Est ce que la loi de finance pour 2018 sera celle de l’enterrement du Plan Epargne Logement (PEL). En effet, entre taxation des intérêts du PEL au prélèvement forfaitaire unique de 30% pour tous les PEL ouverts à partir du 01/01/2018 (cf »Le Plan Epargne Logement (PEL) imposé au PFU de 30%, dès la première année à partir du 01/01/2018″) , et suppression de la prime d’état, le PEL perd de son intérêt.

 

Nos outils pour réussir votre investissement immobilier (locatif, location meublée ou résidence principale)

  • Notre nouveau livre « Investir dans l’immobilier«  (déjà plus de 1000 exemplaires vendus) pour y découvrir nos stratégies et conseils pour investir. Une lecture indispensable pour apprendre comment investir, sélectionner le meilleur bien immobilier, choisir le régime fiscal adapté, …

 

 


La prime d’état, c’est une prime d’un montant maximum de 1525€ qui est versé aux épargnants qui possèdent un PEL et profite de ce dernier pour faire un « prêt épargne logement » d’un montant minimum de 5000€ pour financer une acquisition immobilière ou des travaux.

Pour les PEL ouverts depuis le 01/08/2016, le taux de rémunération du PEL est plafonné à 1%, mais ces derniers permettent à l’épargnant de bénéficier d’un prêt « épargne logement » au taux de 2.20%. Ce taux du prêt épargne logement peut apparaître élevé dans le contexte actuel de taux extrêmement bas… mais la situation des taux bas ne sera pas éternel, et se garantir un taux à 2.20% pour un projet immobilière à 4/5 ans n’est en rien incohérent.

 

La suppression de la prime d’état est clairement une mesure budgétaire qui permet de limiter le risque de la remontée de taux d’intérêt pour le budget. Demain, avec une remontée des taux d’intérêt, les PEL ouvert depuis le 01/08/2016 pourrait rapidement devenir attrayant et la prime d’état une charge financière lourde.

En supprimant, la prime d’état, ce risque budgétaire est supprimé.

 

Les taux de rendement du PEL et du prêt épargne logement selon la date d’ouverture du PEL

Taux épargne prime d’état incluse Taux épargne sans prime d’état Taiux du prêt épargne logement
16/05/1986 06/02/1944 6% 4,62% 6,32%
07/02/1994 22/01/1997 5,25% 3,84% 5,54%
23/01/1997 08/06/1998 4,25% 3,10% 4,80%
09/06/1998 25/07/1999 4% 2,90% 4,60%
26/07/1999 30/06/2000 3,60% 2,61% 4,31%
01/07/2000 31/07/2003 4,50% 3,27% 4,97%
01/08/2003 31/01/2015 3,50% 2,50% 4,20%
01/02/2015 31/01/2016 3% 2,00% 3,20%
01/02/2016 31/07/2016 2,50% 2% 2,70%
01/08/2016 31/12/2017 2% 1,00% 2,20%
01/01/2018 1% 1% imposable, soit 0,70% net d’impôt 2,20%

Ces autres articles devraient vous intéresser :


2 Comments

  1. papigilles says:

    Puisque le gouvernement ne veut pas aider l’ immobilier c’est logique. Mais dans 3 ans il changera sa politique car il manquera de logements sur le marché et le prix de l’immobilier et des loyers augmenteront. Conclusion : investissez dans l’immobilier,vous êtes sûr de récupérer votre investissement.Et ça c’est aussi logique….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*