L'immobilier locatif, c'est formidable pour profiter de l'effet de levier du crédit immobilier et plus généralement pour se constituer un patrimoine, mais, revers de la médaille, non négligeable, l'imposition sur le revenu immobilier (revenu foncier ou BIC selon les cas) peut rapidement devenir confiscatoire !

Le taux d'imposition du revenu foncier atteint rapidement 50%, et c'est sans compter la taxe foncière. En effet, le contribuable imposé dans la tranche marginale d'imposition à 30% (c'est à dire, ceux d'entre vous qui perçoivent plus de 26 071€ de revenu par tranche de quotient familial) devront ajouter 17.20% de prélèvements sociaux pour un total de 47.20% d'imposition.

Une imposition trop confiscatoire qui détruit la rentabilité locative et peut même mettre l'investisseur en difficulté financière lorsque cette imposition intervient en même temps que le remboursement du crédit immobilier.

C'est ce que l'on nomme "l'effet ciseau" comme expliqué dans cet article "L’ef...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livres et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :