Quelle belle promesse ! Les ICO (Initial Coin Offering) s’annoncent comme la révolution de la levée de capital!
Mais attention, cette nouvelle solution de financement des entreprises tellement révolutionnaire qu’elle est une solution magique pour financer un projet d’entreprise sans passer, ni par l’emprunt bancaire, ni par l’augmentation de capital. Tous les acteurs de la place parlent de « levée de fonds » et « d’investisseur », alors qu’il s’agit en réalité d’une campagne commerciale de pré-commercialisation du service qui sera développé par l’entreprise.
Prenons un exemple pour comprendre. La société PAYMIUM, spécialiste de la transaction sur bitcoin, qui a déjà réalisé plusieurs levée de fonds auprès de business Angel tels quel Xavier Niel par exemple, vient d’annoncer une ICO à hauteur de 60 000 000€. C’est énorme !!
 

60 Millions d’euros pour avoir la chance de bénéficier d’un bon de réduction !

Oui, vous ne rêvez pas ! Les participants à l’ICO, ne seront pas actionnaires de la société, ne seront pas prêteurs, ne bénéficieront d’aucune contrepartie financière. Ils auront l’immense privilège de bénéficier d’un « bon de réduction sur la plateforme que Paymium est en train de créer ».
En effet, les tokens achetés permettront à leur propriétaire de bénéficier d’une réduction sur le prix du service apporté par Paymium !
C’est dingue ! Combien seriez vous prêt à dépenser pour acheter un bon de réduction sur un produit que vous ne connaissez pas et dont vous ne connaissez pas le prix ?
 
 

L’ICO, c’est magique ! Ce sont vos futurs clients qui vous payent pour avoir la chance de pouvoir vous acheter le produit que vous êtes en train de créer !

 
J’en suis abasourdi ! Comment est il possible de parler de levée de fonds ou d’investissement.
L’ICO n’est pas une levée de fonds, c’est une « campagne commerciale de pré-commercialisation ». Lorsque vous participez à une ICO, vous acheter le droit d’être client de la société.
Vous n’êtes pas un investisseur, vous être le client d’un futur service qui sera créé par la société émettrice de l’ICO et des tokens ! Vous ne savez pas si le service sera effectivement créé ? Vous ne savez pas dans combien de temps ? Et si un concurrent propose un meilleur service ? Vous ne connaissez pas le prix de ce futur service sur lequel vous bénéficierez d’une réduction.
C’est abracadabrantesque !
 
En réalité, nous vivons dans un fantasme ! Le fantasme des entrepreneurs qui ont l’impression de se lancer dans une innovation majeure et qui trouvent un moyen de financement parfait, gratuit et non dilutif en capital ! Bref, magique
Fantasme des participants aux ICO qui croient se muter en « investisseur » et participer au futur succès de l’entreprise.
Fantasme sur la valeur future des tokens, perçus à tort comme des actifs numérique dont la valeur est liée à la valeur de l’entreprise émettrice. En réalité, comme nous vous l’expliquons dans cet article « ICO : Pourquoi le #token a une valeur intrinsèque faible ! », les tokens ont une valeur intrinsèque faible, voire nulle ! Pour vous en persuader, il suffit d’essayer de répondre à la question suivante : Combien seriez vous disposer à payer pour bénéficier d’une réduction de 10% sur l’achat de votre prochaine télévision ?
Dans l’idée, le prix maximum est par nature inférieure au gain attendu. Il n’y a manifestement pas lieu de fantasmer sur la spéculation sur la valeur du token !
 
A suivre …

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

14 commentaires