Gérer son patrimoine est plus complexe qu’il n’y parait même si internet, et la révolution de la connaissance à portée de tous pourrait laisser à penser le contraire. Aujourd’hui, l’accès à une information de très grande qualité est facile. Il suffit d’un ordinateur, une tablette ou un smartphone, d’une connexion à internet et de beaucoup de temps pour tout comprendre , ou du moins, car la nuance est importante, pour avoir accès à toute l’information.

Malheureusement, il ne s’agit là que d’une illusion et seuls une solide capacité de synthèse et un travail acharné pourront vous permettre de trouver les solutions pour gérer votre patrimoine. Avoir accès à l’information est une chose, savoir comprendre cette information est une chose nettement moins aisée.

Internet, ou du moins l’accès facile à l’information, donne une fausse apparence de simplicité. Les choses paraissent simples, mais plus vous cherchez à comprendre, plus tout vous paraît compliqué, voir inextricable. On pourrait résumer votre situation par ce dessin :

Au début, alors que vous découvrez la matière, tout vous semble d’une incroyable simplicité. Vous avez le sentiment de tout savoir, de tout maitriser grâce à cette abondance d’informations disponibles sur internet.

Puis, alors que vous commencez à creuser votre sujet, vous vous rendez compte qu’en réalité, c’est un peu plus complexe qu’il n’y paraît. Vos certitudes commencent à vaciller.
Enfin, plus vous cherchez à comprendre, moins vous comprenez. Vous êtes alors totalement perdu et n’arrivez plus à prendre de décision. C’est la panique, vous étiez ignorant, vous devenez pessimiste et collapsologue : Avec tout ce que vous venez de découvrir, ce n’est pas possible autrement, la fin du monde est pour demain matin.

Nombre d’entre vous avez déjà parfaitement conscience de ces difficultés et vous avez même le sentiment d’être noyé dans l’information. Vous n’êtes plus capable de prendre une décision, vous ne savez plus hiérarchiser les risques ou les opportunités. Vous subissez l’excès d’information qui vous empêche d’agir et de prendre une décision cohérente et juste.

Bref, en deux mots, plus vous en savez, moins vous agissez ! Vous voyez des catastrophes partout ; L’économie de la connaissance vous ouvre les yeux sur un monde tellement incohérent, fragile et destructeur que le pessimisme ne peut que vous dominer. 

Comment être optimiste lorsque l’on voit les ravages de la pollution ? Comment être optimiste lorsque l’on voit les ravages des politiques monétaires ? Comment être optimiste lorsque l’on voit la bêtise humaine ? … L’excès d’information détruit vos certitudes, votre naiveté et ne peut que vous rendre pessimiste, voire même collapsologue !
 
Malheureusement, ne disposant pas du temps et des fondamentaux (= le plus souvent formation qui vous permet d’avoir les bases pour appréhender la complexité – Internet vous donne accès à la complexité sans maitriser les bases – La compréhension devient alors rapidement impossible) nécessaires pour approfondir encore vos connaissances d’un sujet qui vous parait sans fin, vous vous arrêtez là et ne pouvez passer à l’étape suivante qui vous permettra d’enfin réussir à faire la part des choses, de faire la synthèse indispensable à la prise de décision.
 
 

La véritable valeur ajoutée d’un conseiller en gestion de patrimoine est son esprit de synthèse. Internet ne pourra jamais remplacer cette qualité humaine.

C’est là le rôle essentiel d’un professionnel de la gestion de patrimoine. L’esprit de synthèse ! Cette capacité à faire la part des choses, à mobiliser toutes ses connaissances pour prendre une décision cohérente est la valeur ajoutée d’un conseiller en gestion de patrimoine !

Cette qualité humaine indispensable ne peut être remplacée par internet. Et ne me parlez pas d’intelligence artificielle, car le sujet n’est pas modélisable. Il ne me semble pas possible de modéliser des choix personnels non rationnels qui concernent l’affect et la vie familiale. La gestion de patrimoine n’est pas une question universelle, c’est une question personnelle fruit de l’expérience de la vie et de l’éducation de chacun qui ne peut être résumée par une formule mathématique.

Néanmoins, si le conseil en gestion de patrimoine ne sera jamais remplacé par internet, sa pratique devra être clarifiée : Internet, c’est avant tout la suppression des intermédiaires et des commerciaux tel que nous les connaissons (le marketing remplace les commerciaux de terrain).

Le conseiller en gestion de patrimoine ne peut plus être un intermédiaire, un vendeur-conseiller de produit financier ou immobilier : Vous n’avez plus besoin de lui pour trouver un contrat d’assurance vie performant, trouver un bien immobilier Pinel (ou le faire construire). Grâce à internet, vous avez toujours besoin d’un conseil mais vous n’avez plus besoin d’un produit.

Votre conseiller en gestion de patrimoine doit vous expliquer comment investir dans un bien immobilier, quelle fiscalité sera la plus appropriée, vous aider dans le choix de la localisation, vous expliquer l’intérêt ou non de la SCI … Il doit vous expliquer Comment choisir votre contrat d’assurance vie, comment bien le souscrire, quelle clause bénéficiaire rédiger … mais vous n’avez pas nécessairement besoin qu’il vous vende un produit !

Avec internet, vous avez besoin d’un conseil, pas d’un produit. Les produits sont disponibles simplement ; Le conseil et l’esprit de synthèse qu’il requiert sont difficiles à atteindre.
La question importante est alors le prix de ce conseil, de cet esprit de synthèse ?
Je ne parle pas de sa valeur, je parle de son prix. Pour comprendre cette différence entre prix et valeur, prenons l’exemple du médecin. Son conseil à une valeur inestimable, celui de la vie, pourtant son prix est de 25€ par séance.

Est ce que le prix doit être fonction de la valeur du conseil ? C’est à dire est ce que le prix du conseil patrimonial doit être fonction de l’importance du patrimoine de celui qui est conseillé ? Plus je suis riche, plus le conseil porte sur des montants importants et donc plus il est onéreux ?

Est ce que le prix du conseil doit être fonction du temps passé à conseiller ? Quel est le prix d’une heure d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Cela signifie que le prix du conseil est en partie déconnecté de sa valeur puisqu’à part le temps supérieur requis dans certaines situations, les différences de prix du conseil ne seront pas énormes malgré des écarts de patrimoine importants.

En tout cas, une certitude, le prix du conseil ne peut pas être fonction des produits vendus ! Cela supposerait que le conseil ne puisse aboutir que sur la vente d’un produit pour être rémunéré… C’est alors une vision réductrice de la valeur ajoutée du conseil en gestion de patrimoine.
 
A suivre…

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

35 commentaires