C’est maintenant un fait ! La réforme des retraites va être mise en œuvre et nous n’aurons pas d’autres choix que de travailler plus longtemps pour une pension retraite plus faible. Toutes les études, analyses économiques convergent vers cette conclusion que nous pressentons tous depuis longtemps (cf cet article que nous écrivions au début de l’année 2019 : Baisser les retraites est il le véritable objectif de la réforme des retraites ?)
A titre personnel, né en 1982, je vais probablement être concerné par la mise en œuvre d’un âge pivot autour de l’âge de 67 ans ou plus, car d’ici là, les règles ont encore le temps d’évoluer dans le mauvais sens (cf »Réforme des retraites : L’âge pivot à 64 ans sera augmenté ! Vers un âge pivot à 66 ou 67 ans ? »). Ce n’est pas très grave ; J’aime travailler et surtout j’aurais les moyens financiers d’organiser une carrière multiple et de ralentir le rythme lorsque cela sera nécessaire, du moins j’essaie me donne les moyens de cette liberté.
Plus que jamais, cette perspective qui s’éloigne oblige les actifs à reconsidérer dès aujourd’hui leur manière de vivre et de travailler. Il est hors de question d’attendre 67 ou 70 ans pour espérer profiter.
La vie active est dorénavant un marathon (peut être même un trail très longue distance) qu’il convient de finir en bonne forme ; Nous ne sommes plus sur un 10 km que l’on peut terminer sans trop d’entraînement de préparation – Le marathon, c’est une autre affaire ; Sans ménagement, sans préparation, sans maîtrise de sa vitesse et donc de l’énergie dépensée à court terme, vous ne terminerez pas votre marathon ou du moins, si vous le terminez, vous serez dans un tel état de fatigue que vous ne pourrez pas en profiter de ce bonheur.
La réforme des retraites voulue par le gouvernement Macron, c’est la fin des illusions. Jusqu’à maintenant, vous pouviez vous investir à 300% dans votre vie professionnelle, même si deviez pour cela renier vos convictions profondes ; Vous pouviez le faire car vous aviez la certitude de disposer d’une seconde vie tranquille pendant laquelle vous pouviez profiter de la vie ; Ce n’était qu’un mauvais moment à passer que vous acceptiez grâce à cette espérance d’une retraite relativement jeune pendant laquelle vous pourriez savourer vos sacrifices passés.
Enfin ! Dirons certains usés par une vie consacrée à s’acharner à faire un boulot dans lequel ils n’ont trouvé aucune satisfaction.
Aujourd’hui, la perspective d’une retraite s’éloigne tellement qu’il est nécessaire de s’interroger sur notre capacité à endurer le choc. Vous n’avez pas le choix, si vous voulez garder le rythme jusqu’à vos 67 ou 70 ans, vous devez vous ménager et ralentir votre productivité dès aujourd’hui.
Vous ne pouvez plus vous permettre d’espérer être en forme à 62 ans pour enfin en profiter. L’échéance à 70 ans est trop lointaine pour prendre ce risque. Vous devez en profiter dès maintenant ; Vous devez organiser votre vie active pour trouver la liberté de ralentir votre productivité dès aujourd’hui ; Sinon, vous ne pourrez jamais tenir jusqu’à vos 70 ans.
Pour vous en convaincre, il suffit de regarder autour de vous. Interrogez tous ces jeunes retraités qui sont en grande forme et qui profitent pleinement de leur retraite. A 60 ou 61 ans, juste avant d’arrêter, ils étaient pourtant au bout du rouleau, ils n’en pouvaient plus, ils étaient rincés et la perspective de travailler jusqu’à 67 ou 70 ans était physiquement (ou psychologiquement) impossible.
Si vous voulez tenir jusqu’à 67 ou 70 ans, vous devez vous ménager dès maintenant. La vie active est un marathon ; Il faut savoir gérer sa fatigue pour espérer la terminer. On ne court pas un marathon à la même vitesse qu’un 10 km !
Se ménager, ce n’est pas vous transformer en fumiste, vous n’y arriverez pas et l’ennui vous tuera. Se ménager, c’est  réussir à gérer la distance en variant les activités, en essayant de trouver de l’intérêt intellectuel qui réduire mécaniquement la sensation d’effort, à mieux équilibrer vie privée et vie professionnelle, trouver d’autres centre d’intérêt qui pourront se transformer en activité professionnelle complémentaire, …
 

Investir dans son patrimoine, c’est investir dans sa capacité à choisir son rythme et se donner les moyens de ralentir !

Ceux d’entre vous qui avez la chance d’avoir une activité professionnelle lucrative doivent investir une partie de leur ressource actuelle pour pouvoir mieux gérer leur carrière dans la durée. Il ne s’agit plus d’investir pour le plaisir d’accumuler, il s’agit d’investir pour pouvoir mieux dépenser lorsque vous ne serez plus en capacité de vous générer un revenu suffisamment élevé.
Vous devez donc profiter de ce moment ou votre revenu est élevé pour l’investir dans un actif d’usage dont l’exploitation vous permettra de générer un revenu complémentaire ; C’est cette perspective d’un revenu futur qui vous autorisera à choisir votre rythme de travail, vous gagnez la liberté corolaire indispensable à cette perspective d’une vie active sans fin.
Ceux d’entre vous qui n’avez pas la chance d’avoir un revenu suffisant pour investir dans des actifs dont l’exploitation sera source de revenus futurs n’ont pas d’autre choix que d’investir dans eux-mêmes, dans leur capacité à générer une valeur complémentaire qu’ils pourront vendre. Il s’agit de se former, d’apprendre un nouveau métier, de créer une activité entrepreneuriale source de revenus actifs. L’idée de revenus passifs n’existe pas.
Certains deviendront artiste, d’autres prof de yoga, vendeurs de t-shirt sur internet, guide touristique, ou encore créatrice de sac à main ou autres doudous pour bébé… chacun doit être capable d’investir dans ses compétences à défaut d’investir dans un actif ! L’actif d’usage source de revenu futur, c’est vous.
Finalement, cette réforme des retraites modifie en profondeur notre perception du travail et c’est probablement une bonne chose pour ceux qui ont la chance de pouvoir être libre de travailler.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Epargne / Placement 
Assurance-vie
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Immobilier locatif 
Chasseur en investissement immobilier locatif
Crédit immobilier
Assurance emprunteur
Expert-comptable Location meublée et SCI

86 commentaires