Le problème avec la spéculation est que la chance n’est pas toujours de votre côté. Voilà comment nous pouvons expliquer la situation complexe que devrait traverser les fonds H2O. Les valeurs liquidatives ont littéralement fondues depuis le début de l’année, et tout particulièrement lundi.
H2o Multibonds devrait afficher une baisse de 20% sur la seule journée de lundi, tandis que h2o multiequities une chute de 30%. C’est très violent ! Espérons que les épargnants qui ont massivement souscrits ces fonds depuis quelques mois avaient conscience du risque réel de la gestion agressive de cette société de gestion, filiale de Natixis.

Avant cette baisse majeure, H2o multibonds affichait déjà une perte de 20% depuis le début de l’année 2020 alors que H2o multiequities affichait -32%. Les nouvelles valeurs liquidatives vont être catastrophiques.
Les CIF vont avoir beaucoup de travail auprès de leurs clients pour expliquer ces performances d’une incroyable volatilité. Pour mémoire, voici le top 10 des fonds souscrits par les CIF :

1 – H2O Multibonds ; 2 – Carmignac Patrimoine ; 3 – Sextant Grand Large ; 4 – Eurose ; 5 – Afer-Sfer ; 6 – H2O Moderato ; 7 – H2O Multistratégies ; 8 – M&G Optimal Income Fund ; 9 – Moneta Multi Caps ; 10 – Oddo BHF Avenir Europe

 

Des baisses catastrophiques qui s’expliquent par des paris perdants !

Selon le Financial Times, la gestion de H2o aurait parié sur :

  • La baisse du taux des obligations italiennes ;
  • La hausse du prix du pétrole ;
  • La hausse des taux d’intérêt américain.

Vous l’avez compris, la chance n’était pas du côté des gérants de H2o. Spéculer, c’est parier. Parier, c’est gagner quand on a de la chance… et parfois perdre lorsque la chance s’évanouit ou que le risque apparaît.
Quelques lectures complémentaires :

A suivre …

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

37 commentaires