Le rendement 2016 du fonds euros des contrats d’assurance vie assurés par APICIL affiche un très violente baisse de 0.70% pour atteindre 2.20%. Rendez vous compte, avec un rendement à 2.20% et 0.75% de frais de gestion : Les frais de gestion représentent 34% du rendement de votre épargne. Ce système est à bout de souffle !
De surcroît notons qu’APICIL est une compagnie d’assurance vie particulièrement active dans sa stratégie post fonds euros et oblige une répartition minimale à 30% d’unité de compte dans leurs contrats d’assurance vie (cf »Des compagnies d’assurance vie interdisent d’investir en fonds euros ! Faut il céder au chantage ?), ce qui n’est pas sans poser quelques questions déontologiques au regard du devoir de conseil. (cf « Le déclin de l’assurance vie est en marche et c’est de la faute des assureurs !« ).
 
Voici la communication d’APICIL qui insiste en fin de communiqué sur la nécessité d’encourager la diversification vers les unités de compte :

Le taux de rendement net* attribué au titre de 2016 est de : 2,20% * net des frais de gestion de 0,75% applicables aux contrats, et avant prélèvements sociaux et fiscalité le cas échéant.

Un taux en baisse significative
  • une baisse constatée de -0,70% par rapport à 2015
  • une baisse due à un contexte obligataire extrêmement adverse en 2016 : cette baisse est consécutive principalement d’une « dilution progressive » de notre portefeuille obligataire réinvesti dans un univers de taux très bas voire négatifs (collecte nette positive et arrivée à terme d’obligations devant être réinvesties)
  • et une volonté de préserver la qualité du portefeuille et les réserves de rendement (moindre réalisation de plus-values latentes, dotation en réserve)
Mais un taux qui reste relativement correct
  • au regard de la moyenne du marché qui était déjà à 2,27% l’an dernier et devrait être en deçà de 2% cette année
  • au regard d’une inflation quasi nulle
Un taux qui doit éclairer les clients
  • sur la baisse régulière inéluctable des performances à venir
  • ceci quelle que soit notre action pour les soutenir au mieux dans la durée
et les orienter vers des allocations faisant une moindre part au fonds euro.

 
 

Les compagnies d’assurance vie ont la trouille du risque systémique du fonds euros !

Pour ne pas faire faillite, elles veulent abandonner la gestion du risque et le transférer sur les épargnants … Vous devez résister à ces pressions commerciales qui ne sont pas dans votre intérêt (et uniquement dans l’intérêt de la compagnie) ! 
 

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

29 commentaires