– Avertissement : le « Défi 6 % » est une initiative pédagogique qui vise à démontrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque. Le défi 6 % ne fournit aucun conseil ou recommandation d’investissement – Le #defi6% est réalisé par Arnaud SYLVAIN, conseiller financier indépendant –

– Profitez des conseils indépendants d’Arnaud SYLVAIN lors d’un rendez vous de « gestion conseillée » pour 119€ TTC  –

 

Rappel des faits

4 000 euros ont été investis sur un contrat d’assurance vie. L’objectif est de montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque.

Le défi 6 % vise une rentabilité annuelle moyenne de 6 % et une volatilité maximale de 10 %.

Pour en savoir plus sur cette initiative, vous pouvez consulter les articles suivants :

Et aussi le reporting d’avril 2020 : Une crise financière sous contrôle pour le contrat d’assurance-vie du defi6% ?

 

Vie du contrat

4 000 euros ont été versés initialement sur le fonds en euros en juin 2018, puis deux versements trimestriels de 500 euros ont été effectués. Un investissement progressif a été mis en place pour basculer chaque mois et pendant 5 mois 600 euros du fonds en euros vers des unités de compte.

Cet investissement progressif devait permettre de converger progressivement vers l’allocation cible. La baisse des marchés a contrarié cet objectif et plusieurs arbitrages ont été réalisés pour aboutir à fin décembre 2018 à une allocation plus prudente. Alors que l’allocation cible comporte 90 % d’unités de compte et 10 % de fonds en euros, une répartition avec 30 % d’unités de compte et 70 % de fonds en euros a été privilégiée.

En juin 2019, l’orientation prudente du portefeuille a encore été renforcée. Les fonds les plus volatils (actions États-Unis, obligations internationales, fonds flexible) ont été cédés et les sommes réinvesties sur le fonds en euros.

Depuis janvier 2019, des versements mensuels ont été mis en place, pour un montant de 167 euros chaque mois. Ils correspondent aux versements trimestriels de 500 euros par mois prévus initialement.

Depuis juillet 2019, ces versements sont composés à 100 % d’unités de compte, actions comme obligations. Dans une optique de long terme, il s’agit de rapprocher au mieux les versements programmés de l’allocation cible.

En janvier et février, 150 euros ont été basculés du fonds en euros vers des unités de compte afin d’accélérer la convergence vers la cible. En mars et avril, compte tenu de la baisse des marchés, ce sont 300 euros qui ont été arbitrés vers les unités de compte. En prévision d’une baisse des marchés qui pourrait durer, seuls 200 euros ont été arbitrés en mai. L’objectif reste de moduler le montant des arbitrages afin d’adapter la convergence à la durée de la phase baissière.

 

Versement programmé du 8 mai 2020 – 167 euros

 

Arbitrage du 6 avril 2020 – 300 euros

Deux nouveaux fonds ont été introduits dans le portefeuille depuis avril :

  • Varenne Global, en raison des performances plutôt décevantes de R Valor.
  • Axa International Obligations, en complément de H2O Multibonds.

Ces deux fonds permettent de diversifier deux classes d’actifs, les fonds flexibles et les obligations internationales.

À l’issue de l’arbitrage et du versement programmé, la part des UC est proche 45 %.

 

Composition du portefeuille au 14 mai 2020

Note : L’investissement dans le fonds H2O Multibonds s’effectue depuis le 1er février avec des parts SR et non plus R. Les parts SR suivent une nouvelle tarification qui rend le coût d’accès au fonds plus élevé. Par ailleurs, le fonds M&G OPTIMAL INCOME FUND EUR A H ACC a été remplacé par le fonds M&G (LUX) OPTIMAL INCOME FUND

 

Performances

Globales

 

Le portefeuille affiche au 14 mai 2020 une moins value de -2,7 % (-212,47 euros) depuis sa création mi-2018. Après avoir fortement rebondi le mois dernier, la valeur du portefeuille s’est stabilisée.

Par classes d’actifs

  • Le rebond des marchés actions se tasse, plus particulièrement en Europe.

 

  • Les obligations se stabilisent également. H2O Multibonds affiche toujours une perte de -45 % depuis le début de l’année.

 

  • Les fonds flexibles se stabilisent également, en ligne avec les actions et les obligations.

 

Les performances comparées

Sur les 4 dernières semaines, la plupart a peu ou pas progressé. Trois fonds (actions ou à dominante actions) affichent néanmoins des performances solides, supérieures à +3 % : Moneta Multicaps, Tocqueville Megatrends et R-Valor.

Classe d’actifs Performance sur les 4 dernières semaines* Moyenne de la catégorie
Obligations Europe

LYXOR EUROMTS ALL-MATURITY INVESTMENT GRADE

0,44 % 0,47 %
Obligations Monde

H2O MULTIBONDS SR

-0,29 % 0,64 %
Obligations Monde

AXA International Obligations C

0,34 % 0,64 %
Actions France

MONETA MULTI CAPS C

3,54 % 0,32 %
Actions Europe

TOCQUEVILLE MEGATRENDS

3,50 % 1,21 %
Actions Zone euro

LYXOR EURO STOXX 50 (DR) UCITS ETF

-1,16 %% 0,51 %
Actions États-Unis

LYXOR DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE D-EUR UCITS ETF

0,85 % 3,18 %
Actions Pacifique

JPMF PAC EQUITY A

0,53 % 0,68 %
Actions Émergentes

JPM EMERGING MARKETS EQUITY FUND A ACC EUR

0,90 % 1,27 %
Flexibles prudents

M&G LUX OPTIMAL INCOME A ACC

-1,66 % 0,19 %
Flexibles

R-CO VALOR F

3,80 % 2,72 %
Flexibles

Varenne Global A EUR Acc

0,28 % 2,27 %

* Par rapport à la dernière valorisation fournie par Quantalys au 16 mai.

 

Contrôles des rendements / risques

La volatilité s’accroît sous l’effet du renforcement des UC mais reste inférieure à la limite de 10 %. Le rendement reste dégradé. La décorrélation se réduit en raison de la crise mais reste correcte, tout comme la diversification du portefeuille.

 

Perspectives

La baisse des marchés anticipée depuis la fin 2018 s’est finalement produite, avec une violence qui a empêché tout repli défensif. L’allocation prudente a néanmoins permis de limiter les dégâts.

Dans ce contexte baissier qui devrait vraisemblablement se prolonger plusieurs mois (le rebond semble déjà s’essouffler), la stratégie consistera à poursuivre le renforcement en unités de compte et à « acheter au son du canon ». Pour l’instant, l’objectif retenu est celui d’une convergence vers la cible d’ici un an à un an et demi (aux alentours de septembre 2021).

Deux canaux seront mobilisés pour cette convergence :

  • Des versements mensuels de 167 euros à 100 % en unités de compte ;
  • Des arbitrages mensuels discrétionnaires du fonds en euros vers les unités de compte. Après deux mois à 150 euros et deux mois à 300 euros, un montant de 200 euros semble finalement mieux adapté pour les prochains mois (il faut encore basculer environ 3 000 euros des fonds en euros vers les unités de compte).

Cette dynamisation progressive pendant la phase baissière est la stratégie retenue pour tenir l’objectif de 6 %. Elle doit permettre de tirer pleinement parti de la phase haussière qui suivra.

Concernant l’allocation cible, celle-ci a rebondi et a rejoint le défi 6 %.

Au mois prochain.

Besoin d’un conseil ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 250€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial

 

– La gestion conseillée – Un service de conseil financier indépendant pour vous accompagner dans la gestion financière de votre épargne ou de votre assurance-vie. Comment diversifier votre épargne sur les marchés financiers ? Quelles unités de compte choisir ? Comment prendre du risque pour espérer améliorer le rendement de votre épargne ?

Découvrir notre service de gestion conseillée

 


21 Comments

  1. Un chinois en france says:

    Rien de nouveau sous le soleil . Jour d’ouverture du SRD et bientôt les ventes a découvert , on amplifie peut importe le sens !!!

    Je me rappelle que monsieur Arnaud SYLVAIN avait fait une prévision a 3500 pour le CAC en avant crise et contre le consensus , il n’était pas loin , et aujourd’hui quels sont ses chiffres a court et moyen terme ?

  2. Bonjour,

    Les statistiques économiques sont catastrophiques mais les marchés s’entêtent à remonter.
    Très franchement, j’avoue que je suis perdu. Donc désolé, je passe mon tour.

    En revanche, je suis preneur de toutes les analyses sur la situation actuelle.

    AS

    • Un chinois en france says:

      Totalement vrai , l’éventuel plan de relance Macron/merkel a certainement jouer en trompe l’oeil dans la journée . Le pétrole monte dans le vide car la purge n’est pas vraiment terminée . Je pense que la réouverture du SRD a catapulté les indices éligibles mais gare à la suite . Personnellement , je me suis engagé ce matin au maxi a découvert et j’attend fermement le signal de vente .

      Une petite question , je vois que les marchés tournent entre 8H et 22H comment faire pour y accéder comme les banques ?

  3. Un chinois en france says:

    « Petite correction je vais m’engager demain au maxi « 

    • Michel 2 says:

      Trop tard pour l’engagement !
      En fait l’article ne pouvait tomber plus mal, la (les) bourse(s) prennent 4,5% ce jour.

      Moderna et l’espoir d’un vaccin:

      « Le CAC40 explose de près de +4,5% (tout comme le DAX),
      jusque vers 4.465Pts (avec 1,6MdsE échangés seulement, un record absolu en
      terme ratio hausse/volumes échangés) alors que cette journée est caractérisée
      par la publication de… zéro statistique.

      Cette hausse sortie de nulle part, avec +2,3% en 45 minutes ce matin avec
      225MnsE (un record historique de hausse là aussi pour un volume aussi faible)
      serait justifiée a posteriori par une ‘info’ liée à ‘la découverte d’un vaccin’
      contre le Covid-19 par Moderna.

      A Wall Street, c’est également l’euphorie la plus débridée avec +3% d’entrée
      de jeu pour le Dow Jones, +2,7% sur le S&P500 (qui teste de nouveau la
      résistance des 2.450), le Nasdaq se contente de +2,2%

      Le marché s’emballe complètement pour un motif concrètement très fragile
      puisqu’il ne s’agit en réalité que de résultats ‘encourageants’ pour un
      potentiel vaccin à l’issue d’une étude de ‘phase-1’ sur un échantillon très
      restreint de 45 individus ‘jeunes et en bonne santé’ (dont 8 ont reçu les 3
      injections).

      L’efficacité ne pourra être validée qu’après un test à grande échelle sur des
      patients plus âgés et notamment les plus à risque (ceux présentant des
      pathologies secondaires de type diabète ou insuffisance cardiaque).

      Et surtout, si l’étude de ‘phase 1’ met en avant une ‘réponse immunitaire’
      elle ne permet pas de démontrer une efficacité certaine par rapport à un
      échantillon des personnes ‘jeunes et en bonne santé’ qui n’auraient pas reçu
      d’injections durant 3 semaines mais qui présenteraient également une bonne
      réponse immunitaire au Covid-19.

      Impossible de savoir à priori si les phase 2 et phase 3 (qui vont être très
      vite mises en oeuvre avec l’appui financier du gouvernement américain) seront
      couronnées de succès et si l’éventuel vaccin sera efficace pour toute ou partie
      d’une population exposée au virus : un taux de 60% comme pour la grippe ne
      protège pas vraiment et ne suffirait pas à lever les mesures de distanciation
      sociale ni à proclamer la sortie de la crise sanitaire.

      Face à la dépêche de Moderna, il y à cette information qui passe complètement
      à la trappe : en Chine, ce sont 100 millions de personnes qui se trouvent
      re-confinées et 270 nouveaux cas se sont déclarés à Singapour.

      Le marché ne veut retenir que ce qui justifie la hausse et la plupart des
      opérateurs payent en mode ‘FOMO’ (Fear of Missing Out, acheter une hausse que
      l’on ne comprend pas parce que ceux achètent doivent ‘savoir quelque chose’, ce
      qui était effectivement le cas !).

      Seule donnée majeure parue ce jour, le PIB du Japon a reculé de 0,9% sur les
      trois premiers mois de 2020, baisse intervenant après une chute de 1,9% au
      quatrième trimestre 2019, et marquant donc techniquement une entrée du pays en
      récession.

      Aucune donnée n’est prévue ce lundi en Europe, mais la semaine verra la
      publication notamment de l’indice ZEW du climat des affaires en Allemagne,
      ainsi que des prix à la consommation pour le mois d’avril dans la zone euro et
      au Royaume Uni.

      De l’autre côté de l’Atlantique, paraitront dans les prochains jours les
      chiffres de la construction résidentielle, les indicateurs avancés du
      Conference Board et les ventes de logements anciens du mois dernier.

      Par ailleurs, IHS Markit dévoilera jeudi les estimations flash de ses indices
      PMI au titre du mois en cours, ce qui permettra aux opérateurs de se faire une
      idée plus actuelle de la situation du secteur privé en Europe et aux
      Etats-Unis.

      Sur le front des valeurs, la saison des résultats va se poursuivre cette
      semaine avec par exemple ceux des groupes de distribution Walmart, Target, Home
      Depot et Lowe’s qui aideront à jauger la consommation des ménages américains.

      A noter que ce contexte de hausse ‘sortie de nulle part’ et basée sur des
      rumeurs, il est facile d’identifier les dossiers préférés des investisseurs:
      sans aucune ‘info’ ni ‘actualité, ADP bondit de +11%, Airbus de +9,6%, Vinci
      (gros opérateur aéroportuaire) prend +7,3%, puis il y a les rachats à bon
      compte avec Valéo +9,5%, Faurecia +8,5%, Technip +8,2%.

      On notera que Total (+7,5%) profite aussi de la hausse de +5% du pétrole (à
      35,5$ sur le Brent) et a décidé, avec Equinor et Shell, d’investir dans le
      projet Northern Lights, sur le premier permis d’exploitation en Norvège pour le
      stockage du CO2 sur le plateau continental norvégien.

      Sanofi (seul titre dans le rouge avec -0,5%) annonce l’organisation d’un cycle
      de webcasts interactifs dédiés à la présentation des principaux programmes de
      son portefeuille de développement qui culminera par une journée virtuelle
      consacrée à sa R&D, le jeudi 23 juin.

      Accor annonce un accord avec cinq banques portant sur la mise en place d’une
      nouvelle ligne de crédit renouvelable (RCF) à 12 mois de 560 millions d’euros,
      assortie de deux options de renouvellement de six mois. »

  4. Après 2 ans, l’initiative ne semble pas très concluante :-2.7% vs 5.2% pour le fonds euro.
    Mais c’est surtout en termes de temps passé à gerer, calculer, se renseigner, arbitrer, ….

    C’est presque une incitation à la gestion lazy avec ETF et sur un CT/PEA pour éviter les frais de l’assureur et des fonds en eux memes

    • Bonjour HH,

      A mon avis, le sujet n’est pas de choisir entre gestion active et passive mais plutôt la structure de votre portefeuille.
      Gestion passive, oui, mais avec quels ETF ?
      Quelle est la performance de ces ETF sur les deux dernières années ? Sont-ils meilleurs que le fonds en euros ?
      Si vous voulez du rendement, vous devez prendre des risques. Et dans le contexte actuel, cela signifie accepter des moins-values latentes.

      • Bonjour,

        Je dirais que le sujet c’est gagner de l’argent et du temps.

        Par contre votre réponse est un peu inquiétante pour un « pro »

        Après nous avoir montré tout vos graph, analyses, arbitrages, choix de fonds, etc… j’ose espérer que vous savez répondre aux questions que vous posez sur les ETF !!!!

        • Bonjour,

          C’est vous qui parlez de gestion « lazy » avec ETF. Je vous demande simplement
          – quels ETF vous choisiriez (pour gagner de l’argent et du temps)
          – quels sont les performances de ces ETF sur les deux dernières années. Sont-elles meilleures qu’un fonds en euros ?

          Je ne vois pas ce qu’il y a d’inquiétant à poser ces questions.

          • Jean Michel says:

            Bonjour Arnaud et HH,

            Désolé, Arnaud, je partage l’opinion de HH, vos réponses sont préoccupantes.
            Je suppose que vous êtes jeune et que vous connaissez les marchés financiers dans les livres et sans réelle pratique.

            Comparez des ETF avec des fonds en euros n’a aucun sens…
            Le fonds en euros est mort et ne présente plus aucun intérêt hormis y faire dormir son argent en sécurité.

            Perso, je gère un portefeuille avec seulement 3 ou 4 trackers:
            2 Monde ( 1 couvert USD et l’autre pas ) 1 sur sur le S&P500 et 1 Pays émergents. C’est tout!

            • « Je suppose que vous êtes jeune et que vous connaissez les marchés financiers dans les livres et sans réelle pratique. »

              Humm … Le véritable problème d’Arnaud est sa modestie.

              Voici ce que l’on peut lire de la part d’un confrère sur son linkedin :

              « Arnaud Sylvain est un CGPi honnête, compétent et fiable. En effet, sa qualification dépasse de beaucoup la formation traditionnelle de ses confrères.

              Il est naturellement diplômé en Gestion de Patrimoine, mais c’est également un brillant Docteur en économie qui a publié avec des « pointures » de la discipline dans des revues scientifiques à comité de lecture. Il a donc une profondeur de vue en matière économique et financière qui apporte une vraie valeur ajoutée à ses conseils. »

              Je partage à 100%. Il est brillant, mais ne nous donne pas toujours accès à la profondeur de son analyse.

              • Vu la réponse que ce monsieur fait à moi meme et à Jean Michel, on a du mal à y croire ….

                • Bonjour HH,

                  Vous êtes lazy jusque dans vos commentaires 😉

                  J’aurais quand même voulu comprendre ce qui vous inquiétait dans mes réponses mais visiblement, c’est trop vous demander.

                  Vous semblez préférer dénigrer et parler sans savoir. Dommage.

                  • Vous vous enfoncez lamentablement.
                    Finalement votre initiative pédagogique est autant utile sur le résultat pitoyable (résultats//temps passé) que sur les personnes qui les gère. Ceci pouvant expliquer cela… Bon courage à vos clients ou future clients 😉

                    • Vous êtes toujours aussi désagréable ou j’ai droit à un traitement de faveur :-))
                      Allez, on arrête là. Vous n’avez pas envie de débattre, vous préférez les invectives et les insultes.
                      Nous perdons notre temps tous les deux, je pense que nous avons mieux à faire.
                      Bonne continuation 😉

                    • Pas de problème Arnaud;

                      Je trouvais étrange ces commentaires de HH, et surtout tellement différents des commentaires classiques dont nous avons l’habitude.

                      Après vérification de son adresse IP, il s’agit toujours du même troll, ce commentateur qui s’amuse systématique à dénigrer les articles.

                      Il s’agit de notre amis Stef, mais qui se fait également appeler Fred parfois selon l’humeur.

                      Un Jaloux très certainement…

                      Depuis 2015, nous avons régulièrement des commentaires pour expliquer que ce que nous faisons ici et nul et sans intérêt. Sauf que depuis 2015, c’est à dire 5 ans, il lit tous les articles 🙂

                      Preuve que cela doit avoir un peu d’intérêt finalement….

                  • Vous ne connaissez pas les perfs des ETF ni ou chercher ??

                    Flippant !

                    • Bonjour Tonny,
                      Ce que je ne connais pas, ce sont les ETF que HH compte substituer au défi 6 % pour obtenir de meilleures performances.
                      Pas de quoi flipper, rassurez-vous.

            • Bonjour Jean-Michel,

              Je vous trouve bien péremptoire et un tantinet prétentieux.

              1/ Je n’ai a aucun moment comparé le fonds en euros et les ETF. C’est HH qui mentionne le fonds en euros et la gestion « lazy ».

              2/ Faire dormir son argent en sécurité est l’objectif de nombreux épargnants. Le fond en euros a donc encore toute son utilité.
              Entre les ligne à 25 euros qui n’intéressent personne et le fonds en euros qui ne présente plus aucun intérêt, vous semblez avoir une fâcheuse tendance à penser que vous êtes le centre du monde

              3/ Vous gérez votre portefeuille avec seulement trois au quatre trackers, et alors ?
              2 trackers monde, 1 tracker US et 1 tracer pays émergents… C’est tout ? Elle est où votre diversification ?

  5. Jean Michel says:

    Surtout Monsieur Arnaud Sylvain, c’est vraiment de l’épicerie de faire des lignes de 25 euro!
    Je ne pense pas que vous devez trouver beaucoup de lecteurs du Blog Patrimoine qui investissent des sommes aussi modestes, mais bravo octroyer autant de temps à passer des ordres, faire des graphiques, faut être vraiment motivé…

  6. Bonjour Jean-Michel,

    Ce qui motive, c’est aussi d’avoir réussi à vous arracher un commentaire à 7 heures du matin 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez nos conseils pour gérer votre patrimoineInscrivez vous gratuitement à la lettre du patrimoine