C’est l’une mesure importante du quinquennat Macron :

Supprimer les cotisations salariales (3.15%) liées à l’assurance Maladie (0.75% du salaire brut) et Assurance chômage (2.40% du salaire brut jusqu’à 156912€), soit 22 milliards d’euros

Et en parallèle,

Augmenter pour des montants identiques la CSG de 1.70 points sur les revenus salariaux, pensions retraite et les revenus du patrimoine (Revenus fonciers, placements, dividendes, intérêts, assurance vie…).

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

 

 

Les gagnants de cette suppression de cotisations sociales / augmentation de la CSG seront les salariés

Les salariés bénéficieront alors d’une augmentation de leur salaire net à hauteur de 3.15% -1.70% = 1.45% du montant du salaire brut, alors que tous les autres, c’est à dire les retraités et les revenus du patrimoine verront leur revenu net baisser.

Par exemple, pour un salaire brut de 4000€ / mois, le gain mensuel sera de 4000€ * 1.45% = 58€ soit presque 700€ par an.

Ce revenu étant fiscalisé à l’impôt sur le revenu, le gain net d’impôt devra néanmoins être réduit selon la tranche marginale d’imposition. Dans l’hypothèse d’une imposition marginale à 30%, le gain net fiscal sera de 490€ / an dans l’hypothèse ou la CSG Macron serait déductible de l’impôt sur le revenu l’année suivante (cf »La CSG « MACRON » sera t’elle déductible de l’impôt sur le revenu l’année suivante ?« )

 

Tableau de synthèse du gain de pouvoir d’achat net d’impôt sur le revenu.

 

. TMI : 0% TMI : 14% TMI : 30% TMI : 41% TMI : 45%
Gain suite suppression cotisation sociale 3,15% 3,15% 3,15% 3,15% 3,15%
Gain net d’impôt sur le reven 3,15% 2,71% 2,21% 1,86% 1,73%
Augmentation CSG 1,70% 1,70% 1,70% 1,70% 1,70%
Gain de pouvoir d’achat 1,45% 1,01% 0,51% 0,16% 0,03%


Seule la déductibilité même partielle de la  CSG MACRON pourrait permettre d’améliorer le gain de pouvoir d’achat des contribuables dont la tranche marginale d’imposition est élevée (mais est ce nécessaire, ça c’est une autre question…). 
Au final, seuls les contribuables aux tranches marginale les plus faibles seraient gagnants de la réforme Macron.

 



Pour connaître votre tranche marginale d’imposition, vous pouvez utiliser notre simulateur : Simulateur Impôt sur le revenu 2017 : Combien allez vous payer d’impôt en 2017 ?

 

 

Les retraités seront concernés si leur revenu fiscal de référence excède un plafond fixé par la loi à 14375€ pour une part de quotient familial + 3838€ par demi-part supplémentaire.

Les retraités qui bénéficient actuellement d’une exonération de CSG ou de l’application du taux réduit à 3.80% (contre 6.60% pour le régime de droit commun) ne seront pas concernés par cette augmentation de CSG de 1.7%.

Ne seront donc pas concernés par cette augmentation de CSG, les retraités qui ne sont pas en couple, dont le revenu fiscal de référence N-2 (ce montant est disponible sur votre avis d’impôt sur le revenu 2016 sur les revenus 2015) – Article L136-8 du code de la sécurité sociale :

  • Est inférieur à 14375€ pour une personne seule qui dispose d’une 1 part de quotient familial ;
  • Est inférieur à 18213€ pour une personne seule qui dispose d’une 1.5 part de quotient familial ;
  • Est inférieur à 22051€ pour un couple disposant de 2 parts de quotient familial.
  • puis 3838€ par demi-part supplémentaire

 

Attention, contrairement à ce que l’on peut lire dans la presse, ce n’est pas le montant de la pension retraite qui permet de bénéficier ou non du taux réduit de CSG sur la pension retraite… mais le montant de votre revenu fiscal de référence (RFR) du couple ou de la personne seule le cas échéant. 

Pour mémoire, le revenu fiscal de référence (RFR) est votre revenu imposable à l’impôt sur le revenu (pension retraite, revenu de placement, dividende, revenus fonciers, …) auquel sont ajoutés l’ensemble des revenus non imposables (rachat assurance vie, plus value immobilière par exemple).

En d’autres mots, le retraité à la pension très faible mais qui percevrait d’importants revenus fonciers sera touché par l’augmentation de la CSG.

 

 

Les revenus du patrimoine subiront une augmentation de la CSG à hauteur de 1.70% pour porter le total des prélèvements sociaux à 17.2% (15.50% + 1.70% = 17.20%).

Tous les revenus du patrimoine seront concernés par cette augmentation de la CSG. Ainsi :

  • Les revenus fonciers net imposables subiront les prélèvements sociaux à 17.20% contre 15.50% actuellement ;
  • Les plus-values immobilières subiront les prélèvements sociaux à 17.20% contre 15.50% actuellement ;
  • Les revenus capitalisés dans les contrats d’assurance vie ou autres contrats de capitalisation seront taxées aux prélèvements sociaux à 17.20% contre 15.50% actuellement ;
  • Les dividendes subiront les prélèvements sociaux à 17.20% contre 15.50% actuellement ;
  • Les intérêts de placement subiront les prélèvements sociaux à 17.20% contre 15.50% actuellement ;

Notons tout de même que tous ces revenus, sauf les revenus fonciers, bénéficieront en parallèle d’une réforme de l’impôt sur le revenu avec l’instauration d’un prélèvement forfaitaire à 30%, (impôt sur le revenu 12.80% +prélèvements sociaux à 17.20%). Au final, les véritables perdants seront les retraités dont le revenu fiscal de référence excède les plafonds et les investisseurs locatifs

Nous ne savons pas encore, si cette nouvelle CSG sera déductible des revenus imposables l’année suivante comme c’est déjà la cas à hauteur de 5.10%.

 

PS : Souvenez vous d’une récente tribune dans laquelle j’écrivais « Nous nous dirigeons progressivement vers un transfert des charges qui pèsent sur le travail vers l’impôt, soit sur la consommation, soit sur la capital. » pour la relireRéflexions sur la fiscalité de l’épargne, du capital et de l’immobilier dans les années à venir.

 

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

53 Comments

  1. GAUTHIER says:

    Il est évidemment naturel de contribuer à l’effort de redressement économique, situation pour laquelle les dirigeants des dernières décennies, ont « lâchement » pris le parti de ne rien faire !!!! Certains d’entre eux ont pourtant tenté d’infléchir le cours des choses mais les prébendes accumulées et la veulerie politique l’ont emporté sur le bon sens. Préserver la paix sociale et attendre de passer la patate chaude aux successeurs. Aujourd’hui, on va ponctionner les retraités stigmatisés par leur statut privilégié. Mais les cotisations de retraites ont été calculées sur le montant de leurs rémunérations d’activité. Ce qui signifie qu’ils ont déjà payé plus, et parfois beaucoup plus que d’autres. Les plus raisonnables ont affecté une partie de leurs revenus, et ce après impôts plus conséquents, non pas à gaspiller, mais investir afin de maintenir un niveau de vie comparable.
    Que propose ce nouveau gouvernement à l’égard des milliers et pléthoriques élus ? Que compte-t-il faire EFFECTIVEMENT pour réduire le train de vie de toutes ces administrations, associations-bidons, entreprises nationales ? Je vais donc, avec des dizaines de milliers d’autres, payer encore plus . Bien que je ne sois pas de ce bord politique, j’accepte si cela peut ENFIN conduire à une amélioration et je souhaite la réussite de cette nouvelle équipe. Mais je veux, en ma qualité d citoyen, qu’elle soit efficace dans les meilleurs délais. Hélas, les premiers pas ne semblent pas encourageants.

    • Je suis d’accord avec votre analyse.

      Il faut impérativement pour « faire passer la pilule » qu’en face de cet effort, on mette des réductions des dépenses de l’Etat.

      Même si c’est symbolique,
      – comme diviser par 2 les dépités et autres sénateurs et leurs suites.
      – comme réduire le nombre d’échelons hiérarchiques entre Dieu le père et le vulgus pecum
      – et le nombre de fonctionnaires « indirects » dont les bureaux des administrations débordent
      etc, etc

  2. GF, vous ne précisez pas qu’il y a aussi une autre catégorie de perdants :
    Ce sont les petits investisseurs, c’est à dire ceux qui ont des tmi inférieures à 14 %;
    ceux là ne bénéficieront pas de l’avantage créé par le plafonnement à 30%.
    En d’autres termes, les tmi les plus élevés verront leur part d’IR réduite à 12,8% sur leurs revenus mobiliers.
    Parfaitement injuste, car on s’éloigne de la notion d’impôt proportionnel, en privilégiant les gros investisseurs, et en taxant plein pot les petits investisseurs.

    • Philippe says:

      +1 d’autant plus que l’impôt proportionnel est déjà plus favorable aux plus gros revenus (cf. la TVA)…

    • Si parce que le taux de 30% sera optionnel ! soit tmi à 0% ou prélèvement forfaitaire à 12.8% + 17.20 = 30%

      • En fait, avec une tmi à 14%, on doit adopter le plafonnement et ainsi gratter 1,2 %. (14+17,2-30)
        avec une tmi de 5,5 on ne gratte rien et on paie la CSG à 17,2.
        L’avantage se trouve à partir de la tmi à 30 %, puisque à 30 la part CSG est ainsi à 30 – 17,2 = 12,8
        A 45 % de tmi la part CSG est négative, vous gagnez 15% par rapport au péquin qui en paye 17,2…
        D’accord ?

  3. Fredy Gosse says:

    Toujours Gribouille on déshabille Pierre pour habiller Paul…. au nom de quoi?? question demande globale ça changera quoi ? mais nous avons débattu de tout cela .li n’ y’a plus jusqu’à attendre le changement en marche et voir qui de l’intelligence ou de l’orgueil du President finira par triompher.les premiers pas semblent donner une indication assez peu rassurante …

    • On déshabille l’investisseur (le petit surtout) pour habiller le salarié.
      Tout ça pour gagner 1,45 % de compétitivité sur le coût des salaires. On est très loin d’améliorer notre compétitivité.
      Au lieu de dégraisser le mammouth, on voit que l’on adopte advitam eternam l’unique solution qui consiste à déplumer par l’impôt sur le dos des autres (toujours plus vulnérables), au lieu d’économiser sur soi-même et sa famille (la famille des puissants utilisateurs de l’argent public ainsi récolté, jamais rassasiés, jamais assez puissants,…) .

    • Bonsoir cher collègue, je me sens moins seul du mauvais coté de la barrière

      Le marketing de Macron n’est pas mal fait: avez-vous entendu crier lémédias à tue-tête: « Macron baisse les retraites »?

      C’est ficelé pour les ignares que nous sommes, seuls ces apparatchiks savent.

  4. Patrick D says:

    Mr Macron avait stigmatisé dans ses discours les « rentiers », soit les retraités aisés et les bailleurs dans l’immobilier. Avec les caractéristiques de sa hausse de la CSG, il a clairement identifié ses « ennemis ».

    • Comme si en France le besoin en logements était l’unique question de rentiers investisseurs…!
      Ce n’est pas cette solution qui va encourager à investir dans le bâtiment, donc les mal logés attendront aux calendes grecques…
      Avec Macron, tous locataires !… mais les prix pour louer ne pourront pas baisser dans ces conditions de création de pénurie…
      Les entreprises de bâtiment pourront licencier le peu d’employés français qui leur restent (s’il y en a encore…!) et envisager de mettre les clés sous la porte…

  5. Fredy Gosse says:

    c’est pire que ce que vous croyez dire ,hier , magnifique reportage TV.au milieu des tours malfamées du 93 , un maire a fait racheter 4 hectares de terres constructible pour y réinstaller un maraicher désormais présenté comme le dernier maraicher du coin.Si j’ai bien compris un décret est sorti pour réinsérer en terres agricoles les biens fonciers limitrophes ou enserres dans les zone devenus urbaine ( voila un bon sujet à documenter et à commenter)
    bref le problème de base de la construction étant le foncier en le raréfiant pour raison écologique,on peut s’attendre donc à une hausse des prix du foncier Sauf si………on décourage l’achat immobilier locatif par exemple
    on peut parfois se demander si quelqu’un essaie de faire la synthèse d’un problème.Restera plus qu’ à l’Etat au collectivités , au mutuelles par exemple… à intervenir pour suppléer la raréfaction des privés…
    Par contre les budgets sénatoriaux , de l’ assemblée Nationale ou régionaux sans compter les agglos et autres métropoles apparemment peuvent fonctionner comme d’habitude ….
    le sénat par exemple aura toujours 1200 fonctionnaires pour faire tourner ce bouzin hautement symbolique qui sert selon notre inénarrable sieur Raffarin à « ciseler les Lois ( ne souriez pas, il rêve toujours d »en être President ,alors il sait ,blanchi sous le harnais ,qu’on ne nourrit pas les mouches avec du vinaigre)
    ça va être dur pour tout ceux qui ne voteront pas « en marche » et qui verront leurs poulains se rallier dés la fin du second tour
    mais quand je lis ,selon un sondage, que mr Estrosi devient populaire et qu’il a gagné je ne sais plus combien de points dans ce sondage je me dis que le pays n’aura que les mandataire qu’il mérite

    • Bien dit

      Mais malheureusement audience limitée!

      Ne pas oublier, diviser par 2 ces instances représentatives et le nombre d’échelons, conseillers municipaux (il y en a trop qui sont payés), maires, communauté de communes, départements leur président et leurs conseillers, cantons, régions, et autres commissions et syndicats qui polluent le système (pour l’eau, les transports, l’énergie etc, etc) avec des cumulards partout.

      Et s’ils étaient réactifs! ……….. 🙁

  6. Jean Paul says:

    Juste encore plus du vol manifeste d’un ëtat escroc, sur les revenus fonciers pour les gens vivant à l’étranger qui n’ont droit à rien socialement en France ! C’est juste dégoutant .

  7. Robert says:

    Vous mentionnez que les revenus capitalisés des assurances vie seront taxés à 17,20%. Le seront ils immediatement ou quand ils seront perçus à l’occasion de la liquidation partielle ou totale ? En particulier dans les 2 premières années, la règle des 30% de fiscalité pour les revenus du capital s’appliquera t elle? Et si l’assurance vie est placée en actions via des fonds ? Ce n’est pas clair .
    Et pour les SCPI, seront elles considérées comme de l’immobilier en direct?

    • Les produits d’assurance vie sont assujettis à différents prélèvements et contributions sociales :

      – à chaque inscription des produits au contrat pour les contrats en euros et pour les supports en euros des contrats multisupports ;
      – lors du dénouement du contrat par rachat pour les contrats en unités de compte ( les SCPI sont considérées comme unité de compte)

      • Fredy Gosse says:

        autrement dit avec rétroactivité ….dommage que Coluche nous ait quitté il aurait pu faire un sketch façon
        Alors….C’est l’histoire d’un jeune mec
        y travaillait pour un vieux mec qui aimait le scooter ….Le jeune mec très « COP  » 21 décida qu’il était temps de se mettre en marche …Normal marcher c’est bon pour la planète.
        la le mec gonflé quand même annonça qu’il était au-dessus des partis …..attention partis pas avec un e sinon c’est pas une trouvaille ( en fait il avait vu un cow boy qui avait réussi )
        et dans la foulée il créa ….un parti ….pas con …les français adorent qu’on se foutent de leurs gueules..
        Depuis les français marchent y savent pas ou ils sont ni dans quelle direction mais ils marchent …
        Not jeune President va prendre une mesure symbolique pour la moralisation de la vie publique .là encore sans blague….ça fait un bout de temps que les français ont en marre de
        se faire tondre par des morfals politiques ,ça marche terrible
        y a un mec socialiste qui l’a rejoint très tôt c’est son pote:c’était le torquemada de l’honnêteté pendant la campagne Présidentielle mais quand tu grimpes au cocotier faut avoir le cul propre,voilatipa que ce type honnête et tout devient calimero. ouais .. y’a des malfaisants qui lui reprochent d’avoir grâce à son poste de chef avoir fait obtenir à sa gonzesse un paquet de blé sur le dos de son employeur ….. il est furax le copain lui il est blanc comme neige et c’est même pas du pognon public kidisait…

        Du coup y en qui se demande s’il s vont continuer à marcher vers l’horizon du bonheur des fois qu’on y arrive jamais
        a propos de marche y en a qui déchantent ce sont les » journaleux  » y comprennent que la seule marche autorisée c’est au pas cadencé ….

        Coluche you miss us

        • Bravo 🙂

          Mais les sondages le donnent avec la majorité absolue, qu’en conclure?
          Que nous ne sommes ni l’un ni l’autre des français moyens.

          • Fredy Gosse says:

            Guillaume vous a répondu poliment si je traduis nous sommes des vieux cons.

            ça me rappelle une histoire perso
            j’avais 34 ans ;je rencontre un copain,qui était un vieux de « 38 » ans :il faisait la gueule. je luis demande pourquoi. effondré il me répond :j’étais à un feu rouge ;comme je n’ai pas redémarré assez vite, au vert ,un jeune con m’a doublé furibard en gueulant alors pépé on dort ,vieux con va , tu te rends compte jusqu’a aujourd’hui on m’a traité de jeune con et voila du jour au lendemain je deviens vieux con..mais quand sommes nous juste des cons..question métaphysique ..-:)

          • les sondages sont une manipulation pure et simple;
            la preuve, ça marche toujours et encore de balancer des chiffres qui poussent au vote facile (pour ceux nombreux qui ne veulent pas se caser la tête)

            • Robert says:

              Autres perdants: les cadres qui seront au chômage. Aujourdhui, ils touchent 70% de leur salaire pendant 2 ans. Demain, si Macron confirme qu’il veut se calquer sur le modèle scandinave, l’indemnité sera plafonnée à 2500€ mois. N’oublions pas que le régime assurance chômage est excédentaire et finance notamment le trou du régime des intermittents. Un cadre supérieur de 50 ans ou plus qui se retrouve sans emploi aura bien du mal avec ce nouveau système, qu’il n’a pas demandé. Avant, il payait une assurance collective qui lui permettait d’amortir les coups durs. Peut être que les jeunes seront contents, mais passé un certain âge et un certain salaire, c’est une autre histoire. Et comme les entreprises auront plus de facilités pour dégager le personnel, ça risque d’être tendu. Et ce ne sont pas les mesures énoncées (2 propositions décentes max ou formation) qui régleront le problème de ces gens là. Mais on dira que c’est un problème de riche ou plutôt d’ancien riche. C’est le libéralisme …..

  8. wanapatri says:

    Tout ceci est franchement injuste et bien décourageant !

    Retraité de fraîche date, je vais me faire taxer et sur ma retraite et sur les locations mises en place pour éponger la perte de revenus liée à la fin de l’ activité salariée…
    Que ne suis je pas resté travailler encore 10 ans ?
    J’adore tous ces « nouveaux » concepts:
    -travailleur pauvre
    – nouveaux « indépendants » encore plus pauvres que les salariés de base, mais qui ont la « chance » d’être indépendants.
    Quel monde formidable !
    Ce que je préfère, c’est mes 40 ha de terres à 3800 brut moins 2100 d’ impôts tout compris. Ha ha ha haaa…Foutage de gu…Tout ça (csg +1,7) augmente la note de 45 €..donc 2145, soit 56,45 % d’impôt l’ an prochain au lieu de 55,26…
    Mais sur le foncier l’ an passé, une taxe a pris 200 %, comme ça sans raison, ah si interco …

    • les rentiers ne sont pas ceux qui sont pointés du doigt
      les rentiers sont ceux qui pointent du doigt
      suivez mon regard…

  9. Bonjour Guillaume,

    Merci pour toutes les informations, les analyses que vous apportez, vous faites un travail remarquable !
    Petite question concernant les revenus fonciers, pourquoi l’instauration d’un prélèvement forfaitaire à 30% n’est il pas possible ? N y a t il pas un risque que les investisseurs se dirigent vers le LMP ou LMNP (imposition BIC) pour profiter de cet avantage fiscal, ce qui impactera les locataires en location nue (moins de logement) ?

    Merci pour votre travail !

    • Je ne sais pas si ce prélèvement n’est pas possible… mais il m’apparaît pourtant comme indispensable ! Mais malheureusement pas de le projet de M Macron pour le moment.

      En ce qui concerne la location meublée, elle ne sera pas concernée non plus…

  10. gilles says:

    réflexion d’un jeune de la génération qui vient de prendre (enfin!!!) le pouvoir…

    premièrement pour la dette je n’ai pas grand chose avoir avec elle… si ce n’est que je vais devoir la rembourser…

    elle est plutôt secondaire aux choix politiques et sociétaux des mes parents et de leur génération… qui eux on quand même eut une vie plus facile que celle de ma génération, ont bénéficié, de l’augmentation de l’immobilié, de vrai rendement de leurs valeurs mobilières, d’un emploi toute leur vie (entrée rapide dans la vie active, peu ou pas de période de chômage… ) .

    d’une manière générale nous sommes la première génération qui vie moins bien que ses parents. l’âge d’un emploi perrin recule sans cesse. l’accès à l’achat d’un logement est de plus en plus compliqué. voir même partir de chez ses parents dans certaines grandes villes.

    mois je ne vais pas pleurer pour une augmentation modérée de 1.7% pour les retraités dont on vous dit qu’ils sont remarquablement pauvre mais ou les études montrent que ca n’est pas la réalité.

    qu’on reste sur une notion « pollueur payeur » ca me semble normal.

    par contre chaque jours voir au travail qu’invariablement les gens entre 20 et 35 ans n’ont pas d’emploi ca ca me trouble…

    après qu’on arrête de creuser le déficit j’achète aussi !

    • Gilles bonjour quand on lit votre commentaire on se demande si votre lien familial est existant !si on analyse vos propos concernant les retraités dont je fais partis avec 3enfants 43 ans,38 ans et 35 ans!j ai une retraite de 1300 eur j ai travaillé depuis l âge de 18ans j en ai 66ans et un arrêt 10ans pour élever les enfants et reprise d activité pour le’petit dernier’ jusqu a mes 62ans! jai payé mes impots comme tous bons Français et Macron pense qu on est riche a 1200 eur/ mois et il nous augmente de1,7 la csg, et vous trouvez cas normal?? Mes enfants savent les sacrifices que j ais du faire toute ma jeunesse pour eux sans me plaindre le reveil 6 h tous les matins; Eux n’ approuvent pas cette hausse de la csg des retraités qui vont les mettre dans la pauvreté!!au mois 65% selon les sondages!!un peu d humanité vous ferait pas de mal!on a bossé des 39 h / semaine nous!!Merci MJ

      • Ne vous inquiétez pas, l’exonération de la taxe d’habitation vous compensera l’augmentation de la CSG. Par contre je reste persuadé que vos enfants ont plus besoins de l’exonération des cotisations salariales pour élever vos petits-enfants que beaucoup de retraité, notamment ceux qui gagnent plus de 2500 euros pour une personne seule et 3980 à deux pour être exonérés de taxe d’habitation. Car il s’agit bien de deux mesures à mettre l’une en face de l’autre et pas d’une seule mesure isolée !
        Je ne sais pas si la société actuelle est très humaine vis à vis des demandeurs d’emploi ou de l’intégration des jeunes dans celui-ci. Que tout le monde contribue au redressement y compris les retraités ça me semble justement humain et honnête…
        Je vous rassure moi je n’aurai pas d’augmentation de pouvoir d’achat car il n’y a pas de cotisation maladie et chômage dans mon travail, et je n’aurai pas non plus d’exonération de taxe d’habitation… ma famille et mes beau parents non plus d’ailleurs… mais ça me semble normal ! Et un prix acceptable à payer pour que justement le travail paye.
        Pour le coup, je retourne au travail car malgré mes 60 heures de travail déjà effectuées il m’en reste encore au moins 24 pour cette semaine !
        Bonnes fêtes !

  11. Fredy Gosse says:

    oui vous êtes des vieux pour les 20/30 ans-:)

    pour l’instant ce que je vois , fait peur .ce n’est pas un changement mais une accélération du passé Jego un homme qui se représente pour la 4eme fois soutenu par son ancien collègue devenu marcheur pour cause d’ambition personnelle
    un accord rapide avec la CGT pour les carburants ,connaissant les rouges,ils ne peuvent accepter que si le gouvernement a accepté pratiquement tout.. ça promet pour les grandes réformes..
    l’accord pour St Nazaire à peine signé déjà remis en cause par Le President.Vous avez dit parole et signature de l’Etat ,là on va plus vite qu’avec Hollande avec les bateaux à Poutine signés par Sarkozy
    faites nous confiance faites nous confiance vous avez la parole de l ‘état….dormez je le veux….
    Dans la creuse pression sur les 2 acheteurs automobiles français pour qu’ils  » sauvent » une entreprise mal gérée au détriment du prix de revient de nos constructeurs….Encore une fois le hauts fonctionnaires montrent le chemin mais in fine ce sera la faute du libéralisme -:(
    enfin soutien de Richard ( le bien nommé) uni et orbi…….l’homme à la conscience morale hyper développée pendant la campagne Présidentielle pratiquant avec zèle la chasse à cour au Fillon qui malheureusement l’élection passée se retrouve avec une casserole monumentale… .pas un français ne peut accepter les explications de Richard Ferrand ou alors ça veut dire que les mutuelles depuis DSK ,CAHUZAC, et bien d’autres avant sont toujours des vaches à lait pour les socialistes… si c’est cela le changement ,je sens que la new génération comprendra trop tard qu ‘elle porte de trop grandes cornes pour continuer à marcher.
    l’avantage mince je le concède c’est que les vieux ne se font pas d’illusion ;comme dirait valeurs actuelles monsieur De Rastignac marche sur l’eau mais pour combien de temps

    • « l’avantage mince je le concède c’est que les vieux ne se font pas d’illusion ;comme dirait valeurs actuelles monsieur De Rastignac marche sur l’eau mais pour combien de temps »
      Jupiter n’est-il pas aussi le Dieu de l’Eau?

      Je pense que cet homme souffre de césarisme jupitérien.

      Si c’est pour le Bien de Tous les Français, je suis prêt à suivre.

      Ce n’est pas dans ses gènes, ni dans sa culture, encore moins dans ses formations, ça va donc être difficile.

      • Fredy Gosse says:

        Attention quand même dans un même marigot 2 crocos ne coexistent pas …et aux USA y a un gros croco dans le marigot. il vient de le démontrer ce soir.
        ça va cogner dans les jours qui viennent ouf c’est Richard qui soupire ce soir ;la justice va prendre son allure sénatoriale et les journaux vont parler d ‘autre chose…

  12. Robert says:

    Parmi les perdants, il me semble qu’il y a les fonctionnaires car ils ne paient pas jusqu’à présent pour le chômage qui ne les concerne pas. Donc les 2.4% qui sont rendus aux salariés ne les concerne pas. Ils auront une perte de pouvoir d’achat à moins qu’ils négocient un rattrapage ?

  13. Robert says:

    On creusera donc le déficit….. pas clair l’equilibre budgétaire de M Macron. Et la solidarité ? Pourquoi seulement les retraités? Les hauts fonctionnaires émargent à des niveaux que bien des cadres envieraient ? Si il y a une lesure de rattrapage, ce sera une mesure électoraliste et incohérente

  14. Polaris says:

    Bonjour Guillaume,

    Vous écriviez : « Nous nous dirigeons progressivement vers un transfert des charges qui pèsent sur le travail vers l’impôt, soit sur la consommation, soit sur la capital. ». En effet, et vu de ma paroisse, je pense que c’est finalement la moins mauvaise solution.

    Je suis ingénieur dans un grand groupe d’aéronautique, pas tout-à-fait à mi-carrière, disons que je gagne honnêtement ma vie sans plus (dans la moyenne pour la province) ; étant de nature économe (niveau de vie très inférieur, par sobriété volontaire, à celui auquel je pourrais prétendre), épargnant patient puis investisseur méthodique depuis que j’ai commencé à travailler, et ayant eu un peu de chance et de flair dans mes investissements (en tout cas plus que pour ma carrière, hélas…), j’ai fini par accumuler un capital non négligeable. Contrairement à la plupart des lecteurs de ce blog, j’ai d’ailleurs relativement peu d’immo (je ne suis même pas propriétaire de ma RP…). Classiquement, comme tout cadre moyen, je suis imposé au taux marginal de 30%. Eh bien croyez-le ou non, mais pour moi, travailler (et je précise que je fais un boulot très, mais vraiment TRES qualifié et très productif) est devenu totalement non-rentable (pour moi, pas pour mon employeur ni pour l’Etat bien sûr). En comptant les cotisations sociales (certes elles incluent les cotisations retraites qui sont un salaire différé, mais bon…), la CSG (dont une grande part non déductible), les cotisations de mutuelle (non déductibles), et bien sûr l’IRPP, mon taux global de prélèvement marginal est de 47% par rapport à mon salaire brut, et même de 65% par rapport à mon salaire brut-brut (c-à-d cotisations patronales incluses, ce qui constitue en fait mon salaire complet réel, celui que paie mon patron). C’est totalement aberrant ! En comparaison, les 45.5% de prélèvement sur mes revenus du capital (30% d’IRPP + 15.5% de PS), et en réalité sensiblement moins que cela en moyenne grâce aux enveloppes fiscales (AV, PEA, plan d’épargne groupe, abattement sur dividendes, pas d’IRPP sur les FCPI et FCPR etc) sont un vrai paradis fiscal. Certes pas dans l’absolu (ça reste assez énorme), mais en relatif, y’a pas photo : il vaut mieux gérer un capital que se lever tôt le matin et faire 40 km de voiture pour aller bosser à l’usine !

    Ceci pour dire que les revenus du patrimoine sont certes très taxés en France, mais pour les revenus du travail, c’est carrément le délire. J’ai calculé que même en passant beaucoup de temps à lire la presse économique, fiscale et patrimoniale (dont votre excellent blog 😉 ), à faire de complexes modélisations sous Excel, à solliciter différents intermédiaires en investissements, le « taux horaire » marginal net-net du temps que je consacre à mes investissements (calculé comme plus-value par rapport au rendement que j’obtiendrais avec un placement qui exigerait zéro effort, type fond euro + quelques OPCVM, soit grosso-modo 2.5% net) est plus de 2 fois plus élevé que mon salaire horaire marginal net-net – qui est, je le rappelle, celui d’un ingénieur de haut niveau payé dans la bonne moyenne de sa catégorie -… Résultat, comme à mon âge ce qui m’intéresse n’est plus mon salaire absolu mais bien mon taux horaire net (= combien je gagne pour chaque heure de ma trop courte existence terrestre que je ne consacre pas à mes passions et à ma famille), et que par ailleurs mes perspectives professionnelles sont relativement médiocres (en France, un très bon ingénieur qui n’est pas manager à 40 ans est foutu, c’est comme ça), la conclusion est sans appel : non seulement je ne dois pas travailler plus, mais je dois même absolument travailler MOINS (et consacrer un tout petit peu plus de temps à mes investissements). J’en suis donc à demander des congés sans solde, ce que les accords d’entreprise me permettent en étant un peu malin (mais ça fait rager mon employeur dont l’intérêt est évidemment de me faire travailler plus pour gagner au mieux la même chose : encore une aberration). Alors même que je suis au top de ma compétence professionnelle et que, dans mon petit domaine, je contribue réellement à faire avancer l’état de l’art en France et en Europe. C’est du gâchis pour tout le monde. Donc oui, il est impératif de diminuer la taxation du travail – notamment du travail qualifié – pour encourager l’activité, au bénéfice de toute la société. Et il faudra donc rebasculer ces cotisations sur la TVA, les taxes environnementales et/ou la taxation des revenus du patrimoine. Notez bien que ce que je gagnerai en tant que professionnel, je le perdrai en tant qu’investisseur ; je ne sais pas si, au final, je serai gagnant ou perdant. Mais il me semble largement préférable et moral, pour moi et pour la société, de voir mon travail encouragé et mieux récompensé que ma capacité à faire de l’argent avec de l’argent…

    Evidemment, cela ne dispense pas d’une gestion beaucoup plus rigoureuse de nos dépenses publiques dans le but d’une réduction globale des prélèvements obligatoires. Et je suis conscient que les retraités (sauf les moins aisés) seraient les principaux perdants de l’affaire, ce qui n’est pas forcément très moral, surtout si l’on considère que les pensions sont un salaire de remplacement. Tout aussi conscient de la nécessité de ne pas surtaxer l’investissement productif privé – travaillant dans une industrie hautement capitalistique dans laquelle le moindre projet se chiffre en dizaines ou en centaines de millions d’euros, je connais la valeur de l’argent que nous confient les investisseurs -. Mais cela n’empêchera pas un nécessaire et inéluctable transfert de la fiscalité du travail vers la consommation et les revenus du patrimoine (j’y inclus les successions, bien qu’étant moi-même un héritier potentiel, à un horizon que j’espère le plus lointain possible).

    • GAUTHIER says:

      Bravo et merci pour ce commentaire éclairé et sensé.

    • Meilleure analyse que j’ai lue depuis longtemps! Avec plein de bon sens, ce qui se fait rare aujourd’hui, et une Vie centrée sur l’Homme plus que sur l’Argent, ce qui se fait encore plus rare.

      Merci

      En écrivant: « je ne suis même pas propriétaire de ma RP… » nous pourrions avoir l’impression que c’est une tare. Au contraire, je vous félicite. L’achat de sa RP n’a que très peu d’intérêt.

      Je suis aussi d’avis de valoriser le travail, ce qui passe inéluctablement par un moindre coût, donc moins de charges et d’impôts liés à l’activité productive réelle.

      La répartition de la richesse produite dans le monde ne se répartit pas équitablement entre travail, capital et investissement.

      Ce que vous avez peut-être omis dans ce brillant papier, c’est de parler niches fiscales et autres paradis, qui permettent, légalement souvent, de divertir des circuits normaux de distribution de la richesse des centaines de milliards d’euros.

    • Patrick D says:

      Ce commentaire me renforce dans mes convictions :
      Le travailleur qualifié en France est sous payé par rapport à ce qu’il pourrait gagner à l’étranger.
      De même, l’investissement en mobilier ou immobilier est sur-taxé.
      La solution, c’est un dégraissage massif du mamouth.

  15. Fredy Gosse says:

    Non Patrick il n’est pas sous -payé ,il est surtaxé car le coût global pour l’entreprise aboutit au résultat de la non compétitivité des entreprise françaises ….entre les 35 h , les charges quelque soient la dénomination sur la feuille de paye ( c’est bien l’entreprise qui doit produire tous les charges);les emplois induits de la complexité changeante des réglementations sociales,fiscale environnementales , toutes les entreprises souffrent de la comparaison européenne ( sauf celles qui peuvent imposer un prix et qui sont rares)
    bref les entreprises françaises doivent toujours faire plus pour simplement garder des marchés :quant aux toutes petites ,il y’a longtemps que le risque capitalistique n’est plus rémunéré ,les dirigeants se battent pour se payer un salaire, ramené aux nombre d’heures réellement effectuées ce sont les forçats de la France dans l’indifférence absolue du pays toujours plus administré donc toujours plus fonctionnarisé et toujours plus en vacances( pour ceux qui ont un emploi garanti) ou en grève
    les mesures annoncées ne baissant pas les impôts mais les transférant à d’autres catégories au choix préféré du nouveau Roi ,ne changeront pas les problèmes des effets nocifs de notre modèle redistributeur chéri toujours plus interventionniste donc toujours plus lourd à entretenir….

    je sais on va me dire on ne peut faire ce que vous réclamez car ces dépenses publiques sont indispensables à la cohésion nationale et aux impératifs « moraux  » ( ne riez pas) de la France guide suprême des valeurs humaines.
    A ces affirmations on peut se poser la question mais comment font les autres pays? évidemment ça ne marche que s’ ils adoptent notre système et acceptent de progressivement de devenir pauvres ( c’est pas gagné vu l’expérience depuis 1945)
    nous sommes dans un système perdant .L’extraordinaire livre d Ayn Rand décrit ,dés le début des années 50 ,comment une politique peut faire disparaitre ses entrepreneurs et répandre la lèpre de la pauvreté dans un pays.
    J’ai déjà eu l’occasion de le dire ,sur ce blog , à ceux qui n’ont pas lu version française de ce bouquin dénommé la Grève ( titre stupide) ,précipitez vous.Vous ne serez plus le même après avoir lu ce bouquin et vous comprendrez mieux ce qui nous arrive.
    Donc la politique annoncée c’est la mort lente qui peut d’ailleurs s’achever par une rupture d’anévrisme fatale si les taux d’intérêts remontent, car notre dette continue d’augmenter même si le coût diminue pour cause de baisse conjoncturelle des taux d’intérêts.
    je sais aussi l’Etat ne rembourse jamais ses dettes mais………..les administré si.. ( Argentine ,Venezuela)

    la seule politique qui pourrait remettre notre pays « en marche » serait de nettoyer les écuries d’augias ( ça démarre très mal) d’appliquer les règles de la compétitivité aux administrations de supprimer toutes les branches mortes à but clientéliste , de réorganiser totalement l’administration du pays en se posant à chaque fois la seule question peut on faire aussi bien sinon mieux avec moins d’argent public ‘( appliqué à l’éducation nationale ça ferait mal)
    je sais on va me dire c’est impossible ça provoquerait justement une déflation ,celle que vous voulez éviter et le pays n’est pas prêt à entendre pareil discours comme si les efforts pour gagner à Rolland Garros étaient sans douleur…..

    Ce que je vois et ce que j’entends ne va pas dans ce sens nous allons dans la foulée du précédent gouvernement faire 2 choses qui vont nous tuer définitivement
    1/ sur le plan intérieur nous allons dépenser ,au delà de nos possibilités financières , des milliard pour des projets « verts » tous porteurs in fine d’impôts nouveaux et de perte de compétitivité de nos entreprises par nouveaux coûts en hausse de l’énergie
    2/ Prendre des positions en politique étrangère napoléonienne et non Suisse.Apparemment personne n’a le pouvoir de faire comprendre notre nouveau Roi qu’il n’est pas Napoléon et qu’ il va nous exposer très rapidement au mur des réalités ( ne serait ce qu’au niveau défense car nous dépendons totalement des USA sur ce plan)

    Tout est dans tout ,soit on touche aux dépenses soit on change les payeurs mais désolé globalement ça ne changera rien ,seuls des effets pervers se révèleront au fil du temps.

    • Patrick D says:

      Je suis bien d »accord même si je ne suis pas la politique actuelle en France pour cause de voyage.
      Cela va si mal que cela pour les débuts de Mr Macron ?

  16. Robert says:

    Etant un ancien cadre supérieur à la retraite, je partage partiellement le constat de Polaris. D’abord parce qu’on ne travaille pas que pour gagner toujours plus, mais aussi et surtout parce que le vrai sujet ce sont les dépenses de l’état et des collectivités locales. Faire payer Pierre plutôt que Paul ne règle pas le problème, il faut impérativement baisser les dépenses, ce qui permettra de baisser les taxes. Je précise qu’avec mon épouse, nous étions taxés en fin de carrière à 40%, ce qu’on accepterait s’il y avait plus de rigueur et moins de gabegie dans la gestion publique.

    • « nous étions taxés en fin de carrière à 40%, ce qu’on accepterait s’il y avait plus de rigueur et moins de gabegie dans la gestion publique. »
      Vous avez de la chance, ya pire 🙁

      • Robert says:

        Oui mais j’ai commencé à travailler à 22 ans frais émoulu de mon ecole d’ingé, j’ai travaillé tous les étés depuisl’age de 15 ans. Et je faisais 12h par jour sans compter une partie du we pendant les 10 dernières années de ma vie professionnelle.. Quand on regarde le taux horaire, c’est qu’on ne veut pas progresser dans sa vie professionnelle ou on fait fonctionnaire. Chacun son choix.

        • Peu différent

          13 ans au lieu de 15 ans (eh! oui c’était possible, j’ai même retrouvé mes fiches de paie)
          C’était le temps où en travaillant les 3 mois d’été, on cotisait 3 ou 4 trimestres.

          23 ans au lieu de 22 ans, vous aviez 1 an d’avance.

          En fin de carrière j’avais l’habitude de dire que je travaillais 2*35h ………

  17. wanapatri says:

    Polaris, Ankou Freddy Patrick D: tout ceci est intéressant.

    Mais dans cette analyse de la taxation généralisée de tout, ou du petit basculement en faveur ou en défaveur de tel ou tel secteur, ou catégorie travail, investissement…

    On oublie deux choses:
    1/ C’est pareil partout dans le monde, à cause de la dette. Et en Europe donc sauf dans le cas de l’ Allemagne ( et encore).
    2/ Elle bénéficie d’ un euro faible pour ses exportations ce qui lui donne un avantage de compétitivité excessif.
    3/ La conséquence de la dette ( argent dette) est que tous les prélèvements vont in fine pour sauver le couple Etats/ banques…et qu’ils n’ont donc pas de limites jusqu’à l’ appauvrissement généralisé de tous…(le socialisme s’ arrête avec l’ argent des autres…)

    Dans ces conditions et dans ce contexte, nos arguments, arguties, et toutes nos discussions n’ont aucune importance, ou une importance à la marge…très à la marge, mais sont utiles dans la perspective d’une reconstruction après effondrement.
    Elle seraient par contre parfaitement valides, censées, et opérationnelles dans un monde sans dette, dans lequel la richesse est basée sur la création réelle d’ utilité et de valeur, ce qui n’ est défitivement plus le cas pour la plupart des activités ou des produits d’ aujourd’hui.
    Tout cet argent dette a servi à conserver des entreprises en position de monopole et non rentables, mais sous protection politico économique ( cf système communiste).

  18. Fredy Gosse says:

    c’est juste un témoignage …le système est construit pour être prolongé indéfiniment …jusqu’ à effondrement qui selon les keynésien officiels ne se produira jamais….
    comme dirait Guillaume notre épargne devient inutile puisque nos Dieux peuvent créer à l’infini de l’argent selon les besoins qu’ils définissent et pas selon les acquis . résultant de leurs f gestions. Si c’est exact ,alors l’humanité aura mis des millénaires pour admettre cela… et vous entrevoyez les conséquences de pareille politique…..
    moi je pense que c’est bisounoursland mais bon je suis vieux et donc je ne comprends plus rien

  19. Du neuf concernant la hausse de la CSG sur les revenus du patrimoine.
    La hausse a été rendue rétroactive sur les revenus du patrimoine réalisés en 2017 déclarés en 2018. Ceci a été voté le 28 novembre et ne fait pas encore beaucoup de bruit, mais cela devrait.
    Les parlementaires parlent beaucoup de la taxation des plus-values dans leur réquisitoire.
    Mais la rédaction concerne finalement les autres types de revenus : intérêts, dividendes, etc…
    Le prélèvement à la source de 15,5% opéré par les intermédiaires financiers sera complété par une rallonge de 1,7% prélevée en 2018 par voie de rôle.
    C’est étonnant, écoeurant, probablement anticonstitutionnel, mais c’est comme ça. La « petite rétroactivité » ainsi nommée est tolérée.
    Les règles du jeu changent après coup, mais uniquement que pour les revenus du patrimoine (qui sont forcément sales et ignobles) alors que les revenus d’activité sont épargnés (parce qu’ils sont nobles et purs).
    Source : http://www.fiscalonline.com/L-augmentation-de-1-7-du-taux-de.html

  20. Faire des efforts O K mais je viens de regarder capital et lorsque l’on voit tous les avantages de nos élus et du senat je trouve inadmissible que l’on touche aux retraités qui ont travaille toute leur vie et que d’autres se remplissent les poches sur le dos des contribuables.Monsieur le Président je pense que votre role est de reagir à ces injustices

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.