Après avoir longtemps pointé l’inévitable chute des rendements des fonds euros, nous arrivons à un moment important ou le rendement pourrait avoir atteint un point bas. Le rendement moyen des fonds euros est de 1.80% en 2016 (après 2.26%) en 2015, et il pourrait toucher un point bas à 1.50% environ en 2017, selon Cyrille Chartier-Kastler.
 

1.50% de rendement pour le fonds euros pour 2017

C’est faible au regard de l’historique, mais pas catastrophique tant que les taux long terme et inflation restent aux niveaux actuels.
Considérant un taux d’inflation anticipé à 1.20% pour 2017, puis 1.20% en 2018 et un taux de croissance de l’économie à 1.40% en 2017, puis 1.60% en 2018, le rendement escompté du fonds euros est insuffisant pour l’épargnant qui souhaite valoriser son épargne dans une perspective d’un placement long terme, mais tout à fait satisfaisant pour celui qui dont la priorité est la préservation apparente de la valeur de son épargne !
Mais attention, si un rendement de 1.50% apparaît comme suffisant pour couvrir l’inflation et protège l’épargnant contre la perte de pouvoir d’achat de la monnaie, ce rendement sera tout de même à l’origine de l’appauvrissement relatif de l’épargnant. L’appauvrissement relatif, c’est l’idée selon laquelle la valeur du capital de l’épargnant croît moins vite que le taux de rendement optimale de l’épargne qu’est « le taux de croissance réel du PIB + taux d’inflation », soit proche de 2.60% pour 2017 selon les hypothèses retenues. 
En effet, l’idée selon laquelle le rendement de votre épargne doit être au minimum proche de l’inflation pour maintenir sa valeur est insatisfaisante. C’est là une idée que nous vous avons commencé à développer dans cet article « La bulle globale va t’elle éclater ou continuer de grossir ? Comment épargner dans un monde aussi complexe ?« .
Prenons un exemple pour comprendre. Imaginons la situation suivante. Monsieur Dupont dispose d’un patrimoine de 1 000 000€. Celui ci est placé de telle sorte qu’il bénéficie d’un rendement de long terme proche de l’inflation.
Dans le même temps, le taux de croissance de l’économie, c’est à dire la création de richesse, est de 10% par année (je prends ce chiffre volontairement élevé pour forcer le trait et insister sur l’appauvrissement relatif de l’épargnant qui se contenterai d’une épargne rémunérée à un taux proche de l’inflation).
Après 10 ans, l’appauvrissement relatif de l’épargnant est manifeste. Son épargne se sera valorisé à 1% par année pendant 10 ans … mais autour de lui l’économie se sera valorisée au taux de croissance nominal de 11% (taux inflation + taux de croissance) par année pendant ces mêmes 10 années. La valeur relative de son million d’euro de capital sera alors nettement plus faible car les épargnants qui se seront enrichis grâce au taux de croissance de l’économie seront très nombreux à disposer d’un même capital.
 
Ce rendement 2017 de l’assurance vie à de 1.50% apparaît comme insuffisant pour l’épargnant qui souhaite maintenir la valeur relative de son patrimoine. Malheureusement, compte tenu de la composition du fonds euros et des maigres perspectives d’augmentation du rendement intrinsèque dans un environnement de taux très faible, cette situation peu favorable pour l’épargnant en fonds euros pourrait durer !
 
 

Un rendement du fonds euros source d’un appauvrissement relatif … mais quelles alternatives ? Placer son épargne sur des actifs spéculatifs (action, obligation, immobilier à Paris, Bordeaux, Lyon et cie) dont la valorisation excessive pourrait être source d’un appauvrissement réel ?

Malheureusement, l’épargnant qui ne pourra transformer son épargne en investissement et s’investir dans la valorisation de son patrimoine par son travail et ses compétences devra se contenter de d’observer l’appauvrissement relatif de son patrimoine.
Il serait en effet, de mauvais conseil, de lui suggérer de compenser ce risque d’appauvrissement relatif en plaçant son épargnant dans des actifs survalorisés en situation du bulle spéculative dont l’éclatement conduira à leur appauvrissement réel !
Bref, nous retrouvons les fondamentaux de notre stratégie 2017 présentés dans cet article « Quelle stratégie d’investissement et de placement pour 2017 ? »
extrait :

« En 2017, vous devez apprendre à devenir entrepreneur de votre patrimoine pour réaliser des investissements dans un actif à usage patrimonial, seuls source de valeur.
Après 30 ans d’une épargne confortablement placée dans les fonds euros de votre contrat d’assurance vie, vous devez profondément revoir votre gestion patrimoniale afin de devenir un investisseur et vous donner les moyens de le valoriser à long terme.
Il n’est plus possible de valoriser votre patrimoine grâce à votre épargne et les placements sans risque. Spéculer sur les marchés financiers n’est bien évidemment pas une option viable pour les épargnants au bon sens. A court terme, la valeur de ces actifs est dépendante de la politique monétaire des banques centrales qui devienne progressivement moins accommodante. Le valeur de ces objets spéculatifs sera donc très volatile, à la hausse, comme la baisse.  Nous sommes probablement dans une phase de constitution d’une bulle spéculative qui pourrait s’accentuer début 2017… mais attention à ceux qui voudraient jouer… les retours pourront être d’une très grande violence.
Devenir investisseur, c’est utiliser vos placements et votre épargne, mais également votre capacité d’endettement, pour devenir propriétaire d’un actif (immobilier ou autre) dont l’usage permettra de dégager un revenu (et donc une valeur). Vous pouvez devenir investisseur et devenant directement ou indirectement propriétaire de cet actif.
Dans un monde, ou personne n’est capable de donner une valeur à l’argent, il est impossible de déterminer la valeur future de votre patrimoine. Vous devez alors abandonner l’espoir de valoriser votre patrimoine et vous concentrer UNIQUEMENT sur sa capacité à générer des revenus et des flux futurs. C’est alors que je m’oppose à l’idée qu’il faille investir dans des actifs tangibles. Je préfère l’investissement dans un actif d’usage, car seul l’usage patrimonial de cet actif lui donnera de la valeur. ….. [lire la suite : Quelle stratégie d’investissement et de placement pour 2017 ?] »

 

Besoin de nos conseils ? Découvrez nos offres et services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

36 commentaires