Marchés au plus haut :  la vigilance s’impose

– Avertissement : le « Défi 6 % » est une initiative pédagogique qui vise à montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque. Le défi 6 % ne fournit aucun conseil ou recommandation d’investissement. – Le #defi6% est un exercice pédagogique de gestion conseillée proposée par Arnaud SYLVAIN, conseiller financier indépendant

 
Rappel des faits
4 000 euros ont été investis sur un contrat d’assurance vie. L’objectif est de montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque.
Le défi 6 % vise une rentabilité annuelle moyenne de 6 % et une volatilité maximale de 10 %.
Pour en savoir plus sur cette initiative, vous pouvez consulter les articles suivants :

Et aussi
Le reporting de mars 2019 : Défi 6 % : Lentement… mais sûrement ? Le reporting des performances – Mars 2019
 

Vie du contrat d’assurance vie

4 000 euros ont été versés initialement sur le fonds en euros en juin, puis deux versements trimestriels de 500 euros ont été effectués. Un investissement progressif a été mis en place pour basculer chaque mois et pendant 5 mois 600 euros du fonds en euros vers des unités de compte.
Cet investissement progressif devait permettre de converger progressivement vers l’allocation cible. La baisse des marchés a contrarié cet objectif et plusieurs arbitrages ont été réalisés pour aboutir à fin décembre à une allocation plus prudente. Alors que l’allocation cible comporte 90 % d’unités de compte et 10 % de fonds en euros, une répartition avec 30 % d’unités de compte et 70 % de fonds en euros a été privilégiée.
Depuis janvier 2019, des versements mensuels ont été mis en place, pour un montant de 167 euros chaque mois. Ils correspondent aux versements trimestriels de 500 euros par mois prévus initialement.
Ces versements sont composés d’actions US, d’un fonds flexible, d’obligations monde, et du support en euros. L’objectif consiste à continuer à investir progressivement sur des unités de compte tout en conservant une allocation prudente portefeuille majoritairement investi en fonds euros. L’investissement dans les unités de compte qui présentent un fort risque de perte (à mon avis) est suspendu : actions France, actions Europe, actions Pacifique, actions Émergentes. De même, l’investissement dans le fonds flexible prudent et les obligations Europe est interrompu. Dans le contexte actuel, le fonds en euros leur semble préférable.
 
Versement programmé du 9 avril 2019
Cette stratégie et motivée par un environnement macroéconomique qui reste incertain. Par ailleurs, les marchés financiers ont fortement monté et une correction est de plus en plus probable : Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel.

 
Composition du portefeuille au 17 avril 2019
Note : L’investissement dans le fonds H2O Multibonds s’effectue depuis le 1er février avec des parts SR et non plus R. Les parts SR suivent une nouvelle tarification qui rend le coût d’accès au fonds plus élevé. Par ailleurs, le fonds M&G OPTIMAL INCOME FUND EUR A H ACC a été remplacé par le fonds M&G (LUX) OPTIMAL INCOME FUND

Performances du contrat d’assurance vie.

 

Les performances globales


Les performances se sont encore améliorées depuis le dernier reporting, avec une accélération observée depuis début avril. Le portefeuille affiche au 17 avril une plus-value de+1,54 % (+87,19 euros), soit un plus haut historique depuis l’ouverture du contrat.

  • Les actions ont nettement progressé quelle que soit la zone géographique, à l’exception du Japon. Les actions émergentes progressent toujours aussi vivement.


 

  • Les fonds obligataires progressent également. H2O Multibonds reste incroyable (+14 % depuis le début de l’année).


 
 

  • Les fonds flexibles, combinaisons d’actions et d’obligations, sont aussi en hausse.


 

Les performances comparées

Sur les 4 dernières semaines, plusieurs fonds affichent des performances significativement supérieures à leur classe d’actifs : H2O MULTIBONDS, TOCQUEVILLE MEGATRENDS, JPM EMERGING MARKETS EQUITY FUND, M&G LUX OPTIMAL INCOME, R-CO VALOR.

Classe d’actifsPerformance sur les 4 dernières semaines*Moyenne de la catégorie
Obligations Europe
LYXOR EUROMTS ALL-MATURITY INVESTMENT GRADE
+0,35 %+0,25 %
Obligations Monde
H2O MULTIBONDS SR
+3,12 %+0,65 %
Actions France
MONETA MULTI CAPS C
+1,84 %+2,00 %
Actions Europe
TOCQUEVILLE MEGATRENDS
+2,42 %+1,68 %
Actions États-Unis
LYXOR DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE D-EUR UCITS ETF
+2,65 %+2,91 %
Actions Pacifique
EDR JAPAN C
+2,88 %+2,44 %
Actions Émergentes
JPM EMERGING MARKETS EQUITY FUND A ACC EUR
+4,63 %+2,92 %
Flexibles prudents
M&G LUX OPTIMAL INCOME A ACC
+1,36 %+0,79 %
Flexibles
R-CO VALOR F
+3,60 %+1,15 %

* par rapport à la dernière valorisation fournie par Quantalys au 16 avril.
 

Contrôles des performances et des riques

La volatilité reste inférieure à la limite de 10 % et le rendement sous la cible de 6 %. La décorrélation et la diversification du portefeuille restent satisfaisantes.

Perspectives
Les turbulences sur les marchés actions ont conduit à basculer le portefeuille vers une répartition 70/30 et à mettre en place des investissements programmés 50/50.
Le rebond des marchés actions se poursuit depuis plusieurs mois. Si la part significative d’unités de compte a permis d’en profiter, la progression du portefeuille a été freinée par son orientation prudente. Le portefeuille affiche désormais une performance significativement inférieure à celle de son allocation cible. L’écart s’est encore accru ce mois et atteint 3,8 points de pourcentage. Le choix de la prudence se paye en termes de rendement. Moins de risque, moins de rendement.

 
Après un nouveau mois de hausse des marchés actions, il semble encore plus risqué d’accroître la part d’UC puisque les marchés sont au plus haut.
Dans cette situation où la poursuite d’une hausse devient de moins en moins probable, que faire ? Rien, car la part des UC dans le portefeuille reste modérée. En revanche, la vigilance s’impose et il faut être prêt à basculer vers le fonds en euros si un début de correction devait se profiler.
« Sell in May and Go Away » ?
 
Au mois prochain.

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

105 commentaires