Voici le deuxième épisode de notre série d’article vis ma vie dans laquelle, je vous explique les différentes étapes de la renégociation de mon crédit immobilier. Au terme du premier épisode « Vis ma vie – Je me lance dans la renégociation de mon crédit immobilier !« , le courtier en crédit immobilier me propose d’entrer en contact avec deux banques dont le taux immobiliers sont les plus faibles au regard de mon dossier.

Pour mémoire, j’ai utilisé les services d’un courtier immobilier par internet , sollicité par l’utilisation du comparateur de crédit immobilier mis à votre disposition sur ce site. Il s’agit d’un service d’une très grande efficacité pour obtenir, gratuitement, une mise en relation avec une ou plusieurs banques qui seront en capacité de vous proposer le meilleur taux pour votre crédit immobilier ou renégociation. L’entretien téléphonique avec le courtier a même été de très grande qualité.

Vous pouvez essayer ce service via ce lien : Essayer le comparateur de crédit immobilier pour obtenir le meilleur taux immobilier.

 

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

La banque sélectionnée par le courtier prend contact pour approfondir ma demande et confirmer ma situation.

Quelques jours après ce premier rendez vous téléphonique avec le courtier en crédit immobilier et la sélection de deux banques capables de me proposer les meilleurs taux, une des deux banques me téléphone pour confirmer ma demande et mes besoins.

Le conseiller clientèle de l’agence la plus proche de mon domicile (5km) me téléphone et me demande comment je souhaite procéder pour avancer dans le dossier : Est ce que je souhaite un rendez vous avec lui ou est ce que je préfère me contenter d’un contact téléphonique dans un premier temps.

Premier bon point pour lui ! Pas besoin de perdre du temps dans un rendez vous physique. J’accepte donc bien volontiers l’idée d’un début d’échange par téléphone ! Nous échangeons pendant 15/20 minutes, sur mon besoin, mes attentes, ma situation professionnelles et familiales.

Je lui confirme donc que je souhaite m’engager dans la renégociation de mon crédit immobilier actuel d’un montant de 217 000 €, sur une durée restante de -+ 17 ans au taux de 1.60% avec une assurance emprunteur déléguée. J’aimerais donc, au delà d’un taux de crédit immobilier compétitif, obtenir une absence d’indemnité de remboursement anticipé (IRA) et surtout conserver une assurance emprunteur dont le coût sera compétitif par rapport mon assurance déléguée actuelle. 

Le conseiller clientèle m’explique qu’il comprend ma demande, mais qu’il n’est pas décisionnaire ; Il doit convaincre ses responsables hiérarchique que je serai un client intéressant  et qu’ils peuvent donc m’accorder des conditions très compétitives. Le discours me semble limpide : Si je veux obtenir ce que je veux, je dois m’engager dans une relation commerciale sérieuse avec ma nouvelle banque. Il me faut m’engager moralement à transférer mes comptes bancaire personnel, et de ma famille et peut être même les comptes de mon entreprise dans cette nouvelle banque.

Il ne faut pas oublier que le banquier est un commerçant comme les autres : Ils acceptent d’accorder une réduction sur leur marge qu’à la condition que cet effort initial sera récompensé par une marge supérieure à terme. Cet effort sur les conditions du crédit immobilier devra être compensé par les autres services qu’ils pourront me proposer (carte bancaire, assurance, compte de fonctionnement, épargne, …)

Il me dit qu’il va essayer d’obtenir l’ensemble des conditions, qu’il demandera même un taux plus bas que l’autre banque sélectionnée par le courtier en crédit immobilier afin de s’assurer de ne pas travailler pour rien.

 

Quels sont les documents à fournir pour monter un dossier de crédit immobilier.

Afin d’avancer dans le montage de mon dossier de rachat de crédit immobilier, le conseiller bancaire me demande un certain nombre de documents :



  • Taxe foncière de l’année précédente ;
  • Tableau d’amortissement du crédit immobilier à renégocier ;
  • Justificatif d’épargne (relevé des contrats d’assurance vie et autres PEL, Livret A et …)
  • Justificatif de revenu (bulletin de salaire, bilan de mes entreprises, …)
  • Avis d’imposition de l’année précédente ;

 

A suivre …  Par honnêteté, j’ai prévenu ma banque actuelle de cette demande de renégociation de crédit. Peut être acceptera t’elle de renégocier le taux pour me décourager de changer de banque !

La banque devrait calculer un taux équivalent comme je vous l’expliquais déjà dans cet autre article « Faire racheter son crédit immobilier ou le renégocier dans sa banque ? Quel est le plus intéressant ? ».

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

8 Comments

  1. Suite à l’un de vos articles sur la baisse des taux, et je vous en remercie, j’ai immédiatement contacté ma banque le Crédit Agricole. Ils ont mis plus d’un mois pour me répondre et m’ont fait des propositions intéressantes qui me font gagné un peu plus de 100€ par mois par contre il faut encore que j’attende le feu vert de la direction générale. Cependant ils ne veulent pas renégocier les assurances sur ces prêts? Donc j’en déduis qu’il faut que j’aille voir ailleurs pour le tout!

    • Je ne suis pas un expert mais avec la loi dite Lagarde vous devez pouvoir substituer (changer) votre contrat d’assurance banque par un autre de votre choix (les conditions de garanties doivent être au moins égales) à la première date d’anniversaire de votre nouveau contrat renégocié (su ce point j’ai un doute). J’ai déjà fait le coup à la BNP avec April Assurance. : )

      • A la réflexion si vous restez dans la même banque il ne s’agit pas d’un nouveau contrat, mais d’un simple avenant au contrat existant. La date du premier anniversaire étant en toute hypothèse derrière vous, vous devriez en théorie pouvoir leur imposer une nouvelle assurance dès le lendemain de la renégociation (une fois que tout est signé et que le nouvel échéancier est en place : )

        • En effet je peux changer d’assurances puisque le délais d’un an est largement passé. Mais moi je suis « ancienne génération » et je n’ai pas pour habitude de faire travailler les gens pour rien. Donc le CA ne vaut pas renégocier les contrats d’assurances ou le feront si je leur présente des contrats de la concurrence. Un chantage qui ne me convient pas.

      • Michel says:

        En fait à votre place je regarderais l’ensemble, mensualité + assurance + coûts annexes le cas échéant ou encore mieux le coût de mon emprunt total y compris assurance au bout de la fin des remboursements et je choisirais le meilleur dossier.

  2. Tout dépend si vous privilégiez :

    – une mensualité plus basse
    – de là un cash flow plus important (RP ou locatif)
    – un coût global amoindri
    – partant, et pour partie, une durée plus courte
    – une assurance plus couvrante (futurs seniors)

    Votre situation personnelle commandera l’une ou l’autre des directions

  3. Good luck pour le projet Guillaume !! Ca sent bon……

  4. adnstep says:

    Merci, peu de sites finalement expliquent en détail le processus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.