Il y a quelques jours, un nouveau lecteur du site laisse un commentaire sur un article publié en 2009. Ce commentaire pose une question fondamentale qui oblige à l’humilité et à la remise en question permanente. Quelle est la qualité réelle du conseil en gestion de patrimoine en tant qu’allocataire d’actif ? 

 

Un lecteur pose une question majeure sur le rôle du Conseil en Gestion de Patrimoine.

Le commentaire est le suivant :

Bonjour,

Nouveau lecteur qui apprécie la pertinence des sujets traités sur votre blog, je reste néanmoins dubitatif devant tous les articles dans lesquels vous engagez des prévisions.
Après avoir prévu une chute des prix de l’immobilier qui n’est jamais arrivée, je vois ici que vous aviez annoncé une période d’inflation qui, elle non plus, n’est jamais arrivée, bien au contraire.

Comment donc vous faire confiance pour la gestion patrimoniale ?

 

Ma réponse :

Avez vous conscience que votre commentaire concerne un article rédigé en 2009 ? Depuis, quelques événements ont modifié le raisonnement ne croyez vous pas ?

 

Puis, un nouveau commentaire de ce lecteur :

Effectivement, néanmoins l’objectif d’une prévision patrimoniale porte sur une perspective qui est à minima à moyen terme non ? 7 ans me semble donc être une durée légitime pour porter un jugement sur des prévisions passées.


Il y aura encore des événements, et je ne prétends d’ailleurs pas pouvoir les anticiper. Je dis simplement que vous vous essayez à l’exercice, visiblement pas toujours avec succès.

Et il se trouve qu’ayant parcouru la partie immobilier du blog, je sais également que la chute annoncée des prix de l’immobilier n’a pas eu lieu (en tout cas loi de l’ampleur que vous anticipiez).


Comme je le dis, cela n’enlève rien à la pertinence des sujets traités, mais sur le fond, cela peut poser problème non ? Prenons l’exemple de la chute des prix immobiliers : certains ont pu attendre inutilement ou vendre…

 

J’accepte et comprend ce reproche qui m’est fait. Cet article publié en 2009, au delà d’un contenu qui laisse sérieusement à désirer, et plus globalement l’ensemble des analyses et conseils prodigués ici depuis 2009, sont, parfois vérifiés, parfois invalidés par les faits.

 

 

Mais alors, à qui faire confiance « puisque je sais que je ne sais rien » (et c’est probablement le cas de 90% des conseils en gestion de patrimoine) ?

Faut il investir en bourse ? les actions sont elles trop chères ? Les taux vont ils continuer de baisser ? monter ? que penser des prix de l’immobilier ? … Au final, j’en sais rien ! Je ne suis pas capable de vous prédire l’avenir et de vous donner la martingale qui vous permettra de devenir riche ou plus simplement de surfer sur l’économie mondiale pour valoriser votre patrimoine au mieux de vos intérêts. 

Sommes nous à la veille de la fin du monde ? ou au contraire à la veille d’un cycle de super-croissance rendu possible par l’incroyable cycle d’innovation que nous connaissons depuis 10 ans ?

La politique des banques centrales est elles mauvaise et destructrice ou au contraire le résultat naturel d’une situation complexe qui prend sa source entre déflation (par l’innovation) et vieillissement de la population ?

Il est possible d’avoir des convictions, une intuition, ou même simplement un espoir et confiance sur l’idée d’un futur meilleur, mais personne n’est capable de vous conseiller sur l’évolution du monde et donc de votre épargne et de votre patrimoine. Simplement, je sais que je ne sais rien.

Au mieux, votre conseil en gestion de patrimoine peut vous aider et vous accompagner pour décrypter l’environnement, vous donner quelques clefs d’analyse, mais vous devez être maître de votre patrimoine ! (et c’était tout le sens de cet article « Pour devenir riche, il ne faut pas épargner, il faut investir !« .

 

 

Vous êtes le meilleur des gestionnaires de patrimoine pour sa composante « allocation d’actif et stratégie d’investissement ».

Puisque personne n’est capable de vous conseiller sur l’allocation d’actif parfaite, vous ne devez compter que sur vous même pour espérer être satisfait de votre gestion de patrimoine. S’investir dans la gestion de son patrimoine et décider de son allocation d’actif nécessitera de travailler, d’étudier, de vous forger une conviction qui autorisera un investissement serein.

Au travers mes (très) nombreux articles, j’essaie juste de vous guider, de vous faire partager mon analyse, mon opinion, je suis parfois trop optimiste, parfois trop négatif, naturellement subjectif et influencé par mes lectures, mes rencontres, ma vie personnelle, mais je vous demande de ne jamais suivre à la lettre mes conseils en allocation d’actif !

Vous pouvez partager mon analyse, comprendre le raisonnement et l’adapter à votre situation personnelle, mais vous devez surtout douter, multiplier vos interlocuteurs afin de construire votre propre stratégie patrimoniale indépendamment de tout conseil.

Celui qui n’est pas capable de cet investissement personnel sera nécessairement déçu par les conseils de son conseil en gestion de patrimoine. 

Puisque personne ne maîtrise l’avenir et n’est capable de le prédire, vous devez multiplier vos conseillers … afin de multiplier les avis … et peut être aboutir à une synthèse bien heureuse et intéressante. C’est la raison principale pour laquelle j’ouvre systématiquement les commentaires pour l’ensemble de mes articles et accepte tous les articles, y compris les plus critiques et opposés à mon analyse.

La grande qualité des échanges qui suivent les articles permettront à chacun de multiplier les avis et les opinions afin que chacun se forge sa propre « gestion de patrimoine » et l’assumera! Vous êtes le seul responsable de votre patrimoine. 

Chacun doit investir en fonction de son expérience personnelle et de ses convictions de vie, ses croyances et ces espoirs (ou désespoirs)… et nous verrons le résultat dans 15 ans. Prédire le passé est toujours plus facile que de prédire l’avenir.

Par exemple, il est facile en 2016 d’affirmer qu’il était facile de devenir riche dans les années 80 en investissant massivement dans l’immobilier … mais pourquoi ne l’a fait ? Pourquoi jalouser ceux qui ont eu la vision et le courage de le faire ?

Bref, vous devez être l’entrepreneur de votre patrimoine ! soyez acteur et arrêtez de subir !

 

 

Puisque nous sommes condamnés à vivre dans ce monde, essayons au moins d’être optimiste, cela nous rendra la vie plus belle (et c’est déjà pas mal).

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de bilan patrimonial


10 Comments

  1. christyvette says:

    Je suis tout à fait d’accord.
    Il est évident que vous n’êtes pas Madame Soleil.

  2. nico1969 says:

    Je suis tout à fait d’accord avec le contenu de cet article.

    J’ai découvert ce blog récemment et le trouve particulièrement intéressant. Internet est malheureusement un champ de mine avec des pièges à tous les coins de lien. Cela fourmille d’experts auto déclarés, d’articles catastrophistes qui vous poussent à acheter la solution miracle qui est fournie en bas de page, ou de conseils du type notre avis est que cela va monter mais le scénario alternatif est que cela va baisser…
    Ici, les articles reposent sur des données factuelles qui à une certaine date permettent de faire une certaine analyse. J’apprécie le fait qu’il y ai une position proposée suite à un argument factuel.

    Internet n’est pas l’endroit où il faut chercher un gourou, mais c’est un formidable outil de partage d’information.
    Donc il faut utiliser internet pour forger son propre avis, comprendre les hypothèses sur lesquelles repose une solution pour que justement si ces hypothèses changent, être capable de comprendre aussi pourquoi la solution doit changer.

  3. christyvette says:

    Pour continuer mon message précédent, je voudrais préciser que, en tout état de cause, vos informations et analyses ont toujours été pour moi (seulement scientifique d’origine) d’abord et essentiellement des points de repère précieux pour comprendre et affiner ma propre gestion patrimoniale.
    Mais surtout, avant de s’engager, il faut être conscient de la marge d’incertitude très difficile à anticiper car tributaire de nombreux facteurs.
    Et chacun doit, comme on dit, faire ses propres calculs, crayon ou calculette en main pour adapter son cas personnel, pour prendre ses décisions avec un niveau de risques, là encore que seul lui-même peut décider…
    Grâce donc, entre autres, au niveau de culture dispensé par blogpatrimoine aux profanes.
    Merci Monsieur FONTENEAU.

  4. Fredy Gosse says:

    comment voulez vous faire des investissements à moyen ou long terme quand l’environnement politique économique et l’irrationalité mènent le monde
    un tsunami balai fukushima ….qui aurait pu penser que l’Allemagne pour des raisons de basse politique crucifierait son énergie nucléaire? combien de tsunamis possibles en Allemagne?
    Actuellement le taux d’intérêts bas ont mis les gouvernement endettés dans un corner. Pour leJapon ça fait plus de 20 ans…notre immobilier repart pour cause justement de faibles taux d’intérêt ET de disparition de rémunération d’autres placements ( même si après impôt l’immobilier c’est pas la joie) MAIS supposons un Frexit (pourquoi pas )
    le lendemain de cette décision, à combien montent les taux d’intérêts et qui a les moyens d’acheter de l’immobilier ?
    bref avez vous de la chance ou pas? je sais Ankou dit que la chance ça se fabrique….. perso j’ai des doutes ;on peut bien essayer de tout prévoir le vilain petit cygne noir peut toujours se moquer de vos précautions
    aujourd’hui ça va va bien pour vous ?tant mieux profitez en…

    • « je sais Ankou dit que la chance ça se fabrique »

      C’est vrai, non?

      Comme ce que dit Guillaume: »Chacun doit investir en fonction de son expérience personnelle et de ses convictions de vie, ses croyances et ces espoirs (ou désespoirs)… et nous verrons le résultat dans 15 ans. Prédire le passé est toujours plus facile que de prédire l’avenir. »

      J’ai commencé à investir dans l’Immobilier, car
      – je ne savais pas épargner
      – j’étais entrepreneur
      – j’aimais le développement
      – j’étais bricoleur
      – je prenais le temps
      – j’aimais la technique, donc le thermique et l’acoustique
      – je n’ai jamais aimé les placements
      – je n’ai jamais eu confiance aux « organismes financiers »
      – j’aimais les contacts humains avec mes locataires
      – etc, etc

      • Fredy Gosse says:

        cher ami
        personne ne discute votre mérite MAIS imaginez la France sortant de l’euro et devant faire face ,seule ,à ses incohérences financière publiques face aux prêteurs mondiaux;si cela se produit ( pas impossible) les taux d’intérêts grimperont à la verticale et vos biens quelque soient leurs qualités suivront l’effondrement du marché immobilier , conséquence de la disparition des acquéreurs .Ne pensez pas garder vos revenus intacts face à une dévaluation massive la baisse du pouvoir ‘d’achat résultant de l’augmentation massive des produits importés et non remplaçables du jour au lendemain entrainera de vacances dans vos occupations et des baisses de prix à la relocation :Sans compter les pouvoir publics du moment qui pris à la gorge commenceront par le plus facile , prendre encore du fric à ceux qui ont un capital bien ancré dans la terre de France
        vous avez fait de votre mieux mais l’issue d l’histoire ne dépend pas de vous….

  5. Fredy Gosse says:

    un tsunami balaie… désolé

  6. Belle honnêteté de Guillaume, avec ce message final « gabinesque »…..

    L’international diversifié reste la seule maigre solution (cf le Franxit, mais je crois plus à la « coréanisation » de la France.. hélas)

    Pour le reste, on fait après analyse et débats, et on verra dans 7/10/15 ans….. comme les enfants……

    On ne maîtrise pas sa création….. :=))

  7. Merci pour cette réponse plus que complète, pleine d’humilité…

    Si les articles du blog et les échanges qui s’en suivent me paraissent très intéressants, j’émettais une réserve sur les articles plus spéculatifs (même s’il est parfois bon d’avoir des convictions), dans un monde où, comme le dit si bien d’autres lecteurs, l’incertitude est très forte. Cela nous ramène à l’intitulé de votre article.

    • Quel CSG bancaire avait prévu l approbation du Brexit ??
      et avait annoncé des mesures à prendre sans délais pour protéger son patrimoine
      De toutes façons celà n a pas d importance puisqu il n a aucun effet sur la finance en général et les placements

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.