Vous le savez tous, une réforme fiscale de l’assurance vie est en préparation pour la fin de l’année 2013. Cette réforme pourrait être annoncée courant Novembre 2013, à l’occasion d’une loi de finance rectificative pour 2013.

La question qui doit tarauder tous les investisseurs à l’affut de la moindre opportunité patrimoniale est : Faut il anticiper le versement ou l’ouverture d’un nouveau contrat d’assurance vie avant le vote de cette nouvelle réforme fiscale ? Autrement dit, la réforme fiscale s’appliquera t’elle uniquement aux nouveaux versements réalisés à partir de 2014 ou l’ensemble des contrats d’assurance vie quelque soit la date d’ouverture du contrat.

 

Je vous le dis tout de suite : Nous ne sommes pas dans le secret des dieux, les conclusions et les analyses que nous vous livrons ci après ne donc être que pure anticipation fiscale.

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

Quelle réforme fiscale pour l’assurance vie en 2014 ? Quels versements sont concernés ?

Avant de répondre pleinement à la question, analysons ensemble les pistes, les rumeurs qui circulent autour de cette prochaine réforme fiscale.

Les modifications pourraient être à plusieurs niveaux :

  • Le calcul des droits et taxe lié au dénouement du contrat d’assurance vie par décès,
  • La fiscalité en cas de rachat
  • Le calcul et le paiement des prélèvements sociaux.

Pour suivre l’évolution des discussions et des réflexions autour des modalités de la prochaine réforme, vous pouvez lire ces articles :

 

Le calcul des droits et taxe lié au dénouement du contrat d’assurance vie par décès. Réduction de l’abattement à 100 000€.

La prochaine réforme pourrait contenir une modification des abattements fiscaux applicables en cas de transmission du contrat d’assurance vie par décès, c’est à dire en cas de décès du souscripteur du contrat d’assurance vie et de versement du capital au bénéficiaire désigné dans la clause bénéficiaire.

L’article 990 I pourrait être modifié et l’abattement actuel de 152 500€ pourrait être ramené à 100 000€. Il s’agirait simplement d’un alignement des dispositions actuellement applicables au succession.

 

Dans l’hypothèse ou cette mesure serait votée, c’est l’ensemble des contrats d’assurance vie qui serait concerné. Les versements réalisés avant la date d’application ou les contrats ouverts avant la date d’application de la réforme ne pourraient pas espérer conserver l’abattement actuel de 152 500€. Aucun avantage particulier à anticiper la souscription du contrat d’assurance vie.

Le fait générateur de l’impôt étant le décès du souscripteur du contrat d’assurance vie, tous les décès qui interviendraient après la mise en œuvre de la réforme se verraient appliquer l’abattement de 100 000€ (au lieu de 152500€).



 

La fiscalité en cas de rachat (la mise en œuvre de la durée moyenne pondérée ou modification de l’imposition avant 8 ans).

Sur le sujet de la modification en cas de rachat du contrat d’assurance vie, la réforme fiscale est encore floue. Nous ne savons pas encore précisément la nature de la réforme fiscale. Les rumeurs et autres bruits vont un peu dans tous les sens : On parle du retour de la durée moyenne pondérée pour déterminer l’antériorité fiscale des contrats (Cf article « Assurance vie : La durée moyenne pondérée de nouveau applicable ?« , mais également d’une modification du taux d’imposition des rachats effectués dans les 4 premières années du contrat ou encore d’un allongement à 12 ans pour profiter pleinement de l’ensemble des avantages fiscaux.

Quelque soit la nature réelle de la réforme fiscale, c’est la question de la date d’application de cette réforme qui focalisera l’ensemble des analyses. Cette réforme sera t’elle applicable uniquement aux nouveaux contrats souscrits à partir de Janvier 2014 et uniquement les versements réalisés à partir de Janvier 2014 ?

Est ce qu’il y aura une rétroactivité fiscale ?

Je crois (attention propos fondé sur aucun texte, aucune source, Il ne s’agit que d’une analyse personnelle, naturellement inspirée des dernières dispositions proposées dans le cadre du projet de loi finance pour 2014) que la situation budgétaire et fiscale est tellement « catastrophique » que la question de la non rétroactivité fiscale n’est plus un sujet. J’ai l’intime certitude que les prochaines dispositions fiscales concerneront l’ensemble des contrats d’assurance vie, quelque soit la date du versement et quelque soit la date d’ouverture du contrat.

La question du principe de non rétroactivité fiscale qui semblait animer les réformes précédentes ne devrait pas être appliquée dans la réforme qui nous attend. L’urgence est telle que le gouvernement n’a pas le luxe d’un tel respect du contribuable : Il faut de l’argent et vite.

 

L’exemple le plus récent est l’annonce de le hausse rétroactive des prélèvements sociaux sur les contrats d’assurance vie et sur les PEA (Cf article « Assurance vie / PEA : Réforme des prélèvements sociaux. Nouveau calcul, nouvelle hausse« ). A l’occasion de la publication du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014, le gouvernement a annoncé (très discrètement importante pour une mesure qui rapportera  600 millions d’euros par an) une modification profonde du mode de calcul des prélèvements sociaux sur les PEA et les contrats d’assurance vie. Alors qu’auparavant, ces derniers étaient calculés en fonction du taux applicable au jour de la réalisation de la plus value, c’est maintenant le taux au moment ou l’épargne devient disponible (rachat, retrait ou décès) qui s’applique. C’est un moyen très efficace pour appliquer un taux d’imposition de 15,5% sur des plus values, antérieurement non taxables, réalisées depuis plus de 21 ans…

Cet exemple frappant illustre parfaitement l’urgence fiscale qui anime les débats budgétaires. La question du respect du contribuable, la stabilité fiscale et la cohérence fiscale n’ont plus leur place et deviennent un luxe trop cher compte tenu de la situation budgétaire et fiscale de la France.

 

Conclusion :

L’intérêt d’ouvrir un contrat d’assurance vie avant le 31/12/2013 ou de réaliser un versement avant cette date, ne me semble pas essentiel. J’ai l’intime sentiment que ce gouvernement utilisera la rétroactivité fiscale comme une arme de destruction massive. Il s’agit du moyen le plus efficace pour appréhender une masse fiscale considérable, sans faire trop de remous, car seuls les experts comprennent exactement l’importance des changements.

Il s’agit d’une manière pernicieuse et vicieuse d’augmenter la pression fiscale, mais terriblement efficace…

 

Enfin, la création prochaine du contrat d’assurance vie Euro-Croissance doit nous encourager d’attendre avant d’ouvrir un nouveau contrat ou de réaliser un versement conséquent.

Vous le savez, je crois profondément dans les qualités intrinsèques de l’Euro-Croissance, il serait dommage de souscrire un contrat « ancienne » génération en fin de vie alors que les contrats d’assurance vie nouvelle génération s’annoncent très prometteurs. Pour mieux comprendre l’intérêt et les enjeux de ce nouveau contrat, vous pouvez relire ces articles :

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

41 Comments

  1. « Faut il anticiper le versement ou l’ouverture d’un nouveau contrat d’assurance vie avant le vote de cette nouvelle réforme fiscale ?  »

    De mon retour de vacances, je me permets, pour le fun, une petite remarque ……..

    Il y a une troisième solution! Ne souscrire, ni avant, ni après.

    Mettre ses œufs dans un autre panier en quelque sorte 🙂

  2. Comment prévoir une épargne sur le long terme dans un tel climat d’instabilité politique et fiscale, c’est tout simplement impossible.
    Alors la solution? chercher ailleurs des solutions d’investissement ou de vie extra hexagonale.

  3. Que ce soit en matière d’assurance vie, en matière d’immobilier, ou d’épargne au sens large du terme, toutes les mesures fiscales de ces derniers temps sont tout simplement confiscatoires voire spoliatrices. Instabilité fiscale permanente, rétroactivité des lois de façon vicieuse et pernicieuse. L’Etat se sert dans la poche des contribuables français qui ont su gérer et faire fructifier leur patrimoine. Il n’y a plus d’intérêt à épiloguer sur le sujet, la conclusion est simple : il faut simplement se « barrer » de la France pour ceux qui le peuvent.

