Aujourd’hui, la retraite des fonctionnaires est payée par l’état. Demain, la retraite des fonctionnaires devra être payée par le régime de retraite universelle grâce aux cotisations retraites payées sur le salaire versés aux fonctionnaires.
En apparence, cela crée un déficit particulièrement défavorable tant le ratio fonctionnaire actif/ fonctionnaire retraité ne permet par l’équilibre du système. Le ratio est actuellement de 0.93 : Il y a 0.93 fonctionnaires actifs pour 1 fonctionnaires retraités. Ainsi, de manière factuelle, le déficit de la retraite des fonctionnaires est très élevé.
Le régime universel de retraite ne pourra (et ne devra) pas assumer ce déficit lié à la démographie du nombre de fonctionnaire. Selon les discussions de la commission des finances, l’état devrait compenser ces dépenses et assumer ce régime de  retraite des fonctionnaires déficitaire.

Il faudra bien évidemment rester attentif à la mise en œuvre de cette compensation ! Il serait vraiment trop facile de faire payer le déficit de la retraite des fonctionnaires par les salariés du privé et les indépendants.
On parle ici de 43 milliards d’euros par an.

Mais alors, ne faudrait il pas reconsidérer le déficit originel calculé par le COR ? Toute cette réforme repose sur le déséquilibre du régime global (privé + fonctionnaire) de la retraite par répartition et plus précisément sur le déficit de 7 à 12 milliards d’euros calculés récemment par le COR ; Or, ce déficit intègre le déficit du régime de retraite des fonctionnaires qui devrait finalement être assumé par l’état ! (selon les dires du rapporteur dans la vidéo ci-avant)
Donc le déficit n’existe pas puisque l’état doit assumer le déficit du régime de retraite des fonctionnaires !
 

On doit donc pouvoir se demander pourquoi le salarié du privé devrait assumer une réforme des retraites construite pour combler le déficit du régime de retraite des fonctionnaires ?

A ce titre, je vous encourage le lecture de cet article « Rapport du COR : un déficit construit de toutes pièces« .
A suivre…

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Bilan patrimonial
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Assistance patrimoniale
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

54 commentaires