Cela ne fait plus de doute et nous vous l’écrivons régulièrement dans nos articles, nous vivons actuellement dans un magnifique bulle spéculative… mais contrairement aux précédentes bulles qui ont jalonné l’histoire de la finance moderne, la bulle spéculative actuelle ne touche pas uniquement tel ou tel actif.

Nous avons connu la bulle spéculative des valeurs internet en 2000, la bulle immobilière, la bulle spéculative sur les matières premières et notamment le pétrole, sur l’Or, sur le Bitcoin… L’histoire de la finance est marquée par les excès de spéculation, par les successions de bulles spéculatives qui finissent toujours par éclater.

Au final, ce n’est qu’une question de temps, la valeur d’un actif doit toujours rejoindre sa valeur fondamentale. L’économie réelle finie toujours par dominer la spéculation, mais quand. Faut il se laisser tenter par l’excellent comportement des marchés financiers depuis le début de l’année (+14.46% pour le CAC 40 depuis le 01/01/2015 au moment ou j’écris ces lignes) ? ou au contraire adopter une stratégie davantage long terme pariant sur l’idée fondatrice que la spéculation ne dure qu’un temps et que le bon sens fini toujours par l’emporter.

La bulle spéculative que nous vivons actuellement est différente : Elle est générale. Tous les actifs sont dans une situation de survalorisation par rapport à leur valeur fondamentale. Qu’il s’agisse d’une bulle ou simplement d’une situation de survalorisation des marchés peu importe, la finalité est identique : Il est complexe voire impossible de prendre une décision d’investissement lorsque tous les actifs sont très (trop) chers.

  • Qui peut encore dire que les marchés actions conservent un potentiel de valorisation pérenne ?
  • Qui peut encore dire que les prix de l’immobilier vont continuer à augmenter ?
  • Qui peut encore affirmer qu’il manque des logements en France ?
  • Qui peut encore dire que les taux d’intérêts vont baisser et qu’il faut investir sur des actifs obligataires ?
  • Qui peut encore dire que les fonds euros des contrats d’assurance vie sont sans risque ?

 

Essayons de sortir de notre vision court terme et retrouvons un peu de bon sens. Le long terme seul juge …

Le niveau de l’ensemble des actifs est actuellement en totale décorrélation de leur valeur fondamentale. Cette valorisation excessive trouve une explication unanimement partagée par l’ensemble des experts : Les banques centrales ont toutes adoptées une politique monétaire visant à injecter massivement des liquidités dans une économie qui n’en a pas besoin. Ces liquidités excessives ne pouvant servir une économie mondiale déjà en sur-capacité de production, elles participent à la constitution d’une bulle spéculative mondiale et globale.
Notre analyse n’a pas beaucoup évolué depuis la fin 2013 lorsque nous écrivions cet article « Stratégie d’investissement : La fabrication de la bulle ultime à l’éclatement incertain…« . Dans cet article, nous faisions la constat identique d’une manipulation du prix des actifs par les banques centrales et d’une correction inévitable lors du retour aux fondamentaux.
Notre conclusion de l’époque était :

Le constat de la fabrication de la bulle spéculative ne suffit plus… le vrai défi est maintenant de déterminer quand elle éclatera, c’est à dire le moment ou les taux d’intérêt augmenteront et que la manipulation des banques centrales ne sera plus efficace… 

Nous restons convaincu de cette analyse … ce n’est qu’une question de temps, le bon sens l’emporte toujours.
En 2015, les banques centrales sont toujours à la manœuvre et c’est la Banque Centrale Européenne qui prend le relais de la Banque Fédérale Américaine, mais entre temps, le CAC40 à grimpé de 14%.
 

Mais alors, que faire de son argent en 2015 ? Ou et comment investir ?

Une fois cette prudence affirmée, que faire, comment placer son épargne en 2015 ? Faut il entrer dans la casino de la spéculation ou au contraire s’en extraire, fuir et attendre la prochaine crise ?
Bien évidemment la réponse devra être adapté à la situation patrimonial et au caractère de chacun, mais nous pouvons tout de même dégager quelques grandes tendances :

1 – La priorité est de rembourser vos crédits. Vous ne savez pas quoi faire de votre épargne, marre des rendements médiocres, remboursez vos crédits, comme dit l’adage, qui paye ses dettes s’enrichit. (cf article  » Qui rembourse ses dettes s’enrichit … » et « Remboursement anticipé des crédits : Le meilleur placement sans risque du moment ?« ) ;

1 bis – A défaut de rembourser vos crédits, faites renégocier votre crédit immobilier. (cf « Simulateur : Renégocier son crédit immobilier. Calculer le gain de la renégociation du taux d’intérêt« )

2- Vendez vos biens immobiliers locatifs. Entre baisse des loyers et anticipation de baisse des prix de l’immobilier, l’immobilier locatif ne présente plus un potentiel de rendement attrayant. (cf « En 2014, comme en 2013, les loyers baissent. Avant d’investir en LOI PINEL, il faut l’intégrer ! » et « Prix de l’immobilier : Ou en sommes nous ? Quelles perspectives ? » ;

3- Prudence sur les SCPI. Les valorisations des biens immobiliers d’entreprise sont très élevés, les loyers subissent une forte pression à la baisse et internet bouleverse totalement les besoins d’espace de travail. cf « SCPI : Les 4 risques qui pourraient faire baisser la valeur de l’immobilier d’entreprise. » et « SCPI : Anticiper les mutations du marché de l’immobilier de bureaux avant d’investir« 

4- Dans une période marquée par la déflation, le simple fait de maintenir la valeur de son épargne est déjà un enrichissement. Maximisez votre PEL, PEP, et autres épargne monétaire disponible et garanti. Le rendement ne sera pas exceptionnel, mais votre capital sera disponible et garanti à tout moment.

5- Prudence sur les fonds euros des contrats d’assurance vie. La garanti du capital est toute relative. (cf « Assurance vie, les risques importants qui vous obligent à changer votre manière d’investir !« 

6- Diversifiez votre épargne grâce au Crowdfunding Equity et investissez dans l’économie réelle et notamment dans les entreprises, seules capables de générer de la valeur dans un environnement économique mouvant. Le crowdfunding équity présente un attrait non négligeable et porteur de sens (cf « Comment épargner et investir sans les banques et les assurances ? » et  « Le crowdfunding, une révolution financière pour investir dans l’économie réelle ? » ;

7Pour les joueurs, à l’occasion de la prochaine consolidation, diversifiez votre épargne sur les marchés actions mais avec des gardes fous indispensable tel que le stop loss relatif. (cf « Assurance vie : Comment investir votre épargne ? Fonds euros ? Unités de compte (UC)?« 

Et surtout, n’oubliez pas de changer votre manière de réfléchir et d’investir : « Déflation : Oubliez les sources d’enrichissement du passé et adoptez de nouveaux réflexes« 

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Bilan patrimonial
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Assistance patrimoniale
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

23 commentaires