k.
          Où alors, il a un réel pb de neurones!

          • Fredy Gosse says:

            Certes ,mais si vous voulez supprimer tous les politiques qui ont fait pareil ou pire il ne resterait plus grand monde
            Alors moi bêtement entre 2 maux je choisis toujours le moindre et même si ça n’engage que moi, je doute qu’ il aurait faire pire que Macron.
            on ne le saura jamais et le pire c’est qu’il n’ y a pas d’alternative quand j’entends le barde de Wauquiez , je suis tout autant effondré

            • Je suis comme vous mais désolé qu’il s’appelle François, Jacques, Nicolas ou Laurent, je ne veux pas voir d’escroc ou menteur à la tête de l’état !

              • keith kennedy says:

                entre 2 maux ne faut’il pas choisir une personne ayant fait quelques digressions à la morale qu’un incapable honnête.
                à part Mme de Gaulle qui payait ses timbres tous depuis  » en ont croqué ».

  41. Je ne demande que ça : ne plus dépendre de l’Etat-providence.
    Il faut être solidaire, bien sûr, avec les plus démunis, mais revoir les critères (pas facile), je l’avoue)

  42. L’état protège allègrement les plus pauvres et les plus riches.

    Et les autres sont littéralement assommés de taxes, impôts, contributions, cotisations et jen passe. Et malgré cette pression fiscale inégalée, le pays est en déficit chronique. Cest inadmissible moralement et économiquement.

    Il et temps de baisser les dépenses et de laisser chaque acteur décider de ce quil veut faire de son argent.

    • Les plus riches n’ont pas besoin d’être protégés et ils ne le sont pas.
      Il faut arrêter à un moment.
      En revanche, il faut inciter certains à rester en créant des conditions favorables que des gens irresponsables appellent « cadeaux fiscaux ».

    • En même temps c’est logique, les pauvres sont trop pauvres pour leur prendre quoi que ce soit et les riches soit se mettent à l’abri fiscalement parlant soit fuient sous des cieux plus cléments. Mazarin l’avait bien compris.

  43. Et je veux bien payer l’impôt… si je je constate que les finances de mon pays sont au beau-fixe !

  44. keith kennedy says:

    je pense que Macron n’est pas le seul responsable de la hausse de la fiscalité tout azimut dans ce pays ( lire le très intéressant livre de Jean Marc Daniel: les impôts une folie française)
    « nos élus » sont également responsable.
    la semaine dernière une sénatrice centriste ( Mme JG) a déposé un projet que loi pour que les aidants aient un « salaire » de 800€ mois. question :Comment le financer?
    lors de son interview elle a expliqué:
     » cela ne coûtera rien à l’état. cela serait financé par la mise en place d’une surprime de 1.7% sur certains contrats d’assurance »
    quand on est à degré zéro de la réflexion politique on comprend mieux pourquoi il y a les gilets jaunes
    cela me rappelle le  » reste à charge zéro ». interview d’Aurore Bergé à France Inter
    question : comment le financer .
    « nous avons négocié avec le mutuelles, elles le prendront sur leur marge !!!! ». comment peux t’on apporter une telle réponse. cela me rappelle le sujet des autoroutes.

  45. Votre réponse est claire!
    Tout le monde ne peut pas être bailleur c’est à dire un vrai bailleur d’un logement propre isolé et sécurisé … Un bailleur qui n’est pas un marchand de sommeil !
    Donc l’équation un salaire + 10000 E c’est du pipeau !

  46. Je trouve lassant de lire conservent les slogans ressassés par certains politiques irresponsables, à savoir que ce gouvernement favoris les pauvres (qui coûtent moins cher) et les très riches.
    D’abord les pauvres n’ont pas d’avantages particuliers pour leur offrir une vie normale, ensuite les très riches où sont-ils, à l’étranger, en Suisse par exemple comme tous nos grands comédiens chanteurs, sportifs et industriels.
    Ils ne nous apportent plus rien et encore moins consommation et impôts.
    Voilà la raison d’une pression fiscale grandissante, avec le peuple de la Fonction Publique.

  47. Je fais parti de ce que je considère comme les classes moyennes, mon épouse et moi même gagnons environ 2.600 eur par mois chacun. Donc il semblerait que je n’ai pas à me plaindre eu égard à la misère humaine qui existe autour de moi. Pourtant même si payer des impôts pour le bénéfice des plus défavorisés ne me pose pas de problèmes, j’en suis arrivé à un point où je ne peux bénéficier d’aucune aide eu égard à mes revenus et je ne fais que payer de plus en plus et pour tout et n’importe quoi… On paupérise les classes moyennes. J’habite un petit pavillon en tout point identique à celui de mes voisins qui eux, alternant entre de courtes périodes de travail puis de chômages et soutenus par diverses aides se retrouvent à vivre mieux que moi qui me lève tous les matins pour aller travailler et gagner ce que je redistribue. Ils peuvent s’occuper de leurs enfants, ils ont du temps pour eux et ont des activités en famille. Qu’on ne me fasse pas le coup de leur situation précaire, Monsieur vient de changer sa voiture au moyen d’aides, alors que je ne peux pas le faire car je n’en bénéficie pas…
    Y’en a marre de se lever pour travailler et faire avancer sa famille et la France quand les revenus du travail sont si peu considérés et servent à combler le trou des services publics utilisés n’importe comment.
    Je n’ai rien contre mes voisins, qui sont charmants et n’ont comme seul tord que d’utiliser au mieux les aides qu’on leur propose avec mon salaire.
    Laissez aux classes moyennes leur pouvoir d’achat, arrêtez de toujours les prendre pour des vaches à lait.
    L’écologie tout le monde y est sensible, mais si au moins l’argent servait convenablement. Et pour ça personne n’est dupe. Toujours plus de taxes et d’impôts pour faire fonctionner les ambitions individuelles de nos dirigeants qui voudraient marquer de leur empreinte leur passage furtif à la tête de l’état. Les hauts fonctionnaires, grassement payés, nous dirigent comme des statistiques, des pions. Ah on a besoin de 3 milliards pour un plan de protection des mouflonnes de basse normandie, pas de soucis les voici on les prendra dans la poche des français. Les classes moyennes sont des vaches à lait. On ne peut rien dire sur les « pauvres » les « pauvres » c’est honteux, ils n’y sont pour rien; On ne peut rien dire aux riches, vous vous rendez compte s’ils venaient à quitter le giron fiscal de la France. Alors il reste les classes moyennes et hop fais un chèque.
    Quand autant d’impopularité est manifestée, que des millions de personnes, actives ou sympathisantes sont contre un projet gouvernemental, et que ce gouvernement, élu par moins de voies qu’il ne s’en trouve dans la rue, refuse de renoncer à ses projets et d’écouter les électeurs, ne serais-ce pas de la dictature ?

    • Vous devriez envoyer ce texte à Macron ! C’est un très bon résumé.

      Avec un bémol tout de même. Vous n’avez rien contre votre voisin certes, mais c’est tout de même un profiteur comme des millions d’autres.

    • Que penseriez-vous de partager une répartition des impôts entre les 50 millions d’individus qui travaillent ou touchent des allocations, parfois abusives ? Cela serait indolore pour tout le monde, surtout si l’on ajoutait tous les Parlementaires de France et de Belgique.
      J’en connais au moins 15 millions qui seraient plus enthousiastes en partant travailler le matin, et certains reviendraient en France. N’est-il pas ?

    • Dans ce bon résumé, on pourrait rajouter le cas des retraités (revenus > 1200 euros) qui ont vu leurs revenus baisser encore plus que les salariés car les charges n’ont pas diminué sur leurs feuilles de revenus 🙁
      Je pense que ce n’est pas vraiment la peine de l’envoyer à Macron car il en est parfaitement conscient, il ne se cache pas pour prendre l’argent là où il est facile de le trouver…

  48. Cette question du pouvoir d’achat, de la faiblesse de la croissance économique et ce sentiment de déclassement est inssoluble dans l’état actuel des choses.

    Nous vivons dans un monde de production mondialisée. Les chaînes d’approvisionnement sont optimisées afin de produire toujours moins cher. On utilise la sous-traitance mondialisée pour faire produire toujours moins cher … sans être responsable des conditions (environnementales et salariales) dans lesquelles ladite production est réalisée.

    En France, nous nous imposons des règles, de protection de l’envirronnement, de protection des travailleurs, de retraite, de chômage, … qui ne sont pas respectées dans les pays producteur de notre consommateur ! La faiblesse des coûts de production étranger s’explique souvent par une moindre protection de l’envirronnement (destruction des forêt et des biens communs ; Rejet dans la nature de polluants résultants de la production, …) ou par un moindre protection des travailleurs (faibles salaires, pas de retraite, pas de sécurité sociale, …).

    La situation est donc insoluble en l’état actuel des choses, Les politiques essaie donc de limiter la casse en essayant de réduire le niveau de protection, principalement des travailleurs, afin d’espérer un minimum d’alignement avec ces pays à faibles protections.

    Cette solution me semble être sans issue. Nous ne pourrons aller toujours plus bas.

    A côté de cela, nous ne sommes que des consommateurs hypocrites qui refusons de travailler plus de 35h / semaines, mais acceptons d’acheter très chers des « Nike » fabriquées par des enfants en Asie… Nous sommes disposé à payer très cher un maillot de l’équipe de France … dont le prix de revient est de 3€.

    Comment son obtenus ces faibles prix de production ? Pas de protection de l’envirronnement, pas de protection des travailleurs.

    La seule solution me semble être d’imposer nos exigences de protection aux pays producteurs ! C’est à dire mettre fin à cet esclavagisme ou destruction de l’envirronnement que nous n’acceptons pas chez nous.

    Cet alignement n’aura jamais lieu. Elle serait source d’une inflation incroyable … et de moindre profit pour nos entreprises qui ont construit leur bénéfice sur cette sur-optimisation des chaînes d’approvisionnement et de production.

    Ne reste t’il donc pas qu’une seule solution : Une forme de protectionnisme qui permettrait de tenir compte de cet écart d’exigence entre les pays.

    Ce protectionnisme sera très négatif pour le modèle économique de nos grandes entreprises. Mais n’est pas la seule solution pour redonner un peu d’emploi (et donc de pouvoir d’achat) pour cette grande partie de la population qui n’a plus de perspective dans le monde économique actuel ?

    • Cette question du pouvoir d’achat, de la faiblesse de la croissance économique et ce sentiment de déclassement est insoluble dans l’état actuel des choses.

      Je dirais OUI d’une façon générale et NON pour ceux qui veulent s’en donner la peine car il existe des solutions pour une personne sans capacité d’emprunt mais avec juste qq milliers d’€ (qu’il pourrait peut être même se faire prêter par sa famille et ses amis) de se constituer un complément de revenu très appréciable soit l’équivalent d’un salaire moyen

      • Lorsque le collectif s’appauvrit… il y en a toujours, individuellement, qui s’en sorte mieux.

        Mais avouons que c’est de plus en plus dur…. Notre capacité à nous enrichir individuellement ne dépend t’elle pas de notre capacité collective au progrès ?

        • Notre capacité à nous enrichir individuellement ne dépend t’elle pas de notre capacité collective au progrès ?

          NON, si vous proposez un produit ou un service de 1ère nécessité et si en plus il est compétitif.

          A mon sens dans la vie mieux vaut ne pas trop généraliser car cela empêche de prendre conscience de toutes les exceptions qu’il faut aller dénicher, je vous l’accorde.

          Et en plus rien n’empêche d’aller voir ailleurs la ou l’herbe et plus grasse.

        • Pardon, mais la réussite personnelle vient plus d’une bonne analyse de l’environnement, des produits concurrentiels ou recherchés.
          Le niveau catastrophique de notre progression du PIB est plutôt à attribuer à l’invasion des produits Chinois qui ont cassé l’industrie Française par un habitude déplorable de consommation au plus bas prix. Creusant par là l’appauvrisseMent du pays.
          Et même les industriels qui espéraient retrouver des marchés.
          La cause première des difficultés est le niveau des charges salariales aujourd’hui.
          Nous allons vers une société de prestataires de services inexportables.

          • Fredy Gosse says:

            le problème c’est le MODELE FRANCAIS car si tout le monde nous l’envie mais que PERSONNE NE LE COPIE on est mal ,très mal…comme dirait la pub

    • Le protectionnisme ok mais si on ne fait pas de la qualité équivalente ou meilleure on va juste euthanasier le consommateur.

    • 1) « La seule solution me semble être d’imposer nos exigences de protection aux pays producteurs ! C’est à dire mettre fin à cet esclavagisme ou destruction de l’envirronnement que nous n’acceptons pas chez nous.  »
      Vous faites cela probablement à coups de chars et poudre à canons !

      2) « Ne reste t’il donc pas qu’une seule solution : Une forme de protectionnisme qui permettrait de tenir compte de cet écart d’exigence entre les pays.  »
      Dans l’histoire, passée la période d’euphorie, tout protectionnisme a mené à une catastrophe. C’est le Libéralisme seul, qui a mené au progrès des peuples et des économies ….
      Les US (un protectionnisme somme toutes encore libéral) seront l’exemple à suivre dans les prochains mois ou années. Après tout le modèle a peut-être changé !

      • Donc après avoir profité sans vergogne de la faculté de polluer à volonté, nous allons demander à des pays qui essaient de nourrir leur population de se tirer une balle dans l’estomac pour que nos parisiens se sentent mieux et puissent dormir la conscience tranquille?
        Pas sûr que cela soit accepté.

        • Damien, je vous suis régulièrement et adhère la plupart du temps à vos écrits, mais là je ne comprends pas ce que vous voulez dire !

          • J’ai un peu vite ce que vous avez écrit. J’étais parti sur le concept de pollution.
            En fait, tout cela pour dire qu’on aura du mal à imposer une réglementation à des pays qui sont en plein développement afin de répondre à nos standards.

        • Travaillant au contacts de projets de développement, je peux vous assurer que les populations de ces pays peuvent tout à fait remplir leurs estomacs sans nos marchés… et avec de meilleurs revenus ainsi qu’une meilleure qualité de vie…

          Souvent il suffit de pas grand chose pour qu’un village passe de la misère à la prospérité : quelques connaissances, une filière mieux structuré pour écouler les productions, la fin de rivalités toxiques et de vengeance, la fin de certains comportements nocifs…

      • Il existe aussi le modèle suisse : très libéral sur certains aspects, il est très protectionniste sur d’autres (notamment quand cela touche aux intérêts de sa population)…

  49. Fredy Gosse says:

    Quelques jours fabuleux en Macronie
    Devant la révolte des contribuables devant la découverte l’importance des taxes sur les taxes composant le prix du carburant et la volonté du gouvernement de continuer à marche forcé vers encore et toujours plus de taxes à venir ,tout cela au nom du sauvetage de la planète mais plus prosaïquement pour trouver de quoi boucher le trou de la suppression, à venir, de la Taxe d’ habitation nous venons d avoir dans l’affolement général des décisions ubuesques pour ne pas abandonner le mythe la COP 21 et de la France exemple triomphant de la pollution .
    le gouvernement a annoncé des mesures en faveur des moins riches ( tant pis pour la classe moyenne) pour ceux faisant un certain kilométrage; on se demande combien de fonctionnaires et d’usines à gaz pour mettre tout cela au point… ç a va coûter encore plus cher aux contribuables… ( faudra donc de nouvelles ressources) il est maintenant établi que le principe de Gouvernement est :pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué..
    le gazole est devenu le diable , c’est ennuyeux pour un pays qui est leader automobile dans ce domaine et qui exporte beaucoup de ses moteurs en Allemagne..
    combien d’emplois directs et indirects vont disparaître ? je suis sûr qu’aucune étude n’a été faite
    nos raffineries ,bien entendu vont moins vendre donc indirectement il faudra s’attendre tôt ou tard à des licenciements sauf si nos couts sont tres compétitifs .. ça serait bien la première fois
    les syndicats pourront dire en brulant des pneus ( sans doute pour le sauvetage de la planète) Merci monsieur Macron
    cette baisse de la demande va encore s’accentuer avec la nouvelle ubuesque du premier ministre décidant de supprimer le chauffage au fuel..
    tous les acteurs du chauffage fabricants, vendeurs réparateurs seront affectés combien d’emplois en moins? on ne les verra pas ce sont des TPE ,les invisibles du pouvoir
    les gens qui n’ont pas les moyens de passer au gaz ou à l’électricité seront aidés( avec de nouveaux impôts pour les autres)OU ça devient cocasse c’est que l’électricité va augmenter à chaque fois que la part de l’électricité écolo survitaminée à coups de subventions ,augmentera .
    Donc globalement le pouvoir d’achat des consommateurs lambda va baisser donc d’autres emplois disparaitront
    si en « même temps « votre voiture diesel ne vaut plus rien à la revente ,combien le gouvernement devra trouver de milliards dans les poches de la classe moyenne pour subventionner l’achat des « bonne voiture  » écolo
    je suis effondré devant autant d’amateurisme et d’idéologie réunis
    quelle illustration de cette citation :taxer tout ce qui bouge , réglementer ceux qui bougent encore et subventionner les morts

  50. julien bonnetouche says:

    Bonjour ,

    essayons de faire le point.

    Vu le nombre de commentaires ci dessus, on peut dire que Guillaume a bien senti l’importance du problème soulevé par le phénomène « gilets jaunes »

    Chacun y va de son idée, parcellaire la plupart du temps,mais dont le bien fondé est constant.
    Autrement dit, la revendication ne porte pas uniquement sur le prix de l’essence mais recouvre tout ce qui tourne autour du malaise sociétal et du pouvoir d’achat dont le niveau trop bas pour beaucoup de français, est attribué aux dysfonctionnements divers et variés de l’État et de la politique qu’il a mené depuis des décennies.
    le « reste à vivre » une fois que l’on a tout payé est trop faible »

    Hier soir sur « paris première » la dame à l’origine du mouvement avec sa vidéo, était invitée dans  » Zemour et Noleau ».
    Elle apolitique, n’est pas « nunuche » comme on l’a dit et s’exprime correctement.

    Elle dit que depuis un mois, elle reçoit des milliers de sms et de mails, où les gens expriment leur souffrance économique parfois extrême, que le gouvernement ne s’attend surement pas à ce qu’il a devant lui, et que le la majorité de ceux qui s’expriment veut la démission ( de Macron ou de Philippe ou des deux…)
    Impossible, les institutions sont là lui a répondu Zemour….. ça ne l’a pas convaincue….

    Elle a dit aussi que le 17 est le premier jour, mais que l’on verra bien ce qui se passera les jours suivants.
    Les manifestants se sont organisés, ils ne sont pas fous, et laisseront passer la police, les ambulances et les pompiers.

    Je ne sais pas si on pourra rouler ni où et quand, mais je vais tout de même faire quelques provisions d’essence, on ne sait jamais !!!!!

  51. Fredy Gosse says:

    impossible impossible..comme en 68 le jour ou De Gaulle est parti en Allemagne voir Massu , l’Etat avait disparu

  52. papigilles says:

    Mon père me disait : Il y a 3 choix possibles dans la vie. 1- Ce qu’il ne faut pas faire . 2- Ce que l’on peut se dispenser de faire . 3 – Ce qu’il faut absolument faire . Nous savons tous ce qu’il faut faire mais nous ne le faisons jamais. Réduire nos dépenses (inutiles ,sociales ,absurdes ,mauvaise gestion ), augmenter nos gains (travailler plus et mieux,il y a tant à faire) J’ai lu dans les précédents commentaires des choses très intéressantes.
    Moi j’en conclus que tout ça va s’évaporer,car il ne suffit pas de dire son mécontentement , il faut proposer .Nous enlevons Macron….qu’est-ce qui reste?

  53. julien bonnetouche says:

    papigilles,

    C’est tout à fait exact, il n’y a pas de contre proposition, nulle part y compris dans les partis politiques traditionnels.
    Or les gens peuvent exiger qu’on apporte des réponses à leurs problèmes, car c’est aux politiques de le faire.
    Mais devant une classe politique disqualifiée et en l’absence de solution économique, comme l’explique clairement Guillaume ci dessus, cela n’exclut pas que le pire soit possible justement.

    N’oublions pas par exemple que environ 25% des votants (ceux du FN) expriment clairement que l’immigration est le sujet N°1+ tous ceux qui le pensent mais ne l’expriment pas dans leur vote ; ça fait du monde !

  54. Je crois que nous sommes tous d’accord pour payer des impôts. Ce que nous ne voulons pas c’est que le fruit de notre travail soit confisqué. Il faut trouver le bon taux d’imposition.
    Aujourd’hui entre les prélèvements et impôts directs et indirects nous sommes imposés à plus de 60% de ce que l’on gagne.
    Ceux qui sont payés au-dessus du Smic voient leur revenu brut salarial amputé de 46%, puis ils sont imposés sur le revenu net imposable. Cela signifie qu’en réalité ils perçoivent la moitié de leur rémunération. Cela représente un coût pour l’entreprise puisque c’est de l´argent qui quitte le circuit économique productif pour aller vers la redistribution. C’est un des éléments du chômage de masse que nous connaissons actuellement.
    Pour comparaison, les canadiens versent 11% en charges sociales. Certes, ils doivent faire l’acte de dépenser pour leurs soins, les mutuelles sont chères. Mais au final ils n’ont pas le sentiment d’être spoliés.

    • Bravo Damien, vous avez une vision claire de l’économie de marché que l’on aimerait voir partagée par le Ministère de l’Economie. A propos existe-t’il aujourd’hui ?
      Quand aux Canadiens, ils ont rationalisé leur Fonction Publique et baissé drastiquement le nombre d’élus et leurs rémunérations.
      Est-ce que je rêve ou Monsieur Macron avait eu ce même discours avant les élections ?

  55. ca suffit de payer des impôts incroyables pour financer l’importation de population à charge, pour financer des centaines d’agences de l’état donc l’état n’est même pas capable d’en donner le nombre. les dépenses sociales sont insupportables et ils ne font que l’augmenter sans cesse. ca suffit il faut s’aligner sur la moyenne européenne ou laisser sa place

  56. Dindonsauvage says:

    bon après niveau électricité on a un peut de marge encore… il y a des états ayant à peut près la même surface de cote qui arrivent à une quasi auto suffisance énergétique quelques mois par an.
    je pense qu’on peut faire bien mieux…
    j’en veux pour preuve les deux projets d’éoliennes offshores qui pourrai voir les jours au large de l’ile de ré/ile d’oléron et vendée qui sont bloqués par de sympathiques écolos qui nous prétextent que cela fait chier les poissons et exploser les oiseaux en vol…
    nan il n’y a pas de solutions… 🙂

  57. Fredy Gosse says:

    C est la ou ça devient insoluble quand le pendu réclame la corde pour se pendre
    Les éoliennes ? A part les promoteurs qui vont toucher le jack pot nous sommes les dindons …sauvages ou pas de la farce
    Faites quelques recherches sur le net ,si vous êtes de bonne foi vous changerez d avis

    • Des éoliennes subventionnées par la CSPE qui rémunèrent les exploitants à 2 fois plus que le prix de l’électricité nucléaire par exemple, ce sont des des taxes et impôts en puissance.

  58. Travaillant au contacts de projets de développement, je peux vous assurer que les populations de ces pays peuvent tout à fait remplir leurs estomacs sans nos marchés… et avec de meilleurs revenus ainsi qu’une meilleure qualité de vie…

    Souvent il suffit de pas grand chose pour qu’un village passe de la misère à la prospérité : quelques connaissances, une filière mieux structuré pour écouler les productions, la fin de rivalités toxiques et de vengeance, la fin de certains comportements nocifs…

  59. Est comment on va contrôler les distances parcourues , afin d en déterminer la fiscalité ??
    Gros avantage de ce système : Les contribuables qui veulent économiser leurs deniers seront incités à déménager ce qui par contre-coup permettrait de repeupler des villages abandonnés

  60. Fredy Gosse says:

    Le rapport avec les gilets ?

  61. Nos politiques ont toujours manqué de courage , et il faudrait simplement dire aux francais que nous sommes devenus pauvres ( la dette ) et qu ‘ils ne doivent plus compter que sur eux méme , que l’état providence , c’est fini , et qu’on arréte de vivre au dessus de nos moyens
    – le chomage : il faut apprendre a déménager pour aller la ou il y a du boulot et en France il y a toujours un coin de soleil . Je l’ai fait 11 fois dans ma vie , difficile pour conjoint qui a perdu le boulot chaque fois , les enfants qui ont du se refaire des amis etc
    – quand on achéte une maison , faut réfléchir plus loin que ses pieds . Si on ne veut pas payer cher , on habite la campagne , on en aura les avantages et les inconvenients . Prendre la bagnole pour le boulot , pour amener les e,fants au sport , aller chercher des cigarettes ou du pain
    – etc je peux multiplier a foison
    Alors les gilets jaunes , ils faudraient qu’ils arrétent : ils rouspétent pour quelques dizaines ou centaines d’euros , ils depensent bien davantage dans la clope , et des portables tout le tour du ventre , et multiplier les voitures !
    Mais les mémes vont crier pour defendre le climat , incoherence totale .
    Les écolos veulent en meme temps la voiture elec et contre le nucléaire .
    Alors , a quand un politique , qui aura ce qu’il faut la ou il faut pour mettre les francais devant
    leurs incoherences , leurs comportements d’enfants gatés alors que leurs poubelles sont pleines a nourir 10 africains . Donc va falloir y arriver a ce discours et provoquer une RAZ des cerveaux !
    sinon la démocratie va y perdreson ame , et nous aurons bientot le retour du despotisme ,
    mais s’il est éclairé , ne serait ce pas la solution devant des francais devenus fous .
    Il serait bon que cette reprise en main s’accompagne d’un controle des reseaux sociaux , qui sont devenus le lieu de la manipulation a grande échelle et aux yeux de tous , les manipulés ne se rendant pas compte de leur état .
    Voila ce que m’évoque , gilets jaunes , rouges etc , mon coup de gueule , a quand le retour de l’autorité , du respect et de la pédagogie qui font cruellement defaut a nos gouvernants !
    ( je n’ai pas dit autoritarisme)

    • Caricature: je n’ai pas de clope, un seul portable de plusieurs années, un ventre normal, je ne bois pas (plus) d’alcool, une seule voiture -diesel- , j’habite à la campagne, j’ai perdu 40% de mes revenus à ma retraite non revalorisée depuis 5 ans, plus CSG, plus taxes gazoil, plus, plus, plus …………, je ne défends pas le climat, bien au contraire, … et je soutiens les gilets jaunes !

    • Seuls les africains dans les pays en guerre sont touchés par les famines.
      Pour le reste c’est un continent à surveiller pour des investissements futurs.

  62. @Michel 2,
    Bien sur , tous les avis sont respectables . Moi aussi , je ne clope pas , un seul telephone d’occas ,
    ma retraite n’a pas été revalorisée , je paie l’augmentation de la CSG , je vais continuer a payer ma taxe d’habitation . Mais je pense qu’on a la chance de partir en retraite plus tot que les autres pays , de ne pas voir baisser les retraites en valeur absolue ( cf les grecs ) ou de voir les prelevements d’autorité sur comptes bancaires ( cf Chypre) , ce n’est pas du a notre meilleure situation que d’autres pays , mais au fait que notre grande force est de savoir faire rentrer l’impot . Quand moins de la moitié le paie , on arrive aussi a un point de rupture .
    Pensons que nos enfants connaitront une situation plus mauvaise que nous , on leur laisse une dette qui correspond a notre train de vie , on leur laisse une economie et un sysyéme financier en souffrance , on leur laisse une nature degradée etc
    On ne peut pas gagner sur tous les tableaux , cela doit faire partie de la pedagogie d’une approche globale en considerant les moins mais aussi tous les plus . Alors quel est le plan des gilets jaunes sur ces sujets ? que proposent ils ?

    • La meilleure des réponses, à mon sens est celle-là:
      « Vous nous avez promis, vous avez menti, alors dégagez et laisser la place à d’autres plus honnêtes » en espérant qu’il en existe des honnêtes.
      Y a en marre des imposteurs, des menteurs, des tricheurs et des incapables !

    • Moins de la moitié des foyers payent l’impôt à cause de Hollande dont l’ennemi était le petit chef d’entreprise souvenez-vous. L’histoire de la finance était une diversion. Sa vraie pensée il l’a livré ensuite quand il a dit qu’on était riche à 4000 € par mois. Donc il a concentré les taxations sur la classe moyenne aisée pour la déclasser. Passant ainsi de 62% de foyers payant l’impôt à 47% et entrainant au passage une forte hausse du montant de l’IR.

    • keith kennedy says:

      vos points de référence ( grèce, Chypre) ne sont pas très valorisants pour la France. il y a d’autres pays ( beaucoup plus nombreux) ou cela se passe mieux

  63. papigilles says:

    Nous sommes riches. Voilà un pays qui se permet d’avoir quelques millions de chômeurs ,de fonctionnaires , de retraités, de jeunes , d’étrangers , de malades et qui ne produit plus rien. Mais où trouve-t-on l’argent. Au secours Guillaume expliquez-moi qui paye.????

    • Ce qui paye c’est l’endettement et le crédit. Toujours plus de crédit … pour donner un semblant d’activité. Au coeur de tout cela, la suroptimisation des chaines d’approvisionnement ou autrement dit des process de production : On produit toujours moins cher dans les pays qui n’adoptent pas les même exigences de protection de l’environnement (pollution massive, utilisation de produits interdits dans nos pays) ou des salariés (faible salaire, semaine à 48H, travail des enfants, …) !

      Cette sous-traitance massive est à l’origine :

      – de la déflation dans les pays développés ; Produire moins cher permet de faire baisser les prix ;
      – De l’absence d’emploi pour les non qualifiés et d’une partie du chômage de masse;
      – Mais aussi d’une captation de richesse toujours plus grande pour les cadres supérieurs et les actionnaires de ces entreprises qui mettent en oeuvre ces process de production sur-optimisé.

      Mais lorsque vos consommateurs n’ont plus de pouvoir d’achat (car chômage de masse par exemple et salaire tirer vers le bas du fait de cette compétition inégale avec les pays peu protecteur de l’environnement et du salarié), il faut les solvabiliser en les endettant d’oû la politique monétaire actuelle.

      Quelle est la solution : Mettre fin à la sur-optimisation des process de production en imposant aux entreprises de faire respecter nos exigences dans les pays producteurs. Cela est utopique et ne pourra arriver.

      L’autre option, plus simple, est de taxer les produits qui seraient fabriqués dans des conditions que nous considérons non conformes à nos exigences de respect de l’envirronnement ou de protection des salariés,bref, en deux mots, une forme de protectionnisme à la TRUMP.

      • papigilles says:

        Merci Guillaume , c’est clair, les autres travaillent pour nous. Et comme on ne prête qu’aux riches , on emprunte et on emprunte.
        Petite histoire pour détendre . Mon banquier m’appelle et me dit que mon compte est dans le rouge . Je le rappelle et je lui dit qu’il ne se fasse pas de souci , je lui envoie un chèque.
        C’est un peu ça. Comme mon banquier à beaucoup de clients plus pauvres que moi il préfère me faire crédit à moi car il a une chance que je paie un jour.

  64. Oui , c’est bien le probléme , tout ce qui est sur les reseaux sociaux est vérité , avec des suiveurs qui ne documentent pas les positions qu’ils prennent et qui prennent pour vrai tout ce qui passe sur leur portable . Je caricature volontairement , mais de nos jours , on est devenu la société de l’immédiateté , je recois et je rediffuse a tous mes amis et ainsi de suite . Au fait , on réfléchit quand ? prend on le temps de verifier ce que l’on recoit ….

    • D’où, entre autres, l’arnaque du réchauffement climatique entretenue par ces réseaux sociaux aidés pour cela par la plupart des médias à la botte des Etats qui les subventionnent !

      • D’où que certains nient encore ce qui constitue le consensus de plus de 90% des scientifiques, parce qu’ils ont lu sur internet ou FB qu’on tenterait de leur mentir.

        Il ne fat pas être surpris que les curés aient eu autant de succès, et qu’autant de gens se soient entre-tués avec pour prétexte leur religion (certains y croyant dur comme fer, d’autres manipulant les premiers sans vergogne), ceci même pour des religions prônant la tolérance et interdisant explicitement d’attenter à une quelconque vie.

        • En effet, je constate comme vous que beaucoup de personnes ne veulent pas ouvrir leurs yeux mais se contentent de trouver des informations qui leur « conviennent » et ensuite de les relayer. Il y a un proverbe qui dit « il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir »… Il est encore temps d’ouvrir ses yeux avant qu’il ne soit trop tard., Ou alors si ces personnes sont vraiment « aveugles » (image) c’est dommage car on ne peut plus rien pour elles… 🙁

          • Quel obscurantisme !
            S’il vous reste quelques années à vivre, profitez-en pour vous forger un VRAI esprit scientifique, vous verrez dans quel camp sont les aveugles !

            Parce que vous, vous ne les trouvez pas les informations qui vous « conviennent » et admettez qu’il y en a 100 fois, que dis-je 1000 fois plus dans votre sens que dans l’autre ! C’est le propre de la manipulation de masse.

            Déjà commencez par répondre à ces trois questions:
            – le CO2, ce gaz de tous les maux, est-il un gaz toxique ?
            – combien de CO2 dans l’air que vous respirer ? et combien à 2000 m d’altitude ?
            – densité du CO2 ?

            Bonne recherche

        • Fredy Gosse says:

          Pauvre Pasteur honni moqué par toute la profession avec ses petites bêtes invisibles causes de maladie
          La science n est pas un vote c est une démonstration reproductible …ici on a des gens qui ont eu et ont pour mission de l onu de prouver que l homme est responsable du réchauffement climatique
          Ils sont payés pour cela ils ont les honneurs et les autres sont bâillonnes même un responsable météo est viré pour avoir émis l idée que le réchauffement qu il ne niait pas pouvait avoir des effets positifs sur la planète …
          Ou sont les religieux ?
          Il’y A énormément de littérature sur le sujet sauf qu une litterature interdite des médias n existe pas
          De toutes façons Goob Bye Lénine
          La vous nous faites du Trotskysme
          pour dévier le sujet qui est stop à trop d impots surtout quand on se fout de la gueule des gens en leur disant que c est pour la planète alors que un millième de la population une des moins polluantes ne peut rien …je vais finir par croire que vous avez mis des billes dans un bon projet vert qui ne peut exister que par le racket des citoyens
          Si ce n’est pas le cas le curé c est vous

  65. @Michel
    Donc , si j’entends vos derniers propos , soutenez vous toujours les gilets jaunes ??

  66. Message de SW:

    « Le gouvernement n’a pas jugé bon d’expliquer ni de justifier en quoi la généralisation des véhicules à essence et la disparition des véhicules diesel influenceraient de façon positive le climat.

    Que représentent les émissions des moteurs diesel des véhicules particuliers face à celles des véhicules industriels, du transport routier, des locomotives diesel ? Qu’attend-on comme résultats dans l’atmosphère ? Comment va-t-on les mesurer ? Comment va-t-on ensuite mesurer en quoi le climat aura évolué ? Aucune de ces informations n’a été donnée. »

    Ce qui a retenu mon attention, c’est que ces questions – ou plutôt leurs réponses – intéressent tout le monde, du macroniste convaincu au mélenchoniste chevronné (sans oublier les écologistes). Elles relèvent du bon sens ; avec de telles informations, peut-être la mesure serait-elle mieux passée… ou elle aurait été éliminée, son efficacité n’ayant pas été prouvée.

    Je sais, je suis d’une confondante naïveté : cette mesure n’a rien à voir avec l’écologie, il s’agit d’abord et avant tout de remplir les caisses… et l’Etat, supprimer une mesure qui pourrait lui rapporter des milliards, à quoi pensais-je ?

    Certes, mais même ainsi… c’est n’importe quoi. Simone continue :

    « Une décision qui influence la vie de millions de gens est prise sans aucune étude sérieuse ; surtout, il n’est absolument pas prévu de mesurer son efficacité. Les gens qui l’ont prise ne souffriront pas de ses conséquences nuisibles. Leurs frais de déplacement sont payés par les contribuables. Le pire qui puisse leur arriver serait de n’être pas réélus. »

    Il y a bel et bien quelque chose de pourri au royaume de la démocratie, de nos jours… et le système, en son état actuel, semble en être à son dernier souffle. Par quoi sera-t-il remplacé ? « 

  67. ah la démocratie ! elle demande beaucoup de vertu , elle se mérite .
    Autant des dirigeants que de chacun d’entre nous
    Chacun d’entre nous fait il l’effort suffisant pour aller chercher l’info , pour la digérer , la décrypter ?
    Est il légitime d’étre opposé a une mesure qui va dans le bon sens au seul fait qu’on aurait d’abord du faire une autre mesure qui apporte davantage au but recherché ?
    Chacun d’entre nous est il toujours de bonne foi dans les positions qu’il prend et les idées qu’il relaie ?
    Chacun fait il l’effort de se placer au niveau du « bien collectif  » et du pays ?
    La rue n’est elle pas la négation des institutions , fondement de la démocratie ?
    Le systéme n’est il pas une entité virtuelle , et le fondement n’est il pas le citoyen ?
    Existe il un « systéme » qui puisse fonctionner si les peuples s’évertuent a savonner la planche au lieu de le faire evoluer , en profondeur si necessaire ?

    • « Est il légitime d’étre opposé a une mesure qui va dans le bon sens … »
      Comment pouvez-vous affirmer cela ? Des chiffres, des mesures, des rapports, des analyses, des preuves ???
      Veuillez nous les présenter si vous en avez en besace !

      En quoi, augmenter les taxes sur le carburant va dans le bon sens ? Êtes-vous, vous aussi de ceux « intoxiqués » par les médias et politiques ?

  68. Fredy Gosse says:

    Une mesure qui va dans le bon sens ?
    Précisez merci car quoiqu’il en dise la pub le bon sens n est pas toujours près de chez nous

  69. Fredy Gosse says:

    un article qui va dans quel sens ?
    https://www.contrepoints.org/2018/11/16/330370-gilets-jaunes-la-goutte-dessence-qui-fait-deborder-le-vase-du-trop-plein-fiscal?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=249b2350ab-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-249b2350ab-113746145&mc_cid=249b2350ab&mc_eid=aa405518eb
    et si on a plus qu’un doute sur le réchauffement causé par l’homme ? mauvais sens ?
    il faut vraiment revenir à l’ORTF ( déjà que sans contrôle préalable s) ils sont tous au garde à vous
    finalement le modèle chinois semble être nécessaire pour mettre au pas tous ceux qui refusent la bible verte au nom de leur bon sens….

  70. Fredy Gosse says:

    J ai lu qu il fallait augmenter le prix des carburants pour sauver la planète
    Le développement de celle ci a correspondu au moment récent ou la découverte de l emploi de la vapeur puis de l’électricité et des carburants ont’permis De produire plus avec moins d énergie musculaire (moins d esclavage )
    Quand le monde est en compétition question qui pourra être le plus compétitif celui qui a une énergie chère ou bon marche ?
    Au fait petit rappel le litre d essence vaut a peu près
    0,63 euros aux USA et nous on est plus de 2 fois plus Cher cause fiscalité et on va accélèrer cause Cop 21
    Trump
    rigole il y’a de quoi
    Allez les verts

  71. julien bonnetouche says:

    Ce phénomène « gilets jaune « est vraiment annonciateur d’une crise grave.

    C’est le première fois que des gens manifestent d’une façon spontanée parce qu’il n’ont plus de quoi vivre décemment.Et même seulement de quoi manger pour certains

    Autrefois les gens manifestaient avec les syndicats pour une améliorations du pouvoir d’achat. c’est n’était pas la même chose !
    Hier ils étaient 300000. et ça s’est passé dans un calme remarquable.
    Macron les a « entendu ». Mais, les a t ils écoutés ?
    On va voir, mais il y a fort à parier que non.
    D’ailleurs l’État a t il les moyens des les écouter ? et en aura t il la volonté, compte tenu de la voie écologique qu’il s’est tracée ?

    Alors , aura t il la sagesse de les écouter ?
    Là encore j’ai des doutes, car cela remettrait en cause le raisonnement technocratique des administrations qui nous gouvernent.
    Aujourd’hui Macron et son entourage doivent se frotter la mains car ils pensent que « ça aurait pu être pire »

    Mais la prochaine fois, ils seront plus nombreux.
    Ils seront plus nombreux au fur et à mesure que le problème de ce que l’on appelle la France périphérique, et que je crois qu’il vaudrait mieux appeler la « vraie France » va s’aggraver.

    On les a vus ces gens, ces gaulois authentiques, ils s’expriment difficilement, mais on les comprend bien tout de même.
    Leur message est clair : « Monsieur le président ça ne va plus du tout » !!

    Et là on ne peut pas dire « bon c’est fini, demain on passe à autre chose »
    Et les bonnes paroles habituelles ne suffiront pas, ils ne veulent plus être « enfumés »

    • Oui, je suis assez d’accord avec ce constat.

      Comme nous le sentions dans les commentaires de l’article, les giletsjaunes sont avant tout l’expression d’une population qui ne trouve plus de solutions pour espérer un avenir meilleur ! Une population qui a l’impression de ne plus trouver de solution face à un inévitable déclassement.

      Ils réclament moins de taxes … mais en réalité, ils veulent seulement plus de revenus. Ils veulent seulement vivre de leur travail. Les manifestants semblaient faire partie des actifs, des travailleurs … de tout ceux qui se lèvent tôt pour un salaire trop faible pour vivre convenablement et surtout sans espoir que cela change ! Ce manque de perspective me semble très important pour comprendre leur désespoir. Désespoir, c’est bien cela le sujet.

      La réponse ne peut en aucun cas être moins de taxe … car cela induirait moins de prestations dont ces populations sont les principales bénéficiaires, même si elles considèrent que ce n’est pas suffisant.

      La réponse doit être dans une proposition de nouvelles perspectives pour tous ! On ne construit pas une nation sur un perspective de déclassement. Ces perspectives sont celles qui ont fait élire Emmanuel Macron en 2017. Ces perspectives sont aujourd’hui déçues, car le président n’applique pas l’esprit du programme du candidat.

      La réponse doit donc être systémique et passera par une rupture majeure par rapport à la vision du monde actuellement proposé par nos gouvernants…. Si le changement n’intervient pas dans les deux prochaines années, les prochaines élections présidentielle porteront la voix de cette désespérance ! Il va falloir beaucoup de courage à nos gouvernants pour accepter de réviser leur narration du monde 😉

      • « La réponse ne peut en aucun cas être moins de taxe … car cela induirait moins de prestations dont ces populations sont les principales bénéficiaires, même si elles considèrent que ce n’est pas suffisant.  »
        Bien sûr que si ,que la solution ce sera moins de taxes et d’impôts car:
        – moins de taxes, ce sont des revenus en plus,
        – c’est redonner confiance aux entrepreneurs et entreprises, ceux qui produisent essentiellement du PIB et de la croissance,
        – ce doit être d’abords dans la pays le plus taxé au monde, que les taxes doivent baisser,
        – moins de taxes= moins de prestations, certes mais aussi économies = moins de taxes = désendettement et = ce qui précède !!!!!

  72. Bonjour

    A Jean
    Il faut lire la presque : même celle qui nous est défavorable nous relate que il y a quelques années on donnait une prime pour une reconversion au fioul ; c’est le ponpon !!!
    Mais ou sont les véritables scientifiques qui nous aident à aller dans le bon sens ? Aujourd’hui brusquement on change de cap parce que ce qui était bon hier ne l’est plus aujourd’hui. On ne parle pas d’un médicament ou il faut des années de recul pour voir les effets négatifs.
    Là le CO² le CO les particules etc… c’est du basique. Il y a 40 ans on prenait pour « fou » celui qui produisait du bio ( je suis bien placé) je suis pas plus un résistant de la dernière heure qu’un écolo de la dernière heure. D’ailleurs le tout électrique ou va -t-on le prendre; est ce qu’on sait ce qu’on va faire des batteries j’en sais rien recyclage ou non . Les moulins à vent pourquoi pas mais les éoliennes ( pourquoi pas) du moment que ce ne soit pas devant chez moi. En pleine mer oui mais a-t-on bien étudié les conséquences écologiques!!! parce que dans 10 20 30 ans on nous expliquera qu’on s’est trompé et hop virage à 180 ° Non mais là soyons clair ces nouvelles mesures aussi spontanées c’est pour remplir les caisses . D’accord les gens sont peut-être idiots
    ( on a l’air de les prendre pou ça) mails sont pratiques et ils observent jusque là sans rien dire mais là trop c’est trop. Quand je pense à la dame qui est morte ! à son âge elle n’avait jamais manifesté; J’ai noté qu’il y avait plus malheureux qu’elle ( dixit sa fille) mais là je pense que si elle était là plus par solidarité plus que pour elle-même. Et Darmanin lui qui veut surveiller les réseaux sociaux ( pour la bonne cause bien sûr); il s’est quand même repris le lendemain en disant qu’on allait surveiller sans surveiller sauf ceux qui avaient besoin d’être surveillés et bien sûr selon les règles : avec l’accord de la CNIL Non là regardant à gauche à droite , en fait à 360 ° les gens en ont marre . C’est vraiment la méthode coué ! on entend sans cesse et sans cesse qu’on va baisser les impôts !! mais on voit de plus en plus d’argent sortir de notre porte monnaie.
    Ce sont des apprentis mais un apprenti : il a son patron qui le redresse lorsqu’il s’égare. Non là j’ai raison , j’ai raison! aucune remise en cause et on avance nous dit-on.
    Des veaux disait de gaulle ! non à 75% ça rue dans les brancards et y aurait-il seulement 25% de personnes qui « savent »
    Non là trop c’est trop ils nous prennent pour des imbéciles.
    Bonne soirée.

  73. lire la presse

  74. Je suis étonnée de lire qu’aucune personne ne s’interroge sur l’interdiction des voitures diesel dans certaines villes… A cause de son niveau de pollution trop élevé…
    Tous ceux qui s’intéressent à la santé de nos concitoyens auront essayer de comprendre pourquoi les véhicules diesel sont plus nocifs que les véhicules essence.
    Mais pour cela, il ne faut pas s’arrêter au CO2 mais aller un tout petit peu plus loin.
    Je suis encore plus étonnée que l’excuse serait que « le gouvernement nous aurait poussé à acheter des voitures diesel ». Personne ne veut avouer que le choix du diesel a été purement économique et que l’on se moquait pas mal de savoir que cela allait générer des milliers de morts.
    Suis je la seule à avoir essayé de comprendre pourquoi il ne faut surtout pas acheter une voiture diesel ?
    Certes, le choix m’a coûté cher car je « subventionnais » indirectement les conducteurs de voitures diesel tout en payant des taxes plus élevées pour rouler au super !
    Et maintenant que les taxes du diesel sont au même niveau que l’essence, ces mêmes personnes, qui ont contribué à une forte pollution, s’étonnent… ?
    Et vont bloquer les routes ?
    Il est temps de vous intéresser réellement au problème !
    Les gilets jaunes, pourquoi pas mais il faut faire passer les vrais messages.
    L’alignement des taxes diesel et essence doivent être au même niveau.
    Personne n’a été dans la rue pour crier injustice quand les taxes sur le diesel avaient été faibles !
    Pourquoi… ? Pouvez-vous me l’expliquer d’autant plus que cela générait de graves problèmes de santé.
    Il est plus facile de faire comme si on le savait pas pour ne pas se culpabiliser d’avoir profité financièrement de la bêtise d’une politique diesel à tout va.
    Mais, pour moi, la vie des personnes est trop importante, on ne plaisante pas avec ça.
    Bon, je sais par avance que je vais avoir de fortes réactions car 80% des automobilistes choisissaient des diesel alors qu’elles ne sont pas toutes « ignorantes » sur le sujet… ou alors, dans le cas contraire, je serai encore plus inquiète pour l’avenir de notre pays.
    Pour finir, je vais vous laisser chercher pourquoi les véhicules diesel sont toxiques pour la santé et pourquoi aucune voiture diesel peut avoir la vignette Crit’air à 1 car elles polluent encore de trop, même avec la norme EURO6. Seules les voitures essence peuvent l’obtenir….
    Vous ne le saviez pas ?

    • Bonjour Marie,
      Votre plaidoirie sur la santé est très louable, j’y compatis bien sûr mais malheureusement pour vous, truffée de contre vérités. Essayons d’aborder le sujet côté scientifique et technique plutôt que sur celui inquisitoire:

      1) une bonne partie des particules est émise par abrasion des pneumatiques et plaquettes de freins, Diesel et essence confondues et plus denses sur les camions. Une étude les estime à 41% des particules émises en région parisienne, pas négligeable donc. Ces particules peuvent aller du simple au double en cas de conduite agressive (accélérations et freinages à répétition),

      2) contrairement à l’idée reçue, les moteur à combustion Diesel équipés d’un FAP (filtre à particules depuis 2005) ne produisent pas plus voire MOINS de particules que les combustions à essence dites à injection directe, système qui équipe dorénavant la quasi intégralité des voitures. Systèmes sur-alimentés donc combustion incomplète, donc particules. De surcroît, les Diesels consomment moins que les essences.

      3) Le véritable problème vient aujourd’hui des nanoparticules, particules très fines qui peuvent « irradier » beaucoup d’organes humains … Mais voilà, là aussi, elles sont plus présentes et nocives sur les moteurs essence que sur les Diesel.

      Extrait: « Dans le cas d’un moteur essence, les particules sont beaucoup plus fines et plus nombreuses tandis que la température des gaz d’échappement est élevée. En l’état, les moteurs essence peuvent difficilement respecter les niveaux d’émissions de 6×10^11 particules fines par kilomètre requis par les normes Euro 6c sans l’adjonction d’un filtre. »

      http://www.slate.fr/story/162303/sciences-pollution-de-air-vehicules-moteur-diesel-essence-electrique-emissions-particules-fines

      4) le CO2 (dioxyde de carbone dit aussi gaz carbonique) n’est PAS un gaz TOXIQUE, il est neutre et n’a absolument aucun effet sur la santé. Les gens ont trop tendance à le confondre avec le CO (monoxyde de carbone, propre aux combustions incomplètes) qui lui est toxique même mortel, mais a l’avantage si je puis dire de ne pas être stable et donc se combine rapidement avec un atome d’oxygène pour se transformer en CO2,

      5) le Diesel comparé à l’essence produit le CO2 dans un rapport de 2.67/2.28 soit 17% de plus. Étant donné qu’un moteur Diesel consomme 25% de moins en moyenne qu’un essence avec un rendement supérieur (42%/ 36%), le calcul est vite fait ! Cf. calculs sur post suivant

      6) les Nox et dérivés: ce sont probablement les polluants les plus dangereux pour la santé humaine. Les Diesels d’avant 2014 étaient, du fait de la combustion à plus haute température que l’essence , produisaient plus de Nox que les essences (x 2,5) équipés de catalyseurs. Les technologies Adblue ou équivalentes sur les Diesel ont permis cependant de réduire considérablement ces émissions conjointement à la technologie de réduction catalytique sélective (SCR).

      Extrait:
      « A ce jour, la plupart des moteurs essence n’ont pas besoin de dispositif de traitement des NOx pour satisfaire aux normes en vigueur, que ce soit lors de mesures sur banc à rouleaux (de type WLTC) ou en conditions de conduite réelle.

      Il y a pourtant une exception avec les moteurs à injection directe fonctionnant à charge stratifiée en mélange pauvre. La combustion en mélange pauvre offre un avantage significatif en matière de réduction de la consommation de carburant (et par là-même des émissions de CO2). Néanmoins, la combustion en mélange pauvre génère une quantité importante d’oxydes d’azote que ni l’EGR, ni le catalyseur 3 voies ne sont capables de traiter en suffisance. »

      7) Le gazoil était jusqu’à aujourd’hui moins cher que l’essence, c’est aussi/ surtout pour cela qu’il était économiquement rentable, notamment pour les kilométrages importants, et qu’il a eu ce « succès » malgré un coût d’achat plus important.
      Ce coût moins cher, ne doit pas vous surprendre, car le gazoil est en quelques sorte un « résidu » lors des phases de cracking pour obtenir l’essence, par définition le produit pur. Seriez vous d’accord de payer aussi cher la pulpe d’orange que le pur jus extrait ? Non bien sûr, les deux produits ne sont pas intrinsèquement équivalents, il en est de même pour le Diesel et l’essence !

      Conclusion:
      Vous dites: « Suis je la seule à avoir essayé de comprendre pourquoi il ne faut surtout pas acheter une voiture diesel ? »
      – Non Marie, vous n’êtes pas seule à n’avoir PAS COMPRIS ce que sont pollution Diesel et essence, vous vous êtes laissée manipulée par la masse bobo, politico, écolo, socialo, médiatisée sans chercher à comprendre les fondements réels de ce que l’on vous raconte.

      – « Il est plus facile de faire comme si on le savait pas pour ne pas se culpabiliser d’avoir profité financièrement de la bêtise d’une politique diesel à tout va. »
      Hé bien moi je sais, contrairement à vous semble t-il, et je ne me sens pas coupable de rouler en Diesel (récent), bien au contraire et j’en suis d’autant plus conscient quand je suis des vieilles Renault essence ou Peugeot fumantes et puantes et ce n’est pas rare !

