Ce sont les vacances qui débutent pour beaucoup d’entre nous. Le temps est magnifique, nous avons collectivement soif de passer à autre chose après des années passées particulièrement anxiogènes et de remise en cause.

Depuis quelques semaines, la fréquentation du site est quelque peu en berne. Vous êtes beaucoup moins présent sur leblogpatrimoine. Un peu moins de rendez-vous ; Vous n’avez pas beaucoup la tête à gérer vos finances, investir, optimiser ou encore réfléchir à votre argent.

Je me disais que la conjoncture de la guerre en Ukraine vous avait mis un coup au moral.

Peut être pas.

Hier soir, j’étais aux Francofolies à la Rochelle. J’ai compris ou vous étiez. De la folie ! Quelle ambiance, quel sentiment de revanche sur la vie. Je n’ai jamais vu autant de monde sur le port jusqu’à 2 heures du matin !

Quel bonheur de voir autant de gens consommer, rire, dépenser, vivre sans masque et avec une légèreté estivale.

Depuis 4/5 ans, nous sommes dans un moment d’anxiété profonde. Cela a commencé avec les #giletsjaunes, puis enchaîné avec la crise Covid-19 pour finir par la guerre en Ukraine. 4/5 ans de tension permanente, de stress et d’attention captée par la peur et une forme de basculement dans un autre monde.

Aujourd’hui, on ressent le besoin de passer à autre chose. Le besoin d’avancer, de profiter et plus simplement de vivre.

Économiquement, ce moment est passionnant à analyser.

Nous étions dans un monde de repli sur soi, de prudence, de peur du lendemain parce que nous n’avions jamais collectivement rencontré de difficulté ; Des consommateurs blasés qui n’étaient jamais heureux et qui n’avaient plus envie d’aller de l’avant tant leur confort du quotidien les empêchait d’avancer.

Nous étions dans une société qui avait tout pour être heureuse, mais qui ne s’en rendant pas compte, ne parvenait jamais à se satisfaire.

Cela se caractérisait par une déflation structurelle et une consommation et investissement en berne. Bref, une croissance faible qui trouve une partie de son origine par la perte d’envie de celui qui vit trop confortablement pour avoir envie de se lever et d’avancer.

Aujourd’hui après 5 ans de galère et de tension permanente, on retrouve cette envie d’aller de l’avant qui caractérise parfois l’attitude de ceux qui se sont rendu compte de leur bonheur le jour ou ils l’ont failli le perdre.

Au delà des questions conjoncturelles de la guerre en Ukraine qui pourraient remettre en cause nos équilibres de court terme, j’ai l’impression que nous avons beaucoup changé depuis 5 ans. J’ai l’impression que nous avons pris conscience de certaines de nos fragilités et paradoxalement, cela nous donne collectivement l’envie de vivre différemment.

Vous, épargnant, avez probablement moins l’envie d’épargner et davantage l’envie d’utiliser votre argent pour vivre mieux.
Les premiers s’achèteront une résidence secondaire, les autres réfléchiront moins avant de s’acheter la voiture ou le camping car qu’il n’osait pas acheter, les derniers engageront des travaux …

L’épargne, qui est la situation d’attente de celui qui cherche, parfois attend éternellement, le meilleur moment pour investir ou dépenser pourrait enfin retrouver le chemin de l’économie, alimentant un cercle vertueux dont nous pourrions collectivement profiter dans les prochains mois et années.

Bien évidemment, ce changement majeur d’état d’esprit qui se traduit par une sortie de votre épargne et un investissement massif dans la vie (et donc dans l’économie) pourrait être signe d’inflation et de tension sur les chaîne de production, et de croissance économique fort… mais après tout, de quoi se plaint on ?

Faut il préférer une croissance molle, une absence d’espérance et une déflation et une chômage de masse (situation de notre économie depuis 15 ans) ou une croissance forte, des tensions sur les chaîne de production, des manques de main d’œuvre, une inflation et surtout le retour de l’espérance ?

Personnellement, je crois que cette deuxième option est vraiment la plus souhaitable pour notre bien être collectif. !

Bonne vacance et profitez bien de ces moments précieux. La vie est belle.

Ps : L’économie, ce ne sont pas toujours des études mathématiques et des rapports froids rédigés par des personnes très intelligentes dans leur bureaux à Paris. L’économie, c’est aussi le constat objectif du quotidien.

Merci d’expliquer dans les commentaires si vous partagez mon impression d’une société qui semble vouloir aller de l’avant et qui a retrouvé l’envie !

Dites mois également si suis je perché dans ma narration personnelle et complétement à côté de la plaque

Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres & formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Epargne et placement 
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Assurance-vie
Immobilier locatif 
Assurance emprunteur
Crédit immobilier
Expert-comptable Location meublée et SCI

59 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :