L’apocalypse cognitive, c’est le mal d’une société dans laquelle l’information abondante à l’excès n’est plus hiérarchisée, ni vérifiée.

La conséquence est simple : Face à un tsunami d’informations complexes et non hiérarchisées nous sommes comme figés, incapables d’un esprit de synthèse suffisant pour prendre une bonne décision ; Nous sommes soumis à la tentation de la collapsologie, du populisme ou autre complotisme, incapable de reconnaître la vérité tant les aboyeurs publics captent notre attention avec des informations toutes plus catastrophiques les unes que les autres.

Bref, nous sommes incapables de prendre des décisions avec sérénité. Les informations anxiogènes détruisent notre lucidité et notre capacité à nous investir à long terme : Pandémie et antivaxx ; Crise énergétique et risque du nucléaire ; Réchauffement climatique et hausse du niveau de la mer ; Pollution et 6ième extinction de masse des espèces ; industrie agroalimentaire et perturbatteurs endocriniens ; … Nous sommes submergés par ces informations catastrophiques.

L’apocalypse cognitive est surtout le titre d’un livre écrit par Gérald BRONNER que je vous conseille tous de lire. Un livre passionnant qui permet de mieux comprendre les ressorts de notre société.

Dans ce livre passionnant, Gérald BRONNER explique que notre temps de cerveau disponible, c’est à dire notre capacité d’attention n’a jamais été aussi important : Nous avons du temps pour nous, du temps grâce aux innovations qui réduisent considérablement le temps consacré aux taches ménagères et à la recherche/préparation des repas, du temps disponible grâce à l’organisation du travail et aux 35h par exemple, du temps disponible grâce aux robots qui rendent le travail plus rapide et moins pénible…

Bref, nous avons du temps de cerveau disponible en abondance. Cette capacité d’attention est de surcroît notre trésor le plus précieux. Nous devrions donc l’utiliser de manière stratégique pour continuer à faire progresser l’espèce… Malheureusement, ce n’est pas vraiment le cas car notre temps de cerveau disponible est capter par la surabondance d’informations qui accompagne la révolution d’internet et des médias sociaux.

Les aboyeurs publics, ceux qui vivent de leur capacité à capter notre temps de cerveau disponibles, se battent pour attirer notre attention. Pour cela, ils utilisent les ressorts de l’instinct de survie des hommes qui explique pourquoi l’homme surestime les risques aux probabilités les plus faibles ou encore pourquoi la peur et la colère capte notre attention.

De tous temps, les médias utilisent ces mécanismes ancestraux pour attirer notre attention. C’est la raison pour laquelle, on dit régulièrement que les journaux d’informations ne parlent que des mauvaises nouvelles. Et c’est bien normal, car notre cerveaux n’est pas attirer par les informations positives.

J’écris des articles sur leblogpatrimoine.com depuis plus de 10 ans maintenant et j’ai personnellement exploré cette mécanique : Lorsque j’écris un article avec un titre optimiste, vous ne le lisez pas. En revanche, lorsque j’écris un titre « catastrophe », vous le lisez et le commentez avec passion. C’est la raison pour laquelle je m’amuse parfois à écrire des « titres catastrophes  » avec des contenus optimistes.

ps : Vous repenserez au titre dudit article et la raison qui vous a poussé à cliquer : Le mot « apocalypse » y est pour beaucoup ;-). Je suis un aboyeur public comme les autres et je dois la réussite de mon site à cette capacité à capter votre temps de cerveau disponible.

Il y a 20 ans, les aboyeurs public étaient peu nombreux. Il s’agissait des chaînes de télévision supervisée par le CSA ou encore de la presse écrite.

Aujourd’hui, nous assistons à une puissante dérégulation de l’information ; Les aboyeurs publics sont deviennent nombreux grâce aux médias sociaux et autres blog ou chaînes youtube et doivent donc faire toujours plus de bruit, nous attirer avec des titres toujours plus anxiogènes.

N’importe qui devient expert de tout, exprime son point de vue et l’érige en vérité alors même que le consensus scientifique lui serait contraire. J’en suis l’exemple parfait ; Mais vous l’êtes vous aussi, vous qui commentez mes articles.

Conséquence : Nous sommes submergés par ces informations toujours plus nombreuses et devenons incapables d’avancer, de prendre des décisions sereines.

Dans la seconde partie de l’article, nous essayerons de réfléchir aux applications sur la gestion de votre patrimoine.

Nous devrions utiliser notre temps de cerveau disponible pour faire progresser l’espèce, nous le gaspillons à regarder des vidéos de chat sur facebook 😉

Pour mieux comprendre, cette notion, et pour ceux qui ne ferait pas l’effort de lire le livre (ce qui serait une erreur), voici une interview de Gérald Bronner sur France Inter.

Réussir à reprendre le pouvoir sur votre temps de cerveau disponible.

Ceux qui me lisent depuis longtemps savent que je suis sensible à cette question. Il y a quelques années, je vous proposais cet article « Réussir la gestion de son patrimoine avec l’optimisation de son temps de cerveau disponible. » dans lequel j’essayais d’introduire cette nécessité de reprendre la main sur votre temps de cerveau disponible.

Essayons de réfléchir à cette question de l’apocalypse cognitive dans notre capacité à bien gérer votre patrimoine et réussir à investir à long terme.

L’apocalypse cognitive et cette dérégulation du marché de l’information conduit donc à un tsunami d’information anxiogène qui détruisent notre juste vision de l’avenir.

Lorsque l’on vous explique, à tort ou à raison, que l’avenir est sombre, il est impossible de s’y projetter et donc d’investir son patrimoine dans un futur que l’on doit anticiper comme meilleur lorsque l’on gère son patrimoine à long terme.

Il ne s’agit pas de tomber dans une naiveté béate, mais d’arrêter de croire que nous sommes à la fin d’une civilisation lorsqu’un risque apparaît.

Investir dans l’immobilier ou investir en actions suppose d’être optimiste quant à l’avenir. Il est impossible d’investir dans le futur lorsque l’on est pessimiste ou décliniste. C’est une réflexion que nous vous proposions déjà dans ces deux articles importants :

Le pessimiste se repli sur lui même. Il ne peut investir pour le futur, il cherche au contraire à se protéger contre toutes les catastrophes qu’on lui annonce. Accepter l’aléa du futur devient impossible.

Il est essentiel de prendre conscience de cette apocalypse cognitive pour continuer à investir et retrouver votre capacité à vous croire dans l’avenir pour pouvoir gérer sereinement votre patrimoine à long terme.

Avoir conscience de ses ressorts psychologique est alors indispensable. Savoir que notre cerveau est naturellement attiré par la peur, la colère permet de relativiser les informations anxiogènes mise en avant par les aboyeurs publics.

Savoir qu’on ne prête qu’une attention limitée aux bonnes nouvelles nous oblige à faire un effort supplémentaire pour accepter de les intégrer dans nos raisonnements.

Essayer de reprendre le pouvoir sur notre temps de cerveau est en réalité assez facile. Il suffit de supprimer les notifications sur votre téléphone portable, supprimer les applications facebook, youtube et twitter, parfois même supprimer votre smartphone si vous n’êtes pas capable de vous contrôler (ps : Cela fait deux ans que je n’ai plus de smartphone pour cette raison d’optimisation de mon temps de cerveau disponible), moins regarder BFM TV, prendre le temps de lire, de regarder la nature, de vivre avec vos enfants au lieu de les mettre devant la tablette…

Bref, déconnectez vous, éteignez votre smartphone et votre ordinateur pour reprendre le pouvoir sur votre temps de cerveau disponible et retrouver l’envie de vous investir à long terme.

Vous constaterez alors que vous disposez d’un trésor incroyable : Le temps. A vous maintenant d’essayer de l’utiliser avec pertinence.

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos servives :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

Investir dans l'immobilier

25 commentaires