C’est le Graal recherché par tous les épargnants : le placement qui vous garantira un rendement élevé, du moins supérieur à l’inflation, sans risque et disposant d’une garantie en capital. 
Tous les épargnants recherchent ce placement idéal qui leur permet d’épargner, d’accumuler des sommes d’argent, de valoriser leur capital à moyen ou long terme, sans tracas, ni soucis de gestion. Avec ce placement idéal, l’épargnant n’a pas besoin de se poser des questions existentielles sur les marchés financiers, l’effet de levier, la volatilité… avec ce placement idéal, l’épargnant est dégagé de toute responsabilité et peut se consacrer à autre chose qu’à la gestion de son patrimoine financier.
Malheureusement, ce placement idéal qui combine rendement satisfaisant, sécurité du capital, garantie et disponibilité n’existe pas, ou de manière plus précise, n’existe plus. En 2019, il n’est plus possible de trouver un placement qui combine à la fois : Rendement, sécurité et garantie.
Ce n’est pas la peine de chercher, l’épargnant est au cœur de la répression financière : l’épargne garantie n’existe plus. 
D’un côté, vous avez le Livret A ou les PEL dont le rendement est garantie et sécurisé … mais inférieur à l’inflation, ce qui induit un appauvrissement lent, mais certain de l’épargnant.
D’un autre côté, vous avez le fonds euros des contrats d’assurance vie, dont la baisse inexorable des rendements détruit l’espérance d’un rendement suffisant pour ne pas conduire à un appauvrissement relatif de l’épargnant. A moyen terme, le fonds euros des contrats d’assurance vie, qui représentent encore -+85% des 1600 milliards d’euros d’encours, sont condamnés quels ques soient les scénarios :

Soit les taux d’intérêt restent éternellement bas et les taux de rendement des fonds euros continuent de baisser inexorablement pour se rapprocher de zéro ; (C’est notre scénario principal)

Soit les taux d’intérêt augmentent fortement et c’est la faillite assurée pour les compagnies d’assurance vie qui n’auront plus les moyens de garantir une épargne dévalorisée par la hausse des taux d’intérêt. (A ce sujet, je vous encourage la lecture de notre livre « Assurance vie et gestion de patrimoine » dans lequel je vous explique ce mécanisme de risque majeur pour l’assurance vie)

 
Bref, l’épargne garantie n’existe plus. En pratique, si les fonds euros apparaissent encore étant les « moins mauvais » des placements garanti, les compagnies d’assurance vie organisent une forme d’impossibilité d’y épargner en dépit de la volonté des épargnants (cf »Assurance vie : Le fonds euros est un mauvais placement mais vous n’avez pas beaucoup d’autres choix…« ). En effet, nombre de compagnies d’assurance vie interdisent les versements de sommes importantes sur les fonds euros et exigent une répartition des sommes entre unité de compte et fonds euros.
L’épargnant qui souhaite épargner une somme importante sur un fonds euros pourrait, dans les faits, ne pas pouvoir sauf à accepter de prendre des risques sur une partie non négligeable de son épargne. A ce titre, je ne peux que vous encourager l’article : Assurance vie : L’hypocrisie du rendement du fonds euros ! » et notamment le commentaire d’un lecteur professionnel :

« Pour ma part, exerçant le métier depuis près de 35 ans, et en qualité de profession libérale depuis 25 ans, je trouve comme vous parfaitement scandaleux que de plus en plus de compagnies, pourtant a priori respectables, imposent à leurs Clients et par notre intermédiaire une quotité croissante d’Unités de Compte sur leurs versements, et surtout sans tenir compte du profil de risque de ces mêmes Clients !

 

Mais alors, que faire de votre épargne ? Quel placement choisir ?

La réponse est simple : Puisque l’épargne n’existe plus … vous ne devez plus épargner. C’est une réponse que nous vous proposons depuis longtemps maintenant à l’instar de cet article publié en 2016 : « L’épargne est une erreur, débarrassez vous en avant qu’il ne soit trop tard ! ».
Vous devez progressivement utiliser votre épargne pour investir dans l’économie réelle. L’épargne doit redevenir ce qu’elle est, c’est à dire une réserve d’argent qui à vocation à financer un projet ou une dépense future. L’accumulation d’argent, sans objectif, sans perspective d’utilisation ne peut être rémunératrice.
Ceux d’entre vous qui avez la chance de disposer d’une épargne supérieure à vos besoins ultérieurs, vous devez chercher à l’utiliser, à l’investir dans la vie économique. A long terme, la seule détention d’une épargne sera source d’un appauvrissement !
 

Mais ça veut dire quoi « Investir dans la vie économique » ?

Investir dans la vie économique, c’est utiliser son argent pour acheter quelque chose dont l’usage sera source de valeur pour son propriétaire.
Il peut s’agir d’acheter un bien immobilier dont la mise en location sera à l’origine d’un revenu futur dont l’importance dépendra de la qualité de l’investissement, et des améliorations et autres apports de l’investisseur immobilier. (A ce titre, je ne peux que vous encourager à acheter notre livre « Investir dans l’immobilier » dans lequel nous vous livrons nos stratégies d’investissement)
Investir dans la vie économique, ce peut être l’achat de parts d’une entreprise, et la participation à son développement en lui apportant des capitaux frais indispensables à sa croissance. Il pourra s’agir d’investir à diverses augmentation de capital ou directement sur les marchés actions pour une détention à très long terme.
Investir dans la vie économique, c’est plus globalement prendre ses responsabilités. Se creuser la tête, chercher, imaginer des solutions pour utiliser votre argent dans l’achat d’un actif dont l’usage sera source de revenus futurs. Pour vous aider, je ne peux que vous proposer de relire cet article « Stratégie d’investissement 2019 : L’année de tous les possibles sur fond de remise en cause de la mondialisation financière« .  ou encore « Préparer votre patrimoine à la révolution « écologique » et « développement durable » qui s’impose ».
 
Enfin, ceux qui ne savent pas quoi faire pourront toujours utiliser leur épargne mal rémunérée pour rembourser leurs crédits ! (cf « Et si le meilleur placement sans risque était le remboursement anticipé de votre crédit immobilier ? »)

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

27 commentaires