Depuis la fin du mois de décembre, le gouverneur de la Banque de France a exigé, par deux fois, que les banques modifient rapidement les critères d'accord de crédit immobilier ! Plus qu'une recommandation d'une autorité administrative, le gouverneur de la banque de France menace les banques réfractaires de sanctions qui pourraient prendre la forme d'une exigence supérieure de capitaux propres.
Bref, les taux de crédit immobilier sont au plus bas (cf"comparateur de crédit immobilier"), mais les banques sont obligés de durcir les conditions d'accord de crédit immobilier en exigeant un apport personnel plus important, un endettement maximum sur 25 ans et surtout un taux d'endettement maximum à 33% (fini le calcul du taux d'endettement avec le reste à vivre).
Pourtant, pour le moment, rien ne semble avoir changé du côté des conseillers bancaires et des courtiers en crédit immobilier. Les premiers retours ne font pas encore état de consignes massives visant à restreindre l'accès au crédit i...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livres et formation 
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :