Il se passe quelque chose sur les marchés actions. Non seulement les cours de bourse atteignent des sommets, mais surtout, les perspectives sont bonnes.

Les bénéfices des entreprises affichent des records, les niveaux de valorisation des actions sont encore acceptables, la récession tant redoutée ne vient pas vraiment et surtout, les perspectives de croissance et d’investissement de l’intelligence artificielle ouvrent de nouveaux horizons.

L’endettement public n’est pas un problème tant l’argent coule à flot partout dans le monde.

Bref, rien ne semble pouvoir arrêter la folle ascension des cours de bourse. Et si nous étions à l’aube d’une nouvelle période de très forte hausse des cours.

  • Une hausse des cours de bourse portée par l’ensemble de la côte, et non seulement pas quelques entreprises ;
  • Une hausse des cours de bourse portée par les perspectives d’augmentation des bénéfices et de la productivité grâce à l’utilisation massive de l’intelligence artificielle dans les processus de production ;
  • Une hausse des cours de bourse construite autour de cette nouvelle narration de l’intelligence artificielle ;
  • Une hausse des cours de bourse qui finira par des excès que l’on nommera bulle spéculative, qui fera des morts, mais qui laissera de magnifiques entreprises dont le modèle économique infusera la croissance économique mondiale des 30 prochaines années.
  • Une hausse des cours de bourse qui profitera (encore et toujours) aux épargnants qui sauront investir leur épargne dans l’économie ;

Sommes-nous en 1997 ou en 1999 ?

En 1996, le CAC40 affiche une hausse de 23.24% ; Ce sera + 29.34% en 1997, puis +37.31% en 1998, + 51.12% en 1999.

En 4 années de bulle spéculative, les cours du CAC40 seront passés de 2315 points à 5958 points.

En 2000. Éclatement de la bulle spéculative.

Au plus bas en 2003, le CAC40 retombe à 2683 points, soit, plus ou moins au niveau d’avant folie spéculative.

Certains diront qu’ils ont eu raison de ne pas participer à cette incroyable aventure de la bulle du début des années 2000.

Peut-être ont-ils raisons ?

Peut-être sommes-nous dans un moment comparable ? Peut-être pas ?

Sommes-nous en 1997 ? En 1998 ? ou en 1999 ?

Sommes-nous à l’aube d’une spectaculaire hausse spéculative des cours de bourse ou à la veille d’une baisse après une hausse déjà spectaculaire ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Répondez à notre sondage. Vous devez répondre pour lire les résultats ;-(

Loading poll ...

À suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Gestion conseillée
Livres et formation 
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :