Nous vivons une époque qui voit l’accélération de toutes les tendances. Les métiers de la gestion de patrimoine vivent pleinement cette mutation.

Aujourd’hui, et probablement encore davantage demain, l’accompagnement des épargnants et plus généralement la gestion des finances personnelle va se scinder en deux segments :

Le premier segment regroupe les professionnels vendeurs de solutions de placements, de crédit ou d’investissement immobilier.

Les épargnants se dirigeront vers ces professionnels pour trouver un placement, un produit financier ou un bien immobilier dans lequel investir. Il y aura le vendeur multicartes (qui vend tout), puis le vendeur spécialisé (celui qui se spécialise dans la vente de SCPI, l’autre dans l’assurance-vie ou le PER, et le troisième dans les biens immobiliers).

Chacun de ces professionnels de la commercialisation aura une compétence reconnue : Celle de parfaitement connaître les produits qu’il vend et d’être capable d’orienter son client dans le produit qui pourrait être le plus adapté.

On doit pouvoir parler de conseil, mais principalement de conseil commercial, c’est à dire d’un vendeur qui se soucie d’essayer de vendre les produits qu’il juge le plus adaptés à son client.

Ce sont les pharmaciens des finances personnelles. Des réseaux de distribution qui ne se contentent pas de vendre pour vendre car ils ont une obligation de conseil afin de vérifier que le produit vendu correspond à ce que le client recherche.

Mais attention, à bien comprendre le niveau de conseil : Il s’agit d’un conseil commercial ; un conseil qui consiste à vous aider à choisir un produit dans un catalogue et à la fin, quoiqu’il arrive, vous repartez avec un produit.

Vous cherchez un produit, le conseiller commercial est payé pour vous proposer celui qui vous correspond le mieux sans s’intéresser à l’intérêt réel du produit pour vous.

Prenons un exemple pour mieux comprendre :

Si vous cherchez une assurance-vie ou un PER, le pharmacien des finances personnelles doit vous proposer le PER ou l’assurance-vie qui sera la meilleure pour vous sans chercher à savoir si une SCI, une donation, un changement de régime matrimonial ou toute autre stratégie sera plus adaptée. Il est payé (par retro-commission) pour vous vendre le produit que vous cherchez.

La digitalisation des réseaux de distribution profite alors pleinement aux clients ; Le numérique réduit les marges d’intermédiation et facilité la comparaison entre les placements et autres produits.

Les marges sont alors condamnées à se réduire comme nous le constatons depuis de nombreuses années : Cela a commencé avec l’assurance-vie sans frais d’entrée, puis avec la baisse des frais de gestion et aujourd’hui avec les ETF qui réduisent à néant les retro-commissions versées aux vendeurs (mais qui profitent clairement aux épargnants).

Le mouvement est puissant et accélère. Les réseaux de distribution physique vont lentement disparaître au profit de réseaux de distribution digitaux, moins onéreux et plus efficaces.

Aujourd’hui, les épargnants choisissent leur placement sur internet. Le distributeur doit alors utiliser le marketing pour inspirer confiance et attirer l’épargnant comme le vendeur du marché qui doit attirer l’attention du chaland.

Tout le monde a la même chose à vendre, seul l’emballage diffère.

Le second segment regroupe les professionnels dont l’unique rémunération est le conseil ;

Ce sont les médecins des finances personnelles. Il ne s’agit plus d’un conseil commercial qui consiste à sélectionner un produit dans une gamme, mais d’un conseil en stratégie, rémunéré comme tel.

Ce médecin des finances personnelles aura alors pour mission d’écouter son client, comprendre son patrimoine et ses projets de vie pour lui proposer une stratégie patrimoniale qui lui permettra d’atteindre ses buts.

Certains chercheront à se constituer un capital pour préparer leur retraite, d’autre à anticiper leur succession, aider les enfants, s’acheter un beau cadre de vie, obtenir le luxe de moins travailler à partir d’un certain âge, …

Pour atteindre ces projets de vie, le conseil en gestion de patrimoine qu’est le médecin des finances personnelles, devra mobiliser des compétences juridiques, fiscales, financière et surtout humaines d’écoute et empathie indispensables pour comprendre les projets de vie intimes de chacun de ces clients.

Ce conseil ne peut être rémunéré que par un honoraire ; Le montant sera fixe et ne devra pas dépendre, ni du patrimoine, ni des résultats, mais uniquement de l’expérience du conseiller (et donc du prix de cette expérience).

Le taux horaire ne signifie pas grand chose. Préférez vous payer 100€ / heure pour rémunérer un conseil qui a besoin de 10h pour vous construire un conseil ou payer 300€ / heures celui qui mettra 2 heures ?

Le conseil pourra aboutir sur une stratégie de réorganisation des actifs existants, de donation, de création de société ou d’investissement nouveaux.

Cette capacité à déconnecter le conseil de la vendre d’un produit est source de valeur pour l’épargnant investisseur qui pourra alors se voir suggérer une gamme très large d’opportunité.

Plus aucun conflit d’intérêt commercial ne limitera le conseil ! Le médecin des finances personnelles pourra librement, et dans l’intérêt de son client, conseiller la souscription de produit sans rétrocession ou dont le niveau de rémunération du conseiller vendeur est minime.

C’est la révolution du conseil. La révolution du conseil libre qui permet un total alignement d’intérêt entre épargnants et conseillers.

Comme vous le savez, c’est notre combat depuis plus de 10 ans maintenant ! Depuis 10 ans maintenant, nous essayons d’innover pour vous permettre d’accéder à ce conseil payant :

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Epargne / Placement 
Assurance-vie
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Immobilier locatif 
Chasseur en investissement immobilier locatif
Crédit immobilier
Assurance emprunteur
Expert-comptable Location meublée et SCI

9 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :