La loi de finance pour 2013 a finalement aboutie à la création d’une nouvelle loi de défiscalisation immobilière : La Loi DUFLOT.

Assez proche de son prédécesseur, la loi SCELLIER, la Loi DUFLOT propose une réduction d’impôt de 18% pour les investisseurs qui se porteront acquéreurs d’un bien immobilier neuf, situé dans une zone en manque de logement (à propos du manque de logement, je vous encourage la lecture de cet article : NON, Il ne manque pas 800 000 logements en France.

Manuel Valls et Sylvia PINEL viennnent d’annoncer une probable réforme de la loi DUFLOT. Le taux de la réduction d’impôt pourrait passer de 18% à 21%. En contrepartie, les propriétaires devront s’engager à louer l’immeuble pendant 12 ans. Nous avons rédigé un article présentant ce projet de réforme. Je vous engage à la lire :Loi DUFLOT Bis à 21% de réduction d’impôt : Notre simulateur.

 

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

Vous voulez investir dans l’immobilier et avoir les conseils de professionnels de l’investissement immobilier ? Remplissez ce formulaire et vous serez mis en relation avec nos partenaires qui réaliseront une simulation personnalisée.


A ce titre, afin de connaître le marché et comprendre l’intérêt ou non d’investir dans la loi DUFLOT, vous pouvez remplir le formulaire disponible à cette adresse :Demande de documentation et simulation LOI DUFLOT

Les caractéristiques de l’investissement DUFLOT.

Les contribuables domiciliés en France au sens de l’article 4 B qui acquièrent, du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2016, un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement bénéficient d’une réduction d’impôt sur le revenu à condition qu’ils s’engagent à le louer nu à usage d’habitation principale pendant une durée minimale de neuf ans. L’achèvement du logement doit intervenir dans les trente mois qui suivent la date de la déclaration d’ouverture de chantier dans le cas d’un logement acquis en l’état futur d’achèvement ou la date de l’obtention du permis de construire dans le cas d’un logement que le contribuable fait construire. La location ne peut pas être conclue avec un membre du foyer fiscal, un ascendant ou un descendant du contribuable ou, lorsque le logement est la propriété d’une société non soumise à l’impôt sur les sociétés, autre qu’une société civile de placement immobilier, avec l’un des associés ou un membre du foyer fiscal, un ascendant ou un descendant de l’un des associés. La réduction d’impôt n’est pas applicable aux logements dont le droit de propriété est démembré ou aux logements appartenant à une société non soumise à l’impôt sur les sociétés, autre qu’une société civile de placement immobilier, dont le droit de propriété des parts est démembré.   La réduction d’impôt s’applique exclusivement aux logements situés dans des communes classées, par arrêté des ministres chargés du budget et du logement, dans des zones géographiques se caractérisant par un déséquilibre important entre l’offre et la demande de logements entraînant des difficultés d’accès au logement sur le parc locatif existant. La réduction d’impôt est calculée sur le prix de revient du logement retenu dans la limite d’un plafond par mètre carré de surface habitable fixé par décret et sans pouvoir dépasser la limite de 300 000 € par contribuable et pour une même année d’imposition Le taux de la réduction d’impôt est fixé à 18 %. La réduction d’impôt est répartie sur neuf années. Elle est accordée au titre de l’année d’achèvement du logement ou de son acquisition  si elle est postérieure et imputée sur l’impôt dû au titre de cette même année, puis sur l’impôt dû au titre de chacune des huit années suivantes à raison d’un neuvième de son montant total au titre de chacune de ces années.   le nouveau dispositif fiscal d’incitation à l’investissement locatif, qui sera inclus dans le plafonnement global des niches, présente les principales caractéristiques suivantes :

    • il prend la forme d’une réduction d’impôt sur le revenu (IR) de 18 % applicable aux contribuables qui acquièrent ou font construire du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2016 des logements neufs ou assimilés qu’ils s’engagent à donner en location nue à usage d’habitation principale du locataire pendant une durée minimale de neuf ans ;

 

  • la réduction d’impôt (RI) s’applique également aux souscriptions de parts de société civile de placement immobilier (SCPI) réalisant les mêmes investissements ;

 

 

    • la réduction d’impôt est calculée, selon le cas, sur le prix de revient des logements, retenu dans la limite d’un plafond par mètre carré de surface habitable, ou sur 95 % du montant de la souscription, dans la limite d’un montant global annuel de 300 000 € ;

 

    • les investissements ouvrant droit au bénéfice de l’avantage doivent être situés dans des zones limitées, qui présentent un déséquilibre entre l’offre et la demande de logements. Toutefois, dans les zones où ces besoins sont localisés (zone B2), la réduction ne s’appliquera qu’aux logements situés dans des communes ayant fait l’objet d’un agrément du Préfet de Région ;

 



    • l’avantage fiscal est réservé exclusivement aux logements respectant la réglementation thermique entrant en vigueur au 1er janvier 2013 (RT 2012), ou bénéficiant du label « BBC 2005 », pour ceux non soumis au respect de cette réglementation, ou, pour les logements rénovés, de ceux justifiant d’un certain niveau de performance énergétique ;

 

    • au titre d’une même année d’imposition, le contribuable ne peut bénéficier de la RI qu’à raison d’un seul logement, sans préjudice de la possibilité de bénéficier au titre de la même année de cet avantage fiscal au titre également de la souscription de parts de SCPI éligibles dans la limite du plafond global de 300 000 € précité ;

 

    • pendant toute la période couverte par l’engagement de location, les loyers ne doivent pas excéder des plafonds réglementaires qui seront fixés à un niveau intermédiaire entre le parc social et le marché libre, afin de concentrer l’effort de l’Etat sur l’offre de logement en faveur des ménages modestes. Dans cette même logique, les locataires devront satisfaire à certaines conditions de ressources ;

 

    • cette préoccupation sociale s’accompagne de la recherche d’une mixité sociale et de protection de l’investisseur qui passera par la forme d’une limitation du nombre de logements pouvant être éligibles à la réduction d’impôt au sein d’un même immeuble, sanctionnée par une amende à la charge des promoteurs cédant une proportion excessive de logements en vue d’un usage locatif ouvrant droit à l’avantage fiscal ;

 

    • enfin, afin d’adapter au mieux l’offre locative aux caractéristiques locales et de garantir que le bénéfice de l’avantage fiscal s’accompagne du respect de plafonds de loyer véritablement intermédiaires, le Préfet de Région pourra, sur avis du comité régional de l’habitat, minorer les plafonds de loyers.

 

Le dispositif fera l’objet d’une évaluation préalable au dépôt du projet de loi de finances pour 2015 qui déterminera les conditions de son évolution.

Simulateur Loi DUFLOT : mode d’emploi.

Le simulateur Loi DUFLOT que nous avons construit est relativement simple à mettre en œuvre, mais il nécessite tout de même quelques explications. Le taux de réduction d’impôt n’est pas encore fixé. Notre simulateur est basé sur les taux de réduction d’impôt les plus bas (18% et 20% pour respect de la RT 2012 et 22% à 24% pour respect des normes BEPAS 2005 et BEPOS 2005).   L’objectif principal de ce simulateur est de vous aider à comprendre le mécanisme fiscal, mais également de vous permettre de vous faire une opinion sur la pertinence de cet investissement. A ce titre, nous avons construit quatre indicateurs :

    • L’effort d’épargne moyen sur une durée de 20 ans, durée normale de détention d’un bien immobilier. Il s’agit, en moyenne de la somme que l’investisseur devra débourser mensuellement pour devenir propriétaire de l’immeuble.

 

 

    • Le taux de rendement interne de l’investissement Loi DUFLOT. Il s’agit là d’un indicateur essentiel. Nous calculons le taux de rendement réel de votre investissement immobilier, déduction faites des charges, des impôts, des hypothèses de revalorisation de l’immeuble, des hypothèses de revalorisation des loyers et en tenant compte de la réduction d’impôt. C’est le taux de rendement NET NET de l’investissement. Ce taux permet de réaliser une comparaison avec un autre investissement, par exemple, le rendement d’un placement financier tel que le fonds euros d’un contrat d’assurance vie.

 

 

    • Le différentiel d’enrichissement entre l’investissement DUFLOT et le placement de l’effort d’épargne sur un produit financier basique type « Assurance vie ». En épargnant le même effort d’épargne sur un produit financier dont vous pouvez librement fixer le taux de rendement en remplissant la case « Taux de placement trésorerie (?) ». Cette option permet de matérialiser l’intérêt ou non de réaliser un investissement DUFLOT.

 

 

    • Le taux de la rentabilité locative de l’immeuble au terme de la simulation. Cet indicateur est essentiel car il permet de valider la conformité des hypothèses. En effet, comme nous vous le présentions dans notre article « Estimer la valeur d’un bien immobilier de rapport ? (Location meublée, LMNP, lmmeuble commercial, location nue)« , l’immobilier de rapport est un investissement dont le niveau rentabilité financière est important. Lorsque vous souhaiterez revendre votre immeuble à un autre investisseur, celui ci sera attentif à la rentabilité locative proposée. Votre immeuble aura alors 20 ans, l’investisseur pourrait rechercher un rendement compris entre 7% et 10% selon la localisation. Ainsi, pour être certain d’avoir retenu des hypothèses (taux de revalorisation du loyer et taux de revalorisation de l’immeuble) cohérente, le taux de rentabilité locative de l’immeuble au terme de la simulation doit être compris entre 7% et 10%. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous avez surement sur-estimé l’une des deux hypothèses.

 

Les plafonds de loyer de la loi DUFLOT

 

Loyer maximum au m²
16,52€
12,27€
9,88€
8,52€

Zones de logement
A1 A B1 B2

Les plafonds de ressources du locataire pour bénéficier de la loi DUFLOT

 

Zone A bis
Zone A
Zone B1
Zone B2
36 502 €36 502 €29 751 €26 776 €
54 554 €54 554 €39 731 €35 757 €
71 515 €65 579 €47 780 €43 002 €
85 384 €78 550 €57 681 €51 913 €
101 589 €92 989 €67 854 €61 069 €
114 315 €104 642 €76 472 €68 824 €
+ 12 736 €+ 11 659 €+ 8 531 €+ 7 677 €

Composition du foyer locataire
Célibataire Couple Célibataire ou couple avec 1 personne à charge Célibataire ou couple avec 2 personnes à charge Célibataire ou couple avec 3 personnes à charge Célibataire ou couple avec 4 personnes à charge Majoration au-dessus de 5 personnes à charge

Simulateur Investissement DUFLOT.

 

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

58 Comments

  1. Simulateur efficace. TRI : à manipuler avec précautions….. on peut lui faire dire tout et son contraire selon qu’il y apport personnel ou pas, amortissable ou in fine, revenus ou déficits fonciers, incidence des contributions sociales, csg déductible etc.Je formule un point de désaccord pour une comparaison avec l’assurance vie dans le mesure ou les flux ne sont pas les mêmes. Cash d’origine qui se valorise dès le début par la mise à disposition des fonds contre une épargne mensuelle qui se constitue au fil du temps et qui est de moins en moins rémunérée lorsque l’on s’approche du terme.Pour le reste, bravo.

  2. Simple question. Si j’investis dans le cadre du dispositif Duflot dans la zone A bis et que mon locataire perçoit à la date de signature du bail locatif 34 000€ de revenus. Si l’année suivante il dépasse le plafond des ressources et perçoit 38 000€. Que se passe t-il ?
    Le plafond des ressources du locataire est bien validé uniquement à la date de signature du premier bail consenti ?
    Sinon cela sera compliqué de changer de locataire à chaque fois qu’il dépasse le plafond des ressources et sous le régime de la location nue.

  3. @elodie Plafond de ressources à la signature du bail.

  4. Bonjour,
    Les conditions de ressources sont celles de la signature du bail et sont valables tant qu’il n’y a pas de changement de locataire.
    Maintenant… Pourquoi investir en zone A bis ???

  5. Bonjour,

    En Duflot, sur un crédit in fine on m’a parlé d’un appartement en zone B1 (Montpellier) qui est dans un immeuble neuf mais qui est fini (Vefa ou pas ?) et qui ne suit pas la RT2012… Le prix est intéressant au m² car le promoteur déstocke une fin de programme. Qu’en dites vous SVP ?

    Merci

    • Pierre, DUFLOT est une option !

      Permis de construire déposé avant le 1er janvier 2013, Label « bâtiment basse consommation d’énergie, BBC 2005 » défini dans l’arrêté du 3 mai 2007 relatif au contenu et aux conditions d’attribution du Label « haute performance énergétique »

      Permis de construite déposé à compter du 1er janvier 2013
      Réglementation thermique 2012 (RT 2012)

      A vérifier.

      Pour le reste, attention aux nombreux pièges ! Exemple : obligation de « mixité » via un quota de logement hors Duflot pour les immeubles collectifs comportant au moins 5 logements. Il est prévu qu’au moins 20% des logements ne soient pas réalisé dans le cadre du dispositif Duflot (location classique ou accession à la propriété). Amende prévue et sauf erreur de ma part, on ne sait pas qui devra la payer si cette condition n’est pas respectée…

      Conditions de relocation à la fin de la période minimum etc

      In Fine, ok si revenus fonciers extérieurs de préférence.

      Cdt

      Didier

    • @Pierre
      Le crédit in fine ne sert à rien en Loi Duflot, mieux vaut faire un crédit amortissable et si possible à taux fixe, de plus attention aux modifications pour 2014 (cf . http://www.duflot.info/loi-duflot-2014/ )

  6. Merci pour vos réponses, s’agissant d’un immeuble qui est achevé depuis 1 mois, et partiellement habité, le permis doit dater de 2011 ou 2012.

    Le In fine est plus rentable s’il y a déjà des revenus fonciers, là c’est mon cas mais assez peu (un Scellier).

    Il faut que je voie avec le promoteur ce seuil de 20% de RP minimum, mais il me semble avoir lu que c’est lui qui a la responsabilité de ce point.

    Sur la zone B1, avez-vous un avis SVP ? (versus autres zones)

    Merci encore de votre réponse

  7. Sur les zones, je reste prudent. Question responsabilité, rien n’est sur pour le moment.
    Attention au plafonnement des niches fiscales. Si vous avez fait une Scellier et que vous envisagez un Duflot, le montant total de la réduction d’impôt ne peut excéder 10 000 €. Si vous avez par ailleurs une femme de ménage ou une aide à domicile ou toute autre réduction, faites attention. Tout se cumule.

    Cdt

    Didier

  8. Merci Didier, en effet je ne savais pas pour ce plafond ! Merci de l’information.

  9. Bonjour Guillaume,

    C’est une très bonne initiative ce simulateur Duflot.

    2 remarques :

    1) Il me semble étrange de cumuler : Charges déductibles + Abattement forfaitaire 30% (dans le tableau des revenus fonciers). C’est une nouveauté ?

    2)Il serait intéressant de paramétrer une sortie anticipée, après 9 ans par exemple, car le seul avantage du Duflot c’est bien la réduction d’impôt.

  10. Bravo pour ce simulateur. Je vous suggère une correction concernant la déduction spécifique de 30% sur les revenus fonciers : elle n’existe pas en Duflot (comme cela était le cas en Scellier intermédiaire). Et une amélioration pour le calcul de la réduction d’impôt : il faudrait indiquer la surface habitable du logement pour en tenir compte et la plafonner sur la base de 5500 €/m² (ou 300.000 €). Il y aurait de même, si vous en avez la capacité, à intégrer le coefficient multiplicateur pour indiquer le plafond de loyer applicable, pour cela il faudrait indiquer la zone locative dans les hypothèses.
    Félicitations une nouvelle fois !

    • Merci pour ces compliments et surtout pour vos remarques. Pour les 30%, oui, un oubli rectifié. Merci.

      Pour le reste, cela devient un peu complexe… il faut que j’y travaille.

      Merci.

  11. anonymaous says:

    Bonjour,

    J’ai un peu du mal à trouver la bonne stratégie…
    Je viens de commencer à travailler je gagne environ 37kE par an, je serai donc amenée à payer des impôts l’année prochaine (pas cette année car j’ai commencé tard en 2012). Je me pose donc la question d’une éventuelle réduction d’impôt.

    Je suis de Lyon. Je vais être mutée dans le nord d’ici 2-3 mois ou je vais louer un appart (loyer un peu moindre par rapport à Lyon) et où je sais que je ne vais (ne veux) pas acheter un appartement.

    Je sais aussi que je veux acheter à Lyon à terme, je ne sais juste pas quand exactement surtout et quel type d’appartement (T2, T3, quartier huppé mais cher, en développement et moins cher…).
    A lyon, il y a des programmes immobiliers neuf (loi duflot ok) qui pourraient rentrer dans mon budget (T2 à 160kE) bien que très très limite et pas forcement l’appart de mes rêves.

    Du coup je me demande si ca sert à qq chose de profiter du dispositif duflot, si ca vaut le cout d’investir, si il vaut mieux acheter dans l’ancien et moins cher… Je me demande quelle est la meilleure stratégie à adopter..

    J’espère que vous avez compris où je voulais en venir. Si oui, Avez vous des conseils?

  12. Bonjour,

    C’est un outil très efficace.
    Quand vous indiquez taux de rémunération du produit d’épargne, c’est hors fiscalité j’imagine.
    Merci pour cet outil

  13. Merci pour l’outil de simulation! Juste une question: acquérir un bien en VEFA ça veut dire aussi attendre 12-24 mois à partir de ses fondations que le bien soit construit et disponible. Or, pendant ces 12-24 mois, le constructeur nous demandera des fonds en fonction des étapes d’achèvement du bien. Pour que ces fonds soient débloqués par la banque, j’imagine qu’on est obligé de payer « au moins » les interets d’emprunt. Et bien ces interets d’emprunt devraient-ils être déduits des benefices (taux de rendement) de l’operation??

  14. Bonjour,

    Bravo, très bon simulateur.

    Deux questions :
    Loyer annuel : pourquoi appliquer -20% ?
    La CGS est elle intégrée dans Taux de charges ? Si non ou est elle prise en compte ?

    A vous lire, merci.

  15. Un simulateur efficace mais peut être un peu complexe car très détaillé. Heureusement que les puces d’information sont là pour nous aider. Les graphiques sont eux très clairs!

  16. Pascal says:

    Bonjour,
    Je voulais vous remercier pour l’aide à la décision, que l’outil, que vous proposez gratuitement et en ligne, procure. Cependant, vous serait il possible de proposer une alternative à l’apport personnel qu’actuellement vous ne proposez qu’en apport personnel sur le financement du prêt et non en apport sur le support d’épargne qui accompagne souvent un prêt in fine.
    Merci.

  17. Bonjour,

    Oui dans l’absolue cela est possible. Je vais regarder pour le mettre en place.

    Merci pour ce retour.

    Bien cordialement.

  18. Adrien says:

    Bonjour,

    très bon simulateur, il m’a aidé à comprendre la loi dufflot dans mes démarches.

    Par contre je n’ai pas compris « l’application des 20% » dans le loyer annuel ?

    doit-on enlever 20% du loyer annuel ? Que représente ces 20% ?

    merci

    Adrien

  19. ptidavs says:

    Bonjour,

    A quoi correspond le taux de charges ? et le pourcentage s’applique sur quelle base (loyer mensuel encaissé ou après déduction des 20%)

    merci

  20. La loi fixe le taux de réduction d’impôt a 18% en métropole, quelque soit les zones et les normes énergétiques. En revanche les DOM TOM profite d’un taux à 29%.

  21. Bonjour et bravo pour ce simulateur.
    C’est le meilleur que j’ai trouvé. Malheureusement, mon projet est d’investir en outre-mer et votre simulateur ne prend pas en compte le taux Duflot DOM de 29%.

    Serait-il possible de le paramétrer ?

    Je peux faire avec le mode de calcul des impôts qui est différent (notamment un abattement de 30% sur les revenus), mais il manque le tx de défiscalisation Duflot Dom pour que ce soit parfait.

  22. Greg038 says:

    Bonjour,
    Ce simulateur est très bien présenté. Petit problème quand j’essaye de reproduire la simulation de mon promoteur:

    Le programme immobilier comporte un balcon: relativement facile à calculer : Surface balcon / 2 à ajouter à la surface habitable dans la limite des 8m² (?)

    Le programme immobilier comporte un parking. Là c’est vraiment plus compliqué car sauf erreur de ma part, ce parking ne doit pas être pris en compte dans la défiscalisation. Le Parking est cependant loué à part et génère des revenus foncier.

    Le calcul devient alors tortueux …

  23. bernard fl says:

    bonjour et merci pour cet excellent simulateur
    n’étant pas rompu aux calcul et en phase d’achat cela ma été trés utile
    +1 toute fois aux questions précédentes concernant le 20%
    peut être à rajouter un lien Point d’intérogation ( ?) expliquant aux néofites dont je fait parti les zone de saisi

    mais bravo pour cette innitiative

  24. Bonjour,

    Ce site est très intéressant.

    Je souhaite acquérir un bien qui va être livré dans l’année. Par contre, aujourd’hui l’agence me dit que le promoteur n’a pas construit en demandant un agréement pour bénéficier du dispositif DUFLOT.

    Je suis donc perdu. Si j’achete ce bien, puis-je quand même bénéficier du dispositif si la construction est en BBC? Qu’elles sont mes démarches pour bénéficier du dispositif?

    Merci d’avance et encore bravo pour votre site

  25. Bonjour
    1) Es ce que la reductIon d’impôt se fait sur l’IR & csg afin de déterminer le montant de l’investissement
    2) j’amenage les combles en deux chambres et sdb? elles sont vendus avec l’appartement et avec un accès direct, le décompte des m² pour le louer est 70 (appart) ou 100 m² en duplex
    3) dois je prendre en compte les travaux d’aménagement : cuisine / escalier / cloisons / placards
    Merci pour le retour sur ces précision avant de se lancer !

  26. Bonjour.

    Je pense qu’il existe une erreur dans votre simulateur.

    En effet, après la 9e année de location et la réduction pleinement acquise, le propriétaire récupère tous ses droits sur le bien (sous certaines conditions mais c’est possible) et peut par conséquent le louer au prix du marché! Ce qui permet d’améliorer nettement la rentabilité du projet.

    Serait-il possible de corriger cela?

  27. @Domin, après 9 ans, rien n’est moins sur. Problème du prix médian et du projet de loi ALUR, problème du prix lors de la renégociation du bail etc. Dans certains cas, le loyer pourrait être revu à la baisse….

  28. ayant des revenus fonciers, je ne comprends pas que vous retiriez 20% des revenus car à ce jour, à par les frais d’entretien et l’assurance on ne peut plus rien déduire.
    Pouvez vous svp m’expliquer votre point de vus
    Merci

    • On déduit les charges de copropriété, les assurances, la taxe foncière et les frais d’agence, d’où une déduction plutôt de l’ordre de 25 % que 20 %

      Patrick

  29. Sauf erreur, le simulateur ne prend pas en compte le plafond de 300 000 € par an pour l’application de la réduction.

  30. La loi Duflot permet une réduction d’impôts et en conséquence la création du patrimoine, c’est vrai que ça dure longtemps mais avec un peu de patience, on se trouve propriétaire d’un bien immobilier

    Défiscalisation Plus

  31. Christophe says:

    Le simulateur est intéressant, dommage qu’il y ait de grosse erreur dedans : lorsque je saisi un achat à 200000€ avec des frais de 15000€ soit un total de 215000€, dans le résultat il me donne une valeur de 185000€ seulement.
    De même, si je mets un apport personnel, cet apport personnel est bien pris en compte pour la valeur immobilière dans le tableau et graphique de comparaison avec l’assurance vie, mais il est « oublié » (volontairement ?) pour l’assurance vie.
    Les intérêts de l’assurance vie ne sont pas pris en compte non plus.

    Conclusion : impossible d’avoir un résultat cohérent et surtout de comparer à un placement financier standard.

  32. Je suis actuellement en séparation.
    J’avais conclu un PACS que je vais dissoudre prochainement.
    J’ai trouvé un appartement à louer éligible en loi Duflot.
    Le problème c’est que mon avis d’imposition mentionne les revenus de mon couple.
    Cela veut il dire que je ne pourrai pas postuler pour cet appartement alors même que mes ressources personnelles sont inférieures au plafond?
    Comment faire?

  33. Philippe says:

    Bonjour, je vais prendre possession du studio que je souhaite mettre en location en avril.
    Ce studio: 23.50m², en zone B1, loyer selon LD: 279€
    En tenant compte de mon investissement, sans revalorisation du bien et avec une revalorisation du loyer de 1% l’an,j’arrive à un Rendement locatif du bien au terme de 20 ans de 4.34%
    En n’appliquant pas la LD, le loyer sur la commune de mon bien étant estimé à 550€ sans difficulté, le rendement locatif est calculé à 8.55%.(7.77% avec un loyer sous estimé à 500€)
    Je me pose donc la question de la pertinence d’utiliser la défiscalisation pour ce bien. Aux termes des 20 ans (voire avant) quand je vais vouloir vendre, avec un locataire Loi Duflot, le rendement pour le futur acquéreur va être quasiment nul (sans le bénéfice de la défiscalisation) et avec aucun espoir de revaloriser le loyer (encadrement des loyers) au niveau du marché. Donc vente très compliquée.

    Il serait intéressant d’adapter cet outil de simulation en comparant une location Duflot et une location sans duflot, (voire location meublée) pour aider à la decision..
    Bon outil sinon.
    Cordialement

    • Si vous êtes en zone B1, oubliez la loi Duflot qui n’a aucun sens (je pèse mes mots car je pourrais en vendre mais je m’y refuse) mais qui permet d’alimenter les débats sur internet, c’est déjà çà!

      Posez vous sérieusement la question du meublé en amortissement, vous verrez que les résultats sont très nettement plus avantageux.

      Cordialement.

      Patrick
      06 69 39 55 40

  34. Thierry says:

    Comment calculez-vous l’effort d’épargne? Ce n’est pas seulement le montant du remboursement mensuel du bien immobilier moins le crédit d’impôts?

    Merci de cet outil

    Cordialement

    • @thierry pour calculer l’effort d’épargne je te conseille de mixer avec d’autres sites de simulation qui te donneront l’info par exemple : http://loiduflotsimulateur.fr car d e toute façon tu n’auras jamais une simulation totalement complète sur un seul site.

  35. David38 says:

    Chapeau, très bon outil, pour dégrossir le sujet avant de se lancer, et mettre en « chiffres » des textes parfois complexes.
    En plus de la comparaison avec location sans LD / assurance vie citées plus haut, il y a une variable aussi qui mérite d’être regardée de près : la valeur du patrimoine après 20 ans (dépendante des regions certainement, quel mode de calcul ?).
    Et aussi, la taxe foncière a-t-elle été indexée sur le loyer dans votre calcul, et prise en compte dans le rendement? Merci.

  36. Christian says:

    Le simulateur est très efficace !!! Merci beaucoup !
    J’ai juste un doute sur le taux d’imposition des revenus fonciers en fonction du revenu fiscal de référence.
    En effet au dessus de 26400 euros de revenu fiscal de référence, le taux d’imposition passe à 45,5% dans ce simulateur. Hors il devrait rester à 30% jusqu’à 71000 euros, puis passer à 41% avant les 45,5% ….
    Ai-je raison ou quelque chose m’échappe ?
    Merci.

  37. pipoteur says:

    Félicitation pour ce simulateur il prend vraiment en compte tous les paramètres et reste très dynamique

  38. Très belle infographie qui compare bien l’ancienne et la nouvelle loi de défiscalisation dans l’immobilier locatif. Par contre, je trouve la simulation très complexe, avec beaucoup de données d’entrée sans savoir quelles seront les sorties ! Si c’est juste pour la réduction d’impôt, on sait déjà que c’est 18% du montant du bien ! Je pense qu’il y aurait moyen de simplifier cette simulation pour les primo-investisseurs, par exemple.

  39. Chaque intervenant du marché de l’immobilier semble « allergique » à la loi Duflot … Ce dispositif avait pourtant tout pour plaire sur le papier : une importante réduction d’impôt pour les investisseurs, des loyers en dessous du marché pour les locataires …

    • Si vous trouvez qu’acheter des logement de type « social » 30 % à 40 % plus cher que dans l’ancien, en le louant au minimum 15 % en dessous des loyers de l’ancien tout en récupérant (mais au bout de 9 ans) 18 %de la valeur de votre achat est une bonne opération, je ne partage pas votre avis.

      Je dirige un cabinet de conseil indépendant qui refuse de vendre de la loi Duflot (je sais, je ne suis pas « à la mode » mais je refuse de vendre ce que je ne pourrais pas acheter moi-même, désolé)

      Cordialement.

      Patrick

  40. En même temps, quand on voit qu’à peine quelques mois après son application, la loi Duflot est déjà amendée, modifiée etc. il ne faut pas s’étonner que les professionnels de l’immobilier ne soient pas très rassurés ou conquis par cette loi.

  41. Bonjour,

    Qu’en est il pour un couple pacsé mais faisant une déclaration de revenu chacun de son côté ? A deux, nous dépassons le plafond pour louer la maison de nos rêves mais seul mon conjoint rentre dans les critères? Est il possible pour lui de louer seul à son nom ?

    Merci d’avance!

  42. Principe :pacs dans l’année au choix 1 ou 2 déclarations
    L’année n+1 et suivantes obligatoirement 1 déclaration commune.
    Cdt

    • Merci beaucoup pour votre réponse!

      Nous nous sommes pacses effectivement en 2013 et nous avions donc fait une déclaration séparée.
      Donc à priori si l’un de nous ne dépasse pas le plafond en 2013, on pourrait être candidat à cette location en 2014?
      Merci encore!

  43. Bonjour,
    Il doit y avoir un problème avec le simulateur car le montant de l’épargne est de l’ordre de 10 M€ au bout de 20 ans.
    Cdt

  44. Marabout Agueh a votre service pour tous vos besoins

    Je suis marabout Agueh puissant je suis à votre service
    Je vous apporterai la solution dans tous les domaines. je réalise
    l’attraction clientèle pour tous commerces, chance pour achat et vente.
    succès aux jeux, réussite dans vos affaires spécialiste des retours
    affectifs,dés envoûtement,les problèmes de justices et chasseur de mauvais esprit je vous aide afaire briller votre étoile pour un épanouissement sans fin de votre vie
    professionnel et affectif et vous débarrasse de la malchance par une
    purification sans précédent. Je me fais payer qu’après résultat attendu par
    le client et sa satisfaction.Merci de me contacter et que les bénédictions
    des Dieux vous protègent.Pour cela, il vous suffit d’exposer brièvement votre
    situation ,par cet email

    Contacte: marabout.agueh@yahoo.fr

    Téléphone:00229 66 22 21 56

    • Ouah, mort de rire !
      J’avais pas pensé à celle-la pour mes clients !

      Je vais leur demander leur avis sur l’apport que pourrait avoir un marabout sur la rentabilité de ce que je leur vend !

      Merci pour ce grand moment de rigolade !

      Patrick

  45. Offre de prêt d’argent entre particulier fiable

    Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d’un prêt d’argent pour réaliser ou financer un projet .Vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n’avez pas la faveur des banques ou besoin d’argent pour payer des factures,loyer,fonds à investir sur les entreprises.
    Alors n’hésitez pas à contacter Mr Joseph Renda car c’est lui qui m’a aidé a obtenu mon prêt pour réaliser le projet de mes rêves .Même si vous êtes interdit bancaire il va vous octroyer la somme que vous désirez emprunter
    Ses conditions sont bien favorable. Il va vous aider , quel que soit le domaine.
    Avec Mr Joseph vous avez la solution a tous vos problèmes financiers et une garantie bien étudier.

    Contacte: josephrenda03@gmail.com

    Mme Bernice Judi

    • Monsieur Joseph, c’est le cousin du marabout du dessus, non ?

      Chère Madame (enfin, on pourrait aussi en douter), le gens qui viennent ici sont des investisseurs potentiels et je crois ne pas me tromper en imaginant que pas un seul n’est fiché Banque de France.

      Remarquez, pour le vérifier, vous pouvez peut-être consulter le marabout ?

  46. Merci pour ce simulateur simple et efficace.
    Duflot, Pinel et maintenant Duflot-Pinel !
    Bonjour,
    Nous avons signé le 31/12/2013 l’achat d’un logement vefa (zone A bis actuelle) pour location( Duflot à l’époque).Celui-ci nous sera livré en juillet 2015.Le 1er bail sera signé courant 2ème semestre 2015. Pouvons nous louer à un de nos enfants? Pouvons nous louer selon les tarifs du nouveau zonage ? (ce que ne permettait pas la loi Duflot). Sommes nous soumis à cet ancien dispositif ou pouvons nous louer en loi Pinel ?
    Merci de votre réponse .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.