      – Les nouveaux Diesel équipés de FAP, voire de Adblues ne doivent bien sûr pas être interdits, seuls les « vieux Diesel » doivent l’être.
      – Il aurait été aussi très pertinent que les pouvoirs publics ne taxent pas plus le gazoil épuré, tel Excellium de Total ou équivalent qui sont déjà plus cher et bien sûr moins polluants.
      – Ne laissons pas les politiques de s’occuper de ce problème, de qui a le droit de rouler ou pas, c’est une affaire de scientifiques (des vrais), d’ingénieurs et de constructeurs d’automobiles !
      Bien à vous, réveillez vous, apprenez !

  75. Fredy Gosse says:

    Je me demande si vous avez lu toutes les contributions du sujet apparemment non

  76. Chère Marie, vous avez bien écouté la mode des Cassandres. Seulement il est indipensable de compléter ses informations, exemple, encore récemment une émission de Jamy expliquait avec force détails scientifiques pourquoi les véhicules essence étaient plus polluants que les diesels.
    Je vous laisse vous renseigner. De plus, savez-vous que la consommation de produits bon marché venant de Pays lointains favorise bien plus la pollution par les tankers qui a eux seuls sur le plan mondial émettent 5fois plus de particules nocives que la totalité des voitures sur Terre.
    Sans compter sur les Verts Parisiens qui par la Mairie créent des embouteillages plus nocifs encore en essence qu’en diesel du fait des imbrûlés.
    Comme chacun le sait, le mieux est l’ennemi du bien surtout quand il est imposé par un petit clan de privilégiés.
    Réfléchissez !

  77. julien bonnetouche says:

    Marie,

    en dehors des considérations fondées de Pouch, je vous ferai remarquer que vous faites une analyse de » riche ».
    Les méfaits du gas oil sont certainement réels, mais on parle ici de « transition énergétique », et rien ne nous empêche d’y aller progressivement en éteignant petit à petit par la loi la production de moteurs diésel voire de moteur thermique tout court.
    Parce que les propriétaires de véhicules diésel n’ont pas forcement les moyens d’en changer tout de suite.
    Les taxes ne doivent pas non plus être la seule solution à tout.

    Mais là aussi il y a un problème, car on a démontré que le bilan carbone d’une voiture électrique est extrêmement élevé à la fabrication ( à cause des batteries) et qu’il faut 50000km pour que cela s’équilibre avec un véhicule traditionnel.

    Et alors si on est cohérent, il faut aussi s’attaquer à toutes les pollutions carbone : qu’est ce qu’on va faire pour le méthane émis par les vaches, en particulier par les vaches sacrées indoues totalement inutiles puisqu’on en fait rien ?( cheptel le plus important au monde et source de pollution considérable )

  78. Fredy Gosse says:

    Puits de carbone? plantons des arbres ? une lecture du lien ci-dessus montre qu’il y a 50 nuances de vert lol
    https://jancovici.com/changement-climatique/gaz-a-effet-de-serre-et-cycle-du-carbone/ne-suffit-il-pas-de-planter-des-arbres-pour-compenser-les-emissions/

  79. Fredy Gosse says:

    Pour relativiser toutes ces histoires de C0 2 et voir comment les scientifique s( quand ils sont d’accord entres eux ) estiment le taux de C0 2 depuis l’origine de la terre
    http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/co2-depuis-4ga.xml
    et vous voulez être emmerdés pour votre diesel.(au fait quant vous achetez une entrée de gamme Mercédes vous acheter ????un moteur Peugeot)

    Droit dans ces bottes qu’il était notre Premier ministre…il va continuer à augmenter chaque année mais pire je viens de lire que le gouvernement va reprendre les délires verts pour obliger les particuliers à protéger leurs habitations passoire thermiques ce sont des millions de foyers qui sont concernés . Bien sûr il va aider les plus pauvres cad en gros la moitié qui ne paie pas l’impôt sur le revenu ,ça représente des dizaines de milliards que bien entendu il entend bien prendre à la classe moyenne ( il ne l’a pas dit ..mais comment faire autrement puisque les riches sont déjà partis et ceux qui hésitent partiraient à coup sûr)
    ainsi donc à l’issue de ce transfert massif nous n’aurions plus que d es pauvres ( forcement ils devront payer leurs mises à niveau sans aides et celles des autres)et tout cela pour une théorie fumeuse sortie des instructions de l’ONU.
    soit c’est moi qui suis fou soit ce sont les gens qui nous gouvernent

  80. @Fredy
    Alors si je suis votre raisonnement que je partage , de quoi se plaignent les gilets jaunes ???
    puisque lorsque je les ecoute ils disent qu’ils n’y arrivent plus , essence trop chere , vie trop chére Donc s’ils sont sinceres , ils font partie des 50% qui sont aidés et ne paient pas l’impot ? cherchez l’erreur …Et si les gilets jaunes etaient des faux culs manipulés volontairement par quelques grandes gueules ( attention il y en a au moins 2 ) . Bof qu’a cela ne tient , une jacquerie de plus ( la France aime ca ) a 1 mort et plus de 500 blessés , on emmerde les autres pour leur bien ( ca ne vous rappelle rien ) , on sait pas ou on va mais on sait qu’on y va , certains memes tirent au fusil se croyant sur les barricades . Au fait , quand je les regarde , ils sont tous a moto flambant neuf ( plus de 10 000 € la bete ) ou en SUV . Bien , continuons , on est sur la bonne route . Cheese , on s’est trompé de sens .
    Ma proposition : il faut tous les abonner gratos a Leblogpatrimoine.com , ils apprendront beaucoup de choses , ils comprendront mieux le monde et l’economie , ca les empechera de dire des c…Voila ce qui manque dans ce pays , de l’education , de la formation , de la pedagogie , de la communication sincere . Demarrons de suite a l’ecole , pour les profs et pour les eleves et en meme temps ( tiens y en a un qui a dit ca , c’est une bonne expression ) pour les salariés dans l’entreprise , sans oublier les chomeurs , et meme eux en 1er car avec une bonne formation on a du boulot , plein de boulot , on n’a pas le temps d’aller bloquer les routes ( comme disait un hier ,je peux venir bloquer tous les jours , je suis au chomage et j’ai 1000 € par mois et ma femme travaille ! ) .
    Je pense que nous avons bien trop passé de temps sur ce sujet .

    • La France s’appauvrit et s’appauvrit et s’appauv….. les taxes, ce sont la goutte d’eau ….
      Et de surcroît, les élites prennent les Français pour des imbéciles sous prétexte (entes autres) de l’écologie !
      Les voilà les bonnes raisons des GJ !

  81. Fredy Gosse says:

    Ils disent stop avec vos conneries vertes mais comme Macron appuie sur l accélérateur ça dérape et ça part dans tous les sens et c est pourquoi ça devient dangereux

  82. Oui ca peut devenir dangereux mais les gilets jaunes ne respectent rien , vous pouvez arriver a passer au barrage si vous acceptez de leur dire que vous les soutenez ! ca ressemble a Robespierre

    Ci dessous un article
    Gilets jaunes: comment comprendre ce mouvement?

    Par Stéphanie Letellier le 20 novembre 2018
    Gilets jaunes: comment comprendre ce mouvement?

    Après un week-end de contestation partout en France, que révèle le mouvement des « gilets jaunes » et comment l’interpréter? Trois questions à Jean Viard*, sociologue.
    1) Qui sont les gilets jaunes et quels sont leurs points communs?
    Jean Viard. Le mouvement n’est pas homogène. Il y a des endroits où il est tenu par des partis extrémistes et d’autres où c’est plus spontané. Il y a aussi une géographie: ce sont plutôt des habitants des zones périurbaines, des petits chefs d’entreprises, des artisans, des salariés de petites entreprise, qui ont choisi depuis trente ans de construire leur maison loin des villes et pour qui c’était le modèle d’une vie réussie. Aujourd’hui, ils ont le sentiment que tout cela n’a plus de valeur. Ce sont des ménages qui, à deux, doivent gagner entre 3000 et 4000€, c’est la France populaire qui travaille. Le propre de cette manifestation, c’est qu’elle est territoriale, cela entraîne des solidarités entre les personnes d’une même commune, d’un même quartier. Il y a également pas mal de femmes. Ce mouvement est dur car non structuré: personne ne donne de mots d’ordre. Ce qui me frappe aussi, c’est la violence et la tension des deux côtés: 300 blessés et un mort, c’est énorme.

    • Des retraités ont rejoint le mouvement, comment l’interpréter?
    Jean Viard: Des retraités sont là pour la CSG. Ils ont des revenus légèrement supérieurs aux jeunes actifs, le dire n’a rien de scandaleux. Mais n’a-t-on pas mis la barre un peu bas avec 1200 euros comme curseur pour la hausse de la CSG? Vous enlevez un peu à cette somme et vous ne savez plus comment acheter les cadeaux de Noël. Le gouvernement affirme qu’il redonne du pouvoir d’achat mais les gens ont un peu le sentiment qu’on leur reprend d’une main ce qu’on leur donne de l’autre. La politique du gouvernement d’Emmanuel Macron a légèrement amélioré les niveaux de vie, sauf ceux des plus fragiles. Mais avec la taxe sur le Diesel, à la pompe, vous voyez vos euros s’envoler sous vos yeux.

    À lire aussi: Taxe d’habitation en baisse? Oui, mais pas pour tous
    • Que révèle ce mouvement?
    Jean Viard: Pour moi, le déclencheur, c’est la limitation sur les routes secondaires à 80 km. C’est un symbole de mise à distance. Les « gilets jaunes » ne sont pas des anti écolos. La charge financière que payent les habitants des territoires périurbains avec la hausse du carburant n’est pas du tout la même qu’en ville. Il y a environ 35% de Français qui sont obligés d’aller travailler en voiture et 70% qui le font. Cette hausse est censée inciter les gens à consommer moins de carburant mais il est évident que celui qui est obligé d’aller travailler en voiture n’a aucune capacité à changer de comportement.

    Partout dans les grandes démocraties, le territoire périurbain est en révolte contre les métropoles. Mais on ne peut pas opposer la France du vélo à la France de l’automobile. Quand il faut faire 50 ou 60 kilomètres en moyenne pour aller travailler, à vélo, ce n’est pas possible. Je caricature un peu en disant cela, mais la question, c’est comment penser un modèle écologiquement responsable dans le périurbain? Pour l’instant, rien n’a été proposé. S’il n’y a pas de réflexion globale pour déterminer comment nous voulons vivre tous ensemble dans un modèle écologique, nous n’y arriverons pas.

    *Directeur Recherche associé à Science Po /CNRS

    • La certitude d’un périurbain moins écologiquement responsable qu’un urbain repose t’elle sur des fondements solides ?

      • La question est trés complexe car il y a le periurbain qui existe , deja tres large en superficie du territoire et il y a le periurbain qu’on continue a créer . 2 questions differentes . Pour le 1er , il faut chercher a optimiser sur le territoire concerné ,
        mais pour le second il faut repenser les politiques publiques : faut il laisser le periurbain s’accroitre en étendue ? s’accompagnant du « mitage  » des territoires avec les transports que ca nécessite ? faut il densifier en hauteur ? quel equilibre et repartition avec les terres agicoles ? quel équilibre voulu entre les grandes villes qui montent en population et les campagnes desertes comme la Creuse , le plateau de Millevache , Quelles reservations pour les sites stratégiques ( base militaire , centrales energetiques , aeroport , enfouissement dechets nucleaires et aussi chimiques , protection des zones de captage pour l’eau un bien sans lequel on ne saaurait vivre etc
        Autant de question non etudiées et si on laisse le processus continuer sans une vision les problemes s’amplifiront demain .
        On aura alors des gilets jaunes au carré ou au cube !
        Et tout cela va prendre du temps , faudrait le dire aussi , mais personne n’explique et les francais ne cherchent pas vraiement a comprendre , c’est la société de l’immediateté ( mails depassés , ca va pas assez vite , c’est les reseaux sociaux meme les presidents tweetent , inoui ! ) et dans cette société la reflexion n’a plus sa place : 1 – tout , tout de suite 2 – TPMG traduire tout pour ma gueule d’abord !
        Les gilets jaunes en sont pour moi le revelateur et l’illustration . C’est en cela qu’ils peuvent etre dangereux

  83. « … c’est comment penser un modèle écologiquement responsable dans le périurbain?  »
    C’est bien pour cela que la solution est technique et scientifique: construire, modifier,remplacer des véhicules polluants par des moins polluants …

  84. C’est une vraie question qui n’est pas encore étudiée . Et ne restreignons pas la question
    a la France , elargissez la au periurbain de toutes les grandes megalopoles .
    Chez nous , c’est sympa par rapport a eux !
    Mais ce n’est pas en se livrant a des exactions de toutes sortes que les gilets jaunes feront avancer cette question ( destruction de mobilier urbain , pillage , destruction de péage , racket sur les automobilistes , violences sur personne etc ) . D’ailleurs , ce n’est pas leur sujet , ils nous le montrent tous les jours !

    • Ce ne sont pas les GJ qui pillent ou brûlent, mais les casseurs qui profitent du conflit, comme toujours lorsqu’il y a des manifs !

  85. Fredy Gosse says:

    C est le propre de toute révolution et nous en voyons les prémices
    Pour ceux à qui on a enseigné l histoire 1793 s’est terminé sous les canons d Bonaparte donc d une dictature ,1848 avec des barricades puis une dictature de Napoleon 3 ,
    1870 la commune a été réprimée dans le sang et la République a tenu à une voix près Le boulangisme a failli regner
    Bref nous avons un
    Pays avec des antécédents .,,,

  86. keith kennedy says:

    la vision c’est vraiment le probleme de ce gouvernement qui devait balayer les vieux concepts.
    le  » en même temps  » c’est transformé en » les taxes, impôts maintenant et le reste après ».
    il y a eu mensonge et les gens montrent qu’ils ne sont pas  » content ».
    on vit cela ailleurs, malheureusement partout.
    je crains pour les élections européenne que le vote intègre un mécontentement national sur un sujet européen.

  87. Oui , les elections europeenes seront une razzia pour les extremes , FN et Melenchon .
    Macron descendra un peu plus bas et aura encore plus de mal a gouverner !
    Mais Wauquiez raconte des c…, le PS aux abonnés absents .
    Personne ne denonce la violence de ce mouvement , le gouvernement est trop faible , anarchie a la Reunion , 500 blessés , 2e mort , les journalistes ne font que louanges !
    Il y a des moments ou je me dis que la France aurait besoin de Poutine !
    la colere fait dire n’importe quoi !

  88. Un article en marge du sujet des GJ mais fort intéressant:

    Stagflation nous voilà ! Alan Greenspan

    « Ce que j’ai appris à la Réserve fédérale, c’est un nouveau langage appelé ‘jargon Fed’. On apprend vite à marmonner avec grande incohérence ».
    – Alan Greenspan, ancien président de la Réserve fédérale

    Alan Greenspan est en pleine forme. Agé de 92 ans, il était à la télévision cette semaine pour avertir les téléspectateurs qu' »à moins de reprendre le contrôle de la dette », l’enfer se déchaînerait.

    Greenspan est l’une des personnalités les plus intéressantes de l’économie moderne. Contrairement à ses successeurs, Bernanke et Yellen, il n’est pas un simplet jamais sorti de son université. Il avait autrefois une idée très claire du fonctionnement d’une économie. Il a compris le rôle essentiel de l’or, par exemple, et a averti que l’éliminer du système monétaire américain causerait des ennuis.

    Voici ce qu’il disait en 1966 :

    « Tel est le misérable secret des tirades des partisans de l’Etat-providence contre l’or. Les dépenses déficitaires ne sont qu’un plan de confiscation de la richesse. L’or vient entraver ce processus insidieux. Il fait office de protection du droit à la propriété. Si l’on comprend cela, on n’a aucune difficulté à comprendre l’antagonisme des étatistes vis-à-vis de l’étalon-or ».

    Nous l’avons invité dans nos bureaux à Baltimore à la fin 2016. Nous voulions voir s’il avait toujours les idées en place. Mais c’était difficile à déterminer. Habile et évasif, M. Greenspan a résisté aux questions directes.

    Un vieux renard

    Dans les années 1970, la carrière de M. Greenspan a pris un virage étonnant. Il a dû voir que la gloire, la fortune et le statut vont rarement aux économistes honnêtes et aux idées claires.

    Un véritable économiste observe les folies humaines, un sourire narquois aux lèvres… C’est un cynique aux poches vide. Ce n’est pas un politicien, un fonctionnaire, une bonne âme, un vendeur ou un gestionnaire. Et ce n’est certainement pas un faiseur de miracles.

    M. Greenspan voulait ce qu’un vrai économiste ne peut obtenir – comme par exemple son visage en couverture du TIME. Il savait qu’il ne pouvait pas l’obtenir en disant la vérité. Il a donc marmonné.

    Mais le vieux renard était parfaitement clair la semaine dernière. Il a averti que nous assisterons à des hausses de taux et une hausse du chômage. La « stagflation », en d’autres termes.

    Greenspan sur Bloomberg :

    « On entre désormais dans un système qui n’a aucune issue équilibrée à part l’inflation et aucune croissance de la productivité ».

    L’Agence France Presse en a la confirmation, au moins pour la partie « flation » :

    « L’inflation des prix à la consommation aux Etats-Unis a connu une petite hausse en octobre, les prix du carburant et de l’électricité grimpant en flèche, parallèlement au coût du logement et des soins médicaux, a rapporté le gouvernement mercredi. L’augmentation des prix à la consommation dans leur ensemble a été la plus importante de ces neuf derniers mois ».

    Et puis est venue cette observation du Washington Post, qui confirme quant à elle la partie « stag » :

    « La hausse des prix a effacé les maigres augmentations de salaires des travailleurs américains, le dernier signe en date que la robuste croissance économique ne s’est pas traduite par une prospérité accrue pour les classes moyennes et ouvrières.

    Le coût de la vie a grimpé de 2,9% entre juillet 2017 et juillet 2018, a déclaré le département du Travail vendredi, un taux d’inflation supérieure à l’augmentation de 2,7% des salaires sur la même période. Le ‘salaire réel’ américain moyen, une mesure fédérale tenant compte de l’inflation, a chuté à 10,76 $ l’heure le mois dernier, soit une baisse de deux cents par rapport à son niveau il y a un an.

    La stagnation des salaires défie la croissance américaine, qui s’est accélérée l’an dernier et a dépassé les 4% au deuxième trimestre 2018 – le niveau le plus élevé depuis la mi-2014. »

    Un monde gagnant-gagnant

    Vous vous rappellerez que la « stagflation » était considérée comme impossible. La courbe de Phillips suggérait que l’inflation nourrissait l’emploi. C’est pour cette raison que les autorités courent après une cible d’inflation de 2% plutôt que 0%.

    Ils pensent que l’argent supplémentaire vient augmenter la demande de consommation… si bien que les gens doivent ensuite se mettre à travailler pour produire des choses à vendre.

    Ce sont là des sottises, bien entendu. « Les produits sont achetés avec des produits », pas uniquement avec de l’argent, a déclaré Jean-Baptiste Say, grand économiste français du 19ème siècle.

    Il décrivait le monde réel… le monde gagnant-gagnant. Si vous voulez quelque chose, vous devez donner autre chose en retour. Ce qui signifie que vous devez produire quelque chose à donner – et pas uniquement un bout de papier imprimé.

    Cette idée fondamentale est au coeur de la civilisation (échanger, partager, coopérer… plutôt que voler). Elle est aussi au coeur du progrès et de la prospérité (plus vous voulez, plus vous devez inventer de produits nouveaux et améliorés).

    Mais le véritable métier de la plupart des économistes modernes n’est pas simplement de raconter des mensonges apaisants et incohérents ; il consiste aussi à empêcher les gens de voir la vérité.

    Les lunettes roses ne suffisent pas. Ils visent les yeux… avec des objets pointus, des théories absurdes et des mensonges extravagants.

    Ils disent aux gens qu’ils peuvent s’enrichir par magie – et viennent augmenter la masse monétaire, abaisser le taux d’intérêt, manipuler les statistiques ou dépouiller les futures générations en accumulant des dettes en quantités obscènes.

    Fin de bulle

    Lorsqu’on lui a demandé si la baisse d’impôt pourrait provoquer assez de croissance supplémentaire pour augmenter les revenus fédéraux et réduire les déficits, M. Greenspan a été inhabituellement direct.

    « Non… aucune chance », l’avons-nous entendu dire. « On obtient un petit ‘rebond’ au début, mais [dans le cas présent] il est déjà quasiment terminé. Après cela, une baisse d’impôts n’a aucun sens, sauf si l’on est prêt à la ‘financer’… c’est-à-dire à réduire les dépenses ».

    « On n’a rien sans rien », aurait-il pu dire, fournissant un slogan bien pratique pour résumer toute notre ère de fin de bulle.

    Une baisse d’impôts non-financée n’est qu’une arnaque, qui fait passer le fardeau des usines à gaz gouvernementales des contribuables actuels vers les contribuables de demain. L’argent (le produit !) doit venir de quelque part.

    Dans la mesure où notre propre point de vue s’aligne joliment avec celui de l’ancien président de la Fed, alias Alan « Bulles » Greenspan, nous présumons que nous avons tort tous les deux.

    Mais on ne sait jamais.

  89. Fredy Gosse says:

    Tiens à propos de bulle le bitcoin attrape couillon a perdu 75 pour cent depuis le début de l année

  90. Bonjour Contributeurs,
    Peut-on revenir en arrière ? Oui, mais à quel prix et avec quel gouvernement ?Quelles sont les urgences ?
    Baisser les impôts : Monsieur Macron avait donné trois voies
    Simplifier les lois fiscales sur l’industrie, le peuple = atrophier la machine à impôts = BERCY
    Réduire la Fonction Publique de x nombre, plus facile à dire qu’à faire, voir le bilan.
    Réduire les dettes, où, quand, nous n’en voyons pas le début. Vivent les promesses !
    Nous crevons d’un manque d’industries et d’emplois, la raison : depuis 20 ans la recherche du prix le plus bas, initié par les hausses d’impôts, a tiré la France vers le bas, nous n’apportons plus assez d’exportations pour notre niveau de vie. Une raison évidente, contre la mondialisation nous avons été obligés d’accepter des conditions défavorables. Pas de taxes suffisantes sur les importations concurrentes de nos productions. Cause la faiblesse d’une Europe divisée, car trop de pouvoirs dilués dans la négociation entre économies qui ont des besoins différents.
    Résultats : APPAUVRISSEMENT.
    Ce qui explique le ressenti des gilets jaunes et des autres, mais ce n’est pas la seule raison.
    Notre système social est aussi la cause d’une grande injustice, demander toujours plus aux mêmes.
    Notre aide apportée aux Pays en voie de développement devait nous éviter l’invasion actuelle de jeunes qui au moins auraient pu tenter de défendre leurs Pays avant de venir chez nous solliciter des associations irresponsables, souvent à buts électoraux, parfois pour le plaisir de nuire en toute bonne conscience. Ou faisant chez eux des révolutions qu’ils tentent d’exporter.
    Inadmissible détournement du bien Public quels qu’en soient les motifs. Retraités, regardez où vont les 17% repris sur vos émoluments.
    Ce qui nous coûte très cher, en tout cas beaucoup plus qu’aux décideurs, c’est une Ecologie érigée en religion envers et contre tous les autres Pays du Monde. L’exemple peut être cité, mais pas appliqué sans discernement. Consommation de Pétrole. Véhicules électriques, etc. Qui peut payer ? Personne, expliquez cela aux crânes d’oeufs de BERCY.
    Vous cherchez des ECONOMIES = évitez l’accumulation des petits ministères : Mairies, Agglomérations, Régions plus les Ministères, plus les Assemblées. Faites la somme vous verrez où passent tous vos impôts.
    Vous cherchez une autre raison d’appauvrissement : INFLATION et pour l’Etat baisse des remboursements.
    Vous vous chauffez au fioul, normalement vous auriez pu trouver une baisse légère des prix corrélés au prix du brut. De même pour l’essence ou le gasoil, depuis 2010 les hausses se sont accumulées mais les baisses n’ont jamais suivi les cours, sauf ces jours-ci, merci les Gilets Jaunes.
    Monsieur Macron si vous voulez redonner à la France l’envie de faire des efforts, commencez par donner l’exemple, baissez les frais de tous vos Ministres, Collaborateurs, Fonctionnaires, sans chercher à ruser, donc en l’affichant aux yeux de tous.
    Répartissez entre tous les efforts sur les impôts pour tout le monde, bien sur progressifs, mais moins qu’aujourd’hui, vos ennemis auraient pu être votre meilleur soutient.
    Montrez-nous que vous êtes le Président de tous les Français et pas seulement de la CGT, Fo, les bloqueurs de l’Economie impunis, car eux ont tous les droits refusés aux GJ, adeptes de la casse de Notre Dame des Landes et des banlieues où l’autorité n’existe plus.
    Saisissez les bateaux pirates qui déferlent avec leurs cargaisons humaines, renvoyez dans leurs Pays tous ceux qui n’ont pas de qualification, comme en Australie ou au Canada et bientôt en Grande Bretagne, nous donnons déjà beaucoup d’éducation au tiers Monde
    Vous éviterez ce nouveau 1789 en 2019.
    Je vous prie de me pardonner pour ce roman fleuve, mais il y a tant à dire.

    • Vous dites avec justesse : « … c’est une Ecologie érigée en religion envers et contre tous les autres Pays du Monde. »

      Il me semble qu’un acte politique est cependant passé inaperçu dans la (une des) cause(s), à l’origine de la colère des GJ.
      Il s’agit de la démission de Mr Hulottaxes. Ce Monsieur n’a eu de cesse, bien avant d’être ministre, de prôner plus de taxes pour soi-disant « sauver la planète ». D’ailleurs qui se souvient d’autres actions concrètes de ce Monsieur, à part pousser à plus de taxes, taxes et encore taxes …. et faire des images « catastrophiques » pour apporter de l’eau à son moulin à taxes.
      Donc Macron a cru bien faire en le nommant ministre. Et ce ministre fraichement élu, dans la suite de sa logique intellectuelle, s’est borné à imaginer et à porter de nouvelles taxes sous le prétexte de l’écologie.

      Dans un premier temps, Macron et Philippe n’ont pas suivi, ils avaient certainement mieux à faire dans ce début de ce quinquennat. NH s’en est profondément offusqué: « à quoi je sers alors si je ne peux pas faire ce pourquoi je suis venu dans votre gvt? »
      S’en est suivi sa démission, Jésus s’est sacrifié, et dans le MÊME TEMPS, le 8 octobre dernier arrive en grandes pompes, le 5ème rapport du GIEC ! la BIBLE !

      Ces deux évènements concomitants et bien orchestrés, j’en suis convaincu, n’ont fait qu’un tour dans les cerveaux PHILIPPE MACRON et s’en est suivi rapidement les mesures tant voulues par NH, ne voulant pas se mettre ce monsieur restant influent tout de même, notamment dans la catégorie bobos-écolos-gauchos,… , la hausse des taxes dites carbone, sur l’essence, le gazoil, etc…

      Et là, naît la réaction des GJ, la goutte qui a fait déborder les réservoirs !

      • Vous ré-écrivez une histoire que vous ne connaissez visiblement pas. La hausse des taxes carbone a été votée en juin 2013 (par la majorité d’alors et par presque toute l’opposition d’alors !!), alors que le président de la République s’appelait François Hollande…. Je vous laisse rechercher la date du vote et le détail (commencez par fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_carbone_en_France).

        Vous ne cessez d’écrire que les gens devraient se documenter pour ne pas écrire n’importe quoi…. et vous écrivez n’importe quoi ! J’espère que sur les autres sujets, vous êtes un minimum plus fiable.

        • Parce que vous, vous n’écrivez pas n’importe quoi et vous êtes très bien renseigné quand vous écrivez:
           » OUI. Je suis d’ailleurs surpris que personne n’ai indiqué qu’en roulant à 80 km/h, au lieu de 90km/h, on consomme un peu moins d’essence (même si ça ne permettra pas d’économiser 6.5 cts/l) »

          Je ne vais pas vous faire un cours de mécanique mais juste vous rappeler que ce n’est pas la vitesse qui consomme mais les TOURS moteur. Quand la plupart des véhicules désormais équipés de 6 vitesses, roulent à 80 km/h, ils sont au maximum en 5ème et entre 2000 et 2300 trs/mn, alors qu’à une vitesse de 90/100 km/h, la 6ème peut-être enclenchée et réduire la rotation moteur de 150 à 300 trs/mn (suivants rapports) soit une réduction de carburant pouvant aller jusqu’à 10%.

          Quant à Hulot, là aussi, vous, le bien informé, avait mal interprété mes propos, je ne parlais pas de la taxe carbone en temps que telle, votée en 2014 mais de sa déclinaison qu’est l’augmentation importante de la TICPE avec un fort impact sur le gazoil, votée avec la loi de finance 2018 avec un certain N. Hulot comme ministre de la Transition écologique et solidaire ET qui est bien le sujet de ce blog!
          Mais si vous êtes bien informé, pouvez-vous me citer, une seule de ses entrevues, discours ou débats télévisés depuis Ushuaia où il ne parle pas de taxes ?

          • Désolé mais en temps que physicien et ayant travaillé chez un constructeur automobile, je ne peux pas laisser passer une telle erreur !
            La consommation est proportionnelle à l’énergie nécessaire pour déplacer un véhicule.
            Or l’énergie nécessaire pour déplacer un véhicule est proportionnelle à la masse et proportionnelle au carré de la vitesse. Vous pensiez faire un cours de mécanique, c’est dommage de se tromper à ce point ! En d’autre termes, c’est la vitesse qui a le rôle le plus important dans la consommation. Il est aussi évident que les SUV et autres gros véhicules consomment plus que les petites berlines (dommage que beaucoup de propriétaires n’en ont pas conscience ou ne veulent pas en prendre conscience…)

            • Mes excuses pour les autres blogueurs, on est hors sujet, quoique !
              ———————————————————
              Désolé, mais puisque vous m’y obligez, je vais vous faire le cours.
              En temps qu’ingénieur en mécanique générale, je vous affirme que la transformation de l’énergie carburant (énergie thermique du carburant) est la somme de l’énergie produite comprenant les frottements des pièces en rotation, l’énergie restituée sur les roues et la chaleur qui est évacuée dans les systèmes de refroidissement et d’échappement.
              L’énergie mécanique pure retransmise dans les roues motrices n’est que de l’ordre de 40% (36 pour les moteurs à essence et 43 pour les diesels) seulement, c’est ce qui définit le Rendement d’un moteur.

              Donc, à 80 km/h:
              – en 6ème à 1800 trs/mn, le moteur, tournant moins vite, admet moins de carburant dans les chambres de combustion qu’à 2200 trs/mn
              – en 5ème à 2200 trs/mn, inversement, le moteur tournant plus vite, admet plus de carburant dans les chambres de combustion sans produire plus de vitesse (puisque l’hypothèse est 80 km/h dans les 2 cas) et le surplus d’énergie est de la chaleur dissipée par le radiateur et échappement, voire les frottements puisque ceux-ci sont fonction de la vitesse de rotation des pièces en mouvement.

              Comme le véhicule à 6 vitesses est en sous-régime en 6ème, notamment pour les diesels, d’une part il y a de gros risques de détérioration de la mécanique (tout le monde a pu le constater) et d’autre part le rendement d’un moteur thermique baisse drastiquement quand il est en sous régime.

              Donc obligation pour bon nombre de véhicules actuels de rouler en 5ème (sauf, à la rigueur en descente) à 80 Km/h et une surconsommation non négligeable

              Par ailleurs, vous dites:  » l’énergie nécessaire pour déplacer un véhicule est proportionnelle à la masse et proportionnelle au carré de la vitesse ».
              En réalité E=1/2 mV^2 est l’énergie CINÉTIQUE (l’élan pour vulgariser) que vous confondez avec l’énergie motrice, appelée travail en physique et transmise sous forme de couple aux roues du véhicule.

              Vous devriez reprendre vos cours, il y a des lacunes !

              • Vous m’avez fait bien rire, à vouloir nier des évidences (et sachez qu’à 70 ou 80 km/h, il est aussi possible d’être déjà en 6ème).

              • Vous avez oublié le plus important…
                Une voiture, lorsqu’elle roule, doit vaincre, en vitesse stabilisée, 2 forces principales !
                Je me permets encore de vulgariser pour nos lecteurs sinon les explications sont compliquées.
                1) La force de frottement mécanique qui, grossièrement, est proportionnelle à la masse de la voiture (les forces de frottement que vous évoquez). En effet, cette force est quasiment indépendante de la vitesse !
                2) La force de frottement aérodynamique qui, elle est proportionnelle au carré de la vitesse !!! On y revient !!!
                Pour maintenir une voiture à vitesse constante, il faut donc vaincre une force proportionnelle au carré de la vitesse.
                On va s’arrêter la car, comme vous dites, on est hors sujet, mais la puissance nécessaire pour vaincre une force de frottement aérodynamique est proportionnelle au CUBE de la vitesse ! Etonnant, non ??!!

                • Ce qui est étonnant c’est surtout que vous vous focalisiez sur les pertes de frottements aérodynamiques, très diminuées avec le profil des véhicules modernes, qui sont de l’ordre de 1,8 KWh aux 100 Km (moins de 0.2 l d’essence environ) en passant de 80 Km/h à 90 Km/h. On est pas en Formule 1 !
                  Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9rodynamique_automobile

                  De mon côté, j’essaie de vous faire comprendre que de rouler à 80Km/h où en 5ème, où en 6ème en sous-régime, induit obligatoirement une perte de RENDEMENT. Celle-ci peut monter jusqu’à 10 %, il suffit de regarder votre économètre ou débitmètre sur votre véhicule si toutefois vous en êtes équipé.

                  Dix % de perte de rendement sur un moteur (*) de 75 KW soit l’équivalent de un peu plus de 100CV, vous fait perdre 7,5 KWh en 1h (à 80 Km/h) soit plus de 4 fois les pertes aérodynamiques dues à l’augmentation de la vitesse.

                  Et puis si vous n’en êtes pas convaincu, faîtes l’expérience vous-même et venez m’en rendre compte, on verra bien ! Cdlt

                  (*) pertes sous forme de chaleur et non condensation à l’échappement.

                  • Désolé, j’ai essayé de vous expliquer simplement le principe pour un mobile en mouvement. Oubliez votre moteur !!! Vous vous perdez dans des détails qui sont malheureusement hors sujet. Je ne peux plus rien pour vous, je vais donc arrêter cette discussion stérile. Bonne soirée.

                    • Bien sûr que oui, je suis dans le sujet, le rendement qui fait faire des économies.
                      En revanche, je ne vois ce qu’un mobile en mouvement qui est de la pure physique a à voir avec les économies d’énergie.
                      De surcroît, votre mauvaise foi évidente et votre persistance à ne pas vouloir avoir tord, vous emmène à dire des âneries du type une démonstration devient « se perdre dans les détails ».
                      Cdlt.

              • Rectificatif pour les puristes et après vérification sur un modèle Toyota Diesel de 140 CV:

                – en 6ème à 83 Km/h (au compteur soit 80 Km/h environ en réel) –> moteur tourne à 1400 Trs/ mn = sous régime,

                – en 5ème à même vitesse –> 1750 Trs/mn

                • Je souhaiterais, une fois de plus, recentrer le débat sur la consommation d’un véhicule par rapport à sa vitesse.
                  Plus un véhicule va vite, plus sa consommation augmente à conditions équivalentes. Il faut vaincre les forces de frottements qui augmentent en fonction du carré de la vitesse et ce quelque soit son aérodynamisme ! Je pense que vous perdez les lecteurs en donnant un exemple où le rendement du moteur est meilleur en 5ème ou en 6ème. Vos résultats ne sont pas significatifs et pas généraux pour tout type de voiture donc focalisons nous sur les cas généraux : A 80 km/h on consomme moins qu’à 90 km/h, même si je trouve que c’est une mesure stupide 🙁

                  • Vous ne voulez toujours pas comprendre que l’augmentation des forces de frottements en passant de 80 à 90 Km/h est certes une réalité mais bien inférieure à la perte de rendement d’un moteur en sous régime, en tous cas pour les moteurs actuels qui ont été étudiés par le jeu des rapports dans la boite de vitesse, pour un « meilleur » rendement entre 90 et 130 Km/h et une rotation moteur optimale entre 1800 et 2200 Trs/mn.

                    Si demain, les constructeurs adaptent leur motorisation et boîte de vitesse pour cette nouvelle donne de vitesse (80 km/h), alors oui, la variable frottements sera probablement prédominante mais ce n’est pas le cas avec les modèles d’aujourd’hui.
                    Savez vous par exemple que le meilleur rendement d’un moteur, c’est quand il tourne en régime constant. La voiture idéale (en consommation optimisée) aurait été celle équipée d’un variateur de vitesse ? Seulement on a pas su fabriqué des variateurs autre que ceux par courroies avec des mpertes énormes par frottements donc inintéressants !

        • Tenez, vous qui connaissez bien l’histoire.
          Une interview de F. Bayrou du Modem, il y a quelques jours qui va dans le sens de ce j’écrivais le 24/11 à 14h41

          [ « La trajectoire définie à partir de 2007, sous l’impulsion de Nicolas Hulot, était claire : une augmentation progressive des prix pour conduire à une baisse de la consommation des hydrocarbures. Mais peut-être n’avons-nous pas assez réfléchi au ‘progressivement' », faisait valoir l’éphémère ministre de la Justice d’Emmanuel ]

          • Mais surtout, le principe de la fiscalité écologique est :

            1- De collecter l’impôt sur les activités polluantes ;

            2- L’impôt collecté est reversé pour faciliter la transition écologique.

            Le problème du moment est que l’impôt collecté sert avant tout à boucher les trous …

            • -Vous l’avez dit et cela est confirmé par tous les politiques: l’impôt dit écologique n’est pas réinvesti dans l’écologie sinon que partiellement.

              – La notion de fiscalité écologique pour diminuer la pollution n’est dans les faits pas du tout efficace sinon depuis le temps, avec tout le pognon qu’on nous pompe, notre pollution aurait dû baissé drastiquement et par ailleurs cette « méthode » revêt un caractère punitif et transfère la responsabilité de la pollution sur le petit automobiliste et autres pauvres qui ne peuvent se chauffer autrement et …. le résultat aujourd’hui !

  91. julien bonnetouche says:

    @ Pouch
    Je crois pouvoir dire qu’une bonne partie contributeurs et au delà, une grande partie des français partage votre sentiment général.

    En prenant le problème sous un autre angle, je pense que ce mouvement des gilets jaunes, est un tournant dans la vie de notre pays.

    Tournant politique car tout le monde l’a dit, le mouvement s’est créé ex nihilo sans les corps intermédiaires, puisque ceux ci ne répondent justement pas aux différents problèmes que vous soulevez.
    Tournant effectif aussi dans le mode de gestion du pays, car si nos dirigeants ne le comprennent pas, il seront renversés.

    Macron jusques là, après avoir bénéficié d’une période de complaisance de la part de l’opinion, est redevenu ces derniers temps ce que sont tous les présidents de la république en France, des rois élus, prompts à gouverner en autocrate, pour lui même et pour ceux qui à la fois dépendent de lui et assurent son pouvoir ( les représentants de l’État d’une manière large)

    Ce pouvoir fort que donne la 5eme république aux présidents, les français seraient prêts à l’accepter encore, si celui ci est capable « d’humanité constructive », or ce ne semble plus être le cas.
    Il a la police, l’armée à sa main heureusement pour lui, sans quoi on ne peut pas tenir longtemps quand on a en face de soi un mouvement soutenu par 75/80% les français.

    Ce que veulent les français c’est à peu près ce que vous développez.
    Prendre ce cap correspond à un bouleversement par rapport à tout ce que les hommes politiques de tous bords ont l’habitude ou l’ambition de faire.
    C’est pourquoi la résistance qu’ils vont opposer au mouvement des gilets jaunes sera forte peut être même très forte si il le faut.
    Cela a déjà été le cas dans le passé lors des Jacqueries.
    les gilets jaunes en tous cas beaucoup d’entre eux, commettent le crime suprême : ils contestent le légitimité du chef de l’État.
    la différence avec aujourd’hui, c’est que l’opinion a les yeux braqués dessus ; ça va être dur de faire tirer sur la foule.

  92. Nous sommes d’accord, mais il reste encore les pétitions a adresser en masse à l’Elysee pour démontrer que personne n’abandonnera l’espoir, car ces revendications sont justes et doivent inciter le pouvoir à tenir les promesses électorales.

  93. @ Pouch
    100% d’accord avec vous sur le fond , sauf que …
    pas de liens avec les gilets jaunes mus uniquement par un fond politique  » macron demission » ,
    qui agressent les automobilistes , ne filtrent pas mais bloquent , detruisent les biens publics ,
    empechent explicitement les gens de rejoindre leur travail !
    Ce sont des extremistes non democratiques car ils s’appuient sur la liberté de manifester en ne garantissant pas la liberté des autres . De toute facon , on voit bien qui est derriére …tres faux cul
    en pretendant n’y etre pour rien . Curieux un mouvement qui dit n’avoir aucune synthese et qui pourtant se retrouve par miracle ensemble en un méme point a la meme heure avec …leurs motos a plus de 10 000 € et leurs SUV . Quels interets defendent ils et leurs objectifs ?
    Le chaos , leur seule chance d’acceder au pouvoir . Donc ignorons les et revenons a la contribution de Pouch , vrai sujet

    • Vous amalgamez la colère, la révolte des Gilets Jaunes et les casseurs « professionnels » qui de tous temps et encore plus aujourd’hui, ont infiltré ci et là les mouvements de manifestations pacifistes.
      Et si c’était pas forcément ceux à qui on pense en premier qui s’en « serviraient » ! pour décrédibiliser cette manifestation.

    • Tout à fait d’accord avec Jean, le mouvement initial était légitime et lorsque l’on dit que 70% des français approuvent ce mouvement, qui exprime un certain ras le bol, je comprends.
      Mais cette légitimité a vite dérivé, malheureusement, comme le dit Jean.
      Ma soeur s’est fait agressée au niveau d’un barrage car elle n’avait pas d’argent a leur donné. Elle était paniquée, elle gagne 900 euros mensuel et doit garder sa vieille voiture (20 ans d’age) pour se rendre chez elle à la campagne, mais les gilets jaunes (dont certains avec de belles voitures) n’ont pas compris qu’elle n’avait vraiment rien à leur donner. Personnellement, si ils avaient été logiques et solidaires, c’était plutôt à eux de lui donner de l’argent… La solidarité doit être bidirectionnelle… Dommage…

    • Même si les dégâts causée par les vrais GJ ont été importants, ils sont ciblés anti-taxes, car ce qui bloque le commerce bloque les redevances et les taxes. Démontré en début d’année par les Syndicats sans répression à l’époque et durant plusieurs mois.
      Attention, ne nous trompons pas d’ennemis, ceux que vous citez au-travers de leurs équipements sont aussi impactés et même plus durement sur leurs revenus.
      Le chaos, je suis désolé, chaque mini-révolution de l’histoire n’a apporté que du malheur parce qu’elle n’a pas trouvé de dirigeant légitime.

  94. Non , non pas d’amalgame . Ce sont bien des gilets jaunes qui bloquent a certains endroits , qui cassent a d’autres etc . Ce sont d’autres gilets jaunes du meme groupe qui l’ont confirmé et regretté . Ma belle soeur qui voulait aller a son travail dans une petite ville de Correze les a imploré de la laisser passer . Elle a du laisser la voiture , 1 h de marche a pied et retard au boulot . NON NON et NON trop pratique de dire que ce sont des casseurs qui n’ont rien a voir !
    MARRE DU POLITIQUEMENT CORRECTE , en l’occurence ces CASSEURS sont des GILETS JAUNES.
    Ca ne signifie pas si les casseurs sont gilets jaunes que tous les gilets jaunes sont casseurs .
    Avant de faire des manifs , on cree un service d’ordre , on depose son itinéraire .
    Oui les gilets jaunes sont manipulés par des representants politiques .
    Il faut repérer certaines similitudes …

    • Merci Jean pour votre réaction, je viens aussi de laisser un témoignage expliquant que ma pauvre soeur sans les moyens s’est fait également agresser par des gilets jaunes. Je ne veux pas généraliser mais c’est le cas dans certains endroits.
      Je suis aussi scandalisé par cette violence gratuite.
      Il ne faut pas détruire mais construire notre futur.

      • Ben… quoi, c’est une manif !

        Comment voulez-vous construire un avenir quand un pouvoir vertical, n’écoute plus personne ? et empile des lois à la c..

    • « …Elle a du laisser la voiture , 1 h de marche a pied et retard au boulot .  »
      Ce n’est pas de la casse cela !
      En même temps si des gens manifestent pour le mieux de tout le monde « pas ou moins riche » et aussi de votre belle soeur, ce n’est pas en se plantant seuls au milieu des champs (non Elysés) qu’il vont se faire entendre.
      Concernant les casseurs:
      1- dans tout groupe, par nature, il y a forcément des violents, violence exacerbée par le fait de ne pas être écouté et de vouloir « cantonner » la manif là où le pouvoir l’a décidé,
      2- il est facile pour un black rock d’enfiler un gilet jaune et se mesurer aux forces de l’ordre

      • Il n’est pas question de critiquer ceux qui manifestent pour une cause légitime.
        Un mouvement ne devient plus crédible lorsqu’il devient violent et s’attaque au « peuple » qui a besoin de continuer à vivre (travail, etc). Même chose pour les petits commerces qui ont leur vitrine saccagée comme certains établissements publics.
        Ensuite les (mauvais) gilets jaunes vont manifester à nouveau car leurs impôts vont encore augmenter pour payer la casse ?

        • Il y a des assurances pour cela!
          Quant à la crédibilité, regardez un peu l’historique des mouvements de manifestation (CPE, bonnets rouges, etc….). Je le regrette comme vous mais ce n’est que quand les manifestations se sont durcies que les manifestants ont pu obtenir quelque chose. C’est typiquement Français et malheureux.
          Qui a tord, les manifestants qui s’endurcissent sur de justes causes ou les gouvernants sourds qui s’entêtent en misant sur le pourrissement des révoltes ?

          • « La violence marque toujours la faiblesse. Les violents en esprit s’arrêtent toujours aux premiers termes des développements de leurs pensées. Les termes délicats, les résonances fines leur échappent. Et l’on sait que dans cette ordre de finesse se dissimulent les indices les plus précieux et les relations les plus profondes ». Paul Valery 1871-1945.
            Ce qui est vrai pour l’esprit reste valable pour la violence physique.
            Je viens d’entendre un gilet jaune très constructif qui exprime son désaccord sur toutes les violences qui ont lieu depuis le début du conflit… Il confirme qu’un mouvement sans violence ne portera pas ses fruits. On voit actuellement les gilets jaunes démonter les grilles des arbres, retirer les pavés des chaussées, brûler une grue, brûler un café, etc… Le peuple ne va pas donner du crédit à ces actions. Les vrais gilets jaunes sont désespérés et inquiets de voir ses violences.

            • « Il confirme qu’un mouvement sans violence portera ses fruits. » Et non « ne portera pas ses fruits », bien sûr.
              Il ne faut pas déformer le propos de ce gilet jaune.

            • Paul Valery parle si je ne m’abuse de violence individuelle et non pas de violence collective où il y a un effet de masse et d’entraînement, ce qui change la donne.
              Dans une guerre, ce sont souvent les plus violents qui gagnent … révisez votre histoire – même si plus tard, le vent tourne.
              Nous verrons bien le discours de Macron de mardi prochain, comparé à celui de Philippe il y a 6 jours !
              Si celui-ci fait des concessions, qui pourra dire que les manifs et la violence (malheureusement) n’a pas porté ses fruits ?

              • C’est juste mais je ne suis pas convaincu que ce sera la violence qui aura porté ses fruits mais plus la mobilisation, même si elle est moins importante. Je suis peut-être naïf mais, par expérience, j’ai toujours réussi à convaincre par le calme et le respect des autres.

  95. Ouvrez votre TV BFM etc et regardez qui lance les pavés , met le feu aux barricades …
    ce ne sont pas les black block !

    • Je vois bien la même chose que vous … et je vois aussi des canons à eau très puissants, des matraquages violents, des flash balle, des arrestations « à la Benalla », etc..

  96. Fredy Gosse says:

    Je vois surtout la manipulation qui augmente de tous les cotés .
    Le Pouvoir a désigné son adversaire politique Lepen . Les gauchistes sont dans la rue mais ne sont pas désignés même si la France insoumise déclare que le Peuple se réveille..
    Que faisait tous ces matériels qui ont servi à construire des barricades ( beaucoup trop nombreuses)
    Vu le nombre d’individus depuis des heures on aurait voulu continuer le spectacle que ça ne serait pas autrement
    Bref la narrationchere a Guillaume est en pleine démonstration
    Et pendant ce temps le Président a choisi de laisser pourrir la situation et discuter avec la France institutionnelle qui elle n’est pas dans la rue .
    Ça va marcher ?

    • Je ne comprends pas où vous voulez en venir en disant :
      « Que faisait tous ces matériels qui ont servi à construire des barricades ( beaucoup trop nombreuses) »
      Fallait-il vider le tout Paris et enlever des matériels qui servent à la protection du public ?
      Il n’est pas possible de sécuriser le tout Paris, raison pour laquelle il est préférable d’indiquer les endroits de rassemblement.
      La manifestation « violences aux femmes » a rassemblé plus de personnes et s’est passée dans le calme. Bravo aux femmes !
      Prenons exemple 🙂

      • La manifestation « violences aux femmes » n’était pas dirigé spécifiquement vers les élites gouvernantes si je ne m’abuse !

        • Elles avaient un message à faire passer au même titre que les gilets jaunes.
          Nous devons tous être à l’écoute des messages des peuples en souffrance, sans distinction, n’est ce pas ? Ces messages doivent être entendus et les choses doivent maintenant changer. Ces messages passent d’autant mieux qu’ils se passent dans la sérénité.

          • Bien sûr, on est ok sur le message et sur le bien fondé de leur manif.
            Ce que je voulais dire, c’est qu’il n’y a pas eu une fin de non recevoir à leur demande, comme cela a été le cas avec les GJ et le discours des Philippe et Macron.

  97. Fredy Gosse says:

    Un syndicat de police pose la même question 😬

  98. Bon , de mon point de vue , le challenge pour Macron c’est plus la reprise du pouvoir que la négo a suivre , car la il l’a perdu apres accumulation d’erreur et les gj c’est le coup de grace !
    Esperons qu’il y arrive sinon il devra dissoudre et refaire voter . Ou alors il renvoie 1er ministe et appelle un nouveau 1er ministre qui a la confiance du peuple , j’en vois pas !
    Attention Meluch et les sans culottes sont aux aguets …il reve d’une constituante !

  99. Fredy Gosse says:

    Aux jeunes
    Si vous ne connaissez pas le film’de jean Yanne : Moi y en a vouloir des sous vite réparez cet oubli
    Une comédie virulente caustique qui n a pas toujours plus aux institutionnels car tout le monde en prend pour son grade
    Quand vous arriverez au passage du ballet »entre les CRS et les Gauchistes dirigés par un jeune fils famille (Krivine) je ne sais pourquoi mais la scène des Champs Elysées qui a occupée toute la journée médiatique m’a irrésistiblement rappelé ce film
    Honnêtement vu le nombre de gilets sur les champs et la facilité de blocage ds rues adjacentes on se demande par quel amateurisme , des gilets ont pu toute la journée se retrouver derrière le rouleau compresseur public
    Conclusion?
    Soit Castaner est entouré d amateurs?soit on a tenu à démontrer quel a racaille de extrême droite (les séditieux) était extrêmement dangereuse et que seul Macron pouvait nous en sauver
    Faites votre choix.

    • L’amateurisme (pas que de Castagne-hier) et le manque de stratégie sur ce coup là, par exemple augmenter les taxes sur le carburant quand le baril est au plus cher, sont évidents. Pour le reste, encore un doute, mais tout est possible dans ce monde pervers !

  100. julien bonnetouche says:

    En lisant tous les commentaires ci dessus, j’ai l’impression que vous passez à côté du problème principal :
    Le fait qu’il y ait ou pas des casseurs plus ou moins infiltrés chez les gilets jaunes qui ne seraient peut être pas toujours des extrémistes politisés ou non, n’est pas la problématique de ce mouvement populaire.
    La vraie question est :
    Y a t il un réel problème de fin de mois chez une partie suffisamment importante de la population pour que le mouvement perdure ?
    Si c’est cela, alors le rapprochement avec mai 68 par exemple, est impossible à faire, vu qu’à l’époque c’étaient des enfants de bourgeois qui manifestaient.

    C’est infiniment plus grave si les gens n’ont pas de quoi vivre.

    En face de cette question, Macron (on verra bien mardi) ne semble pas prêt à abandonner son programme de « transition énergétique ».

    Si ces deux propositions restent d’actualité la semaine prochaine alors ça ne va pas s’arrêter tout seul.

    • Vous mettez en avant le principal problème mais qui est dû à la masse des taxes et impôts divers qui poussent irrésistiblement les prix vers le haut, problème de marge.
      Un sujet finement traité par Monsieur Macron avant les élections.

    • « Y a t il un réel problème de fin de mois chez une partie suffisamment importante de la population pour que le mouvement perdure ? »
      Passer à coté du pb principal, alors que tout le monde sait, a entendu, vu et lu que c’était des revendications des GJ (re-regardez la vidéo de Jaqueline Gourault)!
      Bizarre votre question !

  101. Fredy Gosse says:

    Personnellement le rapprochement n est pas sociologique c’est juste la possibilité désormais plausible que l état de droit à un moment donné disparaisse.
    Il y a une similitude quand même en 68 les partis n ont rien vu venir et les syndicats se sont raccrochés aux wagons de la rue …
    Les partis continuent leurs dépenses et défendent leurs privilèges sans se préoccuper de cette France qui meurt Hulot annonçant publiquement qu entre la planète et l homme ,il choisit la planète n’a provoqué aucun scandale tant dans les milieux qui nous gouvernent cela paraît évident.
    A un moment donné la mystification du sauvetage de la planète par 1 pour cent de la planète par l diminution du pouvoir d achat des pauvres et de la classe moyenne au profit des amis du Pouvoir ne pourra plus être défendue
    Je suis d accord avec vous la situation est grave et cela ne va pas s’arrêter spontanément par pourrissement pendant 3mois .De toutes façons sauf diictature macronesque toutes les élections vont balayer la mystification et en
    Même temps

    • Oui, mais que pensez-vous des comptes-rendus des journalistes, ils me semblent très orientés : exemple : l’extrême droite est venus casser, les manifestants n’étaient que 7 000, on fait ressortir les blocages de centres commerciaux.
      Les mouvements sont attribués au Front National et aux Melanchonistes, je n’y crois pas.
      C’est un fait les cibles ne devraient être que gouvernementales.

    • Article de contrepoints très intéressant et rempli de bon sens.

      Cet extrait:
      [Tout est donc clair : forte augmentation des taxes et forte augmentation des dépenses publiques. La trajectoire de hausse, déjà fixée pour de nombreuses années pour la taxe carbone, n’est qu’un avant-goût de ce qui attend les contribuables si cette politique est poursuivie. L’accompagnement social aura un coût croissant dans un contexte de croissance économique faible. Dans ces conditions, le poids de la fameuse transition écologique sera si lourd en termes de finances publiques qu’elle a toute les chances de susciter d’autres mouvements de grande ampleur.]

      ne me fait pas jouir pour reprendre une expression de GF, mais explique la logique implacable, cumulée à une dette gigantesque, du jamais vu dans l’histoire de la France, qui va précipiter inexorablement notre joli pays dans le gouffre et le chaos …. et probablement dans la guerre aussi !

  102. Vous mettez en avant le principal problème mais qui est dû à la masse des taxes et impôts divers qui poussent irrésistiblement les prix vers le haut, problème de marge.
    Un sujet finement traité par Monsieur Macron avant les élections.

  103. Fredy Gosse says:

    et grossièrement traité après élection ….
    On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.

    • Je serai toujours surpris des votes de mes compatriotes les ficelles énormes réussissent toujours à obtenir le plus grand nombre de votes et jamais cela ne sert aux votants comme expérience.
      Il faut savoir que dans la situation actuelle de la France ceux qui font des promesses mirifiques sont des escrocs, le Pays n’a plus les moyens d’entretenir les incapables profiteurs.

  104. Julien bonnetouche says:

    Et même si l’on lmagine que mardi Macron annonce une pause dans la hausse des taxes sur le carburant, est ce que ça changera quelque chose aux problèmes des gens? Non sûrement. Et j’ai bien l’impression que c’est le max qu’il puisse faire. Je crains qu’il se borne à dire qu’il va mieux expliquer l’aspect indispensable de la transition énergétique.

  105. Fredy Gosse says:

    Manque juste les 4 ou 5 milliards d impôts nouveaux pur payer tout cela 😀j avais cru comprendre que les lignes déficitaires devaient être fermées?😀

    • Oui mais s’il augmente encore les impôts et les taxes, hi.hi.hi …. il n’est plus déficitaire.
      A moins que Brigitte s’habille chez Emaüs !!!!

      • Les préjugés et notions sur l’énergie:

        https://www.youtube.com/watch?v=XWUt-K-KmMo

      • L’Energie en physique:
        https://www.youtube.com/watch?v=xxbjx6K4xNw

        L’utopie du renouvelable !

      • Très amusant d’écouter le « célèbre » polytechnicien Jean-Marc Jancovici (pronucléaire bien « masqué », mais pour quelles raisons?) parler d’énergie renouvelable ! Amusant aussi de l’écouter lorsque l’on est physicien ! Malheureusement, il est très convaincant pour les novices, ce qui est quand même un peu gênant car il me semble que certaines personnes ont l’air de le croire 🙁
        Même mon ami polytechnicien est très étonné qu’un ancien élève puisse tenir de tels discours. Quel est son but ? se demande-t-il… Qu’y a t-il derrière tout ceci ?
        De ce que je peux lire des derniers posts, il apparaît comme une référence, et ceci m’inquiète beaucoup.
        Même si il est très convaincant, je me demande comment un esprit cartésien peut être aveugle devant de tels propos !!!
        Ce qui me gêne le plus, c’est qu’une personne sortant de Polytechnique, qui est censé avoir la « connaissance » puisse répandre des contre vérités. Pour moi, c’est intellectuellement malhonnête car beaucoup de personnes sont susceptibles de le croire et de suivre ses idées, voire de les relayer innocemment 🙁

        • Fredy Gosse says:

          Et voilà que le GIEC devient en octobre pro nucléaire mais ou va t on😀

        • Pourriez-vous être plus précis ?
          J’ai noté également comme vous, quelques, je ne dirais pas des contre vérités, mais affirmations sujettes à caution ou confirmations/ preuves.
          S’agissant des énergies renouvelables, je ne vois pas pourquoi vous les opposez au nucléaire, toutes les énergies doivent être, à mon sens, considérées avec leurs avantages, inconvénients et prix.
          Je n’ai pas cru comprendre dans la 2ème vidéo,exposé à la commission de l’AN que j’ai regardé jusqu’au bout, que Mr Jancovici soit pro-énergies renouvelables, non pas par leurs qualités intrinsèques, mais bien par leur ridicule production face à leurs coûts de mise en œuvre, leur taux d’occupation territoriale et d’acceptabilité de la population.

          Et puis, comme je l’ai souvent dit, on se fout de ce qu’il est, ce sont ses constats, au moins ceux qui sont scientifiquement ou statiquement démontrés, qui ont de l’intérêt ainsi que certaines propositions qui de toutes façons seront plus pertinentes que celles d’un N. Hulot ou d’un F. Derugy !

          • Désolé mais je ne pourrai pas développer trop longuement car cela prend beaucoup de temps 🙁
            D’abord, juste pour ne pas tricher avec vous, j’ai travaillé à EDF dans un centre de recherche et j’ai aussi travaillé chez un grand constructeur automobile (également à R&D).
            En fait, je trouve dommage que Mr Jancovici soit très partial car il connaît parfaitement le sujet mais ne dévoile pas tout, avec une attachante désinvolture. Il aborde, sans vraiment le montrer, les aspects positifs du nucléaire, en expliquant tranquillement que les énergies renouvelables ne sont pas rentables du tout.
            D’ailleurs, Mr Jancovici ne s’est jamais alarmé des catastrophes nucléaires de Tchernobil et Fukushima sur les aspects nucléaires.
            Je me permets de donner juste quelques informations publiques (donc non limitées aux salariés d’EDF) pour essayer d’y voir un peu plus clair…
            Quels sont les coûts latents ?
            * Rénovation du parc nucléaire > 50 milliards d’euros
            * Démantèlement des centrales : estimation minimisée à 75 milliards, 20 ans nécessaire par réacteur
            NB: 6 réacteurs sont à l’arrêt de puis des dizaines d’années et EDF reporte encore leur démantèlement alors que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) demande leur démantèlement immédiat. EDF avoue que la « faisabilité technique n’est pas acquise ».
            * Cout de l’enfouissement des déchets nucléaires (CIGÉO : Centre Industriel de stockage Géologique) :
            Consiste à l’enfouissement des déchets nucléaires à 500 m sous terre.
            Coût initial du projet : 15 milliards, réévalué à 30-35 milliards au mieux
            Même si c’est mieux que de les jeter dans la mer (c’était il y a longtemps) car les ingénieurs responsables de ce projet initial ont remarqué que le béton se fissurait avec le temps donc danger.
            En France, nous sommes fiers d’avoir un prix du Kwh très compétitif (pour l’instant) car de très nombreux coûts ne sont pas intégrés :
            * Les investissements initiaux
            * Le coût de la gestion des déchets nucléaires, qui reste inconnu (ex: 30 à 35 milliards juste pour « cacher » certains déchets sous terre)
            * Le coût du démantèlement
            * Pas de réelles couvertures d’assurance pour les dommages d’un accident, même d’ampleur limitée, c’est donc l’état (nous) qui prendra en charge les frais (régime dérogatoire d’assurance).
            A Fukushima, la société n’a même pas pu payer les premiers frais de réparation.
            * Le coût d’un accident grave
            Comme pour le (presque tout) diesel pour les voitures, nous avons fait le choix du tout électrique.
            Nous sommes le seul pays à avoir un nombre record de logements chauffés à l’électricité:
            30 à 40% du parc (le même nombre que l’Europe entière !)
            En conclusion, comme pour le diesel, nous sommes sensibles à cette énergie et nous avons été entraînés dans ce cycle infernal.
            En tant que physicien, produire de la chaleur pour générer de l’électricité… Qui va ensuite produire de la chaleur est un non sens. Mais je pense que d’autres personnes peuvent le comprendre.
            Vous avez compris, nous sommes pieds et poings liés au diesel pour les voitures et à l’électricité pour le chauffage… Il faut changer cela.
            Après, c’est un autre débat, comment aider les gens pour changer cette situation et je comprends parfaitement que c’est un sujet sensible. Tout le monde n’a pas pu voir tout ce qui était caché derrière les politiques énergétiques de notre pays, depuis les années 1970
            Si les énergies renouvelables bénéficiaient du même régime de faveur, elles seraient très vite rentables (pas de cout d’investissement, pas de cout de gestion à long terme, etc…)
            Voir un intéressant article : « 100% d’énergie renouvelable: le Portugal y est presque »
            https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/100percent-d-energie-renouvelable-le-portugal-y-est-presque-1412781.html
            Même si cela a été vrai que quelques jours, quelle fierté pour ce pays lorsque d’autres disent que ce n’est pas possible.
            Cela devrait encourager d’autres pays à le suivre.

            • keith kennedy says:

              je comprend le probleme du nucléaire et du manque de transparence mais est-ce que les énergies renouvelables sont la panacée. j’ai l’exemple de l’Allemagne et on ne peut pas dire qu’en terme de pollution ils soient très bon avec tout le charbon qu’ils exploitent
              quid du soir et des jours sans vent.
              quid du fiasco de l’éolien maritime. j’ai lu un article des échos dans lequel il est indiqué que le coût de notre parc d’éolien maritime est 2 fois plus cher que celui des Belges ( entre 80 et 120€ du mégawatt contre 50/60 en Belgique).
              le seul pays que je connaisse qui a un fort mixte de renouvelable c’est le Portugal. or il s’agit d’un cas particulier. le Portugal c’est pas les Haut de France en terme d’ensoleillement quant au vent sur la cote ouest c’est assez radical. donc ça tourne vite ( un peu comme au Danemark sur la cote en fac de Copenague).
              Qui n’a pas vu des éoliennes à l’arrêt par manque de vent le long de L’A6 ou de l’A10.
              je ne connais pas la production de ces éoliennes mais nulle part je ne vois de chiffre donnant la part de l’éolien par région, ni de la production.
              je pense que dans tout cela il y a une grosse part malheureusement de religion ( pro/antinucléaire)

              • Et de surcroît, vous ne parlez pas de ,l’inacceptabilité des éoliennes qui va grandissante dans les régions. C’est vrai que l’éolien est un fiasco subventionné par nos taxes et impôts – après il y a des gens qui s’étonnent du ras le bol fiscal-
                Le nucléaire serait la solution, malgré le rendement déplorable dénoncé ci-dessus, mais deux principaux défauts:
                – le risque d’accident à l’échelon d’une ou plusieurs régions,
                – le stockage des déchets.

                Défauts, pratiquement inexistants avec la fusion – Vite la fusion nucléaire !!!! 🙂 🙂 🙂

              • Et de surcroît, à nouveau, si vous ajoutez la dépréciation immobilière:

                https://environnementdurable.net/documents/depreciation-immo-couv-annexes-def.pdf?idU=1

    • Et la poudrière des banlieues – 1ère vidéo
      Et l’effondrement du système technico capitaliste – 2ème vidéo

      https://www.youtube.com/watch?v=4H_ubMSK-k0

  106. Fredy Gosse says:

    les prélèvements augmentent ? mais non, faut juste qu’on vous explique et c’est vous qui en voulez de routes,des infirmières, de la securité, du SP ,partout faut raquer les mecs
    heu , mais c’est ce qu’on fait depuis plus de 40ans plus les taxes augmentent moins on arrive à vivre, plus on a de déficit , plus on ferme des entreprises plus on a de chômage
    pitié cesser de nous piquer du pognon et arrêter de vivre sur nos dos on veut pas finir comme ma Grèce ou pire le venezuela
    https://leblogalupus.com/2018/11/26/douce-france-lexplosion-des-impots-sur-les-menages-depuis-2008-par-les-chiffres/

  107. ALERTE !!!!
    Si notre Président dit ce que les journalistes ont dévoilé aujourd’hui, je crains fort de la casse généralisée.
    C’est nettement de la provocation, il serait préférable qu’ils se taisent, MMrs Philippe et Macron.
    Qui veut absolument une révolution en France ?

  108. Fredy Gosse says:

    De quoi parlez vous ?

  109. Certains font preuve sur ce site d’ideologie en apportant des informations fausses sur certains sujets . J’y repondrai pas pour ne pas créer de polémique car ce n’est pas l’esprit de ce site .

    « Faut raquer  » . Oui bien sur , c’est le cout de l’état providence ! c’est ce logiciel qu’il faut changer , et je dis cela sans etre ideologue d’aucun bord . Faire les 35h et avoir la retraite a 60 ans /62ans en etant le pays qui indemnise le mieux ses chomeurs , pratiquer une forte redistribution et des impots faibles , vouloir payer moins ou gagner plus c’est pareil et une forte solidarité etc
    Je ne fais pas le choix entre les 2 modéles , mais je dis qu’il faut etre coherent , et lorsque l’on choisit un modele , il faut l’assumer jusqu’au bout . Le reste reléve de l’ignorance ou de la malhonneteté intellectuelle

    • En effet, je pense que le plus dur pour les gens est de comprendre qu’ils doivent choisir un modèle, comme vous dites.
      Le problème actuel, c’est que lorsque le modèle a été choisi (ou alors dicté, le plus souvent par les urnes donc par le peuple), il est toujours facile de dire que l’autre modèle a d’autres ou plus d’avantages. Personne ne se plaint des avantages du modèle actuel, voire préfère les ignorer. Etonnant…

  110. Le role pedagogique des hommes politiques est d’expliquer cela clairement , et pas seulement lorsque l’on est dans un etat insurrectionnel . Il faut des politiques compétents et honnetes intellectuellement . Et la pedagogie c’est auss a l’ecole et dans l’entreprise

  111. Je crois qu’il leur a manqué en plus le courage nécessaire

    • un texte qui devrait plaire à Guillaume -:)
      ceci dit ,mr Gave n’ a pas non plus de solution à nos problèmes.
      il dit
      il faut sortir Del »UE et récupérer notre souveraineté monétaire cad pouvoir dévaluer ( Tous les nationalistes en sont là mais…) A croire que la récupération d’une pseudo liberté ( car prétendre à la liberté budgétaire quand on dépend entièrement de la planète finances…) me parait abracadabrantesque …
      cette sortie de l’euro aurait pour conséquence de rétablir en une seule fois la vérité économique financière et sociale de la France
      cela effacerait le passif du bilan de plus de 45 ans de gabegies politiques et aurait pour conséquence un telle augmentation des prix que les plaintes actuelles des GJ seraient une douce plaisanterie (et oui nous importons un maximum de choses et on ne reconstruit pas une industrie en quelques jours à supposer que ce soit possible et bien nécessaire)
      il reste donc la solution UE sauf que nous avons démontré à l’UE
      2 choses
      notre incapacité à tenir nos engagements
      notre fatuité de vouloir obliger les autres à opter notre modèle , ce ont ils ne veulent pas
      il parait que notre histoire KTO empêcherait de suivre les raisonnements Lutherien

      Pour adhérer à l’UE qui avait pour logique de finir par un Etat fédéral ,pour moi ,il avait 2 inspirations possibles
      l’une crypto marxiste ou nos énarque formés par SCES PO et l’Education Nationale feraient la Loi en Europe
      l’autre un modèle rejetant le marxisme et se réclamant de gens producteurs /commerçants
      cela va finir par éclater ….dans combien de temps c’est la seule inconnue et on se retrouvera dans l’hypothèse 1 mais sans changer de modèle » énarchien » la seule solution est connue avec la 4eme république ou le début de 1981 Avec 3 dévaluations en moins de 2 ans
      cela fait des années que sur c blog je répète comme un perroquet ,nous sommes dans corner ….

      • 1- Sauf erreur de lecture, Charles Gave ne demande pas forcément la sortie de l’UE mais de l’Euro, ce n’est pas tout à fait la même chose,
        2- de toutes façons, on en sortira de l’Euro qu’on le veuille ou pas !
        Alors vaut-il mieux attendre et laisser le pays se dézinguer encore plus en empilant les souffrances de ses habitants ou bien faire la « cassure » maintenant, certes difficile les premières années, mais qui permet de repartir sur des bases saines pour notre économie.

        3- dévaluation il y aura, certes.
        La GB qui n’était pas dans l’Euro s’en est pas si mal sortie depuis 2002. Aujourd’hui le Brexit, c’est une autre affaire (dont la première cause est migratoire) et une histoire à suivre de près….
        Si vous vous ramenez à quelques années en arrière où l’Euro valait 1,42$ et maintenant 1,12, en voilà une belle dévaluation de 27% par rapport aux US et alors ???
        On achètera un peu moins de chinoiseries et un peu plus de produits Français, un peu moins de fruits et légumes espagnol et un peu plus de Français. Nous exporterons plus facilement aussi vers ces pays puisque nous devrions retrouver une certaine compétitivité.

      • « …( car prétendre à la liberté budgétaire quand on dépend entièrement de la planète finances…) me parait abracadabrantesque »
        La Chine, la deuxième (ou première selon les critères) puissance économique au monde ou l’Inde ont bien leurs libertés budgétaires, elle ne sont d’ailleurs pas les seules (Canada, Australie, NZ, Turquie, …).

        Sur un autre sujet, pas trop éloigné d’ailleurs, une analyse qui explique comment la dette s’envole quand l’Etat ne peut « battre monnaie » – même si l’article a un peu d’âge- et comment « la monnaie libre » pourrait être une innovation majeure et une « alternative » à l’Euro monnaie unique.

        https://alaingrandjean.fr/2016/12/20/monnaie-libre-desendettement/

  112. @Michel2
    Je comprends mieux vos post . Charles Gave est certes un économiste et surtout un financier qui a roulé sa bosse , ses idées sont claires , retour aux monnaies nationales etc A partir de la , on percoit une orientation , mais quand on voit qu’il est le conseiller de Dupont Aignan avec Patrick Buisson ,
    et qu’on a vu ces jours ci les prises de paroles de Dupont Aignan , alors l’ensemble est un tout cohérent , et l’on percoit quelques ramifications …

  113. Je pense que c’est plutôt DA et PB qui prennent conseil ou s’inspirent de Charles Gave, que le contraire !
    Comme vous le savez probablement, CG est contre cette absurdité qu’est l’Euro (je cite) et qui nous a mené là où nous somme aujourd’hui, pour grande partie. A une époque récente, le FN était aussi contre l’Euro, cela ne faisait pas pour autant de CG un adepte de ce parti populiste, bien au contraire puisque CG est un vrai Libéral et MLP pour un « Etat stratège » – débat présidentiel du 4 mai 2017-
    CG est un « vieux renard » de 75 ans Indépendant, qui a comme vous dites rouler sa bosse, ce n’est pas du tout le genre à se faire embringuer par quelque parti politique ou courant fusse t-il de droite et encore moins d’extrême droite.
    Par ailleurs je le dis et le répète, ce n’est pas ce que sont les hommes (sauf escrocs, menteurs, imbéciles, …) qui m’intéresse mais ce qu’ils disent où ce qu’ils font !

  114. Fredy Gosse says:

    Nous voilà à un point de désaccord 😀
    Il n y avait aucune fatalité au résultat de la situation actuelle si nos signataires avaient respecté l esprit des accords MAIS ils ne l ont pas fait comme les pays du club Méditerranée
    Bien sûr que la valeur d une monnaie nationale dépend de la finance internationale 😀ce n est pas Soros qui dira le contraire 😀 et qui se frotte les mains à l idée de pouvoir spéculer contre notre monnaie nationale si cela se produit..
    Ce qui a conduit la France dans un corner
    C est le modèle français cumulé sur 45 ans
    DONC si après devaluation on continue à dépenser ce qu on a pas au nom de la morale ,de l égalitarisme et de la notion subjective de besoins ,on se retrouvera dans la situation 81/82Mitterand avec dévaluations en cascades et quoique certains pensent la dévaluation est une sanction et un appauvrissement😩
    Au fait l’euro au moment de sa création valait de mémoire +ou _ 1.16 dollar
    On est mal, chef ,très mal 🔥🔥

    • En fait nous ne sommes pas complètement en désaccord. Je souscris entièrement à ce que vous dites sur le socialisme à la Mitterrand, dans les années 80. Pour moi, cela s’empile avec l’Euro, c’est pour cela que j’ai pris la précaution d’utiliser les mots « en partie ».

      Pour l’Euro, je pense que vous allez changer d’avis, si vous n’êtes pas trop sot, – ce qui loin d’être le cas, je vous taquine !- après avoir lu cela:

      https://institutdeslibertes.org/wp-content/uploads/2017/03/Rapport-Euro-2017.pdf

      • Fredy Gosse says:

        Pour l instant je ne suis qu à demi sot 👹j ai lu la moitié de l article mais je le finirai no problèm
        Grosso modo je maintiens mon opinion
        La sortie de l euro changerait momentanément la compétitivité du pays mais sans abandon dun modèle français qui montre toute sa nocivité cela provoquerait une suite de dévaluations comme sous la 4eme Republique (aussi)
        Or nous n en sommes pas la .
        Le jugement majoritaire est c est la faute à l’ultra libéralisme ,il
        faut +d État , c est la faute à la mondialisation (comme si on avait le pouvoir de l empêcher) et bien entendu faut produire moins pour sauver la planète ( j adore Ségolène quand elle dit faut savoir faire marche arrière avec notre fric bien entendu)
        Avec ce programme saupoudré faut plus d humanité avec les migrants et une société racialisee j ai comme un doute sur la capacité du pays à s en sortir
        Votre lien veut démontrer que la dévaluation de la monnaie ne serait pas terrible vu les règles juridiques permettant en majorité de ne pas être impacte par le changement de parité monétaire (madame Lepen a souvent soutenu cette thèse)
        Vous pouvez bien décréter que le nouveau franc vaut un euro le jour de la sortie ,que vaut il’ le moment d après?
        Soit la monnaie est flottante et ce seront les marchés qui décideront ce que vaut notre monnaie(l’exemple de l australie est très mal choisi car a ma connaissance nous n avons pas les richesses minières de cepays ni la même organisation territoriale ni les mêmes règles sociales ou encore sociétaire )
        Comme nous continuons à creuser nos déficits (et l épisode pré révolutionnaire actuel ne va pas arranger les choses) et que chaque jour nous empruntons pour remboursons nos dettes …je n ai pas besoin de faire un dessin pour que chacun comprenne que ce renouvellement de dettes se feras lus cher en capital et intérêts
        Autre hypothèse 1franc nouveau égale un euro avec parité fixe que la banque de France défend contre les Soros et cie
        Vu notre situation financière nous n en n’avons pas les moyens mais on peut encore ruiner le pays avec des orgueilleux incapables au Pouvoir
        L histoire Renault /Nissan est en train de virer au cauchemar grâce a qui?
        J aimerai pouvoir trouver une raison d espérer je ne vois pas
        Surtout quand les petits marquis continuent à ne pas comprendre et lâchent de l’argent qu ils n’auraient pas lâcher ,s ils avaient compris la nature et la désespérance d un
        peuple qui ne voit qu une chose, que l argent change de mains et qu on leur propose de la brioche à acheter alors qu ils ont du
        Mal avec leurs pain rassi quotidien

        • Allez quand même jusqu’au bout de l’article et rappelez-vous bien d’une chose:
          d’une manière ou d’une autre, nous sortirons de l’Euro ! Ce n’est qu’une question de temps et d’évènements !

          Quant au reste de votre commentaire, je suis en accord à un détail près que si on sortait de l’euro, le modèle Français serait obligé de s’adapter !

          • pas sûr camarade, quand j’entends les slogans des gilets jaunes plus de tout et moins d’impôts …

            • Enfin, Fredy, vous n’êtes pas né d’hier !
              C’est à chaque fois la même chose, il faut demander 100 pour avoir 10 (ou moins) !
              Les choses se canalisent au bout de quelques jours de manif !

              • Fredy Gosse says:

                Avec des syndicats la c est n importe quoi et avec n importe qui
                Depuis le début j’ai dit que laisser pourrir la situation la rendrait inextricable .nous y sommes

  115. Pouvons-nous revenir à l’essentiel, concret, abordable et tenant compte de l’histoire économique de la France. Souvenez-vous de l’inflation et des dévaluations qui ont suivi. Nous ne pouvons pas critiquer l’Europe et la monnaie unique sans admettre que nos multiples déficits démesurés ont gâché l’ambiance. L’Europe a bien été un machin, n’ayant pas abouti à l’union forte des Peuples dont le nombre d’adhérents à ce jour est inconséquent et bloque toute action de renforcement politique.
    Le problème que nous avons est du à une gestion socialisante effrénée et à des déficits énormes causés par les libéralités économiques de nos ex-dirigeants.Trouvez-vous normal abonnés EDF de payer des taxes sur les taxes ? De devoir payer pour une masse salariale trop importante avec des avantages d’un autre temps dont personne n’ose parler.
    Sans compter les Comités d’Entreprise, portefeuilles des syndicats.
    Trouvez-vous normal de devoir payer par vos cotisations sociales, CSG etc. les retraites de la Fonction Publique qui, comme nous le savons tous sont calculés très favorablement et très supérieurement Au Privé. Sachant qu’en plus, notre système de retraite et les lois qui le régissent sont excessivement permissives, 60 ans, 62 conseillés ce qui le rend déficitaire. Nos régimes ont aussi d’autres raisons de déficit que je vous laisse le soin de découvrir.
    Personnellement j’ai travaillé 44 ans avec des horaires qui feraient se dresser les cheveux des Fonctionnaires s’ils étaient justes. Les 35 h ont été une belle hérésie et cela continue et pire encore pour certaines corporations moribondes, car ayant fait du coût de la pression sociale et fiscale et de cette loi idiote, la raison principale de nos comptes sociaux et de notre compétitivité dans ce monde.
    Evidemment la facilité est la dévaluation et l’inflation ! Voyez la Grèce !
    Pour ma part, j’ai longtemps été très heureux de payer mes impôts, voyez le Diable Rouge, mais les abus de plus en plus visibles m’ont écoeuré.
    Surtout arrivant à la retraite et voyant que le temps de calcul nous défavorise lamentablement.
    Venant du privé, quelque soit la carrière, tout le monde en a eu la surprise. En plus, la CSG !!!
    En plus ce ton dédaigneux vis à vis des manifestants affirmant ne pas changer quoi que ce soit,
    nous pousse à réagir plus violemment.
    Nous sommes tous solidaires des GJ et souhaitons leur apporter le plus d’aide possible. Il est sain d’accompagner le courage ou le désespoir.

  116. Fredy Gosse says:

    Le pb GJ c est que ça part dans tous les sens et que désormais il’ya des gens qui veulent plus au nom de l’anti capitalisme
    alors que c’est lanticapitalisme qui nous a amené dans notre situation..

  117. julien bonnetouche says:

    Micle 2 de l’eau pour votre moulin,

    Alors sortirons nous de l’Euro comme le prédit Michel 2 ?

    La situation de crise de l’affaire des gilets jaunes est très grave.

    Elle est très grave parce qu’il y a plusieurs millions de personnes concernées par ces fins de mois difficiles, et par le déclassement social, bien que ce soient des français comme on en a pas souvent l’habitude de voir se plaindre dans les télévisions. Peut être la moitié de la population française est concernée (à la louche) les sans dents se rebiffent.
    D’habitude on voit surtout des minorités ….
    Cela fait des années que leur situation se dégrade sans discontinuer, et cela ne s’arrête pas.

    En face de ce problème, une marée d’incompétences sont au coude à coude.

    les gilets jaunes d’abord, mais ce sont les moins coupables car ils n’ont pas de notion d’économie. Ils ont des revendications complètement absurdes en dehors du pouvoir d’achat (dissoudre l’assemblée remettre l’ISF ne plus payer la TVA etc …..) mais il faut les prendre tels qu’ils sont.

    les corps intermédiaires ensuite qui rêvent de se raccrocher aux wagons les extrémistes cela va se soi ( CGT, France Insoumise, et un peu moins le RN)

    Les pieds nickelés du gouvernement enfin qui montrent là leur nullité profonde en laissant la situation s’aggraver. Car à part prévoir 4000CRS sur les champs samedi, sans savoir si on va les fermer, filtrer ou attendre) on n’entend rien qui fasse avancer le Schmil….

    D’ailleurs Macron va faire des ronds de jambe au G20.

    Peut être que tout cela finira en eau de boudin, et se dégonflera, mais franchement je n’y crois pas trop ; ça dépend comment les choses vont tourner.

    Mais imaginons qu’à force de ne rien faire les choses empirent : manifs + blocage +grèves plus ou moins générales,

    Alors il n’y aura plus qu’une solution : payer. Et peut être payer beaucoup pour que ça s’arrête.

    Et comme il n’y a pas d’argent…. ( ce n’est pas comme en 68 pendant la croissance des 30 glorieuses et où l’on pouvait dévaluer, et d’ailleurs on l’a fait très rapidement après l’augmentation de SMIG de 30% de Pompidou.)

    Oui comme il n’y a pas d’argent, ça pètera.

    Où et comment, on ne sait pas mais le risque est réel.

    • Merci Fredy.
      J’avais déjà lu cet article et plus rien ne m’étonne au pays des menteurs, tricheurs et corrompus et j’en oublie!

    • Le titre de cet article me semble ridicule et trompeur : si les petits montants de produits importés depuis un autre pays de l’U.E. vers a France ne sont pas pris en compte, les petits montants de produits exportés ne le sont pas plus, et il n’y a guère de raison pour que ça ne se compense pas largement. Et ça me semble un peu pathétique que ce soit souvent ceux qui dénoncent une bureaucratie à Bruxelles (laquelle est en passant pour toute l’U.E. plus petite que celle d’une seule ville comme Paris, donc pas vraiment obèse) qui semblent vouloir comptabiliser encore plus de choses….

  118. Fredy Gosse says:

    Décidément
    Juste une remarque non 2
    Si on fait des stats vaut mieux qu elles soient proches de la vérité ou alors n en faisons pas
    Et je vous retourne le compliment c’est pathétique que ceux qui sont pour la technocratie bruxelloise trouve cela normal🤡

  119. Dans la série « Paupérisation des Français » avec en premier les plus jeunes:

    http://www.cgedd.fr/prix-immobilier-presentation.pdf

  120. Ce que je prévoyais le 26/11 suite au ton de réponse de MMS Castaner, Philippe et Macron a bien déclenché les batailles rangées exploitées par l’extreme Gauche et les Black blocs.
    La réponse aux diverses provocations des derniers cités et de la nasse dans laquelle le préfet de Paris pensait bloquer les gilets jaunes.
    Tout découle dans ces exactions fréquentes à chaque manifestation des Syndicats et autres, de la reculade de l’Etat à propos de Notre Dame des landes. Nous l’avons tous ressenti comme une lâcheté, ce qui rend aujourd’hui inacceptable les provocations du gouvernement dans des rodomontades insensées.
    Même après ce qui vient de se passer, la méthode est la même, rendre responsables les GJ.
    Leurs tors, ne pas accepter de leader pour les encadrer et porter leurs revendications les plus clairement fondées. Outre celles de l’extrem Gauche, empreintes d’une jalousie Stalinienne.

  121. Fredy Gosse says:

    Vu que le Président n.a toujours pas atterri dArgentine 😀samedi prochain ce sera rebelote et dix de der
    Pauvres commerçants …comme jusqu à présent ça s est passe Rive Droite on peut penser que vu le futur bétonnage de cette rive ,les commerçants rive Gauche devraient prendre leurs précautions et d une façon générale dans toutes les rues commerçantes de Paris
    De toutes façons vu les demandes hors sol
    Des manifestants ça devient (excusez la trivialité ) mais qui a la plus grosse ..
    Comment sort on de ce genre de situation sans casse humaine??
    Ceci dit vous avez raison le père de tout cela c est Jacques Chirac qui avait déclaré
    Que la rue c était l’expression de la démocratie moi j avais cru que c’était le vote.

    Pour parler d autre chose mais quoique cherchez donc sur Google qui est Guerini le nouveau maître d en Marche ,c est très intéressant et très explicatif 😀
    J ai écrit que nous étions au mauvais moment (les caisses vides) avec le mauvais Président (psycho rigide) ça se confirme
    Mais nous allons sauver la Planète a nous seuls en commençant par pénaliser les français et ça restera dans l histoire comme un grand moment de..,,,,(je vous laisse choisir le qualificatif) chacun selon ses convictions y trouvera son compte 😀😀

  122. Ce qui est regrettable, c’est que les informations qui nous sont inculquées sont fausses.
    Le discours politique est totalement déconnecté de la réalité.
    Je crains qu’ils ne soient pas capables de comprendre les GJ et la désespérance qu’ils déclenchent. Malheureusement les GJ eux-mêmes ne peuvent pas s’entendre pour une négociation raisonnable et efficace.
    Nous avons contre nous les lobbys des verts, très bien introduits auprès du gouvernement.
    Je prie pour les Policiers, mal dirigés et trop dociles et espère que les Militaires ne seront pas impliqués.

  123. Un discours stérile de malentendants !

    https://www.youtube.com/watch?v=NCc9X7c9Wps

  124. Un article passionnant de Patrick ARTUS : https://research.natixis.com/GlobalResearchWeb/main/globalresearch/viewdocument?id=zUMd48uHvAa-nmBWrDZ1bA==

    Conclusion :

    Certes, la pression fiscale est forte en France aussi bien sur les ménages que sur les entreprises.
    Mais on ne peut pas se contenter de réclamer une baisse de la pression fiscale, il faut choisir quelles dépenses publiques vont être réduites en contrepartie . Si on prend une règle de décision simple qui est de rapprocher la France des autres pays de la zone euro, alors il faudrait
    en France :

    – améliorer de 10% la productivité du travail dans les services publics [NDLR = Supprimer 10% des fonctionnaires] ;

    -réduire toutes les dépenses publiques et particulièrement les dépenses de retraite, de logement,
    de soutien à l’économie.

  125. Un reportage d’un TV US sur le phénomène des gilets jaunes ! Interessant de voir comment les étrangers voient les choses.

    • Enfin !!! Peut-être la VRAIE démocratie va t-elle arriver en France.
      Gardons ESPOIR !

      [ Allocution destinée au Président..va t-il refuser d’organiser un referendum ?
      Priscillia LUDOSKY – France – 19 déc. 2018 —

      Dans la continuité du Mouvement, nous avons lu l’allocution suivante lors d’une conférence de presse à Versailles puis à Opéra samedi dernier. Etant ni leader, ni décisionnaire, ni porte-parole, nous avons demandé à ce que les points évoqués dans cette allocution soit soumis à référendum:

      Mon avis est le suivant: Je n’imagine pas qu’un Président se disant pour la démocratie, refuse d’organiser ce referendum.

      « Allocution

      Mesdames, Messieurs les journalistes, merci de votre présence.

      Nous adressons cette allocution à l’ensemble du peuple français ainsi qu’à M. le Président de la République Emmanuel Macron.

      Voilà bientôt un mois que le mouvement populaire des Gilets Jaunes secoue la France. Ce mouvement n’appartient à personne et à tout le monde. Il est l’expression d’un peuple qui depuis 40 ans se voit dépossédé de tout ce qui lui permettait de croire en son avenir et en sa grandeur.

      Voilà 40 ans que, Président après Président, élections après élections, les trahisons, les mensonges et les abandons se succèdent. Oui, M. le Président nous sommes épuisés, oui, nous sommes remplis de colère et oui, nous n’avons plus d’autres moyens de nous faire entendre que d’enfiler humblement ce désormais célèbre gilet jaune.

      Nous sommes épuisés par une pression fiscale colossale qui ôte à notre pays, à nos entrepreneurs, à nos artisans, à nos petits commerçants, à nos créateurs et nos travailleurs toute énergie pendant qu’une petite élite échappe constamment à l’impôt. Les prélèvements obligatoires représentent désormais 46% du PIB et les aides sociales 1/3 du PIB annuel. Pourtant, malgré cela, vous n’arrivez même pas à payer décemment les infirmières, les personnes handicapées, les militaires, les professeurs et nous en oublions tant la liste est longue.

      Nous avons donc une question : où diable va tout cet argent ? Notre instinct et nos yeux impertinents de simples Français le voient bien. Cet argent part dans des privilèges indus, des commissions de copinages, des retraites éternelles, des serviteurs à gogo, etc. Les serviteurs des Français que sont les élus profitent du pouvoir pour devenir des aristocrates de l’argent public. L’injustice est aujourd’hui criante. Alors que nous Français sombrons dans la détresse économique, nous n’acceptons plus cette situation.

      Nous vous le disons aussi : nous ne voulons pas vivre de vos aides, nous ne voulons pas vivre au crochet d’un État boulimique qui nous prend toujours plus et nous redonne toujours moins. Nous voulons vivre libres ! Libres de pouvoir réellement jouir du produit de notre travail, libres de pouvoir créer et inventer sans voir fondre sur nous la patte terrible de l’Administration et des Impôts, libres de pouvoir payer des impôts raisonnables afin d’aider nos compatriotes dans la difficulté, libres de se loger et vivre dignement.

      Par conséquent, nous Gilets Jaunes, exigeons une baisse sérieuse de toutes les taxes et impôts sur les produits de première nécessité (énergie, logement, transports, produits alimentaires, vêtements, …) ainsi qu’une baisse significative de toutes les rentes, salaires, privilèges et retraites courantes et futures des élus et hauts fonctionnaires.

      Mais notre colère ne se repose pas que sur notre porte-monnaie, si vide soit-il. Notre colère est plus profonde. Elle vient de ce que depuis des décennies, nous Français n’avons plus aucun contrôle sur la marche de notre pays. Nous n’oublions pas le traité de Lisbonne adopté après avoir été refusé en 2005, nous n’oublions pas les 13 années depuis sans référendum, nous n’oublions pas les promesses jamais accomplies. Nous n’oublions rien.

      Vous avez dit monsieur le président « sentir le malaise démocratique dans le pays » et c’est vrai il existe. Mais que proposez-vous pour le résoudre ? Rien. Car oui, nous le savons, rien ne vous dérangerait plus que de donner au peuple la possibilité de se faire entendre.

      Or, nous sommes las de devoir quémander les miettes de démocratie que vous et vos élus voulez bien nous donner. Nous venons donc avec une exigence concrète afin de sortir de cette crise démocratique : présentez au peuple français, par la voie du référendum un texte visant à modifier la Constitution dans le but d’introduire le Référendum d’Initiative Citoyenne en toutes matières.

      Ce texte doit reposer sur quatre points :

      · donner au peuple le droit de déclencher un référendum en vue de modifier la Constitution et interdire toute modification de la Constitution sans passer par le référendum ;

      · donner au peuple le droit de rédiger ou abroger une loi sur le sujet qu’il choisit ;

      · donner au peuple le droit de demander un référendum sur toutes les lois votées par le Parlement ;

      · obliger le Président à présenter tous les traités, accords et pactes internationaux au référendum avant ratification.

      Ce texte que nous avons rédigé n’a pas d’autres objectifs que de rendre au peuple son rôle de souverain. Il ne cherche pas à mettre en danger la République, ni à déstabiliser l’État, il n’est pas non plus irréaliste ou démesuré. Nous n’avons pas d’autres ambitions que de sortir de cette immense crise de souveraineté. Rendez-nous la maîtrise de notre destin, présentez ce texte au peuple Français ; la décision lui revient à lui seul.

      Devant cette salle du Jeu de Paume où le 20 juin 1789 les députés de la première assemblée constituante de France ont fait le serment de ne pas se séparer avant d’avoir donné à la France une Constitution, nous faisons le serment de ne pas nous séparer avant d’avoir obtenu la présentation au référendum du RIC, du recul des privilèges d’État et de la baisse des prélèvements obligatoires devant le peuple français.

      Nous sommes pacifistes et le resterons mais sachez-le : même les baïonnettes ne nous feront pas poser nos gilets jaunes. Ils sont notre dernier habit, nous ne voulons pas être nus devant nos enfants.

      Monsieur le Président de la République, vous avez dit vouloir résoudre le malaise démocratique de la France alors entendez cette injonction du peuple : rendez-nous notre liberté et notre souveraineté.

      Merci. ]

      • Les gilets jaunes et la démocratie !?
        De très nombreux témoignages montrent que les gilets jaunes ne sont pas pour la démocratie.
        Témoignage au hasard qui montre ce paradoxe :
        Pour pouvoir rentrer chez elle à Langueux, près de Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor, Sandrine rapporte ainsi avoir été obligée de signer une pétition « pour la démission d’Emmanuel Macron ». Un désir « qu’elle est loin de partager », confie-t-elle, bien qu’elle ait signé le document pour pouvoir passer. « Ce sont des méthodes autoritaires. Ce qui est drôle, c’est que ces mêmes personnes militent pour davantage de démocratie… Pourtant on ne m’a pas demandé mon avis, on m’a donné un ordre ».
        Ce n’est malheureusement pas un cas isolé.
        Est-ce que les gilets jaunes sont vraiment capables d’entendre tout le peuple ?

        • Quelques cas d’imbéciles décérébrés ne fait pas une masse et encore moins une majorité.

          La vraie démocratie c’est bien de donner au peuple la décision et non pas d’élire quelques représentants menteurs, opportunistes, avides, et j’en passe …
          La démocratie directe via les RIC, n’est certes pas la panacée, mais ce sera toujours moins pire que ce que l’on a aujourd’hui !

          • La vrais démocratie ne peut pas être de dire « Je ne vote pas depuis X années, Je pense ne pas être entendu par le pouvoir, Voici ce que je veux, Je ne bougerais pas et générerais autant de nuisances que possible tant qu’on ne me l’aura pas donné. Les institutions mises en place dans le passé (confirmées par des suffrages où une réelle majorité s’est exprimée) ne me conviennent pas, donc doivent être changées tout de suite. ». Cette attitude est au contraire un déni de démocratie.

            Si ces gens pensent être une fraction importante de la population, qu’ils le démontrent en élaborant un programme cohérent, ou au moins une liste concrète de mesures précises (et pas qui changent chaque semaine, ou à chaque fois que c’est une autre personne qui s’exprime), et que des candidats défendent ce programme, ou cette liste de mesure, dans des élections, devant le peuple, celui qui a le droit de voter dans l’isoloir (et pas en troquant des « soutiens » contre le droit de passer un barrage, ou dans des sondages dont les questions orientent la réponse : qui irait répondre « non » à la question « Avez-vous de la sympathie pour un mouvement qui prône une baisse des taxes et impôts ? » ?).

            • Je pense que vous avez bien résumé la situation, en quelques lignes, Je me demande ce qui rend aveugle une partie de la population…
              Une des explications pourrait être que nos partis politiques sont « frustrés » d’avoir « loupé » la présidentielle précédente, mais, la aussi, c’est ça la démocratie et il faut l’accepter. Pourquoi est-ce que ces mêmes partis politiques qui sont, malgré tout ce que l’on peut dire, derrière les quelques milliers de Gilets Jaunes (sur 65 millions de français) en profitent-ils pour supporter ce mouvement et affaiblir à petit feu (sans jeu de mots !) notre pays ?
              Le peuple va être obligé de rembourser indirectement toute cette casse (impôts plus importants, assurances plus chères, etc…) sauf les bas revenus qui, en France, sont à 1500 euros bruts (à part les gilets jaunes qui disent en majorité ne toucher qu’entre 500 et 1000 euros d’après leurs interviews… Et personne ne s’en étonne !!!). Ces bas revenus, seront, comme d’habitude aidés financièrement.

              • « …. la présidentielle précédente, mais, la aussi, c’est ça la démocratie et il faut l’accepter »

                ACCEPTER une institution qui par le jeu d’un système majoritaire à 2 tours, a permis à un candidat crédité de 24% des voix seulement de faire un « hold-up » sur l’élection présidentielle.
                Elle est belle cette « démocratie », très belle !
                Heureusement que je n’ai pas cautionné cette pantalonnade, je m’en voudrais !

                • Oui, justement, pour une fois qu’une personne ne représentait aucun parti, c’était la chance de notre pays, mais les frustrations sont telles quelles ne laissent aucune chance à la démocratie d’agir dans le temps. Dommage.

                  • Depuis De Gaulle, les Français croient à l’arrivée du Messie, l’homme providentiel qui va enfin solutionner leurs problèmes!
                    Jésus, heu … Jupiter était leur dernier espoir!
                    Hélas ce n’était pas le bon!
                    Ils (les GJ) n’y croient plus désormais. Ils veulent reprendre leur destin en mains.

            • Démocratie = « La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu’il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence… (principe d’égalité). En règle générale, les démocraties sont indirectes ou représentatives, le pouvoir s’exerçant par l’intermédiaire de représentants désignés lors d’élections au suffrage universel. »
              De là, deux sous types: représentative ou directe ou une combinaison des deux (RIC).
              – La démocratie représentative a, depuis une quarantaine d’année, largement fait preuve de ses dérives, ses excès de copinage et failles tant dans la représentativité des élus que l’enrichissement et privilèges de ces élites élues au détriment du peuple.

              Que peut-on reprocher à quelqu’un qui a maintes fois avalé des couleuvres quand il a voté pour Mr Mit, Mr Chi ou encore Mr Mac et qui décide après ces échecs successifs de ne plus aller voter ? Hé bien moi, je lui dis Bravo, vous êtes quelqu’un de responsable et vous voulez autre chose pour gouverner. A quoi bon continuer, puisqu’à chaque fois c’est la même chose, ça ne marche pas! Changeons de système il paraît que ça fonctionne mieux ailleurs (Suisse, certains Etats Us, Liechtenstein,..) sinon qu’arrivera t-il ? Forcément un régime autoritaire. Entre autoritaire et démocratie directe, pour moi en tous cas le choix est vite fait.

              – Démocratie directe ou plutôt semi-directe celui qui nous intéresse aujourd’hui, régime parlementaire avec référendums d’initiatives populaires:
              |Les initiatives populaires permettent aux citoyens de récolter un nombre requis de signatures en faveur d’une proposition sur un sujet, contre toute modification législative ou constitutionnelle, ainsi que sur des questions budgétaires.
              Une fois le nombre de signatures nécessaire récolté dans un délai défini, l’initiative est soumise au Parlement. S’il la refuse, elle est soumise au référendum].
              Ici le peuple reprend le « droit » sur les parlementaires, ce qui de toute évidence amène ces derniers à raisonner de façon différente d’aujourd’hui où la majorité au parlement en phase avec l’exécutif peut faire voter à peu près tout et n’importe quoi. Ceci la plupart du temps, en défaveur du peuple et pour le bien être des élites.

              Dans votre post ne mélangez pas démocratie et révolte contre les élites et le système (que j’appelle personnellement Pseudo-démocrate), système (entre autres) qui a emmené la population française là où elle en est aujourd’hui.
              Les GJ ne sont pas un parti politique, ils ne sont pas en déni de démocratie, ils sont l’expression de gens étouffés, appauvris, qui ont peur pour leur avenir, pour leurs enfants. Ils ont aussi bien compris pour la plupart d’entre eux que leurs libertés vont sans cesse en déclinant. Ils se révoltent, ils veulent que ça change enfin !

              L’étape suivante sera probablement dans une organisation de leur revendications, vers une structure organisée avec des représentants, des élus peut-être… si le gouvernement ne satisfait pas leurs principales revendications, notamment celle qui consiste a écouter le peuple avant de légiférer (RIC ou RIP).
              A suivre donc, les élections Européennes de mars prochain seront à scruter avec attention. Pour une fois nous auront peut-être des débats intéressants.

  126. France pays de révolution !
    Voilà une image qui se confirme.

  127. POUR SUIVRE

  128. @Michel2
     » Quelques cas d’imbéciles décérébrés ne fait pas une masse et encore moins une majorité. »
    Désolé , les cas ou les GJ ont obligé les gens – ici a klaxonner – la a mettre le GJ sur le tableau de bord – ailleurs a signer petition – sont pléthores . C’est a l’image de leur violence , physique et verbale . Des cas de décérébrés probablement , de manipulés surement , de militants politiques aussi . Rien ne peut justifier la violence et la destruction massive de biens publics . Prendre le pouvoir , oui , mais par les urnes et le dialogue . Pas de responsables , personnes pour encadrer , personne pour payer les degats , personne pour representer les idées du mouvement , et les commercants qui n’ont pu travailler . Bel exemple de démocratie a la sauce GJ . La liberté des uns s’arrétent la ou commence celle des autres .
    De fait la democratie est un magnifique systéme , mais elle ne peut fonctionner qu’avec des citoyens « instruits » , « cultivés  » , et lorsqu’il n’en est pas ainsi , les portes sont grandes ouvertes a la manipulation des masses . Nous en avons la demonstration . La démagogie a pris le pas .
    Pendant ce temps la , les pays de l’Europe du Nord , vertueux , travaillent , negocient , bref avancent . Et certains , en France veulent nous faire croire qu’on les fera payer pour nos turpitudes ou qu’on s’en sortira mieux en sortant de l’ euro . ( cf la GB et qui pourtant n’était pas dans l’euro)

    • Situation très bien analysée, bravo.

    • « Désolé , les cas ou les GJ ont obligé les gens – ici a klaxonner – la a mettre le GJ sur le tableau de bord – ailleurs a signer petition – sont pléthores . C’est a l’image de leur violence , physique et verbale . »

      Y-êtes-vous allé sur un rond point de gilets jaunes ?
      Probablement pas !
      Hé bien moi oui, j’y suis allé, non pas pour manifester, simplement pour discuter et
      prendre connaissance de leurs revendications. C’est mon côté « me rendre compte par moi-même »
      Certes, il y a quelques énervés, mais dire qu’on oblige les gens à klaxonner ou à mettre leurs gilets jaunes sur la tableau de bord est non seulement faux mais complètement idiot.
      J’y suis resté plus d’une demi-heure et je peux vous affirmer que les klaxons, les gilets sur le tableau de bord, les bravos, les doigts en V, les hourras, etc … sont complètement spontanés et d’une intensité inouïe, à tel point que j’aie demandée à une manifestante:
       » – c’est toute la journée comme cela ?
      – oh oui mon brave Monsieur, m’a t-elle répondu, même parfois pire,
      – mais ça ‘casse les oreilles’, je ne pourrais pas rester toute une journée avec ce bruit,
      – etc..  »
      Et là, vous vous rendez compte, malgré la pluie, le froid et le bruit combien le malaise est profond et largement soutenu par les automobilistes et les camionneurs (presque tous) malgré la gêne occasionnée.

      Quant à votre assertion : « … la démocratie est un magnifique systéme , mais elle ne peut fonctionner qu’avec des citoyens « instruits » , « cultivés »… »
      j’en suis convaincu mais en revanche, je pense que la démocratie directe ou semi-directe (RIC) responsabilise plus les électeurs, leurs voix comptent en direct et non en délégation, cela les « oblige » à se renseigner, à se cultiver, à échanger, à mieux comprendre le sujet et donc de ce fait plus difficile à manipuler.

