Un amendement important défendu par Amélie de Montchalin et les députés En Marche est rejeté par l'assemblée nationale sur demande de Bruno LEMAIRE.
C'était un amendement important qui visait à généraliser un abattement de 500 000€ pour les plus-values de cession d'entreprises réalisées par le dirigeant d'une entreprise à l'occasion de la cession de l'intégralité de ses titres.
L'exposé de l'amendement était pourtant vertueux et limpide :
"Cet abattement vise à améliorer l’abattement fixe de 500 000 euros dont bénéficient les dirigeants de PME partant en retraite. Actuellement, il est prévu que le dirigeant doit partir à la retraite et céder tous ses droits dans la société.
Tout en conservant cette dernière condition, le présent amendement prévoit de supprimer la condition de départ à la retraite du dirigeant, en prévoyant simplement que cet abattement ne pourra être utilisé qu’une seule fois."
 
Malheureusement, cet amendement est rejeté.
Les députés En Marche et Mme Amélie de Mo...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :