Ce dispositif n’est pas toujours connu des propriétaires bailleurs en LOI PINEL, mais ils peuvent bénéficier d’une exonération de taxe foncière pour une durée de 2 ans à 5 ans selon les communes d’implantation de leur locatif.
En effet, deux articles du CGI permettent aux propriétaires bailleurs de bénéficier de cette exonération de taxe foncière : Les articles 1383  pour une exonération de taxe foncière systématique d’une durée de 2 ans et 1383-0 B bis, pour une exonération « sur délibération de la commune » d’une durée de 5 ans minimum.
Notez que cette exonération de la taxe foncière ne concerne pas la taxe d’ordure ménagère (qui devra être payée par le propriétaire.. mais remboursée par le locataire).
 
 

Les propriétaires bailleurs en PINEL sont exonérés de taxe foncière pour une durée minimum de 2 ans.

Au terme de l’article 1383 du code général des impôts, « les constructions nouvelles, reconstructions et additions de construction sont exonérées de la taxe foncière sur les propriétés bâties durant les deux années qui suivent celle de leur achèvement« .
Ainsi, les immeubles PINEL qui répondent par nature à cette définition peuvent bénéficier de cette exonération de taxe foncière pendant 2 ans.
Cette première exonération de taxe foncière est acquise pour tous, sans condition. Pour en bénéficier, il suffit de déposer une déclaration au centre des finances publiques du lieu de situation des biens au plus tard 90 jours après l’achèvement des travaux. 
 
Selon la nature de l’immeuble, vous devez détailler la nature de votre immeuble dans cette déclaration CERFA

Nature du changement à déclarerFormulaire à utiliser
Construction nouvelle ou reconstructionMaison individuelleDéclaration modèle H1 : n°6650 cerfa n°10867*04
AppartementDéclaration modèle H2 : n°6652 cerfa n°10869*03
Maison exceptionnelleDéclaration modèle ME : n°6654-SD cerfa n°10512*02

 
 

Cette exonération de taxe foncière peut être de 5 ans minimum sur décision des collectivités territoriales ou EPCI. 

En complément de cette première exonération obligatoire de 2 ans, Les collectivités territoriales et les établissements publics de coopération intercommunale dotés d’une fiscalité propre peuvent, exonérer de la taxe foncière sur les propriétés bâties à concurrence de 50 % ou de 100 % les constructions de logements neufs achevées à compter du 1er janvier 2009 dont le niveau élevé de performance énergétique globale, déterminé dans des conditions fixées par décret, est supérieur à celui qu’impose la législation en vigueur. La délibération porte sur la part revenant à chaque collectivité territoriale ou établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre.
Cette exonération s’applique à compter de l’année qui suit celle de l’achèvement de la construction, pendant une durée que chaque collectivité territoriale ou établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre détermine et qui ne peut être inférieure à cinq ans.
 
Vous l’aurez compris, les communes peuvent, elles peuvent donc ne pas, exonérer les propriétaires d’immeuble neuf du paiement de la taxe foncière à hauteur de 50% ou 100% pour une durée minimum de 5 années. 
Cette seconde exonération de 5 années minimum est soumise à la bonne volonté de la commune concernée.

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

11 commentaires