Nous l’écrivons ici depuis des années : la hausse des marchés actions trouve son explication dans l’interventionnisme massif des banques centrales déterminées à lutter contre la déflation. Ces politiques monétaires particulièrement agressives permettent de repousser le moment de la reconnexion entre l’économie financière et l’économie réelle. La crise de 2008 n’est pas résolue, nous avons seulement multiplié les doses de morphine pour nous faire oublier la réalité de la douleur.
La morphine, c’est la liquidité mondiale, l’abondance d’argent dont le monde n’a pas besoin qui s’accumule dans les différents actifs et qui est à l’origine de bulles spéculatives toujours plus grosses.
Pour autant pas de panique, les banques centrales veillent et nous protègent contre la volatilité des marchés financiers ! Quoiqu’il arrive, le consensus est persuadé que l’inflation monétaire est infinie, c’est à dire que les banques centrales ne laisserons jamais tomber les spéculateurs !
Dormez tranquille brave gens, on s’occupe de votre argent, avec les banques centrales vous ne craignez rien !
Depuis 2012, nous sommes tous collectivement persuadés que plus rien ne peut nous arriver grâce à la toute puissance des banques centrales ! Les marchés financiers ne peuvent que monter et ce n’est surement pas la perspective d’une nouvelle crise financière ou ralentissement de l’économie qui doit vous effrayer.
En effet, dans une telle circonstance, les banques centrales reprendront de plus belle leur stratégie d’inflation monétaire et les bourses mondiales reprendront le chemin de la hausse en toute sérénité.

Sommes nous certain de la réalité de cette belle narration autour de la surpuissance des banques centrales ?

Et si les banques centrales rechignaient à poursuivre leur expérience monétaire ? Et si la prochaine fois, la banque centrale ne faisait rien ? ou du moins nettement moins qu’attendu ?
Le problème avec le consensus, c’est qu’il a toujours raison, jusqu’au jour ou on s’aperçoit qu’en fait il avait tord.
N’est il pas prudent de retrouver son bon sens paysan et abandonner l’idée selon laquelle cette fois c’est différent ?
Ne doit on pas abandonner nos certitudes et retrouver notre vigilance face aux discours dominant qui se veut rassurant ?
En effet, après 8 années de déformation monétaire, il est tentant d’être persuadé que plus rien n’arrêtera la liquidité mondiale. Mais pour quels résultats ? N’arrivons nous pas au période charnière, ou les inconvénients vont devenir plus importants que les avantages ?
J’en sais rien ! Mais n’oubliez pas « le consensus a toujours raison, jusqu’au jour ou on s’aperçoit qu’en fait il avait tord »
A suivre …

Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres & formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Epargne et placement 
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Assurance-vie
Immobilier locatif 
Assurance emprunteur
Crédit immobilier
Expert-comptable Location meublée et SCI

13 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :