Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de la révolution des #giletsjaunes ! Avec l’annonce du moratoire sur la hausse des taxes sur le carburant (reportées sine die ?), le gouvernement fait un geste fort qui s’inscrit dans la mise en œuvre d’une refonte globale du modèle de société dans laquelle nous vivons.

Nous sommes pleinement dans le prolongement des mouvements sociaux qui ont aboutis au BREXIT, à l’élection de TRUMP ou encore à l’arrivée au pouvoir de Salvini. En France, nous avons de la chance, cette colère ne s’exprime pas à l’occasion d’une élection qui amène au pouvoir un président populiste et destructeur. Le moment est venu de saisir cette chance pour rénover le contrat social et s’engager vers un ordre économique nouveau.

En 2016, lors de l’élection de TRUMP, nous avions rédigé un article sur les conséquences à long terme de cette rupture. Nos conclusions s’appliquent parfaitement à la situation du moment.

L’article publié le 09 Novembre 2016 était intitulé « Trump président… De la mutation économique à la mutation sociétale non sans conséquences sur le patrimoine et la fiscalité ? » :

Extrait :

« Systématiquement, ces votes contre le courant dominant des intellectuels, contre la bien-pensance de ceux qui affirment savoir, peuvent être interprétés comme des cris de rages d’un peuple qui affirme savoir ce qui est bien pour lui et refuse de se voir obliger d’être en accord avec l’avis de quelques uns déconnectés de la vie réelle.

Le propos n’est pas ici de disserter, polémiquer, afficher des opinions, simplement de faire le constat suivant, froid et apolitique : Nous pourrions assister dans les prochains mois, années, à une mutation sociétale majeure. Après la révolution économique et financière, nous assistons aujourd’hui à une révolution sociétale.

Les « têtes couronnées » pourraient changer et les politiques financières (via le rôle des banques centrales) et fiscales pourraient bien prendre un tournant inédit (ou du moins opposé aux tendances actuelles).

Je vous propose alors quelques réflexions, idées, sur ces changements de long terme engagés par ces votes successifs :

  • Recherche d’une plus grande réduction des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres. Cela pourrait passer par un  ré-équilibrage du partage de la valeur ajoutée entre travail et capital au profit du travail (augmentation des salaires minimums ?), mais également une structure de la fiscalité différente favorisant les revenus du travail au détriment des revenus du capital et le patrimoine.
  • Fin de l’austérité et retour d’une relance par la dépense budgétaire ; 
  • Modification profonde de la fiscalité pour réduire les charges portant sur le travail, c’est à dire charges sociales payées par les salariés, mais également impôt payés par les travailleurs (le chef d’entreprise qui perçoit un revenu de son entreprise – salaire ou dividende – devant bien sur être considéré comme un actif / travailleur). Ces allègements de charges (fiscales et sociales) sur le travail auront pour corollaire une augmentation de l’impôt de tous pour un maintien des prestations à niveau équivalent :
    • La TVA : Au lieu de faire porter certaines dépenses sociétales sur le travail (et donc uniquement sur la population active), on pourrait préférer les faire porter par l’impôt, par la consommation et donc par tous) ;
    • Les revenus du capital financier : C’est alors une possible remise en question de la fiscalité dérogatoire de l’assurance vie qui reçoit aujourd’hui plus de 40% de l’épargne financière des ménages (cf »Les avantages fiscaux de l’assurance vie sont ils toujours justifiés ?« )  et plus globalement de toutes les niches fiscales qui autorisent le contournement de l’impôt ;
    • Les revenus du patrimoine immobilier. Avec la poursuite de la remise en question de la fiscalité de la location meublée (probablement de plus en plus assimilée à une activité professionnelle et donc entraînant l’affiliation au RSI – « Attention, une réforme profonde de la location meublée (LMNP) est en cours. »  et plus globalement la tendance à la réduction des niches fiscales et des autres avantages fiscaux qui encouragent l’investissement immobilier même s’il apparaît impossible d’alourdir encore la fiscalité applicable aux revenus fonciers.
    • La taxation sur la détention de patrimoine via une augmentation de la taxe foncière (et des différentes taxes sur la propriété) mais également de l’ISF. Les rumeurs persistantes, mais démentie, autour de l’imposition d’un loyer fictif sont à l’image de cette tendance lourde à l’augmentation de l’impôt sur la détention de patrimoine « Ouf ! Il n’y aura pas de taxe sur les loyers fictifs de la résidence principale des propriétaires. » ;
    • Et enfin, une remise une augmentation des droits de succession avec la réduction des abattements disponibles applicables au moment de la succession (et probablement, le maintien d’une fiscalité très avantageuse pour les donations afin d’encourager les flux trans-générationnels)

 

  • [AJOUT du 04/12/2018] Une remise en question de l’extrême mondialisation des chaînes d’approvisionnement et de la recherche de la sous-traitance à bas prix peu respectueuse de l’envirronnement et des salariés exploités ! 

 

Deux années plus tard, j’ai l’impression qu’il est urgent de s’engager dans la véritable révolution sociétale ! Il nous faut maintenant réinventer notre modèle économique.

Il nous faut « créer », « innover », faire preuve d’audace et de créativité pour inventer quelque chose. A ce titre, nous allons peut être devoir nous imprégner de la politique engagée par TRUMP depuis 2 années (cf »[Réflexion] Et si TRUMP avait raison ? Le protectionnisme est il une solution ?« ).

Devons nous relire Karl POLANYI, comme nous vous le proposions dans  cet article « Comment réduire les taxes sans détruire les services publics, ni augmenter l’impôt des plus riches ? ».

Hier, Mathieu HAMEL, dans son article « La politique de Trump s’inscrit dans un changement structurel et radical de l’économie monde. Par Mathieu HAMEL« , affirmait que « La politique de Trump et de Mike Pence sur la guerre commerciale s’inscrit donc dans ce changement structurel et radical de l’économie monde ».

Nous y sommes ! Nous sommes entrés dans une grande mutation sociétale ! Nous sommes à un tournant majeur ! Nous allons vivre une resocialisation de l’économie, une remise en cause du libéralisme et de la domination des marchés auto-régulateurs !




94 Comments

  1. Guillaume
    Les articles précédents que vous citez montrent bien l’impasse dans laquelle notre pays se trouve, tant sur le plan économique que social et moral, et les causes y sont explicitées, qui ne sont pas imputables au gouvernement actuel seul, loin s’en faut. Je parlerais plutôt d’une responsabilité collective. Après les mesures d’apaisement court terme, il faudra probablement procéder à une remise à plat et au clair de nos systèmes fiscaux et de redistribution, au regard de la situation économique du pays. On a entendu la détresse de certains, mais aussi beaucoup de fausses idées …des gens qui se plaignent de payer trop d’impôts qui ne sont pas imposables, des gens qui affirment que le prix du carburant en France est le plus élevé d’Europe, par exemple.
    Il serait bon d’avoir une cartographie des revenus et des aides (toutes les aides) de situation type (un célibataire, un couple avec ou sans enfants, un retraité….) par tranche de revenus, pour comprendre mieux le malaise..et l’origine de ces inégalités et en déduire des actions long terme. Je reste convaincu que le meilleur moteur de réduction des inégalités reste la formation, et la France dispose d’un système gratuit qui m’a permis, moi fils de cantonnier né dans une famille de 5 enfants, de finir cadre supérieur.
    Je ne comprends pas pourquoi ce qui marchait il y a 40 ans ne fonctionne plus, et j’espérais beaucoup de Macron qui avait identifié cette anomalie. Je suis frappé aussi par l’étonnement presque méprisant des journalistes Américains ou Anglais quand ils commentent la situation. Chez eux, les gens attendent beaucoup moins de l’état….Si on pouvait avoir une image objective de la situation réelle, on ferait un grand pas. Enfin, il est intéressant aussi de regarder l’Italie qui rentre progressivement dans le rang, malgré les rodomontades de ses dirigeants …le marché est têtu….et se couper du marché, pour un pays de la taille de la France, serait mortifère

    • Je ne crois pas que la réponse soit un énième bricolage fiscal.. .On augmente l’impôt ici, le baisse là, augmente la redistribution ici, … Je crois que la réponse doit être plus globale. Il faut s’attaquer au coeur du problème qu’est notre incapacité à retrouver le chemin de la croissance et surtout de l’espérance.

      Le problème, me semble simple, trop simple ?. Il s’agit de la concurrence deloyale des pays émergents qui ne jouent pas avec les mêmes règles en exploitant leur main d’oeuvre et surtout détruisant leur environnement pour produire nos produits à bas coût. C’est je crois, la politique de TRUMP que de remettre en cause cette concurrence déloyale qui détruit nos emplois, notre économie et donc notre capacité à espérer.

      • Votre constat est fondé, mais la France n’a pas le monopole de savoir quel est le bon modèle social pour le monde. Trump oublie un peu vite le monopole que le dollar exerce sur l’économie mondiale et qui profite aux Etats Unis. Cette concurrence déloyale, c’est aussi les fiscalités différentes et donc les modèles sociaux différents. Et les Etats Unis ont bien profité de ces pays émergents, en délocalisant les premiers en Inde notamment dans le monde des technologies numériques. Oui, il faut réindustrialiser, oui il faut instaurer la TVA sociale, mais il faut aussi clarifier notre fiscalité pour la rendre lisible et acceptable par tous

  2. papigilles says:

    aïe ! aïe ! aïe ! Laissez-moi digérer tout ça…..

    • Le système bancaire domine le pouvoir. L’agent est le moteur du système. Que tout le monde retire son épargne des banques et à ce moment là, la pression sur le système économique sera énorme.

  3. Fredy Gosse says:

    Ouille ..
    Trump est pour le retour de l amerique des pionniers ,le Président du pays le plus puissant du monde avec la monnaie de référence mondiale.Nous ?nous sommes pour un pays plus juste traduction plus égalitaire formaté au socialisme ,pays endetté jusqu au cou et irréformable sur tous les problèmes Un pays qui pense que la rue est une réponse démocratique n a plus d avenir .
    Vous voyez un changement de paradigmes mondiaux ,moi je vois la confirmation de la théorie de l évolution : une espèce qui ne s adapte pas disparaît . La France est en train de disparaître par incompréhension de ce qui se passe sous ses yeux 😔

  4. La France a tout simplement un train de vie qui est trop cher pour l’ensemble de ses contribuables. La solution est tout simplement la baisse de la dépense publique en restituant au secteur privé les services qui n’auraient jamais dû le quitter, les consommateurs-citoyens-contribuables se retrouvant alors libres d’y recourir. etc

    • Ambrogi Cath says:

      Ok. Il me semble que c’était ce que Macron essayait de faire???
      La phrase « on se préoccupe des fins de mois pas du long terme » est malheureusement une image forte, réaliste et désespérée du message des GJ.
      Les USA, le Japon vivent depuis toujours sur un énorme déficit… les fameux 3% déficit requis par EU ne sont ils pas aujourd’hui un dogme du passé ? Ne faut il pas revoir les vieilles recettes écrites par des « experts » peut être eux-mêmes dubitatifs … ou non??? Merci.

  5. Il est quand même curieux que nous soyons sur le point de vivre une resocialisation de l’économie alors que l’on n’a jamais essayé le libéralisme économique vu que l’économie française est dirigée.
    Sinon, l’innovation ne peut jamais venir d’injonctions. Elle ne provient justement que de la liberté de faire. Or, on s’oriente vers une économie de plus en plus dirigée et surtout une économie idéologisée. À court terme nous serons certainement très heureux avant que les premiers effets pervers se manifestent.
    Nous n’inventerons rien sans la contrainte du mur de la réalité.
    Notre modèle social et sociétal a failli, l’éducation a failli, nos politiques ont échoué. Aujourd’hui, la colère du peuple s’abat sur le pays, mais celle-ci est sourde et aveugle. On ne peut plus la raisonner afin de lui faire entendre la chose la plus basique. À savoir que pour qu’il y ait redistribution de richesse il faut d’abord que de la richesse soit créée.
    Or, c’est à la création de richesse que l’on s’attaque désormais.
    Les images sont fortes, les petits entrepreneurs sont perçus eux aussi comme des voleurs du simple fait d’être propriétaires de leur entreprise.
    L’arbitrage qui sera fait dans les années à venir sera de rester en France ou de partir. Ceux qui resteront seront protégés par un état bientôt en banqueroute, ceux qui partiront feront profiter le monde du savoir-faire français.
    La question à se poser est comment nous en sommes arrivés là. Les impôts pesant sur les entrrprises ont augmenté de 45 milliards d’euros entre 2012 et 2017. Il y a de plus en plus de recettes fiscales et un déficit de plus en plus grand. Il y a aussi de plus en plus de pauvres. La part de l’état dans l’économie est de plus en plus importante. Le facteur de pauvreté n’est-il pas le transfert de richesses du secteur productif vers le secteur improductif? Combien de temps l’état va t- Il encore se servir des entreprises comme bouclier contre la colère du peuple? Quand va t- Il enfin admettre qu’il est obèse? Quand les fonctionnaires vont-ils comprendre qu’ils n’ont pas vraiment leur mot à dire en dehors des urnes? Quand mettrons-nous fin aux privilèges? Il est peut-être déjà trop tard.

    • +1 Damien
      La vague de révolte vient de loin, Macron en est le récipiendaire obligé, en bout de course.
      En effet, France = un des derniers pays communistes du monde, s’effrayant d’un libéralisme fantasmé mais ne l’ayant jamais vécu….

      Liberté chérie…. combien en a t on enfermé en ton nom??

  6. Comme le dit Charles Gaves cette semaine nous devrions évoluer d’une démocratie représentative (qui se disait représentative mais qui en fait ne l’était plus) vers une démocratie directe. Mais la caste au pouvoir se battra fermement pour défendre son privilège de posséder le pouvoir qu’elle ne veut évidement pas perdre. C’est ce que nous commençons à vivre actuellement A défaut nous irons vers une certaine forme de dictature ce qui sera à n’en pas douter bien plus violent.

    • Quand on écoute Castaner et LREM en général, c’est ce qui se produira.. Ils ne veulent rien lâcher, ils veulent le Pouvoir et « emmerdent » le Peuple. Si on « insiste », et bien comme l’a dit Castaner hier soir lors de son audition, ou plutôt laissé entendre, ce sera plus de coercition, plus de « mesures » etc…. Ces gens sont à décapiter.

  7. Le monde de demain says:

    Macron n’a pas d’autres choix que de calmer le jeu s’il ne veut pas que la France fasse la une de Fox News pendant les fêtes ( en plus de tous les impacts politiques et économiques du blocage du pays)
    Pour autant de là à avoir une réforme sociétale et fiscale globale la marche est encore haute!
    Plus de marge de manœuvre fiscale, les ultra-riches sont protégés, les moyens déjà taxés au max et les classes populaires se révoltent.
    La probabilité est plus forte de voir l’état devoir remettre en cause son train de vie et le système de redistribution pour se recaler sur les rentrées fiscales qu’une remise en cause des déséquilibres de la mondialisation certes génératrice de la pauvreté.
    Les Grecs/Portugais/Espagnol et bientôt Italiens ont dû prendre la voie de l’austérité malgré les promesses des gouvernements populistes qu’ils avaient mis au pouvoir.
    En quoi la situation Française sera-t-elle différente? Il faudrait une volonté globale de changement au niveau au moins de l’Europe.

  8. Fredy Gosse says:

    oui mais quand on voit que ce qui déclenche (entre autre ) la fureur c’est la modification partielle de l’ISF pour moins de 4 milliards alors que le trou annuel est de 200 milliards (entre les recettes et les dépenses) on se rend compte que les cervelles ignorent tout de notre situation réelle.ou ça devient incroyable c’est que le President mais aussi l’ensemble de la classe politique nous parle de relance économique par l’écologie lorsque les caisses sont toujours vides ..il n’ ya que 3 choix
    Augmenter les impôts c’est mal parti et tout déplacements uns vers le autres( méthode Présidentielle ) échouera l’économie est un tout ;ce que les uns gagneront les autres le perdront
    Baisser les dépenses publiques là avec la religion verte on veut faire l’inverse et la fonction publique n’est surement pas prête à renoncer aux avantage acquis
    et enfin augmenter le déficit là c’est l’UE qui ne veut pas et les marchés qui nous attendent au coin du bois.Avec notre structure de fonctionnement déficitaire depuis plus de 40ans il n’ y a aucune marge de manoeuvre ( Avec ou sans l’euro ce que ne comprennent pas les partisans de la suppression de l’Euro)

    je dis ,je répète , on est dans un corner

    • D’un point de vue pratique, la sortie de l’euro peut avoir les effets suivants :
      – retour au franc
      – dévaluation du franc
      – retour de la souveraineté nationale
      – possibilité d’imprimer la monnaie
      – il deviendrait plus simple de faire une politique de relance
      – baisse temporaire du pouvoir d’achat (En années)
      – baisse des importations
      – hausse des exportations
      – diminution du nombre de fonctionnaires car emprunts obligataires trop chers
      – regain à long terme de compétitivité

      Question : quelle génération veut bien se dévouer pour se sacrifier?

      • Si un ménage est super endetté, on lui dit quoi ?
        – dépense moins
        – revois ta façon de vivre
        – bosse

        Donc:
        – oui l’état peut diminuer ses dépenses (avec presque 50% de taxes en tous genres, ne me dites pas qu’il n’y a pas d’économies à faire )
        – oui l’état peut changer et privilégier le travail (actuellement le travail est mauvais puisque que le salaire est taxé à 100%)
        – oui l’état peut changer et laisser au privé des tas de choses tout en se concentrant sur justice, sécurité, investissements.
        – oui l’état peut faire participer les citoyens et sortir de sa tour d’ivoire et vendre ses bijoux de famille. Qui oserait garder un train de vie d’empereur dans de telles conditions ?

        • Je suis totalement d’acc avec Philippe. C’est le seul comportement vertueux à avoir. Mais tellement loin de la pensée unique actuelle !

        • Je ne suis pas trop d’accord avec votre raisonnnement. Un état n’est pas comparable à un ménage. Un ménage peut effectivement reduire sa dépense et travailler plus pour gagner plus et ainsi recouvrir sa dette. Pour un état c’est plus compliqué puisque les entrées et les sorties d’argent ne sont pas indépendantes. « Gagner plus » pour un état c’est augmenter les impots (principalement: TVA, impots sur le revenu, impots sur les entreprises, impots sur le petrole et produits derivés). Si je suis d’accord qu’il y a surement de la marge pour reduire des depenses « inutiles » ou « mal gérées », couper fortement dans les depenses de l’état a automatiquement pour effet de couper egalement dans ses recettes. On voit bien depuis des années que cette politique d’austérité ne nous permet pas de recouvrir notre dette, bien au contraire… Faut-il etre plus radical encore et revoir totalement notre modele social français pour reduire la dépense? C’est une idée mais je ne suis pas sur que c’est celle que les français préfère. Une autre piste est également d’augmenter les recettes mais notre appartenance à l’euro et UE nous bloque énormément dans ce domaine.

          • Oui vous avez raison, le « travail » d’un état serait plus de développer les affaires des citoyens de manière à toucher plus d’impots afin de faire de meilleurs investissements.
            Mais suis pas d’accord avec votre remarque que l’on entend bien souvent : « la politique d’austérité n’a rien fait sur la dette, bien au contraire ». En effet, l’austérité dont les médias parlent (et au hasard Alternatives Economiques) n’ont été au mieux qu’une légère baisse de l’augmentation des dépenses….Whaoo quand je pense que l’ENA forme des étudiants à tordre les mots pour les enrober de vaseline afin de faire passer n’importe quoi… brrr.

      • J’ai 35 ans, moi je veux bien si le plus difficile est la baisse du pouvoir d’achat… On peu être heureux sans passer sont temps à acheter.

        • Oui cela fait partie des changements de mode de vie. Et pourquoi pas ? Mais faudra pas pleurer pour avoir des médicaments et un traitement pour un
          méchant cancer. Mais on peut effectivement être très heureux cf nomades d’un désert

          • Je me soigne aux huiles essentielles, je fais du sport et je mange bio, (et je n’ai plus de bagnole), je travaille à temps partiel … Et non je ne suis pas un bobo parigot, j’habite une toute petite ville de province ; je crois avoir compris qu’il était nécessaire de trier le nécessaire du superflu, et ce qu’il fallait faire pour rester en bonne santé.
            Je suis relativement pauvre, mais je serai quand-même pour payer un peu d’impôt, de façon à ce que tout le monde en paie, au moins un petit peu de façon à répartir l’effort sur le plus de monde possible, que tout le monde se sente concerné et solidaire de la nation.

        • Le monde de demain says:

          Le frugalisme fait en effet partie des options. Depenser moins gagner moins (et payer moins de taxes). Gagner moins pour moins d’ impôt direct.

        • Si l’état dépense moins et mieux on peut effectivement consommer moins. Sinon il faut bien dépenser pour que le secteur privé puisse fournir à l’état les moyens de son train de vie.

  9. L’ ISF n’est pas le fonds du sujet , c’est juste un peu de vinaigre sur des plaies bien ouvertes.
    Le mépris dont certains drapaient les gilets jaunes , beaufs de province , plutôt blancs , plutôt à se lever tôt , plutôt voiture , éventuellement fumeurs n’a fait qu’exacerber l ‘incompréhension. Nous sommes dans un pays où 57 % du PIB part en dépenses publics dont de nombreux provinciaux ne voient pas vraiment la couleur. On ne fait rien pour endiguer les vagues de migrants qui viennent après les vagues d immigrants et sont pris en charge par notre système social fort généreux pour les moins bien intégrés. On flique les gens tanat que l’on peut et pourtant l’insécurité est partout dans les villes et les campagnes.
    Pendant ce temps , on taxe ( le carburant , les clops …. ), on réglemente jusqu’à l’absurde ( 80 km / h , controles techniques visant clairement à dégager les vielles voitures ) tout , et en premier lieu tout ce qui bouge, et tout ceux qui se bougent sous des prétextes culpabilisants et parfaitements faux ( lutte pour le climat).
    On nous dit que tout va mieux mais le chomage est toujours massif , les salaires ne bougent pas pour les gens les plus exposés à la concurrence internationale ( c’est à dire les plus faibles ) et chaque fois que vous allez faire les courses vous prenez une dérouillée .

    Un exemple de la déconnection de notre personnel politique est le vote contre la fessée en pleine crise des gilets jaunes …. n ‘importe quoi , tout autant que la réponse du haut conseil face à la révolte populaire . On croit réver

    • +1
      Cette immigration qui nous coute une fortune (50k€/an pour un « mineur » isolé…souvent majeur), en période de chômage de masse ne vise qu’à remplacer une population qui vote mal et n’est pas assez docile et encore trop intelligente/réactive. Et tout ça aux bras des indigènes que nous sommes.

      Macron va voter dans qques jours le pacte de Marrakech, et personne n’en parle, alors que la pression migratoire va exploser par la suite et aggraver notre situation.

      • Le monde de demain says:

        Ah! le grand renouvellement est parmi nous… Avec une soucoupe volante de retard. Vous oubliez l’invasion des Martiens suivi des Vénusiens, attention ils arrivent!

        • C’est ça oui… Facile de tourner en dérision un thème que vous ne voulez pas voir. Le pacte de Marrakech, vous connaissez ? Réagissez sur des choses factuelles au lieu de (vous) ridiculiser, car apparemment la « soucoupe volante de retard » c’est vous qui l’accusez . ….

          • Le monde de demain says:

            Il est plutôt sain de légiférer et cadrer les flux migratoires dans le respect des hommes et du droit souverain des états.
            Lisez les sites d’ information certifiés plutôt que de relayer les fakenews des factieux en surfant sur la detresse des gilets jaunes.

            • Est-ce qu’une organisation externe à la France peut donner un cadre sur la façon de gérer les migrants ?
              Qui est contre les migrants ? Combien de français sont dits de « pure souche » ? une poignée et encore. Par contre, la France c’est une langue, une histoire, des coutumes et qu’on le veuille ou non une religion majeure. Les français n’ont pas peut des migrants mais migrants ou pas, n’ont pas envie de personnes enfermées dans des pratiques incompatibles avec la façon de vivre. Encore un bel exemple d’une culpabilité basée sur le détournement d’un mot.

            • Il n’y a pas de flux migratoires à « cadrer » quand on vit une période de chômage comme on en vit une: il faut réduire drastiquement l’immigration pour qu’elle soit soigneusement choisie, et non subie. La déferlante migratoire à venir issue du pacte de Marrakech est une trahison de Macron, une de plus.
              Il n’y a aucun site d’information « certifié », surtout pas certifié par l’Etat qui nous cache ce qu’on ne doit pas savoir et qui justement veut que soient qualifiées « fakenews » les informations qui ne sont pas politiquement correctes ou conformes à la doxa.

  10. L’agroalimentaire annonce 13 milliards de pertes en raison du mouvement des gilets jaunes.

    • euh, je crois pourtant que tout le monde mange toujours autant en France, 3 repas par jour, gilets jaunes ou pas, non ? . Comment sont donc calculé vos chiffres de 13 milliards de pertes pour l’agroalimentaire ? je crois surtout que ce lobby essaye de nous enfumer…
      ( d’ailleurs, je trouve que les français se goinfrent bcp trop, un petit régime ne leur ferait pas de mal, vu le tour de taille de bon nombre de nos concitoyens.. 😉 )

  11. julien bonnetouche says:

    Comme dit Freddy plus haut, nous sonnes vraiment coincés :
    le gouvernement va faire trop tard des mesures partielles, peut être un moratoire sur les taxes carburant, mais il est évident que cela ne résoudra pas le problème des fins de mois de plusieurs millions de gens.
    Augmenter les impôts ? on est déjà plus imposés que les autres. La TVA ? oui on pourrait, mais après ? car cela ne suffira jamais. il en faudra toujours plus;
    Taxer les riches ? on ne fait que cela depuis des années, car avec l’effet redistributif, les écarts de salaires ne sont pas si élevés que ça après impôts.
    alors oui , il faudrait réduire les dépenses publiques. Cela ne se fera pas, car si personne n’a jamais essayé c’est que ce serait encore pire que les taxes sur le gas oil.

    Nous sommes donc bons pour une dictature la prochaine fois. Il faudra choisir si c’est de gauche et de droite.
    Ce sera surement de droite a cause de l’immigration.

    • en effet, la réponse autoritaire de droite est une voie de plus en plus fortement envisageable….

      • L’autoritarisme n’ a jamais attendu la droite pour s’exercer. Le communisme ou le maoïsme en étaient quelques exemples comme le nazisme fondamentalement de gauche avec le NSDAP.

  12. Ceux qui pensent que le socialisme va nous sauver risquent d’être rapidement déçus avec une autre révolution à la clé. C’est vrai, les temps sont durs, mais ce n’e pas le moment de perdre la raison.

  13. Le socialisme c’est bon, on a donné pour des résultats de cata.

  14. « En France, nous avons de la chance, cette colère ne s’exprime pas à l’occasion d’une élection qui amène au pouvoir un président populiste et destructeur ».
    —> Du grand n’importe quoi….

    Qui est le plus destructeur:

    1) Salvini, Orban, Trump, Bolsonaro, qui aiment leurs peuples et leurs pays et souhaitent les protéger ?

    ou….

    2) Macron l’hyper-mondialiste, l’ultra-libéraliste qui s’évertue à détruire les Libertés, notre Nation, notre avenir, notre modèle de société millénaire et qui veut instaurer le Nouvel Ordre Mondial par la destruction des Nations au profit d’une gouvernance unique ????

    Il faudrait arrêter d’écrire des conneries parfois et réfléchir autrement qu’à la sauce BFMTV-conformiste…..

    • Adrien,
      Salvini aujourdhui met de l’eau dans son vin et recule sous la pression des marchés, c’est interessant aussi de se rappeler Hollande et ses promesses et son changement de cap. Dans l’environnement economique mondial dans lequel nous sommes, changer de modèle me parait impossible, le marché sera toujours là pour imposer sa loi. Nous sommes au bout du modèle de redistribution, ISF ou pas….ça couvre les 6 mois du moratoire seulement ! revenir à un modèle plus frugal comme vous le défendez, je respecte, mais vous n’aurez plus de smarpho es, TV et autres gadgets dont les gens sont hyper friands et je crains que vous trouviez bien seul. Regardez les gens dans les pays Africains, les jeunes veulent vivre chez nous pour profiter de ce modèle.

      • Mieux, les smartphones constituent un outil de développement pour les africains.
        Les pays africains francophones sont très en retard par rapport aux anglophones.
        Certains pays fabriquent des voitures 100% Made in Africa (exemple le Ghana), le smartphone et les applis sont des leviers de développement dans pas mal de pays.
        Cependant, pour les pays francophones la situation est certes difficile mais pas catastrophique. Le problème que l’on a en France est que l’on attire du monde pour le système social qui est très sécurisant (c’est humain, les gens préfèrent ne pas prendre trop de risques dans la vie) alors que d’autres pays attirent des gens bien plus ambitieux qui veulent réussir dans les affaires ou la technologie quitte à payer très cher leurs études supérieures ou l’obtention du visa (USA, Canada, Chine, Japon).
        C’est un choix que nous avons fait il y a longtemps et il va falloir faire avec tout en mettant quelques restrictions.

      • Je suis d’accord évidemment : mais là aussi pour ce qui me concerne, je n’ai pas de smartphone, pas de TV (dite « boite à propagande »), et je ne suis pas le seul. Pas mal de monde, minoritairement c’est vrai, vit comme moi. Si les gens ne font pas d’effort pour arrêter de vivre par et pour le consumérisme, on ne s’en sortira jamais… Le matériel n’a jamais rendu quiconque heureux.

    • Macron n’est pas ultra- libéral, ce qui ne veut rien dire, mais étatiste; S’il était ultra-libéral il serait pour les Libertés et par conséquent d’ultra Libertés. Surveillez vos propres « conneries » avec tout le respect que je vous dois

  15. Oups…. je crains à lire certains commentaires que nous perdons la boule…. Les yakafaucon ont toujours les solutions….. sur le papier; gouverner un pays comme le notre est une gageure!!!! Pour bien dormir il vaut mieux ne pas être en responsabilité, car chacun connait les solutions qu’il mettrait en œuvre et règlerait les problèmes. Les gilets jaunes sont le parfait exemple du tout et n’importe quoi…. et font le lit des démagos et violents qui nous mènent tout droit à un régime autoritaire, dont il ne peut rien sortir de bon.
    Alors que ceux qui ont de très bonnes idées rejoignent le mouvement de leur choix et tentent par celui-ci de faire évoluer la situation par des solutions crédibles et qu’ils réussissent à convaincre la majorité des catégories françaises dont chacun défend aprement ses avantages acquis !!! bon courage.

    • Nous sommes déjà dans un régime autoritaire: essayez de manifester votre désaccord à l’égard du gouvernement (social, idéologique etc) et vous allez voir comment vous allez être traité ….

      • et les élections sont faites pour qui ? présentez vous, vous défendrez vos idées. On a le gouvernement qu’on mérite.

        • Personnellement j’ai voté Marine Le Pen aux élections presidelnetielles : je ne voispas e’il y avait a en tirer de ce Macron qui était une évidente marionnette du N.O.M.

          Les élections sont des illusions de démocratie: la campagne de Macron a été financée par on ne sait qui (Soros??), et il a fait l’objet de lavage de cerveau des mois avant le 2eme tour en faisant le Une de tous les magazines. Présent partout, il a été présenté comme le « sauveur qui allait redresser la France de part son expérience chez Rothschild ». Ben voyons… Et des gogos sont tombés dans le panneau.

          Je ne pourrai pas me présenter, je n’aurai pas les 500 signatures de maires d’une part, pas l’argent d’autre part, et même si je les avais je ne voudrais pas que ma femme me retrouve « suicidé de 2 balles dans la tête » voyez vous….

          • Le monde de demain says:

            Théorie du complot toujours!

            • C’est aussi ce que disait la CIA dans les années 50 pour décrédibiliser ses détracteurs….
              Mais la vérité est ce qui reste quand on refuse d’y croire.
              La campagne de Macron a été financée et l’origine de certaines sommes ne sont pas aujourd’hui connues. De plus il n’a pas justifié l’origine de certaines sommes gagnées préalablement à son investiture. Entre autres éléments à lui reprocher.

              Si vous ne connaissez pas les liens entre Georges SOROS et Macron, ni ceux entre les propriétaires de médias et Macron, il faut vous réveiller, sortir de votre monde de bisounours .

          • non je pensais à la députation, je ne voyais pas si grand. Mais permettez moi de vous dire que Marine est excellente pour protester mais n’a aucun projet économique viable…..c’est un peu comme Salvini. Elle dénonce des anomalies insupportables, j’en conviens, mais ses solutions sont « impraticables ». En plus, les riches, elle en fait partie par héritage futur de son paternel. Je ne crois pas aux discours des gens qui ne sont pas issus du peuple pour le défendre, et c’est vrai également pour Mélenchon. Les socialos sont des bobos qui utilisent l’habillage socialo pour arriver au pouvoir, je n’ai pas besoin de citer de nom. Maintenant, il n’y a pas de miracle, pour s’en sortir il faut apprendre au pêcheur à pêcher plutôt que de l’asservir indéfiniment en lui donnant le poisson. Travail et formation, l’éducation nationale est gratuite, c’est le meilleur moyen pour s’en sortir et il faut l’intégrer dès son adolescence, et se prendre en charge sans tout attendre de l’état. Pourquoi les Français seraient plus handicapés que leurs voisins ? et au passage, je n’ai pas voté Macron, parce que j’avais lu son livre et qu’on voyait qu’il connaissait beaucoup de choses sauf les gens modestes et pas aussi brillant que lui (car il l’est, ne vous en déplaise, mais ce n’est pas suffisant pour faire un bon président), et qu’il était en réalité assez proche de Fillon en avançant masqué (en marche)

            • Je l’avais déjà dit ici mais tant que les français vont continuer à croire que tout est gratuit on ne s’en sortira pas.

    • Non car tous les mouvements en France sont socialistes sauf upr

  16. TEX on peut exprimer ses idées comme je le fais et ne pas être entendu, notamment des députés.
    J’avais annoncé le rejet massif des 80 km h, grosse majorité des radars saccagés, l’exercice d’un pouvoir borné a donné cette catastrophe.

    Sur les finances publiques, on ne comprend plus !!! !
    Les miettes données par le gvt (moratoire sur les taxes carbone) va nous faire sortir du déficit de 3 % du PIB. Mas bon sang, on annule juste une augmentation, le gasoil a pris 15 cts récemment (sur lesquels on ne revient pas) et l’absence d’augmentation des taxes nous plombe,

    L’article proposé par Guillaume est passionnant mais avant cela, il faut s’interroger sur les coûts de fonctionnement de notre Etat (une étude comparative sérieuse avec le coût de fonctionnement des autres démocraties serait intéressante).

    Aller moquette Elysée 500 000 €, vaisselle 500 000 € piscine Brégancon 150 000 €, coût du Sénat plus de 300 0000 0000 € par an, aller on additionne. Ca n’a rien à voir ? Mais il faut montrer aux français qu’on agit
    Coût du mille feuille des collectivités ? On ne s’y attaque pas
    Aidé médicale gratuite ? mineurs étrangers, aller, on additionne les millions,
    efficacité du CICE pour des boîtes non soumises à la concurrence internationale ?

    Bref, même avec un salaire confortable, j’ai la haine contre LREM
    Augmentation taxes sur le gaz + 170 % prévus en qq années , quelle autre solution décarbonée et amortissable pour ma chaudière ????
    On a filé des subventions l’an dernier pour acheter des chaudières gaz justement !!!

    Je vis écolo, vélo pour le boulot par tous les temps et j’aurais espéré une transition écologique apaisée, pleine de foisonnements et d’idées.
    LREM taxe fort sur les taxes pour n’en affecter qu’une petite partie aux projets écologiques.
    La fin de de la politique moins verticale promise était un leurre.

    La situation est instable car l’insatisfaction unie des couche très populaires jusqu’aux cadres.

    • +1
      Comme les cliques de politiciens qui se suivent depuis 59 ans sont formatées pour profiter de Nirvana présidentiel, soit on les dezingue par la force (mais dégâts collatéraux et drames en perspective), soit on va dans le mur, suffit d’attendre encore 5 à 20 ans, on se tape un facho ou un président d’une nouvelle communauté et on explose tout cela en plein vol… Yep du fun quoi

    • juste un rappel, Fillon l’escroc prposait de sabrer les dépenses de l’état. Lui savait compter….on a préféré l’illusion

      • Proposait surtout de dézinguer la sécurité sociale, le chacun pour sois en matière de santé, non merci

      • Pourquoi escroc? parce qu’il aurait prétendu que sa femme travaillait pour lui? le contraire n’ est pas encore prouvé, et même s’ il le serait, j admire un Fillon et le travail qu’il a accomplit en tant que parlementaire,…seul ??…!!! et j’estime que ceux qui s’entourent d’un ou plusieurs assistants pour ne pas faire grand chose sont eux des parasites, pour ne pas les traiter d’escrocs.
        Trouvez moi un seul « honnête parlementaire » qui n’aurait pas utilisé son enveloppe parmi ceux, très nombreux, quasi inactifs et improductifs.
        En attendant on a expulsé Fillon, voyons maintenant ce que l’on a récupéré à la place…

  17. Vous savez, il ne faut pas prendre pour parole d’Evangile tout ce qui parait où que ce soit… les fake news pululent et je me garderai de polémiquer sur des chiffres comme cela. Vous avez raison sur le CICE, il aurait été possible de modifier la règle pour la cantonner aux secteurs en concurrence, mais c’est justement en étant « investi » que l’on peut faire changer les choses. L’Etat est une très grosse machine, et c’est ce qui permet à plein de monde de se « cacher » derrière cela pour vivre confortablement et espérer que rien ne bouge.
    Vous vivez Ecolo et c’est très bien; dans notre foyer aussi nous avons voiture hybride (j’ai tjrs refusé de rouler diésel, et je payais + cher mon essence, mais c’est un choix assumé) noue venons de nous équiper d’un vélo assistance électrique et gérons au mieux tout ce qui peut préserver la planète; c’est un acte pro-actif, et on peut faire évoluer les choses chacun à notre niveau…
    C’est cela la citoyenneté.
    Vous voyez on peut se retrouver sur certains points et diverger sur d’autres, mais nous devons être autant que faire se peut tolérants et se parler…..

  18. meilleur répartition en taxant les maisons ; les directeurs, les Av ; beaucoup sont partis ; tous s’en iront à coup sur

  19. Bonsoir

    Je mets juste un mot pour suivre le débat !

  20. Et si ce que crient les GJ était faux ? et si c’était téléguidé uniquement pour qu’une certaine main
    invisible pour le moment prenne le pouvoir ? avant de voir comment traiter ce que porte une minorité violente ( max 5%) , ne pourrait on verifier ce qu’ils nous disent et si ce qu’ils veulent est reellement serieux et coherent ou si ca sert uniquement pour rassembler et faire monter la mayonnaise ? leurs méthodes sont elles en phase avec leurs messages ? affirmer vouloir defendre un peuple immense qui ne mange pas a sa faim par des méthodes ou l’on oblige ceux la meme qu’on est censé representer en leur tordant le bras pour les obliger a penser comme eux etc etc . Moi je pense qu’il s’agit de tout autre chose , une sorte de vengeance sur le president en place qui est jugé meprisant et a qui on voue une haine affichée .
    Cela sent trés mauvais , la dictature a la mode amerique centrale et du sud . Et si les choses reclamées étaient portées par Macron , cela continuerait jusqu’a ce qu’il parte .
    Cela ne veut pas dire que la question soulevée par Guillaume n’existe pas , mais elle est pour moi uniquement l’instrument d’un putsch !
    Donc ce qu’il conviendrait de faire n’est pas l’enjeu du moment pour les GJ . Leur enjeu se resume en  » degages que je m’y mette  »
    Desolé d’étre a contrecourant des posts precedents , mais ma conviction demeure entiere ,
    et les jours a venir le demontreront probablement , direction le chaos , malheureusement . Attendons samedi !

    • Vous voulez dire que les GJ seraient manipulés ? Comment voulez vous manipuler ces millions de personnes à travers la France ? je ne vois pas trop , comme ça, ce que vous voulez dire .

      • Il y a des allumeurs de feu parmi les gilets jaunes. Et je ne parle pas de ceux qui ont fait des pétitions sur le net.
        Est-ce qu’ils sont manipulés? Difficile à dire. Mais on peut se poser la question.

  21. Le dégagisme des dernières élections est resté en travers de la gorge des partis de gouvernement PS LR, MLP s’est faite humilier au débat d’entre 2 tours, Mélanchon n’a jamais digéré sa défaite, bref que des amis….
    Serait ce le fameux 3eme tour social que l’on nous promettait ?

  22. @Mathe
    Oui , nous y sommes …il avait dit  » on va lui mettre une raclée  » .
    Et recemment , la perquisition ….
    Et l’assemblée constituante …etc
    On retrouve chez les GJ les mémes éléments de langage que chez JLM …

    • les drapeaux BBR et la marseillaise à tout bout de champ dans les manif me font plus penser à des soutiens de MLP, les 2 extrêmes sont présents me semble t il.

  23. L’état francais à historiquement ete difficitaire, meme Sous Louis XIV. La France est un pays guerrier qui retrouvait l’équilibre via les conquêtes territoriales. Nous sommes Toujours doté d’une certaine puissance militaire. Si Demain, nous sommes en grande difficulté, nous pourrons toujours envahir la Suisse pour nous refaire.

  24. Suisse et Luxembourg ???

    Bref , résumé par un slogan unique des Jaunes : « des sous des sous ! »

  25. Bonjour

    Peut-être que ceux qui ont écrit les derniers messages ne « sont pas à plaindre », mais mes revenus ont déjà bien baissé:
    1) ( revenus immobilier: en fait pour relouer il faut relouer moins cher ou bien apporter des amélioration,importantes : dressing ,cuisine intégrée si elle n’existait pas( je ne parle pas d’un entretien normal pour tenir un appartement plus que décent) pour louer le même prix. Il ne faut pas oublier que locataires et propriétaires c’est la même  » bourse » et la bascule fonctionne avec l’explosion l’augmentation de l’énergie ……
    retraite : CSG qui augmente, 0.3% pour une inflation de 1.6%. On radote que le pouvoir d’achat augmente : alors alors 3-2 ça fait 4 ? nous courbons le dos . Toutefois je » roule moins puisque je suis citadin . Alors ?que les « campagnards » paient. et bien non c’est insupportable pour un smicard qui fait de 30 à 70 Km par jour ! quand’est que ça va s’arrêter. Les commerçants les taxis … comment vont-ils faire. Non là je pense que ça grondait sans que personne s’en inquiète ou faisait semblant de ne pas voir. les accélérations de taxes ça a pas passé et effectivement avec un président méprisant les gaulois illettrés ne croient pas qu’en traversant la rue ils vont trouver du travail c’est l’étincelle qui a provoqué l’explosion . Certes il ne faudrait pas que tout ça aille trop loin il faudra bien payer d’une manière ou d’une autre.
    Et tout ce qui est régi par l’international n’est pas facile à remuer : transactions financières taxes sur kérosène dans le cas des vols internationaux ! et ces gros cargos ! je ne cite pas tout mais ce sont les plus gros pollueurs! alors attaquons nous aux plus petits sans défense mais attention même un mouton coincé pourrait mordre ou sauter au delà de l’enclos même si jusque là il n’y avait jamais pensé.

    Bonne journée

  26. Le débat devient pitoyable , on parle du rétablissement de l’ISF , certains des 2 bords parlent d’un marqueur . Oui c’en est un , et s’il est retabli toute la logique de Macron s’effondre . De plus s’il constitue un marqueur pour le peuple , il en est un pour les entrepreneurs , tous ceux qui sont partis aux US apres avoir vendu leur start up et s »etre fait lourdement taxés . Ils ont reinvestis ailleurs , autant d’emploi en France en moins . Si on veut continuer a distribuer des aides , beaucoup d’aides a tous ceux qui en ont besoin ( et a ceux qui se faufilent ) , alors il faut des riches , beaucoup de riches investisseurs . Alors recommencons avec l’ISF .
    Et si on disait la verité ! on n’est pas un pays riche . Notre valeur = capital physique + intellectuel – dette ! notre compte d’exploitation , creation de valeur – charges est negatif . Les GJ ne sont pas tous c… , et s’ils ne veulent pas comprendre cela , c’est qu’ils cherchent autre chose , quoi ….
    étre Kalif a la place du kalif ! ceux qui sont visibles ont des motos a plus de 10 000 € et des SUV trés recents ! Alors Jupiter peut ceder l’ISF , doubler le smic , taxer les successions ,
    ca ne les calmera pas ! il ne s’agit pas ici de syndicats qui ont des revendications claires et qui ne cherchent pas le chaos . Ils cherchent l’epreuve de force ! d’ailleurs ils ne supportent pas les avis differents et malmenent aux ronds points ceux qui refusent de klaxonner ou de mettre le GJ !
    et menacent les bonnes volontés parmi eux plus modérés qui voudraient discuter
    c’est quoi ? la terreur ! certains parmi les politiques rajoutent de l’huile sur le feu !

  27. de toute façon seule une dictature pourra sauver la France ; beaucoup le disent trop de bêtises ont été faites depuis 40 ans et on ne peut revenir en arrière que par celle-ci.

  28. De manifestants fatigués par des taxes et contraintes sur leur vie modeste à la dictature, cela devient difficile de suivre tout cela.
    Et je me demande à quoi servent nos commentaires ?
    Nous mettons le focus sur les commentaires agréables à nos idées. Les autres sont déconsidérés. Et là nous sommes des lecteurs d’un blog dédié à la gestion de patrimoine.
    Nos commentaires et nos réactions n’ont rien à envier à ceux des Gilets Jaunes.
    Nos réactions ont été analysés et sont présentées ici http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/biais-cognitifs

    • oui, Philippe, réaction intéressante et je retiens votre lien ….
      certains commentaires (dont les miens) n’ont certainement pas été à la hauteur de l’article proposé par Guillaume.
      Cela montre qu’une discussion apaisée sur la fiscalité où le protectionnisme conduit facilement au débat sur les dépenses inutiles de l’Etat (que chacun a forcément la prétention de bien identifier)
      Cette file de discussion montre également une formidable envie d’expression et d’échanges, ce qui constitue un point positif :o)

  29. Après les propos de Benjamin Griveaux et de Marlène Schiappa, le chef de l’Etat s’est opposé, en Conseil des ministres, à tout rétablissement de l’ISF. « Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis dix-huit mois ».

    « Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis dix-huit mois » ! Emmanuel Macron n’a pas l’habitude des rappels à l’ordre en public. Ce mercredi pourtant, le chef de l’Etat a opposé une fin de recevoir à ceux qui voulaient notamment mettre le dossier de l’ISF sur la table des concertations qui vont s’ouvrir.

    Le message visait Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, qui avait par mégarde laissé entendre que l’impôt sur la fortune pourrait être rétabli si l’évaluation de l’IFI n’apportait pas de résultats concluants. Marlène Schiappa avait été plus loin encore, annonçant dans un communiqué à en-tête de son ministère, que l’ISF allait être réintroduit.

    Dans son discours à l’Assemblée, en début d’après-midi, ce mercredi, le Premier ministre, Edouard Philippe, a, comme le chef de l’Etat, défendu la réforme de l’ISF transformé en IFI (impôt sur la fortune immobilière), assurant qu’il ne craignait « pas le débat » sur son évaluation.

    A suivre … https://www.lesechos.fr/politique-societe/gouvernement/0600285496919-exclusif-isf-macron-recadre-ses-ministres-2227535.php#xtor=CS1-26

    • Le peuple de France, par l’intermédiaire des gilets jaunes, semble, enfin, demander une réduction drastique des prélèvements sociaux et fiscaux. Il veut retrouver son pouvoir d’achat ressenti comme perdu, et en voyant plus loin, retrouver une compétitivité internationale. Mais le peuple des fonctionnaires et autres dépendants de l’état, est contre toute réduction de la voilure étatique et publique…
      Ce peuple contestataire est il cohérent et acceptera il une baisse des aides et services publics en échange de son surcroît de revenu disponible? La partie vient elle de commencer? quel sera le résultat de cette lutte? … intéressant a suivre… En tout cas, une chose est claire: Macron pour l’instant botte en touche et ne semble nullement faire cette analyse et il se garde bien de proposer ce challenge.

  30. Oui , mais il n’y a pas de fumée sans feu , c’est de la tactique pour voir si les GJ mordent a cet hamecon .
    Sur le fond , certains preconisent le retour a une sorte d’ISF ( assiette non precisée ) en specifiant que l’outil etait bon , mais les taux beaucoup trop forts . Aucune allusion sur les seuils .
    L’autre piste , un impot percu sous la forme d’ un emprunt obligataire 10 ans , dont les souscripteurs « obligés  » resteraient propriétaire ( ca me rappelle l’impot secheresse ) .
    Ce qui est certain , c’est que le retablissement sous quelque forme que ce soit sonnerait la fin de la theorie du ruissellement et du 1er de cordée donc la fin du macronisme .
    Et puis le retour ou le non arrét de l’insecurité fiscale serait un tres mauvais signe pour les capitaux et investisseurs etrangers . Mais quelles portes de sortie ??? ou lacher du lest et est ce intelligent de lacher du lest au regard des attentes cachées des GJ ? la gestion de pat LT n’est pas simple dans un tel contexte .

  31. Bonsoir

    Non le débat n’est pas pitoyable. C’est un débat sans violence. L’ISF je ne sais pas d’ailleurs !,.griveaux et l’autre ministre veulent l’expérimenter et voir ( ils ont plus de compétences que moi en principe)! Moi je pense que ça ne suffirait pas et loin de là c’est plutôt un symbole qui cristallise la base. Peut-être aurait il fallu le faire plus tard ? Mais c’est vrai que sans riches nous serions tous très pauvres. Et puis il ne faut pas faire fuir ceux qui ont les bonnes idées et créent des emplois;
    Toutefois on ne peut pas dire que c’est pitoyable il y a bien un problème. Peut-être que ça dure depuis longtemps mais l’homme providentiel n’a pas compris la pauvreté de certains. Et puis est ce que que vous croyez que beaucoup de gilets jaunes viennent sur ce site : ils n’en n’ont pas le temps . Est qu’il est faux que parfois ces gens cumulent 2 emplois pour boucler les fins de mois. C’est vrai il ne faut pas trop tirer sur la corde elle pourrait casser et desservir tout le monde; On entend un peu tout et bien trions ce qui est faisable ou ne l’est pas.

    Bonsoir

  32. julien bonnetouche says:

    Un pays pauvre n’est pas seulement un pays où il y a beaucoup de pauvres, c’est d’abord un pays où il n’y a plus de riches.
    C’est un peu ce qui nous arrive à nous français :
    Nous pensons que la France est un pays riche, mais c’est illusoire, car le fortune des français est essentiellement basée sur de l’immobilier accumulé depuis plusieurs siècles.
    La vraie richesse elle, est assise sur les outils de production, qui comme chacun sait sont détruits progressivement depuis les années 70 , destruction qui trouve son origine dans la lutte des classes. : « il faut punir les riches » et on y a d’ailleurs plutôt bien réussi en en chassant une bonne partie du pays .
    Et avec les gilets jaunes qui réclament de nouveau l’ISF on continue.
    C’est ça la démocratie : le pouvoir donné aux nuls. et aux pieds nickelés comme Griveau et Schiappa.

    • 150.000 personnes dans la rue, de la violence etcétéra et TOUS les gouvernements reculent…
      Finie la démocratie aux urnes.
      Il y aura encore moins de votants la prochaine fois.
      Je suis écœurée.
      Mes fils 26/31 ans sont partis depuis longtemps…

  33. C’ est quand même étrange cette explosion populaire declenchee via les réseaux sociaux. Tout ça pour une taxe. Qui tire les ficelles derrière ?
    État d’ urgence requis Samedi pour remettre les choses dans l’ ordre !

  34. papigilles says:

    Supprimer des taxes en augmentant des impôts (ISF) c’est fort. Pour ceux qui n’ont rien la propriété est un vol. Donc il faut imposer ceux qui possèdent (prendre l’argent ou il est) . Ce sera plus simple quand il n’y aura plus de riches,et bien non . Le voisin aura toujours quelque chose que je n’ai pas, et que je lui envierais . La moitié des Français payent des impôts pour l’autre moitié c’est ça qui est injuste . Et oui ceux qui ne payent pas pensent que c’est injuste qu’ils ne puissent pas payer d’impôts . Vous voyez qu’on n’est pas sortis de l’auberge. A celui qui se noyait et criait « au secours  » le sauveteur lui criait à son tour « ferme ta gueule et nage  »
    Celui qui est aidé n’aime pas beaucoup celui qui ne fait pas beaucoup d’efforts pour l’aider. Un con est toujours jaloux de l’intelligent , un pauvre d’un riche , un moche d’un beau etc…. Chacun est victime de l’injustice et de l’inégalité qu’il ressent mais fait rarement l’effort pour réparer cela.

  35. Bonsoir

    Je ne suis pas vraiment à plaindre. Qui tire les ficelles mais en regardant j’ai quand même, j’ai vu qu’il y en avait qui tiraient minette par la queue. Je pense tout de même à eux mais je m’inquiète quand même. Réseaux sociaux remplacent un peu ce qu’on ne montre pas toujours à la télé! Bien que la télé aujourd’hui ce n’est plus la même chose que sous De Gaule ou le ministre « Perrefite » contrôlait chaque jour ce qui devait être diffusé. Et pourtant De Gaule était un grand homme un bon militaire très patriote et très économe aussi; Jusque là c’est bien mais après chacun son métier!
    Ah tout de même j’oubliais la 4éme république ou l’on changeait de gouvernement pour « un oui pour un non »; Bref depuis tout les présidents s’en sont bien arrangés( même ceux qui l’on combattu cette 5éme république; En fin tout ça est très compliqué mais:
    Voilà les gens ne sont pas aussi idiots qu’on pourrait le penser et ont accès aux informations . parfois fausses parfois vrai ;chacun fait son marché et parfois les idées convergent et comme on approche de l’hiver les gens ne veulent plus se faire tondre!

  36. Bonsoir

    On ne peut pas tout dire tant il y a, mais ce que dit papigilles est aussi bien vrai ! pas sorti de l’auberge en effet. Heureusement qu’il y a des gens qui savent et qui vont remettre tout ça en ordre.

  37. Les idées se structurent et je vous conseille un site « Gilets Jaunes » http://giletsjaunes.e-monsite.com/sondages-revendications/
    Les résultats des votes sont intéressants.
    Le plus net = abolition des privilèges.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*