Après avoir mis en évidence la nécessaire rédaction d'une clause de remploi afin de conserver le caractère propre des deniers appartenant à un époux marié sous le régime de la communauté, approfondissons ensemble la mécanique des reprises et récompenses qui accompagne la liquidation du régime matrimonial, qu'elle soit par le décès ou par le divorce.
En effet, le régime de la communauté légale réduite aux acquêts, c'est à dire le contrat de mariage applicable aux époux mariés sans contrat depuis le 01 février 1966, suppose la distinction entre des biens propres et des biens communs.
Heureusement, la vie conjugale ne rime pas toujours avec rigueur juridique, et les époux n'ont pas toujours une gestion rigoureuse de l'origine des deniers : Un époux vend un terrain ou un immeuble, et c'est la communauté qui encaisse l'argent et en profite pour rénover la maison du couple ou pour souscrire un contrat d'assurance vie ; Un conjoint finance la rénovation d'un bien propre reçu en héritage avec ...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :