Nous poursuivons notre travail autour de la construction de deux portefeuilles de l’investisseur de long terme comme annoncé au début de la semaine. Comme vous le savez maintenant, je suis en train de vous créer deux portefeuilles d’investissement en actions :

  • 1 – Le premier est un portefeuille actions investi en ETF ;
  • 2- Le second sera un portefeuille actions investi en titres vifs (actions en direct).

Le portefeuille de l’investisseur de long terme en ETF est déjà construit. Je l’ai finalisé hier. Le portefeuille titres vifs devrait être finalisé aujourd’hui, dans l’après midi.

Je veux que tout soit opérationnel et 100% investi au 01 janvier 2023 pour faciliter les rapports et comparaisons de performance.

Ce n’est pas nécessairement le moment idéal pour investir, j’aurais préférer lancer ces deux portefeuilles après une forte baisse des cours, mais ce n’est pas grave, le temps long nous fera oublier ce market timing qui pourrait probablement être meilleur (mais aussi plus mauvais). L’horizon d’investissement est de plus de 15 ans ; Il faut se lancer, on ne peut pas éternellement attendre le moment parfait ; La perte liée à l’inaction est souvent supérieure à notre capacité à investir au bon moment.

L’objectif est ici d’entrer dans la pratique afin de vous accompagner dans vos investissements (et vous montrer que ce n’est vraiment pas compliqué, accessible à tous, et surtout qu’investir en actions ne nécessite pas beaucoup de temps, ni d’énergie).

S’il le faut, nous pourrons profiter des futures baisses de cours pour renforcer les portefeuilles ! Nous saurons être habile dans nos prochains investissements.

Je vais maintenant vous expliquer le mode d’emploi pour acheter vos ETF en bourse. A la fin de l’article, vous serez capable d’acheter votre premier ETF et donc de commencer la grande aventure de l’investissement !

Mode d’emploi : Comment acheter des actions et des ETF en bourse ?

Première étape : Dans quelle enveloppe allez vous acheter vos actions et vos ETF ? PEA ou Compte-titres ordinaire (CTO) ou même PER Compte titres ?

Il faut donc ouvrir l’enveloppe. La meilleure option est indéniablement le PEA et/ou le PER Compte titres. (A titre personnel, ces deux enveloppes sont déjà ouvertes et fortement abondées ; C’est la raison pour laquelle j’ai ouvert deux CTO pour lancer les portefeuilles de l’investisseur de long terme).

Dans votre cas personnel, vous avez probablement intérêt à rechercher l’ouverture d’un PEA ou d’un PER Compte titres ! (cf. « Le PER Compte-titres est un excellent placement, mais où le souscrire ?« ).

Le CTO n’est pas la meilleure enveloppe pour détenir les titres (ETF ou actions) à cause de l’imposition des plus-values et dividendes lors de leur réalisation et/ou perception contrairement au PEA et PER CTO. Ce n’est pas très grave. Le paiement systématique du prélèvement forfaitaire unique de 30% permettra de rendre l’exercice encore plus réaliste !

Acheter des ETF et/ou des actions en bourse est simple, rapide et avec des frais très limités.

Bien évidemment, les plus affutés d’entre vous préférons probablement ouvrir leur CTO ou PEA dans une banque en ligne pour bénéficier de frais plus faible (et notamment de l’absence de frais de garde), mais ce n’est vraiment pas le plus important.

S’il est compliqué pour vous de franchir le cap, ouvrez votre PEA ou CTO dans votre banque traditionnelle. Les frais seront un peu plus élevé, mais rien d’insurmontable ! La concurrence est forte sur les frais de bourse, et le niveau tellement faible que l’on peut accepter de payer un peu plus cher pour avoir le service et l’accompagnement du banquier pour l’ouverture.

Le problème n’est pas tant sur le niveau des frais d’achat et vente, mais sur les droits de garde ! Mais rassurez-vous, ces derniers sont négociables !

Le plus important est de passer à l’acte et passer au-dessus des obstacles qui vous empêchent d’agir. Le mieux est le mortel ennemi du bien !

Il est préférable de faire, même si on peut toujours faire mieux (trouver le moment idéal, négocier les frais au plus bas, …) que d’attendre et finalement ne jamais rien faire ! Si vous préférez passer par votre banque traditionnelle, et bien faites le ! Ce n’est pas bien grave (dans le pire des cas un PEA ou un CTO, ça se transfert)

Achat d’un ETF ou d’une action en 3 étapes.

1- Trouver le code ISIN de l’ETF ou de l’action que vous souhaitez acheter.

Chaque action, chaque ETF possède un code dit « ISIN » qui permet de l’identifier. Avant d’acheter un ETF ou une action, vous devez donc connaître son code « ISIN ».

Prenons un exemple pour comprendre : L’ETF MSCI WORLD (Amundi Index MSCI World UCITS ETF DR (C) ) sur le site du fournisseur d’ETF

2 – Compléter votre ordre d’achat via le site internet de l’établissement dans lequel vous avez ouvert votre CTO ou PEA

Ensuite, il vous suffit de compléter votre ordre d’achat.

Copie écran du passage d’ordre chez Boursorama
  • Quantité : Nombre de titres que vous souhaitez acheter ;
  • Type d’ordre :
    • Au marché : (déconseillé). C’est l’achat au prix du marché, quelqu »il soit. Attention, lorsque les volumes sont faibles, le risque est d’acheter à tout prix dans un marché calme et ainsi d’acheter trop cher.
    • Ordre limité (conseillé). Vous fixer le prix maximum auquel vous souhaitez acheter votre action ou votre ETF. L’AMF explique : « C’est le type d’ordre le plus sécurisé. Il permet d’acheter à un prix maximal ou de vendre à un prix minimal, à la condition, bien sûr, que la limite de prix soit atteinte. Cela suppose qu’elle ait été fixée à un cours réaliste. Sur un marché peu liquide, cet ordre de bourse peut être fractionné voire ne pas être exécuté ». A titre personnel, je fais systématiquement des ordres limités avec un niveau de cours très proche du cours de cotation pour acheter sans prendre le risque d’un carnet d’ordre trop faible et donc d’un mauvais prix d’achat.
    • A la meilleure limite (réservé aux titres très liquide – On préférera l’ordre limité) : Cet ordre est exécuté à la meilleure offre (si vous achetez) ou à la meilleure demande (si vous vendez). Il permet donc de vendre ou d’acquérir rapidement des valeurs liquides. Attention : vous n’avez aucune garantie sur le prix et votre ordre peut être partiellement exécuté. Dans ce cas, le solde de titres en attente d’exécution est automatiquement transformé en ordre « à cours limité » au prix auquel la première partie de l’ordre a été exécutée.
  • Validité : Durée de validité de l’ordre d’achat. Peut-être utile si vous fixé un ordre limité avec un niveau de cours plus bas que le cours de cotation. Dans ce cas, l’ordre d’achat ne sera exécuté uniquement lorsque le cours limité sera atteint. Il est donc essentiel de fixer une date de péremption de votre ordre.

3- Valider l’ordre d’achat.

Et puis c’est tout. Vous n’avez ensuite plus qu’à valider votre ordre pour qu’il soit opérationnel et exécuté lorsque le cours limité sera atteint.

Copie écran d’un ordre d’achat de l’ETF LU1437016972, hier lors de la construction du portefeuille ETF.

Vous remarquerez les frais relativement faibles. Pour cet achat d’environ 2500€ d’ETF, les frais totaux seront de 19.39€.

Mais ensuite, pas de frais de gestion, pas de rémunération d’intermédiaire… rien. Si vous gardez votre ETF pendant 20 ans, vous n’aurez payé que 19.39€ de frais au total sur 20 ans.

Et voilà. Vous savez maintenant comment passer votre ordre d’achat d’ETF ou d’actions

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :