En ce début d’année 2019, nous venons de vivre un retournement incroyable du discours des Banques Centrales qui fixent le niveau des taux d’intérêt.

Alors que l’idée d’une hausse des taux de crédit immobilier faisait l’unanimité à la fin de l’année 2018, le ralentissement annoncé de la croissance économique a profondément modifié la donne : Les banques centrales ont toutes annoncé, directement ou indirectement, que les taux d’intérêt ne remonteraient plus ; A les écouter, nous entrons dans une nouvelle ère de taux très bas et surtout sans perspective de hausse notable.

Bref, en l’espace d’un mois, nous venons d’enterrer l’idée selon laquelle la hausse des taux immobiliers était inévitable dans les prochains mois. Nous pourrions vivre durablement dans un monde de taux excessivement faibles … du moins, jusqu’au prochain revirement.

Cette situation de taux excessivement bas est une mauvaise nouvelle pour les établissements bancaires dont les marges sur intérêt se réduisent inévitablement.

Comme nous l’écrivions dans cet article « Vers l’irréversibilité des taux très bas ? La Japonisation des taux d’intérêt. », nous allons peut être vivre la situation que vit le Japon depuis 25 ans.

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier – Mars 2019 : Des taux très bas … qui pourraient ne pas remonter avant longtemps.

Voici le barème des meilleurs taux de crédit immobilier pour ce mois de Mars 2019.

Attention, il ne s’agit que d’un barème « moyen » de tous les dossiers crédit négocié par des courtiers en crédit immobilier. Pour connaître avec exactitude le meilleur taux que vous pourriez obtenir et surtout le nom de la banque qui vous le proposera, vous pouvez utiliser notre barème  personnalisé de meilleur taux de crédit immobilier.

Ce taux de crédit immobilier est affiché hors assurance de prêt obligatoire. Pour connaître le montant de l’assurance de prêt, vous pouvez utiliser notre comparateur d’assurance emprunteur.

 

Durée du crédit immobilier – MARS 2019 Taux Excellent Taux Très bon Taux Bon Taux Standard
7 ans 0.45% 0.70% 0.92% 0.90%
10 ans 0.70% 0.95% 1.10% 1.10%
12 ans 0.90% 1.07% 1.25% 1.25%
15 ans 1.05% 1.19% 1.36% 1.35%
20 ans 1.24% 1.39% 1.56% 1.60%
25 ans 1.40% 1.60% 1.79% 1.85%
30 ans 1.65% 2.30% 2.55% 2.55%

 

Besoin d’un conseil ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 250€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial

 

– La gestion conseillée – Un service de conseil financier indépendant pour vous accompagner dans la gestion financière de votre épargne ou de votre assurance-vie. Comment diversifier votre épargne sur les marchés financiers ? Quelles unités de compte choisir ? Comment prendre du risque pour espérer améliorer le rendement de votre épargne ?

Découvrir notre service de gestion conseillée

 


2 Comments

  1. Japan is our future.

    • Voilà! Sauf que l’on se japonise en pleine révolution digitale. Ce sera très rigolo.
      C’est à la BCE que nous pouvons demander des comptes? A son président qu’aucun citoyen européen n’a élu?
      Un jour il faudra se poser la question de pourquoi une banque centrale décide du destin de 350 millions de personnes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez nos conseils pour gérer votre patrimoineInscrivez vous gratuitement à la lettre du patrimoine