C’est la répression financière ! Les rendements de l’épargne s’effondrent et les premières annonces de rendement des fonds euros pour 2017 confirment l’appauvrissement relatif des épargnants en assurance-vie.

Le rendement moyen des fonds euros devrait être proche de 1.50% pour l’année 2017 et pourrait même continuer à baisser dans les prochaines années. Dans un conjoncture ou le taux de croissance nominale est proche de 3.10% (1.30% d’inflation + 1.80% de croissance réelle du PIB), un rendement de 1.50% brut de prélèvement sociaux est inévitablement une source d’appauvrissement pour l’épargnant. 

C’est ce que nous appelons les taux d’intérêt réels négatifs : Le taux de rendement de votre épargne est inférieur au taux de croissance nominale de l’économie. Le montant de votre épargne augmente, mais moins vite que l’économie et conduit donc à un appauvrissement relatif. Vous avancez, mais moins vite que les autres, et perdez donc votre positionnement dans le classement.

« Investir dans l’immobilier » : Un LIVRE et une FORMATION pour réussir votre investissement immobilier

J’ai écrit ce livre, non pas comme un livre, mais véritablement comme un outil qui doit vous permettre de vous former avant d’investir. Il est le résultat de 18 mois de travail de rédaction, mais surtout plus de 10 ans d’expérience, de conseils et de formations prodiguées auprès de professionnels de la gestion de patrimoine, notaire, expert-comptable ou d’étudiants.

Ce livre doit vous donner les moyens réussir votre investissement immobilier et ce, quelque soit votre niveau de connaissance et votre expérience dans l’investissement immobilier. 

En bonus, les acheteurs du livre ont accès à une formation « Investir dans l’immobilier » pour une maîtrise parfaite de l’investissement immobilier.

Découvrir le livre

C’est un idée que nous vous proposons depuis quelques mois, et notamment dans cet article « Assurance vie : Un rendement 2017 trop faible pour une épargne long terme mais quelles alternatives ? ».

 

Le constat de l’appauvrissement relatif des épargnants placés en fonds euros d’assurance vie ne justifie pas une prise de risque élevée pour courir après le rendement perdu.

Faire le constat de son appauvrissement relatif est une chose, prendre la décision de changer de stratégie et prendre des risques nouveaux pour courir après le rendement perdu est autre chose.

En effet, vous êtes nombreux, encouragés par les commerciaux en assurance vie ou autres, à vouloir changer de stratégie pour améliorer le rendement de votre épargne et lutter contre cette euthanasie des rentiers. Plus que jamais, tous vous encouragent à diversifier votre épargne et prendre des risques car c’est la seule solution pour espérer un meilleur rendement ! 

C’est tellement simple ! Il suffit d’investir sur le marché des actions pour compenser la baisse de rendement des fonds euros ! Tous vous laisse croire que vous n’avez pas d’autres alternatives !

C’est évidemment un discours commercial motivé par les seuls intérêts pécuniaires des compagnies d’assurance vie que vous devez prendre pour ce qu’il est ! N’est il pas un défaut de conseil majeur d’encourager des épargnants qui ne veulent pas prendre de risque, à transférer leur épargne sécurisée vers un produit financier à risque dont les valorisation sont très élevées. C’est ma conviction !

N’est il pas une hérésie de long terme de placer votre épargne sur un support dont on ne cesse d’annoncer les records à la hausse successifs ! Ne faut il pas au contraire préférer fuir le placement de votre épargne sur un marché très cher ? Cela me semble être une réflexion de bon sens.

 



Malheureusement, c’est toujours la même chose : Les épargnants ont un comportement moutonniers et investissent massivement sur le marché action après de belles années de hausse… c’est à dire au pire moment, à la veille d’une crise.

La perspective de l’euthanasie des rentiers ne doit pas vous faire faire n’importe quoi ! Vous ne devez pas vous diversifier à tout prix. Le fonds euros sera à l’origine de votre appauvrissement relatif, mais ne faut il pas accepter de perdre 1% par année pendant 2 à 5 ans, plutôt que de prendre de risque de perdre 20% à 30% lorsque la bourse entrera dans son prochain cycle de baisse ? C’est encore ma conviction

Comparateur de crédit immobilier : Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier

taux-credit-immobilier-plus-basBonne nouvelle ! Des baisses de taux de crédit immobilier pour ce mois de décembre 2017 !

C’est le moment de relancer vos projets car cela ne devrait pas durer !

Les taux sont au plus bas, c’est le moment de s’endetter pour investir et valoriser son patrimoine. Voici le barème des meilleurs taux de crédit immobilier grâce à notre comparateur de meilleur taux de crédit immobilier. 

Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier ou votre renégociation :

Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux

Investir au plus haut ne semble jamais être une bonne stratégie d’investissement  ! « Acheter au son du canon, vendre au son du clairon ». 

Comme nous vous l’expliquons dans notre article « Stratégie d’investissement 2018 « Marché financier » : La tentative de normalisation ratée ?« , les marchés actions sont fortement valorisés, il est peut être urgent de ne pas y investir trop massivement à court terme. Vous avez le temps d’attendre une inévitable consolidation pour y placer progressivement votre épargne. La bourse n’est qu’une question de cycle, toujours !

 

 

Le fonds euros est un mauvais placement de long terme … mais ce n’est pas le moment d’en sortir et prendre des risques.

C’est alors que notre conclusion est constante : Le fonds euros n’est pas un bon placement… mais c’est un moindre mal dans un monde dans lequel tous les actifs sont fortement valorisés. 

Ceux qui ne peuvent que ce contenter d’épargner devront probablement s’en contenter et constater leur appauvrissement relatif, et attendant un cycle de baisse sur les marchés actions, favorable à un arbitrage.

L’autre solution pour ne pas continuer de subir l’euthanasie des rentiers est relativement simple : Il faut devenir entrepreneur de son patrimoine et utiliser votre épargne pour investir.

Vous ne serez alors plus un épargnant, mais deviendrez un investisseur. Cette démarche doit être au cœur de votre réflexion patrimoniale de long terme (cf »L’épargne est une erreur, débarrassez vous en avant qu’il ne soit trop tard !).

Ces autres articles devraient vous intéresser :


26 Comments

  1. Votre analyse me paraît un peu courte sur ce sujet.
    Vous n’évoquez pas du tout les opportunités réelles de marché sur la dette privée ou le private equity qui offre des rendements bien supérieurs, une liquidité intéressante, des garanties bien plus fortes, une volatilité très faible et une visibilité/lisibilité là aussi très intéressante.

    • OlivierSPb says:

      La dette privée ou le PE liquides? Première nouvelle. Par définition, vous ne pouvez exiger un remboursement anticipé de la dette privée et le PE (Sauf pour les fonds cotés qui son rares) ont tous une immobilisation des fonds pour 5 ans ou +.
      Quant à un éventuel marché secondaire…
      Garanties? Dans le PE si la société pète les plombs, vous perdez tout, la dette privée c’est ce qui a été refusé par les banques, donc meilleure garantie que un fonds Euros, c’est une plaisanterie.
      Volatilité: Elle est effectivement nulle en l’absence de cours de référence et de liquidité.
      Visibilité: seulement dans une boule de cristal…

      • Je pense décidément que vous êtes un peu court sur le sujet. Si vous souhaitez en savoir plus sur la liquidité qui est réelle et beaucoup moins risquée que vous ne l’imaginez je suis à votre disposition.

  2. Bonjour, meilleur voeux pour cette nouvelle année. Personnellement, je pense que ce n’est pas grave d’investir au plus haut en bourse : tant que vous investissez progressivement et régulièrement, vous pouvez investir à n’importe quel moment. Après, selon les goûts et le patrimoine de chacun , il faut choisir le bon véhicule pour investir ( pea, cto, assurance vie)

    • OlivierSPb says:

      Allez dire cela à ceux qui ont investi dans la fin des années 80 dans un Nikkei à 40.000 à l’époque où tout le monde pensait que les Japonais allaient devenir les maîtres du monde et que des banques comme Dai-Ichi-Kangyo allaient régner sur la finance.
      30 ans après le Nikkei est à 24.000….

      • Vous prenez un exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Si vous investissez en actions d’une manière diversifiée ( sur des indices ou des fonds larges, ou même un portefeuille d’actions en direct mais très large) , de façon progressive et sur le long terme, vous n’arriverez pas à ce genre de situation.

        • OlivierSPb says:

          Vous avez raison sur le fait qu’un investissement progressif créée un lissage, mais il y a quand même des périodes ou il faut se retirer ou s »abstenir ou arbitrer des marchés pour d’autres…
          En ce moment les valeurs européennes sont surévaluées par rapport aux valeurs US, ne faut-il pas se poser des questions?
          Un vieil adage boursier: Vendre au son des violons, acheter au son du canon…

  3. ollivier says:

    dépensez votre argent. Arrêtez d’enrichir les banquiers et autres organismes de placement qui vivent à vos crochets.
    L’argent n’est pas un produit même si l’on parle de « produit financier ».
    C’est le seul moyen qui satisfasse pour faire du troc

  4. bernadote says:

    Il n’y a pas de secret. Le rendement appelle le risque car il n’y a pas de rendement sans risque.
    L’inflation est le meilleur outil que les gouvernements aient trouvé pour ruiner les rentiers. Si vous voulez du rendement il n’y a pas d’autre alternative que d’être votre propre gestionnaire de patrimoine. Vous voulez investir en immobilier, alors achetez un immeuble , rénovez le , et louez le meublé et gérez le vous même ; vous voulez faire du  » financier », alors allez en bourse et investissez sur les grandes capitalisation, sur les valeurs de fond de portefeuille, sur les valeurs moyennes ou sur les émergents qui vous servent des rendements intéressants..mais cela il fallait le faire quand les indices étaient plus bas. Alors, pour les plus téméraires il reste le Forex, les cryptomonnaies, mais là….attention , n’y aller qu’en étant conscient que le risque de perte peut-être important….comme le risque de gain.

    • OlivierSPb says:

      Tout à fait logique.
      Juste un petit bémol: vous écrivez « L’inflation est le meilleur outil que les gouvernements aient trouvé pour ruiner les rentiers. « , en fait il faudrait écrire « L’inflation est le meilleur outil que les gouvernements aient trouvé pour alléger leurs dettes en ayant comme effet secondaire de ruiner les rentiers, ce sont ils se contrefichent ».

  5. Miss Tip says:

    Que pensez-vous de remplacer le fonds euro de l’assurance vie par de l’or ou de l’argent physiques ?

  6. bernadote says:

    l’Or c’est une valeur refuge, il faut en avoir un peu dans son patrimoine. C’est vers l’Or que l’on se tourne quand tout fout le camp.

  7. Miss Tip says:

    Si j’ai bien compris, tout ce que j’ai lu sur le fond en euro de l’assurance-vie, ce fonds avait deux objectifs :
    – préserver l’épargne en vue de ses vieux jours
    – faciliter la transmission de cette épargne (y compris à des personnes extérieures de la famille)

    Je me demande si ces objectifs ne pourraient pas être atteints, du moins en partie, en :
    – faisant des travaux d’amélioration de sa résidence principale (ou autres biens immobiliers) en prévision du renchérissement du coût de l’énergie et du vieillissement de la population (ou de son propre vieillissement, ce qui permettra de retarder l’entrée coûteuse en maison de retraite)
    – en encourageant ses futurs héritiers à soumettre des projets où investir en partie ce qui est en train de dépérir dans un fonds en euro… à noter : ces projets peuvent aussi bien être le passage du permis de conduire et l’achat d’un véhicule, une formation professionnelle, l’achat d’une résidence principale ou la création d’une entreprise. En prime, ils pourront bénéficier des conseils avisés du donateur, ce qui ne sera pas le cas après son décès et bien souvent, cela permettra aux donataires de bénéficier d’un apport à l’âge où il leur sera le plus utile…

    • Oui sauf que si vous souhaitez donner, c’est l’Etat qui se goinfre au passage…
      Il vous octroie une franchise misérable (100 000 par enfant et par parent tous les 15 ans, donc 6666€ par an) et vous assassine sur le reste.

      • La plupart des Français ayant un patrimoine inférieur à 500.000 euros, résidence principale et assurance-vie comprises, si M. et Mme commencent dès 50 ans à distribuer leurs fonds en assurances-vies à leur enfant unique, quand bien même leur patrimoine ne consisterait qu’en assurance-vie, l’Etat ne touchera pas un centime, sauf s’ils décédaient avant leur 80e anniversaire… En plus, il y a les présents d’usage (non pris en compte dans les 100.000 euros par enfant et par parent, sauf s’ils sont disproportionnés à leurs revenus), les dons de bijoux, le financement des études, etc… et toutes sortes de montages que Guillaume évoque parfois pour donner plus en payant moins…

  8. En effet pas beaucoup e solutions actuellement

  9. le problème de l’assurance-vie ce sont les frais qui plombent la renta… Le développement des trackers dans les contrats est bienvenue pour pallier ce problème.

  10. Pourquoi dites vous qu’il faut accepter de perdre 1% pendant 2 à 5 ans?
    Sur quelle base vous vous basez pour raconter cela ? Madame Soleil ? Qui peut savoir ce qui va se passer dans 5 ans ? dans 2 ans ? dans 1 semaine ?

    Pourquoi racontez vous que les marchés d’action sont au plus haut ? Ceux qui ont vendu leur bitcoin à 1000$ on leur avait dit aussi que c’était au plus haut.

    Personne ne peut prétendre pouvoir deviner le futur.

    En bref votre article ne sert pas à grand chose, on apprend juste que les taux des AV en fonds euro baissent. On le sait depuis un moment, et on sait que cela ne va pas s’arrêter de si tôt.

    Il n’y a pas de recette miracle, il n’y a pas de bon choix ou de mauvais choix. Le « secret » pour limiter les risques et avoir un rendement « honnête » c’est « pas tous les oeufs dans le même panier ». Il faut panacher. AV fonds euro, UC, actions, immobilier, scpi, investissements TPE/PME, etc …

    • Oui vous avez raison les fonds euro vont continuer à baisser et ne remonteront que très lentement quand les taux obligataires auront remonté pendant 2 ou 3ans … si possible pas trop rapidement sinon il y aura bank run ou tout au moins Lois Sapin II….

  11. bernadote says:

    Effectivement, comme vous je pense que les taux des fonds Euro, comme on les connait, vont baisser tant que les taux obligataires resteront bas.
    Maintenant, regardez ce qui se passe, le pétrole est à son plus haut depuis 2 ans, or normalement les Américains devraient inonder le marché avec leur pétrole de schiste car ce dernier serait rentable au-dessus de 50$. Ce n’est pas ce qui se passe . On nous aurait menti ? Chez nous, le côut énergétique pèse de plus en plus sur notre économie et l’Euro fort pénalise nos exportations. Pendant ce temps là, la Chine commence à ralentir ses rachats de dette américaine ce qui fait « frissonner » les bourses européennes.
    Quant au bitcoin , « ça va mal finir, car la Chine , toujours elle, à l’intention de fermer les « fermes de minage  » de bitcoin, très grosses consommatrices d’énergie, et veut plus de régulation pour cette monnaie virtuelle.
    Alors, oui, c’est compliqué de « predir l’avenir » !

    • OlivierSPB says:

      Il me semble que vous oubliez que le pétrole n’est à ce niveau que parce que l’OPEP + la Russie ont décidé de restreindre leur production, ce qui leur pose des problèmes budgétaires. Ces pauvres Saoudiens ont même été obligé d’introduire une TVA à 5%!
      Un cours de $60/baril semble un cap, même si il n’est pas exclu de le voir s’aventurer au delà, mais un baril au delà de $100 semble irréaliste. Votre chiffre de $50 est généralement un prix de revient du pétrole de schiste, donc $60 ne semble pas idiot, il faut bien que les producteurs aient une marge.
      Le BTC est mal vu en Chine car c’est une débauche d’énergie en pure perte, mais les mineurs s’étaient installés là car dans certaines régions, il y avait surplus d’énergie. En effet comme dans tous les pays grands géographiquement il n’y a pas de réseaux national mais des réseaux régionaux faiblement interconnectés, donc des régions en surproduction comme les régions charbonnières et des régions en déficit. Les mineurs s’étaient installés quasiment au pied des centrales.
      Personnellement je pense que l’hostilité de la Chine envers le BTC provient surtout du fait que le RMB n’est pas convertible et que le BTC est le meilleur moyen d’exporter des capitaux sans contrôle de la banque centrale. Pareil pour la Corée, car le Won n’est que partiellement convertible.
      En plus les mineurs déclarent en fait ce qu’ils veulent, aucun fisc n’a la possibilité de savoir combien de BTC ils ont réellement généré et combien de commissions de confirmation ils ont touché. Contournement du contrôle des changes et imposition aléatoire, il y a de quoi énerver les économies dirigistes.
      Mais rassurez vous le Québec a déjà commencé à faire les yeux doux aux mineurs en rappelant qu’ils avaient pléthore d’hydroélectricité à bas prix!
      je ne partage pas votre pessimisme. Nous sommes dans une situation certes malsaine mais relativement stable. Finalement, la montagne de dettes US ne représente que 110% de son PIB, ce qui est beaucoup mais ce n’est pas le Venezuela.

      • bernadote says:

        je ne sais pas, mais toujours est-il que je prédis que le BTC va mal finir, car il y des intérêts qui nous dépassent et cela se passe au niveau des états. Perso, je n’y mettrai pas un centime, car c’est de la pure spéculation. Pour le pétrole vous avez raison, cela fait 2 ans que l’Arabie Saoudite est à la manœuvre (l’introduction de Aramco en bourse aidant et il faut que le pétrole monte pour que l’introduction rapporte un max). Le pétrole de schiste aurait dû compenser la baisse de production décidé par l’OPEP; ce n’est pas le cas, peut-être parce que les réserves aux USA ne sont pas ce que l’on veut bien nous dire, c’est une partie de poker menteur qui est entrain de se jouer. Mon propos liminaire avait un rapport avec la faiblesse latente des taux des fonds Euros dans nos AssVie, sans plus, et je n’ai aucune prétention quand à mes propos macro. J’essaye simplement de gérer au mieux mon patrimoine , et ce n’est pas chose facile en ces temps de turbulence .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*