La bourse, et plus généralement l’économie, a besoin de ces vagues d’euphorie pour investir massivement et créer la croissance de demain. Cette euphorie d’innovation est souvent à l’origine d’une bulle spéculative indispensable pour attirer la masse de capitaux nécessaires aux développements de ces technologies nouvelles et disruptives. 

 

Dans les années 1999 / 2000, nous avons vécu l’euphorie de la bulle des valeurs technologiques et internet. Dès 1999, tout le monde se projetait dans un internet qui allait transformer l’économie et le monde.

Les sociétés dont le modèle économique s’appuyait sur cette innovation majeure voyait leur cour de bourse exploser de manière irrationnelle sur le seule perspective de se donner les moyens de participer à cette révolution qui allait tout changer.

20 ans plus tard, l’euphorie de l’époque est devenue notre quotidien. Qui s’imagine encore vivre l’incroyable potentiel que représentait internet ?

 

 

La blockchain n’est elle pas la nouvelle euphorie qui sera à l’origine d’une nouvelle modification profonde de notre mode de vie dans 20 ans ?

Bien au delà de la crypto-monnaie, la technologie blockchain est le sous-jacent qui autorise l’incroyable succès du bitcoin. Le bitcoin n’est il pas simplement un gadget dont l’utilité réelle est de démontrer l’incroyable potentiel de la blockchain.

La révolution n’est pas de l’émergence d’une nouvelle monnaie qui mettrait à bas les pouvoirs actuels. La révolution est peut être dans le potentiel économique qui pourrait représenter la diffusion de la blockchain dans notre économie.

Nous n’en sommes encore qu’aux balbutiements d’une innovation dont on découvre petit à petit le potentiel. On ne sait pas encore à quoi ça va servir … mais on sent bien qu’il y a quelque chose à faire avec la blockchain. 

Cette croyance de l’émergence d’une innovation majeure est partagée par de nombreux observateurs impatients d’investir et de construire la croissance de demain. Les capitaux affluent et le cours de bourse des sociétés qui annoncent se lancer dans la blockchain explosent sur cette simple évocation.

Hier, le cours de bourse de l’entreprise moribonde « Kodak » s’est envolé de plus de 119% sur la simple évocation de la création d’une blockchain pour gérer les droits à l’image et les droits photos des photographes. 

 

 

Demain, la blockchain va t’elle créer une nouvelle vague d’euphorie boursière ?

C’est le sujet qui nous intéresse ! N’allons nous pas assister à la diffusion de cette euphorie dans les cours de bourse des nombreuses entreprises qui vont prochainement annoncer utiliser la blockchain pour améliorer ou créer un nouveau modèle économique.

 

Et si nous étions à la veille d’une nouvelle bulle boursière grâce aux perspectives (aux illusions ?) économique de la blockchain ?

A suivre …

 




8 Comments

  1. Merci pour cet article, mais j’avoue voir difficilement le lien entre la bulle actuelle sur les crypto-monnaies et la bourse.

  2. avec KODAK, je pense que nous sommes encore superbement dans l’irrationnel.
    +110 % le premier jour
    +50% à cette ci le deuxième.

    youpi, mais pour qui ?

  3. La blockchain et crypto monnaies il y a un pas…

  4. Renommez votre blog en blockchain patrimoine et je pense que vous allez faire le buzz 🙂

  5. l’exemple de Kodak est intéressant car il touche la ré appropriation de la création: alors que depuis 20 ans internet fait croire au tout gratuit, à la copie illimitée sans rémunérer le créateur, la bloquechaine pourrait permettre un sésame que seul le propriétaire pourrait ouvrir moyennant finance…..

    La réside en fait la contre-révolution, pour faire bref….

    • Oui, je suis d’accord. Je ne crois pas qu’il faille moquer ces initiatives ! Nous pourrions assister demain à de nombreuses annonces d’entreprises qui se saisiront de la blockchain pour rénover leur modèle économique. Nous avons la peut être la prochaine l’innovation que l’on recherche et attend depuis quelques années.

  6. Je pense en effet que nous tenons là l’innovation fondamentale qui va permettre de « régénérer » littéralement un modèle économique, par lui -même déjà profondément en voie de transformation.

    La fameuse disruption (beurk) est rarement là où on la claironne…. :=))

  7. J’aimerai bien que l’on m’explique comment la Blockchain peut avoir un avenir étant donné le niveau de consommation électrique dont elle a besoin pour fonctionner.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*