  4. Vous pensez que même les contrats ouverts de 1978 a 1984,et avant 1995 perdraient
    leur absence de droits fiscaux pour les bénéficiaires au dénouement par décès?
    Félicitations pour votre blog que je trouve très intéressant?
    Cordialement
    GC

  5. Le mieux est de n’ouvrir ou verser sur aucun compte. Ouvrir un compte à Hong-Kong via le Luxembourg et voilà l’affaire est jouée.

    Ce gouvernement d’hommes dépensiers ne veulent pas réduire leurs trains de vie et bien ils ne vont pas ralentir la mienne. Sans moi et sans nous ils mourront de faim.

  6. Fredy Gosse says:

    moi je vais prendre un autre pari , vu les élections municipales les projections catastrophiques des RG , la réforme se fera après les élections …..
    c’est à ce moment là que les choses sérieuses vont commencer
    De toutes façons , quelques soient les réformes , les promesses , tout cela n’a plus aucune importance , la parole et les écrits de l’Etat c’est du pipi de chat .
    le pire c’est que les français abrutis par la propagande Etatique vont aller se jeter dans les bras de l’Etat alors que c’est leur bourreau
    Bastiat,le plus célèbre inconnu de France, a ironisé sur le fait que l’Etat n’existait pas , il ne l’avait jamais rencontré qu’il y avait seulement des fonctionnaires et des élus qui se servaient en son nom… l’Etat n’est pas la solution de la France c’est son problème et c’est ce Dieu qui va dévorer ses enfants

    • « l’Etat n’est pas la solution de la France c’est son problème  »

      Sur ce point, me permettez-vous de dire que vous êtes un peu excessif.

      Cet État là, oui, raison pour laquelle il faut le changer, avec le « System ».

      Heureusement que vous n’avez pas parlé d’État Démocratique, je vous aurais répondu que nous sommes aujourd’hui, comme la quasi totalité des autres, en Oligarchie.

      • Fredy Gosse says:

        libre à vous de ne pas voir la cruelle réalité qui s’offre à vos yeux ;Sarkozy a commencé le boulot , Hollande l’achève quant à Lepen , elle a désormais des chances non négligeables d’ y arriver avec donc encore un Etat fort avec ses certitudes. On dirait que l’histoire bégaie…
        nous avons le choix entre socialisme international,colbertisme fascisme, socialisme national…. tous des gens respectueux de l’individu qui comme chacun le sait doit être encadré, guidé, mis au pas si nécessaire pour que l’élite Etatique nous mène vers des horizons radieux

  7. Bonjour,

    Vous écrivez : « Le fait générateur de l’impôt étant le décès du souscripteur du contrat d’assurance vie, tous les décès qui interviendraient après la mise en œuvre de la réforme se verraient appliquer l’abattement de 100 000€ (au lieu de 152500€). »

    Pensez-vous que les contrats souscrits avant 1990, avec des versements avant 1998 (avant 1990 en fait), avant d’atteindre l’âge de 70 ans, seront concernés par ce nouvel abattement, alors qu’ils ne sont pas concernés pas l’abattement de 152000e aujourd’hui ?

    Merci pour votre réponse (et pour les infos sur votre site en général)

  8. Bonjour,

    Guillaume, vous avez oublié une modification importante (en tous cas pour la population concernée) : la commission des finances qui vient d’adopter un amendement concernant l’exit taxe. Élargissement de l’assiette, rallongement des durées sont au programme

    En particulier, elle toucherait les AV, OPCVM, etc.

    Même si la mesure de ponction de 10% proposée par le FMI ne verra jamais le jour, il est clair que l’Etat va ponctionner bien plus et de façon bien plus pernicieuse…en gros, du vol à l’état pur.

    Au final, le contrat Euro-croissance « bénéficiera » du même contexte fiscal et risque de devenir un pétard mouillé…

    Quelle stratégie patrimoniale mettre en œuvre pour échapper à tout ca ? Aucune idée…

  9. clôturer son compte avant novembre ? serait une solution ?

  10. LA RETROACTIVITE LEGISLATIVE COMPORTE DEUX LIMITES IMPORTANTES QUE LE LOBBY DES COMPAGNIES D’ASSURANCE SAURA PEUT ETRE FAIRE RESPECTER,(à commencer par les décideurs titulaires de contrats anciens ) :A) la retroactivité concernant les contrats ,seuls les contrats souscrits dans le futur e la loi seraient concernés B) la non-retroactivité des lois est un principe constitutionnel que devrait pouvoir faire respecter le Conseil Constitutionnel dont la sasine est plus largement ouverte ! ! !

    • « la non-retroactivité des lois est un principe constitutionnel »
      En pénal oui, pour la fiscalité c’est autre chose ( ex: les réformes sur les PV immobilières qui se succèdent à un rythme qui décoiffe les notaires,la dernière loi s’applique quelque soit la date d’acquisition du bien)

      • REPONSE à MICKEY 86 :ON FAIT REFERENCE A DES PROJETS DE LOIS.SEULES CES DERNIERES PEUVENT ETRE DEFERER A LA SANCTION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL ….ATTENDONS POUR VOIR SI L’ESPRIT REPUBLICAIN EXISTE TOUJOURS DANS CE PAYS !………LA REVOLUTION FRANCAISE S’EST FAITE A CAUSE DE LA FISCALITE….LE FONDEMENT JURIDIQUE ET HISTORIQUE DE LA COMPETENCE DU PARLEMENT EST PRECISEMENT DE LAISSER AU PEUPLE PAR LA VOIS DE SES REPRESENTANTS LE POUVOIR DE CONTRÖLER LES LOIS ET REGLEMENTS FISCAUX….FAUT IL PRECISER EN PLUS QUE LE CONSEIL D’ETAT EXERCE UN CONTRÖLE ENCORE PLUS EFFICACE POUR FAIRE RESPECTER LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE NOTRE DROIT(QUI SONT ICI EN CAUSE) et ce par tout citoyen par le biais de l’EXEPTION D’ILLEGALITE ?

  11. Attention aux épouvantails agités par le gouvernement je vois deux raisons à ce que le gouvernement n’applique pas de rétroactivité à la règle fiscale applicable à ce jour :
    *1) c’est illégal et anticonstitutionnel et ce ne sont pas des dizaines de recours qu’il y aurait devant la justice mais des milliers
    * 2) la fuite des capitaux serait tellement importante que la mesure serait contre productive dans la mesure ou les banques ne pourraient plus financer l’économie au travers des fonds qu’elles détiennent sur des placements d’assurance vie

  12. Je vois que les solutions extra hexagonales imprègnent enfin les esprits :=))

    SR, avez vous vu beaucoup de recours de la part de « milliers de Français » contre les dernières mesures spoliatrices depuis 5 ans ?

    non

    Les choses bougeront vraiment quand l’assiette -vide- sera touchée mais il sera trop tard

  13. @Scaggio

    intéressant,comment ouvrir un compte à HK via le LUX ?

    NB: on peut espérer affamer ces Messieurs Dames , mais nous serons exsangues avant eux…

    • Je ne suis pas d’accord avec les idées de JM Sylvestre, vous n’êtes certainement pas étonné. Pas plus qu’avec son positionnement.

      Par exemple, au début quand il écrit: « Le résultat, c’est que l’Allemagne et toute l’Europe du Nord (Scandinavie) ont su gérer la crise sans trop de dégâts… », on a l’impression qu’il n’a jamais mis les pieds en Allemagne, ou pas aux mêmes endroits que moi. Peut-être à Frankfurt (the city of the banks).

      Dans cet article, des choses vraies, quand il s’agit de donner les faits, le reste ne me semble pas être une solution pour résoudre la crise que vit le Monde aujourd’hui.

      Et ce n’est pas parce que 90% de la population mondiale, depuis la chute du mur, dit qu’il faut faire que c’est la bonne voie. Je pense de mon coté que c’est la mauvaise.

      Mais je ne suis pas keynésien non plus! Tout simplement parce qu’utiliser des solutions d’il y a un demi siècle aujourd’hui est une erreur.

      Dans l’article:
      « Bref l’évolution du monde a mis Keynes et ses principes en échec dans toutes nos vielles démocraties » non! nous ne sommes plus, à part quelques exceptions, en démocratie, mais en oligarchie. C’est bien ce qui a incité certains pays de l’autre « System » a choisir la voie des néocons.

      La seconde page est un tissu d’erreurs, dont l’endroit est ici mal choisi pour commenter.

    • Vous allez me dire, mais à être si critique, quelle est sa ligne de pensée?

      Avez-vous lu Maurice Allais? Pas l’Alphonse que je laisse aux guignols politiques actuels, le Maurice. Il est sorti major d’une promotion de grande école d’ingénieurs, comme moi, libéral, comme moi, ce qui ne l’a pas empêché d’être protectionniste et antimondialiste, comme moi!

      Il a surtout dénoncé avec force la dérégulation financière, j’ai pris le relais, ce qui lui a valu d’être le seul prix Nobel français d’Économie, ….. pas comme moi 🙂

  14. Fredy Gosse says:

    un libéral protectionniste …nous n’avons pas lu les mêmes bouquins c’est cela la force de la destruction du langage chère aux communistes; quand on emploie les mêmes mots
    avec des définitions différentes forcément on n’arrive plus à se comprendre-:)
    Peu importe ,100% de la classe politique française est interventionniste. ils veulent juste la place et les honneurs qui vont avec et nous nous sommes et devons rester des moutons….j’écoutais à la TV le représentant du front national ,les gens avaient peur du papa , ils devraient avoir beaucoup plus peur de la fille le programme c’est sortie de l’euro,protectionnisme une époque ou nous ne sommes plus les rois du monde et financement du programme par la planche à billets sans emprunter à l’extérieur ,plus la retraite à 60ans et quantités d’avantages sociaux ( on n’ attrape pas les mouches avec du vinaigre) faire payer les riches ( ils sont déjà partis , je vois bien qui vont être les riches bref du pur Mélanchon, la différence ils évacuent » les envahisseurs »
    j’ai oublié dans ma liste des politiques les verts qui ,eux, sont pour la décroissance ce qui comme chacun le sait procure des emplois et des recettes fiscales..mais surtout génère des impôts pour sauver la planète
    mais comme chacun le sait ce sont leslibéraux

    • « un libéral protectionniste …nous n’avons pas lu les mêmes bouquins  »

      C’est exact.

      Ni les mêmes articles.

      Ni les mêmes réflexions qui avaient encore plus de portée.

      Mais bon, je ne suis pas le seul à avoir cette traduction: ma lecture correspond bien à celle d’autres: http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Allais

      « C’est un économiste libéral, antimondialiste et protectionniste. »

      Suivant les sensibilités personnelles, nous n’avons pas la même interprétation, c’est la loi humaine.

      Je n’ai pas bien compris le couplet sur le communisme, mais sur ce point, si je trouve une seule excuse à ce « System », que je n’ai jamais accepté, c’est bien d’avoir évité que les apprentis sorciers de l’autre « System » se déchainent et mettent la communauté mondiale en situation de mort clinique.

  15. Saublens Michel says:

    Vivement la retraite pour tous se retrouver au Portugal !

    • Pourquoi  » Le Portugal ». Vous n’en avez pas assez dit!

      • Saublens Michel says:

        Parce que, pour les retraités, le Portugal c’est un paradis fiscal, au moins pendant 10 ans, et pas seulement à l’IR….
        De plus, le prix de l’immobilier est encore très intéressant, et la mer est bleue, et le soleil brille, et la nourriture est pas chère, et, et, et….

  16. Fredy Gosse says:

    une saine lecture le chemin de la servitude de Hayek ,le blog Turgot c’est bien aussi

    • Il ne faut pas confondre le libéralisme et l’ultra libéralisme (d’aucuns dont je fais partie parlent de néo libéralisme)

      Du genre solution finale pour les faibles.

      Je laisse le soin aux lecteurs de voir la différence, et de savoir dans quelle boite il faut mettre Turgot et liberpedia.

      Ledit néolibéralisme s’est développé à tout va depuis la chute du mur (conséquence catastrophique d’un événement heureux et plutôt rassurant).

      Vous savez que les « libéraux » dont vous semblez parler, ont traité le président Obama de communiste ……… 🙂

  17. Fredy Gosse says:

    maurice Allais libéral?
    http://fr.liberpedia.org/Maurice_Allais…..

  18. donc si on reprend la question de guillaume la reponse est:
    laisser l argent sur les comptes bancaires et prevoir une expatriation dans un avenir proche ou l on effectura enfin des placements financiers ou immobiliers sans spoliation .
    J aime la france c est mon pays depuis des generations mais je vais etudier le sujet tres serieusement.
    quel site je dois aller voir sans perdre mon temps?

  19. Fredy Gosse says:

    Le protectionnisme ne crée pas d’emplois . ils les déplacent….Aujourd’hui le libre échange permet un meilleur pouvoir d’achat aux consommateurs au détriment des fabricants locaux. ce pouvoir d’achat est utilisé chez les commerçants locaux qui chez le boulanger ,le boucher le coiffeur , le vendeur de voitures ou d’immobiliers ou les agences de voyage etc.. lesquels avec un meilleur CA à leur tour font tourner le commerce des autres .Bien entendu les fabricants de chandelles dont la profession a été archi réglementée et qui doivent payer des charges insupportables crient au scandale et déposent le bilan.Leurs employés à l’aide de cornes de brumes défilent dans les rues et demandent le secours de l’Etat qui finit par réglementer encore plus ,taxer plus, fait pression sur les employeurs en difficultés pour qu’ils donnent plus , achevant la bête
    l’étape suivante sera fermeture des frontières avec droits de douane élevés justement pour sauver ces emplois sauf que tous ces produits couteront plus chers et donc vont enlever du pouvoir ‘d’achat aux consommateurs qui entrainera l’effet inverse décrit précédemment,moins d’emplois donc chez les coiffeurs ,les agences de voyages etc..ainsi donc le protectionnisme aura déplacé les bénéficiaires mais n’aura rien créé
    De plus l’effet prix sera augmenté . ‘Aujourd’hui nous ne sommes plus au 19eme siècle . Dans tous les produits fabriqués en France il y a une part plu sou moins grande
    de composants importés qui deviendront plus chers et donc les rendront encore moins vendables à l’extérieur:l’autarcie est impossible
    Quand on sait que les nationalistes veulent bien sûr sortir de l’europe , retrouver la monnaie nationale qu’ils pourront manipuler à l’infini pour financer les rêves les plus fous des dirigeants qui savent mieux que les moutons que nous sommes ce qu’il faut faire ( la preuve avec la dette publique qui monte qui monte).Quand on écoute les fameux raisonnements c’est un scandale que de devoir emprunter aux banques alors qu’il suffit d’imprimer chez nous, combien savent que les conséquences de ce genre de politique s’appellent la dévaluation permanente , l’inflation à 2chiffre parfois Weimar, la ruine des épargnants et à la fin la misère généralisée en attendant la dictature
    la mondialisation n’est pas une catastrophe ;c’est une chance pour notre pays mais pour cela faut changer de logiciels , abaisser systématiquement les impôts et charges des entreprises,baisser drastiquement le nombre de fonctionnaires pour s »aligner sur les standards internationaux; sucrer une très grande partie des subventions aux milieux associatifs et syndicats, leur interdire les grèves politiques par la dissolution si besoin , voter la grève concernant une entreprise à bulletins secrets,interdire la grève dans les services publics ; supprimer le statut général des fonctionnaires,simplifier le mille feuille administratif débordant:aligner les retraites du public sur celles du privé, supprimer les avantages des fameux CE des entreprises para publiques, supprimer le principe de précaution constitutionnel,refuser des subventions aux entreprises fabricant encore des fouets de cochets;refuser la décroissance
    Bien entendu en temps normal cela ne sera pas fait puisque une simple kosovar fait trembler la République mais je suis convaincu que cela finira mal , ;que les nationalistes finiront par gagner ,que ça sera encore pire et qu’ à la fin de l’histoire sous les fourches caudines internationale nous finirons bien par changer de logiciels mais dans quel état serons nous ?ça c’est une autre histoire
    suis je un ultra libéral ? il me semble que je suis juste cohérent on ne peut avoir le lait ,le beurre;l’argent du beurre et en plus vouloir avoir la fermière

    • Oulala!

      Je ne pensais pas que c’était à ce point.

      Je n’étais pas loin de la solution finale.

      Pour vous le « tea party » ce sont des communistes? 🙂
      Et la réforme « health care » de Obama de l’escroquerie?

      Trop long à répondre à ce mélange savant, et commenter; – juste la première phrase:

      « Le protectionnisme ne crée pas d’emplois . ils les déplacent… »

      Ma question, c’est Où?

      Il me semble de plus en plus que vous avez lu très superficiellement Allais. Ou plus certainement la traduction que vous en faites n’est pas la mienne.

      – et la dernière phrase:

      « suis je un ultra libéral ? »

      Ma réponse est oui.
      Mais il n’y a aucune critique dans ma réponse. C’est un fait tout simplement.

      Pour le fun, de toute la liste, je préfère et de loin la fermière!

    • personne ne veut faire ces reformes de l administration donc pour reduire les depenses beaucoup pensent a reduire l immigration

  20. Fredy Gosse says:

    la solution finale-:) heu ç’est surement libéral… pas de problème quand on confond les causes pour les conséquences quand on confond le fascisme avec le libéralisme quand manifestement Bastiat est un terroriste , ce pays est foutu

    • Bien entendu, je me suis offusqué en son temps de cette mafia, il faut l’appeler par son nom et cette collusion entre patrons et syndicats, qui ne sont en fait que des patrons.

      ça n’a pas changé aujourd’hui avec un autre gouvernement en place.

      Dans ce pays, les syndicats sont comme les politiques, de quelque bord qu’ils soient, des favorisés, ils font tout pour garder leur job, et se fichent comme de l’an 40 de défendre qui que soit, sauf leurs intérêts propres.

      ça fait partie des choses à changer.

      Quand je dis de tout bord, les milliards extorqués à l’ancienne plus grande fortune de France ne vous choque pas?
      Et l’évasion fiscale de la plus grande fortune de France?

      Et le taux d’imposition des plus riches, qui paient beaucoup moins que vous ou moi, y compris de sociétés qui faisant des milliards de bénéfices paient des fifrelins en impôts.

      C’est la liberté prônée par le néolibéralisme, ou néoconservatisme comme vous l’entendez, et ce n’est pas fini!

      Mettre tous les maux sur Un Gouvernement particulier me semble malhonnête.

      Mais vous avez oublié de répondre à ma question:

      « Le protectionnisme ne crée pas d’emplois . ils les déplacent… »

      Ma question, c’est Où?

  21. Fredy Gosse says:

    mais j’ai cru l’expliquer… désolé que vous n’ayez pas compris.Un conseil: Bastiat ayant beaucoup plus de talent que moi, mettez de côté vos à priori et lisez ce qu’il a écrit sur le sujet, c’est immortel.
    De plus il a été en son temps pour la création de syndicats mais de syndicats consacrés à la défense des intérêts des ouvriers et employés de l’entreprise pas pour empêcher les gouvernements issus d’élections libres d’appliquer leurs programmes…

    vous ne comprenez pas que des gens fuient l’enfer fiscal? il y a 2 manières d’aborder les choses soit on fait venir les riches et leur fric pour qu’ils l’investissent et le dépensent chez nous soit on les bombardent ( voyez l’obstination des 75% de Hollande);.. mais se plaindre qu’ils se barrent ou qu’ils utilisent toutes les ficelles pour payer moins c’est humain:depuis toujours les humains ont voté avec leurs pieds
    Nous sommes dans un monde aussi de compétition fiscale , y compris dans cette europe qui a été mal conçue , mal ficelée car on a voulu faire une Europe fédérale sans le dire , sans l’expliquer et SURTOUT sans se donner les moyens d’harmoniser les politiques nationales. On aurait pu faire une nation Européenne dont l’Etat fédéral aurait assuré les fonctions régalienne et les pays auraient été les Etats fédérés.Raté ,les nationalistes Gaulliste en tête l’ont empêché car comme disait Pompidou j’aime tellement ‘Allemagne que je préfère en avoir 2.. résultat l »Europe n’existe pas politiquement ni militairement mais nous avons une armée de fonctionnaires européens bénéficiant de multiples avantages ,non élus et passant leur temps à imposer des règles souvent farfelues résultat du lobbying exercé à Bruxelles cette europe sert de recyclage la plupart du temps aux politiques battu ou à la retraite dans leurs pays réciproques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.