Faire une délégation d’assurance sur votre prêt immobilier signifie techniquement que vous prendrez votre garantie emprunteur en dehors de la banque. C’est la Loi Lagarde de 2010 qui a autorisé cette démarche. On parlera alors d’assurance externe ou de contrat en délégation.

Ce contrat vous couvrira pour l’ensemble des risques de la vie à savoir notamment le décès l’invalidité et l’arrêt de travail.

L’organisme bancaire sera directement bénéficiaire des ces prestations c’est-à-dire qu’en cas de décès la compagnie d’assurance soldera directement le capital restant dû à la banque.

Pour ce qui est de l’invalidité ou de l’arrêt de travail, cela dépendra des contrats. Certains organismes d’assurances règleront directement les mensualités de prêt à la banque alors que d’autres vous rembourseront après paiement à la banque.

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

Dans tous les cas seul la quotité assurée sera pris en charge par la compagnie d’assurance. Si vous avez choisi de vous assurez à 100% c’est l’intégralité des sommes qui sera réglé alors que si votre quotité est de 50% seulement ceux sont la moitié des sommes qui seront couverte par le contrat d’assurance emprunteur

 

 

L’intérêt de faire une délégation d’assurance est double.

Il est tout d’abord financier puisque les contrats d’assurances en délégation sont bien souvent nettement moins chers que ceux proposés par les banques. Ce n’est pas parce qu’ils sont moins qualitatif, c’est d’ailleurs bien souvent le contraire mais tout simplement parce que le mode de calcul est différent. L’assureur externe tarifiera en fonction du capital restant dû c’est-à-dire en prenant en compte que les sommes qu’il couvre diminuent au fur et à mesure que vous remboursez vos échéances de prêt immobilier.

L’assureur en délégation prendra également en compte votre âge, vos habitudes de vie, vos risques professionnels et la durée du prêt. En résumé il individualisera et segmentera au maximum votre tarification.

Ainsi si vous êtes non fumeur, sans aucun antécédent de santé, que vous avez un travail administratif et que votre prêt immobilier est de courte durée vous aurez un tarif très avantageux

A contrario le contrat groupe de la banque se basera et vous fera payer l’assurance sur toute la durée du prêt comme si le montant restant dû étant toujours le même c’est-à-dire égal au capital emprunté. On parlera souvent de contrat sur le capital emprunté ou sur le capital initial.

Le contrat groupe de la banque ne tiendra pas compte non plus de votre activité professionnelle, de vos habitudes de vie (fumeur ou non) ou de la durée du prêt

Ainsi un artisan de bâtiment fumeur empruntant sur 30 ans pourrais sur le principe avoir un meilleur tarif sur le contrat groupe de la banque.



Mais là aussi les assureurs externes se sont adaptés afin de bénéficier de solutions tarifaires pour leur client à quasiment tous les âges et sur toutes les durées de prêt.

La délégation d’assurances qui étaient il y a quelques années intéressante uniquement pour les jeunes de moins de 45 ans non fumeur est aujourd’hui présente sur tous les créneaux d’âge, de profession ou de durée de prêt.

L’explication ??? Certainement une histoire de marge bancaire…. On parlerait de 70% pour les contrats groupe de banque.

Néanmoins malgré tous ces avantages, seuls 15% des emprunteurs souscrivent une assurance en délégation.

 

 

Pourquoi la délégation d’assurance de prêt n’est-elle pas davantage adoptée ?

Plusieurs raisons, la première vient très certainement d’un manque d’information. Il est très difficile d’utiliser un système que l’on ne connaît pas. Néanmoins au fur et à mesure que le temps passe les emprunteurs sont de plus en plus informés notamment grâce à internet.

C’est alors le second obstacle qui devient le plus plausible. Le refus de la banque…

La banque a tout intérêt à vous faire souscrire le contrat groupe puisqu’elle touchera une commission qui lui permettra de récupérer la marge qu’elle a perdu en vous faisant bénéficiez d’un taux de crédit intéressant.

Malgré les Lois successives (Loi Lagarde en 2010 et Loi Hamon de 2014) en faveur des emprunteurs les banques (du moins pour la majorité d’entre elles)  font tous ce qu’elles peuvent pour mettre des bâtons dans les roues aux emprunteurs qui souhaiteraient bénéficier d’une assurance externe.

On trouvera donc des cas ou la banque vous expliquera sympathiquement que sans souscription de leur assurance groupe le dossier sera refusé (miracle, en prenant leur assurance plus chère votre taux d’endettement a diminué et le dossier est passé). On pourra aussi vous indiquer que si l’assurance est externe ils ne pourront pas maintenir le taux de crédit qu’ils vous avaient consenti. Là aussi comment comprendre que parce que l’assurance est ailleurs le taux de crédit qui est sensé refléter le risque que la banque prend a augmenté. Pourtant vous avez toujours le même apport, les mêmes revenu, la même profession….et même une assurance moins onéreuse et qui potentiellement vous couvre mieux. Alors où est la logique ???

Réponse il n’y en a pas.

Vous êtes emprunteur, vous êtes le client c’est à vous de connaître la Loi. Elle va dans votre sens, encore faut-il la faire respecter.

Le jeu en vaut la chandelle. Le fait de prendre un contrat dit en délégation d’assurance permet en moyenne d’économiser plus de 10 000€ sur le coût total de son prêt immobilier.

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.