Il y a quelques temps, j’ai écrit un article dont le contenu a pu paraître violent pour de nombreux professionnels du courtage du crédit immobilier.

Dans cet article publié sous le titre « Le courtier en crédit immobilier n’est pas toujours synonyme de meilleur taux« , j’essaie d’expliquer aux lecteurs que recourir à un courtier en crédit immobilier n’est pas toujours indispensable pour obtenir un financement immobilier attrayant, et parfois même, le recours au courtier en crédit immobilier ne permettra pas d’obtenir le meilleur TAEG car négocier le taux nominal du crédit immobilier pourrait vous empêcher de négocier l’assurance emprunteur.

J’ai reçu de nombreux messages de professionnels du courtage en crédit immobilier qui se sont sentis mis en cause par un article qu’ils ont jugé injuste et méchant alors même qu’ils consacrent leur quotidien à accompagner les candidats à l’emprunt immobilier dans leur projet d’investissement immobilier.

Je me dois aujourd’hui de clarifier mon propos.

Oui, les courtiers en crédit immobilier sont un maillon indispensable de la chaîne du crédit immobilier.

OUI, une partie non négligeable des courtiers en crédit immobilier apportent une valeur ajoutée incontestable. Cette valeur ajoutée est bien souvent déterminante pour les nombreux candidats à l’investissement immobilier qui ont besoin d’être accompagné dans l’obtention de leur crédit immobilier.

Et c’est d’ailleurs dans cette dynamique que nous avons lancé notre activité de courtier en crédit immobilier au début de l’année 2021 comme présenté dans cette page : L’expertise patrimoniale au service de votre crédit immobilier

Une valeur ajoutée des courtiers en crédit immobilier inversement proportionnelle au délitement des compétences des conseillers bancaires pour le montage de crédit immobilier. Les banques abandonnent l’expertise sur tous les pans de leur métier et deviennent tellement généralistes qu’ils en perdent la maîtrise du crédit immobilier.

Les courtiers en crédit apportent un soutien technique aux candidats emprunteurs qui ne maitrisent pas les arcanes du crédit immobilier et qui ne veulent pas laisser le banquier imposer ses objectifs commerciaux.

Dans de nombreuses situations, passer par un courtier en crédit immobilier sera un gain de temps et d’énergie qui permettront de financer sereinement votre projet immobilier. Les courtiers en crédit immobilier sont des professionnels aguerris qui sauront défendre vos intérêts face aux banquiers !

Mais, comme tout service, il a un coût. Se payer l’expertise d’un courtier en crédit immobilier pour se soulager dans la négociation du taux de crédit immobilier, de l’assurance de prêt, et autres éléments spécifiques au montage d’un dossier de crédit n’est pas gratuit. Chacun devra donc apprécier la valeur ajoutée au regard du service dont il a besoin.

Recourir au courtage en crédit immobilier est un service qui doit dépasser la simple comparaison de taux de crédit immobilier. Si vous souhaitez utiliser les services d’un courtier en crédit immobilier uniquement pour obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier, vous risquez de payer ce service très cher et même trop cher.

A mon humble avis, ce n’est pas pour cet aspect que le courtier en crédit immobilier est déterminant, car ça vous pouvez le faire tout seul si vous avez du temps, de la patience et le goût pour la matière (et c’était le véritable sens de l’article que j’ai rédigé).

La valeur ajoutée d’un courtier en crédit immobilier ne réside pas dans sa capacité à trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier.

La valeur ajoutée d’un crédit immobilier consiste à vous expliquer, vous accompagner, vous guider dans votre projet immobilier, vous permettre de comprendre ce que vous pouvez envisager ou non, vous épauler dans la négociation commerciale des contreparties, des frais de dossier, des indemnités de remboursement anticipés ou autres clauses bien spécifiques de votre crédit immobilier.

Arrêtons de croire que l’utilité du courtier en crédit immobilier réside dans sa capacité à obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier. Ce n’est qu’une toute petite partie de leur métier et pas toujours celle qui justifie de payer des honoraires qui s’élèvent à 1% du montant du crédit immobilier. Leur valeur est vraiment ailleurs.

Tous les courtiers n’apportent pas la même valeur ajoutée.

Malheureusement, pour les quelques courtiers qui réaliseront un véritable travail qui justifiera amplement leurs honoraires, un grand nombre se contentera d’une valeur ajoutée médiocre qui n’est pas à la hauteur de leur rémunération.

Nombreux sont ceux qui profitent de la réputation des bons courtiers pour apporter un service de qualité insuffisante qui conduit même les emprunteurs à se financer dans de mauvaises conditions.

  • Combien de courtiers oublient d’expliquer qu’ils n’ont pas de mandats avec toutes les banques ?
  • Combien de courtiers oublient d’expliquer aux emprunteurs qu’ils peuvent librement choisir une assurance emprunteur moins onéreuse pour ne pas froisser leur partenaire banquier ?
  • Combien sont les rois du marketing internet qui exploitent des stagiaires sur une plateforme téléphonique pour faire croire monts et merveilles ?

Saurez-vous faire la différence entre un bon courtier qui apporte une valeur ajoutée élevée et un courtier commercial qui cours après les commissions et les honoraires ?

La réponse est complexe. Essayons de se donner quelques clefs de lecture. Je crois :

  • Évidemment, un courtier en crédit immobilier doit être en capacité de comparer les barèmes de crédit immobilier de tous les acteurs de la place comme nous vous le proposons avec notre comparateur de crédit immobilier.

  • Votre courtier devra évidemment avoir un « partenariat » avec toutes les banques du secteur et devra vous informer sur le nom des banques avec lesquels il n’a pas de partenariat. Il devra également vous expliquer que rares sont les banques en ligne qui sont présentes chez les courtier en crédit immobilier.

  • Un courtier en crédit immobilier honnête devra encourager son client à faire une demande de financement dans les banques dans lequel il a ses comptes. En effet, sachez qu’un courtier n’est pas toujours rémunéré par la banque si son client y est déjà client ; Il aura donc naturellement tendance à préférer vendre le taux d’une nouvelle banque ; Votre courtier devra donc être transparent et vous expliquez que vous devez prendre rendez-vous avec votre banque ou vos banques pour obtenir une première offre de prêt.

  • Un courtier à haute valeur ajoutée devra également prendre le temps de vous expliquer que la négociation du meilleur taux de crédit immobilier est importante, mais pas toujours le plus important au regard de l’importance de la négociation de l’assurance emprunteur comme nous vous le proposons via notre comparateur d’assurance emprunteur.

  • Votre courtier en crédit immobilier devra donc être capable de renoncer à sa commission au titre du courtage en crédit immobilier si l’intérêt de son client réside dans la négociation de l’assurance emprunteur ; Dans les faits, il est commercialement compliqué de systématiser l’assurance emprunteur pour chacun des dossiers de crédit immobilier apporté par le courtier à une banque. Le courtier prendrait le risque de perdre son partenariat avec la banque qui verrait d’un mauvais œil cette perte de profit systématique.

  • Et surtout, si le discours de votre courtier consiste à vous faire croire que sa valeur ajoutée est d’obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier… Méfiez-vous des pseudo fintech révolutionnaires qui vous vendent monts et merveilles grâce à un marketing digital parfaitement maitrisé.

Selon votre expérience, quelle est la valeur ajoutée d’un bon courtier en crédit immobilier ?

Besoin de nos conseils ? Découvrez nos offres et services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

17 commentaires