Barème des meilleurs taux de crédit immobilier applicables en Mars 2020 – Une grande stabilité malgré une tendance à la hausse.

En mars 2020, les taux de crédit immobilier sont globalement stables par rapport aux mois précédents. Les taux de crédit immobilier sont encore très faibles et c’est là une excellente nouvelle. Les banques sont tentées d’augmenter les taux, mais avouons que dans la pratique, la hausse reste faible.
Voici les données des meilleurs taux de crédit immobilier compilées par notre comparateur de crédit immobilier :

Durée du crédit immobilier – Mars  2020Taux immobilier « Excellent »Taux immobilier  « Très bon »Taux immobilier « Bon »Taux immobilier « Standard »
7 ans0.36%0.60%0.65%0.82%
10 ans0.48%0.70%0.80%0.92%
15 ans0.66%0.89%1.00%1.12%
20 ans0.81%1.05%1.15%1.29%
25 ans1.03%1.34%1.40%1.58%

 
Attention, il s’agit là de taux de crédit immobilier indicatif moyen. Pour connaître le taux auquel vous pouvez prétendre en fonction de votre âge, de votre situation professionnelle, de vos revenus, de votre lieu de domicile, vous devez utiliser notre comparateur de crédit immobilier qui vous permettra d’obtenir votre taux de crédit immobilier personnalisé.
 

Les taux de crédit immobilier restent très faibles, mais les banques appliquent avec rigueur la recommandation de ne pas accorder un prêt immobilier au delà de 33% d’endettement.

C’est la panique chez les courtiers en crédit immobilier !
Le niveau des taux immobiliers n’est pas notre sujet de préoccupation principal. Les sujets, ce sont les refus de prêt et la négociation du meilleur TAEG, c’est à dire, au delà du taux du crédit, la négociation d’une assurance emprunteur compétitive (cf »Quel meilleur TAEG pour votre crédit immobilier en Mars 2020 ? Nos conseils pour négocier !)
Les banques modifient drastiquement leurs conditions d’accord de crédit immobilier pour se conformer aux recommandations du HCSF. Désormais, plus question d’accorder un prêt à un emprunteur dont le taux d’endettement serait supérieur à 33% ou sur une durée supérieure à 25 ans (cf »Crédit immobilier : Enfin une définition du taux d’endettement à 33% qu’on ne peut plus dépasser en 2020 ! »).
Le crédit immobilier locatif semble le plus concerné par ces mesures de restriction qui ont pour conséquence une augmentation du montant de l’apport personnel.
Selon les courtiers en crédit immobilier, le changement est brutal et le nombre de cas de refus de prêt explose. Il s’agit probablement d’un mal pour un bien tant, il faut se rappeler que ces règles recommandées par le HCSF sont des mesures de bon sens face aux pratiques déviantes de certaines banques.
 
A suivre …

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

4 commentaires