       » ..GB et qui pourtant n’était pas dans l’euro »
      Vous avez tout faux ! C’est bien parce que la GB n’était pas dans l’Euro qu’elle (a) avait une économie florissante avec un taux de chômage de l’ordre de 4% et un taux d’endettement de 88% du PIB. Vous confondez probablement sortir de l’Euro et sortir de l’Europe

  129. Fredy Gosse says:

    RIC
    Tout le monde est pour ou presque jusqu au jour ou ils verront les questions lol
    La Démocratie inventionGrecque était censitaire …juste peti rappel historique
    En fait j en suis arrivé à admettre que notre société est le produit de notre culture laquelle est le produit de nos manipulations mentales et donc de nos croyances dont l énorme masse ne peut se dépêtrer
    Avec les moyens modernes électroniques et une petite lucarne dans chaque foyer pour formater les esprits la démocratie est un leurre😰
    Hier j ai vu un reportage qui confirme ma vision du capitalisme vautour
    Il y a un projet qui envisage de raser des millets d hectares de forêt dans les landes (pauvre Napoleon 3) pour faire la plus gigantesque installation de panneaux solaires d Europe (faut bien battre les espagnols qui pourtant regrettent fortement leur connerie) .commentaires FOR MI DABLE
    L équivalent d une centrale nucléaire des recettes maousse kosto pour les collectivités locales des’paysans riches d un coup sans bosser
    Promoteurs ne demandant pas de subventions (si..si)
    Il’a Dit le monsieur dans la lucarne
    Pour un peu j ai cru entendre un chinois hurler un oUI jouissif et je me suis entendu dire bande de salauds et quels seront nos tarifs d electricite et combien d emplois allez vous détruire avec une énergie plus chère infiniment plus chère
    RIC ?
    Bande de …..

    • Les tarifs d’électricité en France se retrouvent en partie dans vos impôts pour financer tous les coûts cachés des centrales nucléaires. D’autres coûts cachés vont s’ajouter car on ne sait toujours pas comment démanteler les 6 réacteurs qui sont à l’arrêt depuis des dizaines d’années (EDF ne sait pas vraiment comment faire !). Au total, entre rénovation du parc (100 milliards), l’enfouissement (35 milliards) et le démantèlement (> 75 milliards), les énergies renouvelables sont super rentables !!! sans compter qu’il est moins difficile de les démanteler et pas nécessaire de retraiter ou enfuir les déchets.
      CQFD

      • Fredy Gosse says:

        j’ai oublié d’ajouter et cette fois ci les puits de carbone ?disparus?quand on pense que le moindre arbre coupé entraine des lamentations partout dans le pays..

        j en ai marre des lamentations à géométrie
        variable lol

  130. Fredy Gosse says:

    vous êtes actionnaires du projet?
    bonne lecture
    https://www.contrepoints.org/2018/01/16/307513-lenfumage-energies-renouvelables-cheres

    il y a calcul et calcul

    • L’auteur de l’article très dirigé n’est autre que Michel Gay qui est membre de la Société française d’énergie nucléaire (SFEN) et et de l’Association des écologistes pour le nucléaire (AEPN). Michel Gay ne va pas se déjuger et ne va pas aller contre la vente de ses livres partisans ! Une fois de plus, le but est commercial.
      La rentabilité des centrales nucléaires est très complexe à déterminer d’une façon impartiale car beaucoup de coûts sont cachés, donc très peu de gens le savent. Ce n’est pas parce que j’ai travaillé à EDF que je le sais mais parce que je me suis intéressé de très près. Certes cela demande beaucoup d’effort pour comprendre la situation…

      • Si vous saviez ce que la vente d’un livre rapporte à son auteur (fort peu, pour des tirages comme ceux que ce type de livre peut espérer), vous comprendriez que votre arguement « ne va pas se déjuger et ne va pas aller contre la vente de ses livres partisans » est absurde.

        Ce Monsieur a probablement certaines convictions (dont on peut bien sur discuter la validité), et les défend de manière assez constante, tout simplement, et pas pour maximiser les revenus provenant de ses livres…

        Ce genre d’argument en dit souvent plus sur les valeurs de celui qui l’utilise que sur les motivations des personnes auxquelles il voudrait s’appliquer….

        • Je disais seulement qu’un pronucléaire qui écrit des livres pronucléaires ne va pas faire un article contre le nucléaire. Dommage que cette personne ne souhaite pas approfondir… Pourquoi ?

  131. Fredy Gosse says:

    Vous jouez petit bras l ami
    La seule question est vrai ou faux lol

  132. Un article intéressant que nous devons tous lire, nous les commentateurs des gilets jaunes qui jugeont leur problème du haut de notre vision sociale !

    Pourquoi le quotidien d’un couple de « gilets jaunes » dérange une partie des lecteurs

    Le portrait, dans « Le Monde », de jeunes parents mobilisés dans le mouvement a suscité un déluge de commentaires désobligeants à leur égard. Pourquoi tant d’hostilité ? Explications.

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/20/pourquoi-le-quotidien-d-un-couple-de-gilets-jaunes-derange-une-partie-des-lecteurs_5400408_3224.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1545312883

    Dès la parution de l’article du Monde, ce fut un déferlement. Le portrait d’Arnaud et Jessica, un couple de jeunes parents mobilisés dans le mouvement des « gilets jaunes » et témoignant de leurs fins de mois difficiles, a suscité plus de 1 000 commentaires sur le site du Monde, et des centaines d’autres sur Twitter et Facebook.

    Une écrasante majorité d’entre eux expriment une grande hostilité à l’égard du mode de vie de cette famille, installée dans l’Yonne. Tout leur est reproché : le fait qu’ils aient quatre enfants à 26 ans, qu’ils touchent 914 euros d’allocations familiales, que la mère ne travaille pas – même si c’est pour éviter des frais de garde trop élevés –, le montant de leurs forfaits téléphoniques, le fait qu’ils aillent au McDo, qu’ils achètent des vêtements de marque à leurs enfants, et même qu’ils aient un chien.
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Gilets jaunes » : Arnaud et Jessica, la vie à l’euro près

    « Ceux qui sont choqués sont issus des classes supérieures. Cela relève d’une haine sociale et d’un mépris de classe », Louis Maurin

    La virulence des commentaires sur Internet n’est ni une nouveauté ni représentative de l’ensemble de la population. Pour autant, le déluge d’attaques dont le couple fait l’objet interroge. Pourquoi tant d’hostilité ? « Si l’article était paru dans la presse locale, cela n’aurait pas suscité de réaction, car c’est ce que les gens vivent. Il décrit simplement le quotidien d’une famille populaire, observe Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Ceux qui sont choqués sont issus des classes supérieures [surreprésentées parmi les lecteurs du Monde]. Cela relève d’une haine sociale et d’un mépris de classe », estime-t-il. Parmi les commentateurs figurent également des partisans d’Emmanuel Macron. L’un d’eux affirme ainsi que « rien ne démontre que la politique menée par [le président] et son gouvernement leur ait enlevé un centime de pouvoir d’achat ».

    « Ils ne savent pas gérer leur budget »

    Beaucoup ont sorti leur calculatrice pour se pencher sur les comptes du jeune couple, en additionnant le salaire d’Arnaud (1 493 euros) et les aides dont il bénéficie, moins les dépenses figurant dans l’article – lequel ne se voulait pas exhaustif et ne mentionnait donc pas certains frais comme la cantine des enfants, les transports en commun, la mutuelle, la redevance télé, l’abonnement à Internet, etc. Or, une fois le calcul fait, les lecteurs sont formels, « ils ne savent pas gérer leur budget ».

    « Désolé, mais je n’arrive pas à comprendre, écrit l’un d’eux. Revenu total : 2 700 euros. Loyer + électricité : moins de 600 euros. Ça fait donc plus de 2 100 euros pour faire vivre 2 adultes + 4 jeunes enfants. Moi aussi je regarde les prix et il n’est pas compréhensible d’être à découvert dès le 15 du mois. » La question les taraude : que font-ils du reste ?
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Les classes sociales n’ont jamais disparu. Avec les “gilets jaunes”, elles redeviennent visibles »

    Il s’agit d’être « raisonnable », d’agir « en bon père de famille »

    « Se demander si les pauvres ne font pas n’importe quoi avec leur argent est une question très ancienne », rappelle Jeanne Lazarus, sociologue au CNRS. Elle a émergé au XIXe siècle lors de la révolution industrielle, lorsque les familles d’ouvriers ont quitté les campagnes, où l’argent liquide ne circulait quasiment pas, pour les villes. « Les patrons ont alors réfléchi à la façon de leur donner de l’argent, craignant qu’ils dépensent tout en boisson. » Gérer correctement son budget repose alors sur une logique érigée en modèle : savoir faire des restrictions et planifier le futur. Il s’agit d’être « raisonnable », d’agir « en bon père de famille » – une notion supprimée du droit français en 2014.

    Ces accents paternalistes se retrouvent chez certains lecteurs ayant ausculté les comptes du jeune couple. « Il y a dans ces commentaires un rapport de classe très fort, analyse Mme Lazarus. C’est une façon de dire : “Nous, nous savons bien ce qu’il faut faire avec l’argent, car nous en avons plus, et ne faisons pas n’importe quoi.” »

    « Faux pauvres » ou « mauvais pauvres »

    D’autres vont plus loin en les accusant d’être de « faux pauvres ». Avec ses 2 687 euros de revenus, aides incluses, la famille de Jessica et Arnaud se situe pourtant juste en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 2 770 euros pour ce type de famille, selon l’Insee. « A titre de comparaison, le revenu médian, pour un foyer de deux adultes et quatre jeunes enfants, est de 4 300 euros, rappelle Louis Maurin. On est donc très loin des revenus de ce couple. Mais les gens ne se rendent pas compte des niveaux de vie de la population française. » Et, comme il s’agit d’argent, tout le monde a un avis. « Les gens adorent en parler, surtout de l’argent des autres, car ils peuvent se projeter et ont l’impression de pouvoir classer les gens plus facilement », explique Jeanne Lazarus.

    Avec Jessica et Arnaud, la curiosité se double de la conviction d’avoir un droit de regard sur leurs finances puisqu’une partie importante de leurs revenus vient des allocations, versées grâce aux impôts de la collectivité. Les choix qu’ils font au quotidien irritent d’autant plus que l’argent venant des aides est considéré comme « peu légitime, non mérité, contrairement à celui qui vient du travail », selon la sociologue.

    « Cette révolte [des “gilets jaunes”] est définitivement celle des assistés », un lecteur.

    « Ma compagne et moi payons (avec plaisir) environ 1 200 euros d’impôts par mois… Je ne suis pas sûr d’être content d’apprendre qu’ils servent à ce couple à se payer des forfaits trop chers et des vêtements de marque. Cette révolte [des “gilets jaunes”] est définitivement celle des assistés », écrit ainsi un lecteur. Les classes supérieures bénéficient pourtant, elles aussi, d’aides – tout le monde a notamment droit aux allocations familiales –, mais elles sont moins visibles dans l’immédiat, parce qu’elles passent beaucoup par la défiscalisation.

    Au final, si ces « gilets jaunes » agacent tant une partie des lecteurs, c’est parce qu’ils sont à leurs yeux de « mauvais pauvres » faisant de « mauvais choix ». C’est déjà ce qui était reproché, dans un autre contexte, à une habitante de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), que la reporter du Monde Aline Leclerc avait rencontrée en 2010. Les lecteurs s’étaient plus offusqués de voir qu’elle avait un écran plat chez elle malgré ses petits revenus que de savoir que des trafiquants avaient tiré des coups de feu en bas de son immeuble.
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi A Gaillon, les « gilets jaunes » s’éveillent à la politique
    « C’est très violent, socialement »

    Ce que revendiquent Jessica et Arnaud apparaît ainsi comme illégitime aux yeux des commentateurs. Car, au fond, ce que le couple demande, comme tant d’autres « gilets jaunes », c’est de pouvoir vivre sans se serrer la ceinture en permanence, comme nous l’avons beaucoup entendu autour des ronds-points.

    « Ils appartiennent à une catégorie de plus en plus identifiée : les classes moyennes fragiles, explique Jeanne Lazarus. Ils cherchent à s’accrocher au mode de vie de la classe moyenne : être bien habillé, avoir une part de plaisirs, ne pas être uniquement dans la contrainte. Et quand tout s’effrite, c’est par la consommation qu’on trouve une place dans la société. » Or, ce que leur renvoient les commentaires, c’est qu’ils ne devraient pas s’autoriser ces « petits plaisirs ». « C’est très violent, socialement. C’est une façon de dire qu’ils doivent se satisfaire de leur place », poursuit la sociologue.

    Recontacté après la parution de l’article, Arnaud assure que les commentaires virulents « lui passent complètement au-dessus ». A ceux qui les jugent, il répond simplement ceci : « Si les gens veulent échanger, je prends leur vie sans hésiter. »

    Faustine Vincent

  133. Fredy Gosse says:

    Il y a 2 France irreconciliables
    Celle qui paie et celle qui touche.
    Celle qui paie trouve qu elle paie trop et celle qui touche que vraiment elle ne touche pas assez
    Et le pire est devant nous si l inflation gonfle ou si nous sortons du système monétaire UE…les dévaluations en cascades qui suivraient ne pourraient jamais être compensees ni par plus de distributions ni par plus d impôts
    Bref nous ne sommes pas prêt de nous comprendre
    Le Venezuela nous montre à quelles extrémités ce genre de divorces aboutit

    • Je ne suis pas certain que « nous ne sommes pas prêts de nous comprendre ».
      Je préfère être dans la France qui paie. La France qui touche est, en général, moins bien lotie. Je suis content si je peux aider financièrement certaines personnes tant qu’il n’y pas d’abus. Les personnes qui reçoivent ne sont pas toujours conscientes de la chance qu’elles ont d’être dans notre pays… Je n’ai jamais fait de différences et j’aime ces 2 Frances. Les différences font la richesse d’un pays tant qu’il n’y a pas de violences.
      C’est comme la sécu, je préfère payer plutôt que de me faire rembourser des médicaments pour une grave maladie. Quant au modèle social, on parlait des USA comme exemple ! La bas, les pauvres ne peuvent pas se faire soigner correctement, les études coûtent de l’ordre d’un SMIC annuel, etc… En effet, la France serait plus riche si elle appliquait ce genre de règles. Pourtant, les étudiants manifestent en ce moment car le coût des études pour les étudiants étrangers NON EUROPEENS ne sera plus pris en compte par le gouvernement. Au final, on s’aperçoit que les gens ne sont (presque) jamais contents. Essayons d’être positifs.

      •  » Je préfère être dans la France qui paie. La France qui touche est, en général, moins bien lotie. Je suis content si je peux aider financièrement certaines personnes… »
        Moi également je préfère payer qu’être récepteur.
        Je suis d’accord de payer pour les gens qui en ont besoin, je pense aux handicapés, malades et autres « accidentés de la vie » mais je suis ulcéré quand je dois me lever à 6h00 du matin pour payer ces profiteurs qui se lèvent à midi et me rient au nez quand je passe devant chez eux ou quand je les vois passer au tabac commander 3 ou 4 cartouches de cigarettes, des jeux à gratter ou autres gadgets pour leurs enfants qui en ont aucunement besoin et qui en plus vous crient leur dédain de sales riches !
        – Ou alors ces autres profiteurs qui en plus de leurs généreuses prestations, trafiquent à gauche et à droite au point qu’ils en deviennent plus riches que vous le travailleur assidu et honnête.
        – Ou encore ces femmes isolées qui se font faire un enfant uniquement pour le logement et les prestations qui vont avec.
        – Etc…

        • Nous sommes tout à fait d’accord et il n’est pas question, bien sûr, d’aider les profiteurs, bien au contraire. Il faut les démasquer le plus rapidement possible et autant que possible, leur supprimer les prestations si elles ne sont pas justifiées.

    • A contrario, la Finlande nous a montré que l’on peut s’en sortir grâce notamment au …. LIBERALISME et à de la rigueur !

      https://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120115trib000678175/comment-la-finlande-est-revenue-de-l-enfer-de-la-degradation.html

      Donc, pas de secret: pas de liberté = pas de progrès et vice et versa !

  134. Fredy Gosse says:

    La question simple est peut on continuer à faire payer plus pour donner plus et si la réponse est oui êtes vous sur que plus d impôts entraînera plus de recettes

    • Poser la question c’est déjà y répondre !
      Comme vous savez également que trop d’impôts et taxes plombe irrémédiablement la croissance économique.

  135. Faut pas exagérer dans la démagogie !
    Si ce couple ne s’en sort pas avec 2700 € , alors comment font ceux qui ont 2 fois moins ??!!
    Trés facile de dire que les classes supérieures les considérent avec mepris . C’est quoi les classes supérieures ? les fils d’ouvrier qui aprés s’étre « arrachés  » par des études ou pris des risques ,avoir bossé 12 h par jour toute leur vie y compris samedi en partie, se sont retrouvés a 50 ou 60 ans avoir des revenus confortables ( j’ai pas dit extraordinaire ) . Pendant ce temps la , les autres ne se « sont pas bougé le … » , n’ont pas fait les efforts suffisants pour prendre l’ascenseur social qui fonctionne bien dans ce pays pour ceux qui s’en donnent la peine . Alors oui , 2 France inreconciliables , je le pense sincerement , mais pas celles qu’on dit . On oppose « riches » et « pauvres » , mais si on peut ainsi faire le decoupage , ces adjectifs ne sont que la consequence de la facon dont on a conduit sa vie , on recolte ce que l’on seme , c’est pas quelque chose qui vous tombe dessus ainsi un bon matin . Les inreconciliables sont pour moi d’une part ceux
    qui sont des travailleurs sans fin , des volontaristes , qui ont de l’ambition , le gout de l’effort , du travail bien fait , du progres permanent , jamais en repos , toujours en action . Et puis les autres qui sont statiques , qui ne comprennent pas ce qui leur arrive , qui attendent qu’on viennent les aider pour ameliorer leur condition , qui se « contentent  » d’aller au boulot quand ils en ont un ou de pointer scrupuleusement au chomage sans construire dans leur tete un chemin de progres qui va leur reclamer beaucoup d’effort , chemin par lequel , « les riches  » sont passés avant eux .
    D’ailleurs ceux qu’ils appellent les riches gagnent 3000 € ou 4000 par leur travail et paient des impots alors qu’eux approchent les 3000 sans impot !
    Oui , coup « de gueule  » de ma part en consideration de ce que je peux lire !
    Il serait temps que les gens decident de se mettre au boulot et arrétent de regarder de facon aigrie la soupe dans l’assiette de leur voisin . Ils ne se rendent meme plus compte qu’ils mangent une partie de la soupe de l’assiette de ce meme voisin . Il serait temps que ceux qui gouvernent tiennent ce discours , un discours sur la valeur travail , il y en a dans ce pays . Il faut appeler aux valeurs , mais il est vrai que ceux qui gouvernent ne sont pas tres exemplaires . Ce n’est pas une raison suffisante pour que le peuple se detache des valeurs et casse tout . On ne fait pas avancer la collectivité ainsi . On ne va pas regler le fond avec le RIC qui va porter sur tout et n’importe quoi , ou l’on n’entendra que les « grandes g… » et on deduira que c’est la nouvelle verité . Pour participer a un debat , selon moi , il faut commencer par se mettre a niveau , savoir de quoi on parle , documenter les questions , brefs travailler , une fois de plus . Suffit pas d’interpeller , vociferer et se plaindre . On sait ce qu’il faut faire , mais on ne le fait pas , c’est pour tout ainsi en France , economie , changement climatique etc
    Oui , aujourd’hui , moi retraité non fortuné mais pas encore pauvre (c’est en marche ! ) , je suis ecoeuré des choses que je lis et du comportement qui se deroule . Ce pays a perdu la tete , il va droit dans le mur , celui de la discorde sociale , riches/pauvres , religieux/anti religieux , PMA/anti PMA , on paie sa dette/on la paie pas ( c’est quasi tranché , on pourra pas la payer ! ) , etc c’est le chemin de la Grece et du Venezuela , du chomage augmenté , et de la diminution de la richesse globale donc augmentation de la pauvreté sociale . Cf discours Obono a l’assemblee , affligeant d’un point de vue intellectuel et economique , mais je ne cible pas sur uniquement la FI . Nous referons le point d’ici 1 an ou 2 , et nous mesurerons les progres accomplis ( ! ) a compter de cette fin 2018 !
    Bonne année 2019 a tous ! la aussi , je suis tres sincere , ce n’est pas a double sens , quoique …

    • Votre coup de gueule reflète bien la classe les baby-boomeurs des années 70 à 2000, ceux qui ont travaillé dur, pris des cours du soir pour monter dans leur entreprise et conforter leurs revenus et ainsi au fil du temps se constituer un petit (+/-) patrimoine .
      Malheureusement ce courant de pensée est aujourd’hui bien différent pour beaucoup (mais pas tous) de jeunes de 20 à 40 ans qui, parmi les plus ambitieux, veulent tout, tout de suite et s’en donne les moyens ou d’autres des « handicapés » du travail qui n’ont plus d’espoir et sombrent dans le laisser-aller en profitant des aides sociales tout en trafiquant plus ou moins à gauche et à droite.
      Tout à fait d’accord aussi sur cette famille qui ne pourrait « pas vivre » avec 2700€ mensuel même avec 4 enfants. Comme vous dites « Faut pas exagérer » ! Je pense sincèrement qu’il y a des centaines de milliers de personnes voire des millions qui n’ont pas ces revenus et vivent, je vais dire relativement bien.

      En revanche je ne suis pas du tout d’accord avec vous sur la notion de référendum populaire où vous dites « avec le RIC qui va porter sur tout et n’importe quoi ».
      Vous voyez cela dans l’état d’esprit d’aujourd’hui et vous ne vous transposez pas dans ce que serait cet état d’esprit si le référendum et les débats préalables à celui-ci existaient.

      Relisez le lien que j’avais posté précédemment:
      https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/19/en-suisse-le-referendum-d-initiative-populaire-comme-outil-du-consensus-politique_5399901_3224.html

      et dites-vous que si ça marche en Suisse depuis 1848, malgré quelques vicissitudes, il n’y a aucune raison valable à mon sens, que cela ne soit pas pareil en France et dites vous aussi que plus de liberté = plus de progrès ou dit autrement, dans l’histoire, aucun pays n’a eu plus de progrès sans plus de liberté. Dites vous aussi tant qu’on pas essayé, on ne peut savoir et même ça ne peut être pire qu’aujourd’hui avec ce système pourri !

    • @Jean.
      Excellente analyse de la situation.
      Rassurez vous, ce n’est pas un coup de gueule mais un juste constat de la situation en France.
      Les gens veulent que le travail arrive sans rien faire, à côté de chez eux car sinon il faut se lever tôt, et je peux continuer comme ça longtemps… Et surtout, il faut que l’argent arrive en grande quantité, bien sûr. Ils ne comprennent même pas que leur destinée est entre leurs mains, mais comment les raisonner…
      Il est tellement plus facile de dire qu’ils ne gagnent pas assez, et que la vie est dure, et que ce n’est pas normal que d’autres personnes gagnent plus, etc.
      En aucun cas, j’ai vu une seule personne se remettre en question.
      Avec de telles personnes, le pays va en effet à la faillite. Non seulement elles ne font aucun effort pour progresser mais elles refusent tout dialogue. Lorsqu’un gilet jaune a voulu discuter avec l’exécutif, il a bravé les menaces de mort des autres gilets jaunes. Une fois de plus, elle est belle la démocratie des gilets jaunes.
      Alors, je pense comme vous que le fameux RIC (les revendications changent tous les jours et ensuite on se focalise sur celle qui marche le mieux) ne changera rien.
      Je vois très bien le genre de question : Voulez vous gagner plus d’argent ?
      Je vois aussi très bien quelle réponse on aura !!!!!!!!
      Oui, en Suisse, les votations existent depuis longtemps et je suis très bien placé pour le savoir… Seulement, en Suisse, les gens sont raisonnables, ils sont disciplinés, JAMAIS ils ne bloqueront un carrefour, jamais ils se gareront à un endroit interdit, etc… et les gens se respectent mutuellement. Dans les petites villes, on peut même ne pas fermer à clef les portes d’entrée en toute tranquillité…
      Il y a quand même une grande différence entre la Suisse et la France et ils ne veulent qu’une chose, c’est le bien du pays au niveau collectif (pas de revendications qui partent dans tous les sens, qui ont pour unique but de déstabiliser un pays et sont principalement individuelles et irréelles).
      J’ai encore vu quelques images des violences des gilets jaunes (ou assimilés) aujourd’hui et c’est toujours aussi déplorable.
      D’ailleurs, comme je l’avais déjà expliqué, la Suisse a voté pour arrêter les programmes nucléaires et a pris conscience du réchauffement climatique, ce que les français n’ont pas encore bien compris…
      D’ailleurs, les suisses ont compris depuis longtemps que c’est une stupidité de subventionner le diesel par rapport au super, le diesel a TOUJOURS été plus cher en Suisse. En France, les gens ne comprennent toujours pas, oui on est différents et les votations sont une bonne chose en Suisse car les personnes sont responsables et ne pensent pas qu’à leurs soucis personnels…

      • Ce que vous dites n’a pas de logique, vous prenez les problèmes à l’envers.
        C’est justement parce que les Suisses ont la liberté de choisir, c’est parce que l’on leur demande leur avis qu’ils sont devenus progressivement responsables et disciplinés parce que respectés. En contrepartie, ils respectent la majorité, tout le contraire de la France où, par le jeu d’une élection majoritaire à deux tours, ce sont des minorités qui sont amenées à gouverner et à imposer leurs points de vue aux majorités. Et voilà le résultat aujourd’hui, les gilets jaunes sur les ronds points.
        Les GJ contrairement à ce que vous dites ne disent pas n’importe quoi, ils veulent, certes vivre plus décemment, mais ils veulent SURTOUT plus de LIBERTÉ, le RIC est bien l’expression de cette demande.
        De quel droit, quel système démocratique autoriserait un seul homme à imposer ses idées à tout un peuple dont 75% au moins y sont opposées. Quitte à vivre cela, vaut mieux revenir à la royauté, ou mettre un dictateur en place, au moins on sait à quoi s’attendre! L’arrivée de Macron, cru un instant comme l’homme providentiel ou à minima un répulsif contre la peste, mais très vite engagé dans la continuité de ses prédécesseurs a été la goutte qui a …..

        La déstabilisation du pays comme vous dites n’est pas une fin en soi des GJ, c’est juste une étape pour faire pression et amener les gouvernants à changer de paradigme. Malheureusement ces gouvernants n’ont pas encore compris le message et s’arc-boutent sur leurs prérogatives à l’image de Louis XVI et M.A. en 1789.

        Vous dites « la Suisse a voté pour arrêter les programmes nucléaires ».
        Hé bien, eux au moins, ils ont eu « la chance » qu’on leur demande leur avis alors que chez nous un coup les gouvernants sont pour, 5 ans plus tard contre puis ni pour ni contre ou un peu moins mais un peu quand même, … en deux mots « quel bordel ». Personnellement j’ai envie qu’on m’expose les arguments pour et contre et que l’on me demande mon avis par un référendum car cela me concerne et mes enfants et petits enfants aussi.

        Quant au Diesel, la Suisse subit le bashing européanisé voire mondialisé du moteur diesel qui, cela est mon propre avis (largement partagé par les ingénieurs et la communauté scientifique spécialisée), concerne les VIEUX diésels, mais pas les nouveaux équipés des filtres à particules et autres dispositifs anti NOx.

        Non les référendums d’initiative populaires n’amènent pas à voter n’importe quoi à tord et à travers et à du « vous voulez toujours plus » . Exemple une votation Suisse proposant plus d’impôts pour une cause jugée juste a remporté une majorité des suffrages.
        Par exemple, ne croyez vous pas que le nouveau projet de loi d’unification des retraites devrait être soumis à référendum ?

        http://www.democratiedirecte.fr/2009/12/principaux-referendums-en-suisse-depuis-1948-au-niveau-national-federal/

        • Si je vous suis, les français vont être disciplinés, vont devenir plus responsables, vont voter pour le bien du pays et vont enfin se mettre au travail grâce aux référendums. Vous prenez vraiment le problème à l’envers et je suis navré que ne vous n’arrivez pas à comprendre le but de ces mouvements dictés par les réseaux sociaux.
          Et lorsque l’on parle du diesel, vous dites que la Suisse subit le bashing européanisé mais vous n’étiez pas né lorsque la décision a été prise et les suisses, heureusement, ne sont pas prêts de changer à ce sujet et sont ravis de cette décision, mais cela vous gêne, bizarre….
          Je suppose que vous avez un véhicule diesel…
          Si je comprends bien, en Suisse, les choses sont bien, ce qui est vrai, sauf pour le diesel, surprenant (préoccupation personnelle ? comme pour la plupart des gilets jaunes).
          Quant au projet de loi sur les retraites, non, il ne faut pas de référendum car nous sommes tous égaux et il n’y a aucune raison de privilégier un régime plutôt qu’un autre. Cela s’appelle l’équité et la démocratie, il ne faut favoriser personne !
          Vous remarquerez que les fonctionnaires, qui sont les mieux lotis, sont aussi concernés et le gouvernement va quand même l’aligner avec les autres. Finalement, très bonne décision, ils ne seront plus payés par rapport aux 6 derniers mois de salaire => économie et égalité par rapport aux autres salariés 🙂

          • Je crois que c’est vous qui prenez le problème à l’envers ou qui ne savait pas me lire.
            C’est le fait de voter responsable et informé aux référendums qui rendra petit à petit les Français à l’instar de la population Suisse, plus responsables voire plus respectueux de leurs représentants et institutions donc plus disciplinés.
            Je n’ai pas dit que ça se ferait du jour au lendemain mais progressivement au fur et à mesure que le peuple s’imprégnera de cette nouvelle forme de démocratie.
            Non ce ne sont pas les réseaux sociaux qui sont à l’origine du mouvement des GJ mais bien le ras le bol de cette pseudo démocratie, de toujours plus de contraintes et moins de liberté et bien sûr la paupérisation de la classe moyenne notamment à qui on a fait peser la charge de toujours plus d’impôts et de taxes. Les réseaux sociaux ne sont qu’un outil, fort j’en conviens, de propagation de ce mal être. Si c’était le cas, le mouvement des GJ ou équivalent se serait vu dans tous les pays là ou FB ou Twitter sont présents.
            Diesel ou pas n’est pas un problème de conviction, on est pas pour ou contre si on est équilibré, c’est une problème technique. Outre le CO2 qui est lié à toute combustion dans des proportions quasi équivalentes quel que soit le combustible (donc moins pour un Diesel moindre consommateur pour une puissance équivalente), la question est Oui ou Non, la carburation du diesel produit-elle plus ou moins de particules nocives et de NOx que celle de l’essence ?
            Je vous ai démontré dans des posts précédents que NON ! Les NOUVEAUX Diesel avec FAP et anti NOx, produisent désormais moins de ces éléments nocifs que les véhicules essence !
            Les Japonnais, bien en avance sur la technologie Française, qui n’avaient historiquement que très peu de voitures à motorisation diésel, l’ont bien compris et sont en train de « virer » de l’essence au diesel pour une moindre pollution.

            En Suisse, l’évolution du diesel est inverse à celle de la France. Autrefois anecdotique, la vente de voitures diesel n’a cessé de gagner en importance depuis le début des années 2000. Et puis « Boom » est arrivé le dieselgâte de Volkswagen qui entrainé le bashing anti diesel comme on le connaît maintenant en France. Les gens mal informés, pas technicien ni chimistes pour un sou se sont émus de cette arnaque et en on déduit sans aller au delà de la compréhension du phénomène que si on avait triché, c’est parce que ça polluait. Là encore, une nouvelle religion, la pensée unique sans discernement qu’on cherche à prosélytiser à coup d’annonces télévisées quasi quotidiennement et de lois dictatoriales en mélangeant à dessein les anciennes motorisations (véritablement polluantes) et les nouvelles bien meilleures.

            Retraites, si nous sommes tous égaux, les Français le savent, les régimes spéciaux sont minoritaires, hé bien demandons leur, leurs avis et rangeons nous à la majorité, peut-être ira t-elle dans le sens que vous préconisez. Perso, je n’ai pas d’avis à priori sur le sujet, mais j’estime que ce n’est pas à un haut fonctionnaire si haut soit-il et quelques députés qui ne viennent même pas siéger(*) et dont le vote est connu à l’avance de décider.
            (*) Coup de gueule, rien à voir avec le sujet mais tant pis: je suis vraiment très en colère quand on a la chance d’être élu de ne pas avoir la « politesse » de venir siéger. Ils sont 20 à 30 tondus, à chaque fois et cela me désole profondément.

            • Décidément, vous ne répondez pas sur les sujets qui fâchent et vous refusez de voir ce qui se passe devant vos yeux ! Vous trouvez sans doute normal qu’un gilet jaune qui souhaite ouvrir le dialogue avec l’exécutif qui ne demande qu’à écouter et comprendre les revendications (sérieuses) soit menacé de mort.
              Et vous pensez que ce genre de personnes souhaite le bien de notre pays. C’est le monde à l’envers.
              Vous ne parlez jamais des possibilités nombreuses (et gratuites) pour que nos concitoyens puissent évoluer dans notre pays alors qu’on donne en référence les US où il faut gagner plus d’un SMIC pour pouvoir se payer des études. Très étrange. C’est paradoxal et totalement contradictoire.
              Et vous continuez à dire que c’est le référendum qui va les faire évoluer. Croyez vous vraiment qu’avec un référendum, les gens vont ENFIN se prendre en charge… Non, bien sûr que non car ils l’auraient déjà fait. Par contre, aller tous les jours sur un rond point est plus stimulant que d’aller au travail, C’est désespérant, quelle énergie gâchée dernièrement à détruire un pays qui allait se redresser petit à petit. Oui, Macron a été élu avec peu de voix réels, mais il a été élu pour éviter une catastrophe. Et maintenant, nous avons une majorité de gens frustrés qui monopolisent leur temps à démolir le pays plutôt qu’à essayer de construire main dans la main, c’est pitoyable. Pour info je ne suis pas macroniste mais je veux le bien de mon pays.
              Pour le diesel, je sais que vous resterez à vie sur votre position en donnant des arguments tels que « Volkswagen a entrainé le bashing anti diesel ». Il faut savoir que tous les constructeurs ont triché et que, malgré cela, les personnes sont toujours pour le diesel mais je ne leur en veux pas car ils ne savent pas tout.
              Les constructeurs ont mis des milliers de vie en danger. C’est en fait le contraire, le lobby du diesel est encore très puissant en France et pour preuve, vous êtes encore pour le diesel !

              •  » Vous trouvez sans doute normal qu’un gilet jaune qui souhaite ouvrir le dialogue avec l’exécutif qui ne demande qu’à écouter et comprendre les revendications (sérieuses) soit menacé de mort. »
                Vous êtes toujours dans l’amalgame et pointez à dessein quelques « décérébrés » qui ont effectivement un tel comportement et c’est ceux-là qu’on voit le plus par le côté spectaculaire à la télévision.
                Seulement, ces extrémistes ou malades mentaux ne sont pas la majorité des manifestants, loin, très loin s’en faut!
                Le fond des manifestants revendique des choses saines et me semble t-il équilibrées pour le futur: plus de libertés, moins de contraintes et normes, moins de taxes, plus d’égalité, une meilleure répartition des revenus et richesses et une implication dans les décisions politiques de ce pays (RIC).
                Bon, moins de taxes et plus d’égalité, ça va être difficile je l’admets, tant nous sommes arrivés à un niveau rarement atteint.
                Encore un amalgame, les gens qui vont sur les ronds points sont pour la plupart des retraités ou gens qui travaillent et se relaient par demi-journée ou jour et nuit, je suis allé les voir moi pour essayer de comprendre sans parti pris.
                Macron a été élu sur un « hold up » de la politique et sa légitimité n’est pas discutable rapportée au système électoral tel qu’il est construit aujourd’hui mais l’est quant à sa représentativité nationale. Personnellement je pense que le système électoral n’est plus adapté à ce qu’est devenue la société d’aujourd’hui et qu’il est urgent d’en changer.

                S’agissant du diesel, je vois que vous, une nouvelle fois, n’avez rien compris: comme je l’ai dit précédemment on est pas pour ou contre le diesel, ce n’est pas un concept philosophique, le fait que je sois équipé d’un diesel ou pas ne change rien à la donne.
                La question est technique et il s’agit dans le sujet qui nous concerne de savoir/ démontrer si le NOUVEAU diesel équipé de systèmes anti pollution est plus ou moins néfaste pour la santé humaine.
                Non, le lobby du diesel comme vous dites n’est pas (plus) très puissant et pour cause la part de marché de cette motorisation est passée de 73% en 2012 à moins de 40% aujourd’hui. C’est bien le bashing anti diesel qui prévaut à ce jour et le « Volkswagen gâte » – cette expression inclut aussi les autres constructeurs qui ont triché sur leur systèmes de mesure des polluants, Volkswagen est juste le premier à avoir été pris – est la base de ce mouvement largement véhiculés par la suite par les médias et les politiques (A. Hidalgo, Hulot, De Rugy,…).

                La réponse à cette question technique est connue maintenant: le nouveau diesel n’est pas plus polluant que les moteurs essence à injection directe.
                Alors oui, il faut éradiquer les vieux diesels, oui il faut virer vers des motorisations hybrides, mais il faut arrêter de dire que les nouveaux diesel sont plus polluants que les essences tout simplement parce que ce n’est pas vrai !!!

              • @Michel 2 :
                Je ne pense pas qu’il s’agisse de décérébrés mais de personnes extrémistes (il y en a de plus en plus) qui savent très bien ce qu’elles font et ont un but très précis : la déstabilisation du pays.
                Les menaces de mort ne doivent pas être banalisées, c’est très grave.
                Maintenant, certains gilets jaunes n’ont plus peur de se revendiquer de l’extrême droite ou de l’extrême gauche, de se montrer ouvertement antisémites, de faire le salut nazi, de dire que les chambres à gaz n’ont jamais existées, etc. On ne doit plus cautionner ces comportements mais les dénoncer faute de quoi on se rendrait indirectement complices.
                Quant à la pauvreté dans notre pays, essayons de nous comparer aux autres pays, notamment aux USA car certaines personnes le prenne souvent comme pays de référence.
                Taux de pauvreté des pays riches (Au seuil à 60 % du revenu médian)
                Année 2011 / Unité : %
                Etats-Unis 24,2
                Grèce 22,3
                Espagne 21,8
                Italie 20,0
                Canada 19,0
                Portugal 18,2
                Belgique 15,9
                Suède 17,4
                Royaume-Uni 17,0
                Irlande 16,4
                Autriche 15,2
                Allemagne 15,0
                Finlande 14,7
                France 14,5
                Norvège 13,3
                Danemark 13,2
                Pays-Bas 13,2
                Il est intéressant de constater que les USA sont en tête de liste avec un taux de pauvreté record (pour un pays riche).
                Il est encore plus intéressant de constater que la France est un des pays où le taux de pauvreté est le plus faible alors que c’est un des pays où il y a le plus de contestataires et de mécontents. Il faut que les français ouvrent leurs yeux, ils ont de la chance de vivre dans ce beau pays où tout le monde a sa chance, à partir du moment où il a envie de construire mais cela demande des efforts.
                De plus, la France est est l’un des pays d’Europe où la pauvreté persiste le moins. Vous pourrez lire de vous même l’article si cela vous intéresse :
                http://www.observationsociete.fr/revenus/la-france-est-lun-des-pays-deurope-ou-la-pauvrete-persiste-le-moins.html
                Mais, comme disent les gilets jaunes, on veut encore plus d’argent sans travailler plus…
                Quelle bonne idée ! Je pense que tout le monde va être sympathisant !
                Concernant les dernières recherches sur le diesel, oui, les allemands sont en train de développer un nouveau système qui permettra d’émettre moins de NOx. Ces systèmes sont en cours d’industrialisation mais n’existent pas encore sur les voitures françaises. Les voitures diesel actuelles (norme Euro6) polluent encore de trop.
                Voir article :
                https://www.largus.fr/actualite-automobile/pollution-au-nox-meme-les-diesels-euro-6-seraient-tres-nocifs-9203406.html
                Et, comme vous le savez peut-être, ces derniers véhicules diesel n’ont pas le droit à la vignette Crit’air 1 car trop polluants.
                D’ailleurs, d’autres pays ont interdit les diesels dans leurs grandes agglomérations.
                Je suis tout à fait d’accord avec vous sur les voitures hybrides, je pencherai plus pour les voitures hybrides rechargeables dans les grandes agglomérations.
                L’avenir sera peut-être pour les voitures à hydrogène qui n’auront pas l’inconvénient des recharges lentes des voitures électriques…

  136. Fredy Gosse says:

    Pas d accord après réflexion vu le niveau
    Culturel et économique du « Peuple »

  137. @Michel 2
    Désolé , je suis totalement d’accord avec Michel et Fredy sur le RIC . Ceux qui le demandent sont justement ceux que je visais plus haut ! que demandent ils ? plus d’alloc , moins de travail et plus payé . Ca , ca marche pas , pour distribuer , il faut d’abord creer la richesse . Cette derniere ne se crée pas en restant le c….sur un rond point pendant des lustres , au juste comment font ils ?? de quoi vivent ils ???!! Pour moi , le referendum a sa place dans un regime democratique . Pour cela il faut étre a la hauteur de ce magnifique systeme , cad faire l’effort de comprendre le ba a ba de l’économie , avoir dans la tete les chiffres essentiels , étre tolerant , respecter autrui , ca c’est pour les citoyens . En quelque sorte , en dessous d’un minimum de connaissance , on ne gagne pas le droit de vote . Quant aux gouvernants , outre les competences , on leur demande d’étre integre , et au moindre ecart sigificatif ils devraient etre ineligible a vie et jugé en repondant y compris sur leurs biens propres . Comme dit Fredy vu le niveau culturel et economique , on oublie . D’autant vu la violence de ceux qui le demandent , voir veulent l’imposer . Nous en sommes a 10 morts , ils ne clignent méme pas des yeux , ils s’en f… !
    Ils blloquent les frontiéres pour em…nos voisins , ils tabassent ce jour meme 2 journalistes , ils rouent de coups un motard , et un porte parole se fait embarquer pour port d’arme .
    Si un terroriste fait moitié moins de moins , ca fait plus de bruit . Y en a marre de cette indifference a la vie humaine de la part d’énerguménes manipulés et politisés , la France demeure dans la lethargie , pendant que les morts s’accumulent , l’economie s’affaisse .
    Meme dans l’éducation , ca part a volo , les maths sont devenus une matiére a option , apres disparition latin grec , on est sur la bonne direction mais dans le mauvais sens !
    Je pense que arrivé a ce stade le plus grand bien que l’on puisse souhaiter a la France c’est un regime fort qui remette d’abord de l’ordre dans tous les domaines , encourage le travail et la vertu , par l’augmentation de ceux qui travaillent et la baisse de tous ceux qui vivent du systeme en ne se privant pas de le critiquer . Puisque c’est l’heure des revendications , moi je reclame l’impot pour tous , ca me parait legitime er necessaire , je ne suis pas macroniste , mais quel
    score pensez vous que cela fasse lors d’un RIC ! par contre diviser les impots par 2 pour les GJ , les multiplier par 4 pour les autres et mettre le SMIC a 2000 € pour commencer , ca , ca ferait un carton . Que pouvons nous en conclure sur le RIC ?

    • En fait, je suis (presque) en accord avec tout ce que vous dites, sur les vertus du travail, l’éducation, etc.. mais pas sur les points suivants:

      -« Ca , ca marche pas , pour distribuer , il faut d’abord creer la richesse . Cette derniere ne se crée pas en restant le c….sur un rond point pendant des lustres , au juste comment font ils ?? »
      Ma réponse: si le système actuel, politique notamment était le bon, on devrait être tous riches et satisfaits et il n’y aurait pas de GJ sur les ronds-points.
      Le constat, c’est donc que le système avec comme composante principale le la manière d’amener au pouvoir exécutifs et législatifs est à bout de souffle et n’est plus adapté à la société d’aujourd’hui (numérique, réseaux sociaux, news technologie, manipulation de masse par médias interposés, communautés, migration, religion de la pensée unique, technocratie, etc………….). Nous voilà dans un système où l’heureux élu, avec parfois moins de 20% des vois, se voit devenir le « nouveau roi » aux pleins pouvoirs et sans jamais se remettre en cause. Pour exemple les « j’assume » de E. Philippe dénotent bien le raisonnement suivant: « je suis élu, je décide et chantez si vous voulez, je ne vous écoute pas, même pas vous les élus territoriaux ! (Cf. 80 km/h) »
      Donc désolé mon cher Jean, mais je n’appelle pas cela de la démocratie mais bien du dirigisme, de l’autoritarisme, je n’irais pas jusqu’à dire forme de dictature, même si j’y pense souvent. Les GJ sont peut être incultes économiquement et culturellement mais en tous cas, j’ai le sentiment qu’ils ont bien compris cela. Et je leur donne raison d’avoir dit STOP à tous cela par leurs manifestations.

      – Si le ton des manifestations a durci ces 3 dernières semaine, c’est parce que (outre le gazage systématique), les gouvernants n’ont pas compris la dimension du phénomène, ils ont pensé que c’était juste un trop plein de taxes et un pouvoir d’achat en baisse. Je vais vous donner quelques « miettes » et basta vous allez rentrer dans le rang pensaient-ils ! mais ça n’a pas marché justement parce que le phénomène est profond ! Le peuple réclame AUSSI plus de liberté et d’implication dans la marche politique de la société.
      Croyez-vous qu’en 1789 ou plus récemment aux printemps Arabes, les manifestants étaient plus cultivés que nos Gaulois ? Probablement moins mais la frustration et la perte de liberté peuvent être ressenties sans avoir fait de grandes études.

      – Vous dites ensuite: « …pour distribuer , il faut d’abord créer la richesse »
      Certes, vous avez raison, mais pour créer de la richesse, il faut du progrès, de la prospérité. Jamais dans l’histoire du monde, il n’y a eu de prospérité sans LIBERTÉ !
      Donc commençons donc par créer plus de liberté, par exemple avec des référendums d’initiatives populaire même si ce n’est pas le seul « outil » et la prospérité reviendra. Voilà, il faut mettre les bœufs devant la charrue.

      – Vous dites aussi « …de la part d’énergumènes manipulés et politisés »
      Je crois pouvoir vous dire sans trop me tromper (vous pouvez vérifier auprès des médias) que ce mouvement des GJ est justement un des rares à ne pas avoir été politisé. Sauf erreur de ma part et à quelques rares exceptions près, je n’ai vu ni des RN, ni FI et ni autres CGT manifester sur les RP ou les Champs Elysées.

      – Maintenant si vous souhaitez pour la France un régime fort qui remette d’abord de l’ordre dans tous les domaines, plutôt qu’un régime démocratique ou le peuple reprend le pouvoir de décision, vous l’aurez c’est sûr, c’est même une question de mois, mais ce sera un régime d’extrême je suis prêt à le parier.

      – « …moi je reclame l’impôt pour tous …. quel score pensez vous que cela fasse lors d’un RIC ! »
      Hé bien, il suffit de le demander au peuple, moi je n’en sait rien !
      Ce que je sais en revanche, c’est qu’une question identique (et argumenté) avec nombreux débats préalables a été proposée en votation au peuple Suisse qui a voté pour. Comme quoi, rien n’est jamais acquis.

      Mon conseil, réfléchissez, projetez vous au delà de l’actualité du moment et du choc des images de BFMTV !

      • @Michel 2 :
        Vous dites « Si le système actuel, politique notamment était le bon, on devrait être tous riches et satisfaits et il n’y aurait pas de GJ sur les ronds-points ».
        En tout cas, comme expliqué dans mon post précédent, notre pays est un des pays où il y a le moins de pauvreté dans le monde et où la pauvreté persiste le moins. Voir mon post juste au-dessus avec les références.
        Mais, nous savons aussi que la caractéristique du français est de n’être jamais content et de penser que c’est mieux ailleurs (par ex aux USA où le taux de pauvreté est le plus important pour un pays soit disant « riche »). J’ai travaillé quelques mois au Japon et les salariés travaillaient 10 à 12h par jour avec le sourire. C’est clair que ce n’est pas sain non plus car on a besoin d’une vie de famille mais en France, les salariés sont fatigués en travaillant 35h par semaine.
        Par contre pour faire des barrages, ils font les 3×8, c’est plus « fun ».
        Vous rajoutez :
        « Nous voilà dans un système où l’heureux élu, …, se voit devenir le « nouveau roi » aux pleins pouvoirs et sans jamais se remettre en cause ».
        Vous ne voulez donc pas écouter l’exécutif qui n’a pas arrêté de se remettre en question à maintes reprises. Mais comme on en veut toujours plus, on ne sera plus jamais satisfait, c’est l’éternel problème du français qui préfère démolir son pays que de le faire grandir, c’est bien malheureux.
        Et ensuite :
        « ce mouvement des GJ est justement un des rares à ne pas avoir été politisé »
        Malheureusement, ce mouvement montre petit à petit son vrai visage avec un mélange d’extrémistes (extrême droite et extrême gauche) d’où les violences trop fréquentes. Maintenant, ils bloquent symboliquement les frontières (le symbole de fermeture des frontières est très fort, cela ne vous rappelle pas certaines revendications) tout en empêchant, une fois de plus, la libre circulation des personnes. Ils ne se cachent plus en faisant le salut nazi ou la quenelle et en se proclamant antisémites. Ils attaquent violemment des motards qui ont réussi à s’échapper pour éviter le drame (n’oublions pas que certains extrémistes revendiquent ouvertement vouloir tuer ceux qui veulent maintenir l’ordre, quel qu’ils soient). Ces gens ne veulent définitivement pas la démocratie mais la combattent, c’est donc bien le contraire de ce que certaines personnes croient.
        Last but not least, c’est bientôt Noël, je souhaite à vous tous et à Guillaume de joyeuses fêtes et quelque soient nos convictions, je suis certains que nous voulons tous le bien de notre beau pays mais nous ne sommes pas toujours aligné sur le chemin à prendre pour y arriver.

        • Tout d’abords, je vous souhaite un Joyeux Noêl, vous Fred, Jean, Michel, Sven, Guillaume et les autres et j’espère que les débats contradictoires n’entameront en rien, le plaisir d’échanger et de nous instruire sur chacun des sujets abordés.

          En ce jour de Noël, je ne vais pas revenir en profondeur sur le sujet des GJ à qui, il faudra leurs reconnaître ce courage, n’ont pas hésité pour certains, bien nombreux contrairement à ce que beaucoup de gens n’envisageaient pas (moi le premier), a REVEILLONNER sur les rond-points.

          Seulement une remarque sur la phrase de Michel:
          « Malheureusement, ce mouvement montre petit à petit son vrai visage avec un mélange d’extrémistes (extrême droite et extrême gauche) d’où les violences trop fréquentes. »

          que je considère ne pas être la réalité de fond du mouvement mais bien le fait de quelques excités ou extrémismes opportunistes.
          Extrait: « Ce ne sont que des abrutis, des opportunistes. Ils sabordent les “gilets jaunes”. Ils profitent de la portée du mouvement pour faire caisse de résonance à leurs discours haineux. C’est dégueulasse. »

          https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/25/des-gilets-jaunes-fetent-noel-en-famille-sur-le-rond-point-du-muy-dans-le-var_5402036_3224.html

    • Tenez, je viens de tomber sur un nouveau projet de démocratie populaire.
      Je vous fais le pari que dès-ci une décennie, ce pays, après 60 ans de privations et de misère, va renouer avec une vraie prospérité (+ de liberttés = + de prospérité). A suivre …

      https://www.20minutes.fr/economie/2402063-20181222-cuba-vote-nouvelle-constitution-reconnait-marche-propriete-privee-investissement-etranger

  138. Fredy Gosse says:

    Et ça se termine invariablement par une dictature

    • Hé bien là ils en viennent d’une dictature de 60 ans, ce n’est certainement pas pour y retourner. Sinon ce pays (Cuba) n’a plus aucun sens. Joyeux Noël à vous tous!

  139. Je pense que l’on ne sera jamais d’accord , on est bipolaire :
    ceux qui paient / ceux qui encaissent – ceux qui aiment le travail/ceux qui n’aiment pas l’effort –
    les democratiques par le respect/les democratiques par la force .
    Le vote ne tranchera pas cela , il refletera cela : 50/50 aux indecis prés .
    Seul ce qui va se passer le tranchera , mais faudra pas venir pleurer , dommage que les responsables des revendications ne soient pas les payeurs des consequences de leurs revendications , si c’était le cas , il y a longtemps qu’ils se seraient calmés .
    Alors moi je vous propose de finir l’année sur un message de bonheur et partage , c’est Noel .
    La plupart se retrouveront en famille , esperons que les autres seront entourés .
    Et puis , proposons nous pour la nouvelle année de la commencer sur un autre sujet que Guillaume voudra bien nous proposer .
    Bonnes fétes a tous

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*