Il s’agit là d’une question récurrente : comment diversifier mon patrimoine ? Quelle est la répartition idéale de mon patrimoine entre les actions, l’immobilier ou le monétaire, et l’obligataire ?

C’est une question importante qui prend sa source dans la théorie financière de la diversification d’un portefeuille. WIKIPEDIA nous donne une définition assez juste : Diversification en finance

La diversification d’un portefeuille boursier, et plus largement du patrimoine net d’un individu ou d’une institution, est avant tout une méthode de gestion du risque en variant les types de placements.

Elle est un concept central de la théorie moderne du portefeuille. C’est ainsi que certains modèles mathématiques de diversification efficiente sont censés optimiser la rentabilité attendue du portefeuille en fonction du niveau de risque accepté par le détenteur.


 

Diversifier c’est réduire le risque mais également le rendement

Diversifier son patrimoine c’est rechercher à investir équitablement dans les divers actifs disponibles afin de réduire le risque (et donc le rendement global). Si dans un premier temps, la diversification permet de réduire le risque global du patrimoine, elle a aussi pour conséquence de réduire le potentiel de rendement global du portefeuille.

Par exemple, l’investisseur qui aurait investi l’intégralité de son patrimoine dans l’immobilier aurait vu son patrimoine croître de 150% à 300% selon les zones géographiques. A contrario, l’investisseur raisonnable qui aurait justement diversifié son patrimoine n’aurait pas obtenu une telle valorisation de son patrimoine.

Par ce qu’il est parfois difficile d’investir dans l’actif qui sera le plus rentable, saupoudrer vos investissements dans l’ensemble des actifs permet de profiter de la performance moyenne des actifs, permet de limiter les risques de baisse de tel ou tel actifs.

 

 

Le comparatif des placements sur 1 an, 5 ans, 10 ans et 20 ans

Sur 1 an, du 1er janvier au 31 décembre 2010
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Or
Bureaux Paris
Foncières cotées
Logement Paris
Immobilier Entreprise
SCPI
Actions françaises
Inflation
Livret A
Sicav obligataires
Sicav monétaires
39,4%
18,8%
14,8%
14,7%
9,4%
5,7%
4,2%
1,8%
1,8%
1,5%
0,5%
Sur 5 ans, du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Or
Immobilier Entreprise
SCPI
Logement Paris
Foncières cotées
Bureaux Paris
Sicav obligataires
Livret A
Sicav monétaires
Inflation
Actions françaises
19,8%
9,7%
8,9%
8,7%
6,9%
5,0%
3,0%
2,5%
2,3%
1,6%
0,1%
Sur 10 ans, du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2010
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Foncières cotées
Or
Logement Paris
Immobilier Entreprise
SCPI
Bureaux Paris
Sicav obligataires
Livret A
Sicav monétaires
Inflation
Actions françaises
15,1%
13,7%
12,4%
12,1%
10,7%
5,4%
3,8%
2,6%
2,5%
1,7%
-0,2%
Sur 20 ans, du 1er janvier 1991 au 31 décembre 2010
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Actions françaises
Foncières cotées
Or
Logement Paris
Immobilier Entreprise
Sicav obligataires
SCPI
Bureaux Paris
Sicav monétaires
Livret A
Inflation
9,3%
9,2%
6,4%
6,3%
5,4%
5,2%
4,4%
3,9%
3,8%
3,3%
1,7%

Sources : IEIF d’après Banque de France, CB Richard Ellis, Euronext, Fininfo, IEIF, INSEE,
OLAP, Chambre Interdépartementale des Notaires de Paris.

 

La recherche de diversification ne doit pas vous empêcher d’être intelligent.

Pour autant, même si la diversification peut être recherchée à moyen long terme, il serait contre-productif de chercher à tout prix à diversifier votre patrimoine. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas encore investi dans l’immobilier qu’il faut « à tout prix » rechercher à réaliser cet investissement, le market timing pourrait bien vous être fatal.

La diversification doit se faire dans le temps et surtout en fonction des conditions de marchés et des opportunités d’investissement. L’investisseur qui aurait investi sur le marché action la veille du krach de 2000 ou l’investisseur qui investirait dans l’immobilier depuis 2009, aurait parfaitement diversifié son patrimoine mais n’aurait vraiment pas réalisé de bons investissements.

 

Investissez dans des actifs dans lesquels vous avez des convictions et dont vous maîtrisez les mécanismes

Le secret pour réussir vos investissements est de suivre votre intuition et surtout d’investir dans des actifs dont vous maîtrisez la valorisation et le marché et ne surtout :

  • Vous fiez jamais aux rumeurs urbaines et aux idées préconçues type « l’immobilier ne baisse jamais » ; « En Investissant dans l’OR, on ne peut pas perdre » ;
  • Restez prudent devant les arguments des commerciaux, dont le discours est trop souvent biaisé par les pressions commerciales : « Ca fait 25 ans que je vends de l’immobilier, mes clients n’ont jamais perdu d’argent »
  • Méfiez vous des préjugés et des analyses passées pour privilégier votre propre analyse ;
  • Anticipez l’évolution de la société ;
  • Essayez d’avoir un esprit contrariant : ce n’est surtout pas parce que tout le monde réalise un investissement qu’il faut les suivre (bien au contraire, lorsque l’homme de la rue vous donne un tuyau, soyez certain qu’il est trop tard pour investir) ;
  • Les investissements les plus rentables sont toujours le fruit de décisions difficiles (S’il était facile de gagner de l’argent cela se saurait … )
  • Et faites confiance à votre analyse et à votre bon sens.



Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Gestion conseillée
Livres et formation 
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :