Le conseil, l’accompagnement dans le temps, la disponibilité, sont les points forts des conseillers en gestion de patrimoine, qu’ils soient indépendants ou salariés d’une banque ou d’une compagnie d’assurance vie. C’est du moins l’argument mis en avant pour justifier les commissions et retro-commissions versées à ces derniers.
Dans nos échanges parfois enflammés, il en ressort que l’accompagnement, le conseil personnalisé et le suivi sont les valeurs principales apportée par les conseillers en gestion de patrimoine et la raison pour laquelle, selon ces derniers, les fintechs et autres robo-advisor n’ont aucune chance de percer :

Une machine et un conseil financier automatisé ne peut pas proposer un meilleur conseil et un meilleur accompagnement qu’un conseiller « homme ». 

 

C’est dans les périodes de crise que l’on peut juger la qualité d’un conseiller en gestion de patrimoine

Alors que le CAC40 affiche une baisse de 20% depuis 6 mois, le moment est opportun pour vérifier la mise en oeuvre des promesses de votre conseiller.
Dans un marché financier particulièrement volatile, en forte baisse et surtout après avoir très fortement encouragé les épargnants à investir en unité de compte en 2015, le service après vente doit être excellent et il ne serait pas imaginable de ne pas avoir été contacté par votre conseiller en gestion de patrimoine pour faire le point sur la pertinence de vos investissements. 
Je vous le rappelle, en 2015, -+ 50% de la collecte nette en assurance vie est réalisée sur les unités de compte et en bourse (cf »Assurance vie : 54% de la collecte nette en Unités de Compte. Les particuliers vont-ils encore se faire rincer ?« ).
A l’époque, le discours était le même partout : Les fonds euros proposent un rendement médiocre et en baisse, la diversification vers les unités de compte est la seule solution pour mieux rémunérer l’épargne. Selon le discours commercial de ces mêmes vendeurs d’unité de compte, en 2015, l’épargnant n’avait pas le choix, il fallait investir en bourse !
Notre discours était plus nuancé et prudent, notamment dans cet article dont le titre suffit à comprendre la raison : « La faiblesse des rendements de l’épargne ne peut seule justifier d’investir en Bourse.« et « Investir en bourse face à la baisse des rendements de l’assurance vie. Quelle bonne idée !?« .
Après avoir très largement vendu des unités de comptes en 2015, le temps des explications et du service après vente est venu.
 
 

Aujourd’hui, moment de vérité, vous allez enfin savoir si vous avez raison de payer votre conseiller en gestion de patrimoine ou si vous devez vous diriger vers une solution en ligne sans conseil.

Payer un conseiller pour la qualité de ses conseils futurs est intéressant dès lors qu’il respecte ses promesses. Dans le cas inverse, vous savez ce qu’il vous reste à faire, du moins vous saurez que vous le payez pour des conseils et un accompagnement qu’il ne réalise pas. 
 
 

Alors, avez vous été contacté par votre Conseiller en Gestion de Patrimoine pour faire le point sur la baisse des marchés ?

 
[poll id= »48″]  

Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres & formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Epargne et placement 
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Assurance-vie
Immobilier locatif 
Assurance emprunteur
Crédit immobilier
Expert-comptable Location meublée et SCI

36 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :