Dans le prolongement de cet article "Dividendes : Faut il choisir l’option PFU à 30% ou préférer l’imposition à la tranche marginale ?" détaillant les modalités d'imposition 2018 des dividendes, analysons les modalités d'imposition des plus-values de cession d'entreprise en 2018.
Il s'agit des plus-values enregistrées par le chef d'entreprise qui vend son entreprise en 2018, mais également de l'épargnant qui investi une partie de son épargne en action sur les marchés financiers via son compte titre.
Dans son interview au journal les Echos, Bruno LEMAIRE explique " Bruno Le Maire : "Le PFU a vocation à être simple et lisible. On ne va pas recréer des usines à gaz et freiner la réalisation d'opérations économiques pour de mauvaises raisons fiscales ! Le PFU s'appliquera aux intérêts, aux dividendes et aux plus-values de cession de valeurs mobilières. Enfin, les contribuables pourront toujours choisir l'imposition au barème, si c'est plus avantageux pour eux."
Toute la question réside alo...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :