Nous sommes décidément en train de vivre un drôle de moment ; Un moment crispant pendant lequel l’atteinte à nos libertés fondamentales pour protéger la population contre l’épidémie du coronavirus pose de nombreuses questions.

Nous vivons une drôle de période pendant laquelle il devient impossible de ne pas devenir complotiste tant la cohérence et l’intelligence semblent absents des décisions prises sans concertation par nos gouvernants tout puissants.

Comment ne pas comprendre les conspirationnistes qui voient dans les décisions du gouvernement des objectifs supérieurs qui ne sont pas explicités. Ce sentiment persistant d’une liberté remise en question interroge. Liberté de penser en dehors des narrations dominantes ; Liberté d’agir en fonction du bon sens ; Liberté de circuler … toutes ces libertés semblent atteintes pour éviter on ne sait plus trop quoi.

Bref, entre les répressions violentes qui ont accompagnées la révolte des gilets jaunes ( – A ce titre, je ne peux que vous conseiller la lecture de l’excellent « Un jour viendra couleur d’orange » de Grégoire DELACOURT) et aujourd’hui cette manipulation des masses contre l’épidémie, le monde d’après ressemble de plus en plus à un monde décrit dans 1984 d’Orwell.

Pourtant, plus que jamais, « La source vive » et la liberté qui l’accompagne doit pourtant rester notre priorité tant l’intelligence collective semble avoir été dissoute dans la dictature administrative de l’état profond.

Et si le seul objectif de long terme d’une gestion de patrimoine réussit était d’être libre ?

Être libre de choisir sa vie, être libre de l’assumer. Voilà un objectif partagé par nombre de mes clients lors des rendez-vous de restitution du bilan patrimonial.

Les premiers veulent trouver une stratégie pour se constituer un patrimoine et plus précisément des revenus qui leur permettront d’être libres, les seconds veulent « être libre » de changer de métier, libre de déménager vers une ville ou région dans laquelle ils auront d’avantages de liens sociaux et familiaux, libre d’arrêter ou de moins travailler après 50 ans, libre de créer une entreprise, libre d’offrir à leurs enfants une éducation qui leur permettra à leur tour d’être libre… Bref, libre d’assumer ses choix de vie.

Alors que notre liberté semble mise entre parenthèse pour quelques semaines au minimum, plus que jamais, il est important de prendre conscience de ce qui est vraiment important dans nos vies.

Atteindre la liberté est un projet de vie magnifique qui nécessité beaucoup plus de travail et de volonté que d’y renoncer.

Après le covid, un besoin de liberté qui pourrait alimenter la croissance économique de demain ?

Quelle sera la réaction des peuples lorsque cette crise sanitaire sera passée ? Comment allons nous collectivement réagir après cette période de perte de liberté ? Allons nous enfin comprendre ce qui est important et retrouver l’envie de sortir de cette aliénation administrative et étatiste ?

Voilà un magnifique moteur de renouvellement économique ! Entre la nécessité d’une croissance durable plus respectueuse de l’environnement et des populations et ce besoin de liberté, nous avons devant nous de belles perspectives.

La crise du coronavirus va t’elle enfin nous faire sortir l’euthanasie dans laquelle nos sociétés se sont enfermés depuis quelques décennies ?

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

38 commentaires