Dans le vieux monde inflationniste et en croissance perpétuelle, s’endetter est une solution simple et efficace pour s’enrichir facilement ; Dans le vieux monde, s’endetter est une manière simple et efficace pour devenir propriétaire d’un actif dont la valeur ne peut qu’augmenter avec le temps. Mais ne serions nous pas en train de changer de monde ? Et si notre avenir n’était pas croissance infinie et inflation… mais croissance finie et déflation ? Les taux d’intérêt négatifs ne sont ils pas un signal fort qui doit nous obliger à modifier notre logiciel de pensée ?
En période déflationniste et sans croissance économique, l’endettement ne va t’il pas devenir insurmontable pour les emprunteurs dont le revenu pourrait baisser durablement ? S’il l’endettement est un manière de s’enrichir facilement en période de croissance et d’inflation … celui ci devient une source mécanique d’appauvrissement en période déflationniste, sans croissance économique.
N’est il pas alors suicidaire de profiter de la faiblesse des taux d’intérêt pour s’endetter ? Si déflation et décroissance sont notre avenir, ne devez vous pas au contraire purger vos dettes, rembourser votre crédit et accumuler des liquidités qui pourront être mieux investie demain lorsque le consensus se rendra compte de la décroissance/déflation qui semble se dessiner ?
Voici une analyse très pédagogique qui illustre parfaitement le propos.

 
Depuis quelques semaines, notre analyse considère pourtant les taux négatifs comme à la cause possible d’une hausse des prix des actifs selon le raisonnement de la déconnexion entre le prix et la valeur :

Les taux négatifs ont pour conséquence d’augmenter le prix des actifs indépendamment de l’évolution de la qualité du sous-jacent (actif immobilier, entreprise, …) ; En effet, les taux d’intérêt négatifs ont pour conséquence d’augmenter la capacité d’emprunt et donc les montants investis dans un marché et ce sont les prix qui augmentent mécaniquement lorsque la demande augmente plus vite que l’offre.

En revanche, déflation et décroissance sont des facteurs négatifs qui expliquent une baisse de la valeur des actifs sous-jacent. Il ne s’agit plus du prix de l’actif sur un marché, mais de la capacité de cet actif à générer de la valeur à long terme. Tout simplement, déflation et décroissance détruisent les modèles économiques des entreprises ou encore la capacité des locataires à payer leur loyer ; Ce n’est alors plus le prix sur le marché qui est affecté, mais la valeur intrinsèque de l’actif.

 
Pour approfondir cette question du prix et de la valeur, je vous suggère de relire cet article « Réussir son investissement c’est comprendre que la différence entre le prix et la valeur, c’est la liquidité« .
 
A suivre …

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Assistance patrimoniale
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Accompagnement patrimonial
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

79 commentaires