Le salut du nouveau contrat d’assurance vie Eurocroissance viendra de sa capacité à délivrer un rendement régulier et nettement supérieur aux fonds Euros traditionnels.

Lorsque, années après années, les épargnants constateront la supériorité de la rémunération de l’Eurocroissance par rapport à un fonds euros déclinant inévitablement, ils prendront conscience du coût de la disponibilité à tout moment d’un capital dont ils n’ont pas besoin. Car c’est là toute la différence entre le fonds euros traditionnel et l’Eurocroissance.

En effet, au delà de l’indispensable mutation de l’assurance vie vers davantage de financement de l’économie rendu possible par l’Eurocroissance, la différence principale entre fonds euros et eurocroissance réside dans la garantie du capital.


 

 

Le fonds euros, c’est la garantie (dans la limite de la solvabilité de la compagnie d’assurance vie) d’un capital à tout moment dans toutes les situations de marché

Dans le fonds euros, la compagnie d’assurance vie assure l’épargnant contre les risques de volatilité de l’épargne. Malheureusement, dans un contexte de taux d’intérêt toujours très bas, cette garantie est onéreuse et pourrait mettre à mal la solvabilité des compagnies d’assurance vie en cas de hausse trop forte des taux d’intérêt. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la loi SAPIN 2 dispose dorénavant le droit pour le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) de bloquer l’épargne en cas de risque majeur et notamment d’augmentation des taux d’intérêt.

Cette garantie à tout moment de l’épargne est onéreuse pour la gestion de la compagnie d’assurance vie. Le rendement sera donc faible, voire même néant si les taux d’intérêt restent si faibles quelques années encore.

C’est alors que le fonds euros est un excellent support de placement pour l’épargnant qui n’est pas capable de se projeter dans le temps et d’envisager une épargne de long terme. Le fonds euros est devenu le placement idéal pour l’épargnant qui souhaite s’assurer de la disponibilité de son épargne placée en assurance vie.

 

 


Le fonds Eurocroissance, c’est la garantie d’un capital à échéance dans toutes les situations de marché. 

Le fonds eurocroissance est finalement très proche du fonds euros dans sa composition (cf »Assurance vie : Quelle est la composition des contrats Eurocroissance ?« ) et la seule différence est que l’assureur ne s’engage pas dans une garantie du capital à tout moment, mais uniquement sur une garantie partielle à tout moment et une garantie totale à une échéance fixée librement avec l’assuré. (pour comprendre le niveau de la garantie partielle du capital investi en Eurocroissance, je vous engage à lire l’article jusqu’à la fin)

Cette garantie partielle à tout moment puis totale à échéance du capital à une échéance supérieure à 8 ans est d’une utilité majeure car elle oblige une grande prudence dans les investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie. Contrairement au unités de compte dans lesquelles le gestionnaire est parfois à la course au rendement et donc au risque pour afficher le meilleur rendement qui fera vendre, le gestionnaire d’un fonds eurocroissance engage la solvabilité de la compagnie d’assurance vie dans les placements réalisés.

La gestion du risque est primordiale et de mauvais investissements pourraient remettre en cause la viabilité de la compagnie d’assurance vie (Assureurs et épargnants ont un intérêt commun : La valorisation de l’épargne et une maîtrise du risque). Ce point de compréhension est essentiel afin d’appréhender le profil de risque de l’eurocroissance.

 

 

Quel rendement pour l’eurocroissance ?

Compte tenu de cette exigence de prudence rendue obligatoire pour la garantie du capital à échéance, il ne faut pas s’attendre à des rendements à deux chiffres pour l’eurocroissance. Le rendement de l’eurocroissance sera le rendement d’une épargne prudente et diversifiée de long terme :

  • Supérieur au taux de rendement de l’assurance vie en fonds euros ;
  • Supérieur au taux de rendement des obligations d’états sans risque telles les OAT ;
  • Inférieur au taux de rendement des obligations aux entreprises ;
  • Inférieur au rendement des actions ;
  • Inférieur au rendement de l’immobilier ;
  • … Et en tout état de cause, le rendement sera fonction de la durée d’engagement de l’épargnant. Plus l’épargnant s’engagera dans une épargne de long terme (avec un maximum à 30 ans) plus le rendement de son Eurocroissance sera élevé. 

Pour illustrer, le rendement 2016 des contrats Eurocroissance, voici les rendements annoncés par deux grandes compagnies d’assurance vie qui proposent l’Eurocroissance. Nous ajusterons les informations au gré de la publication des rendements 2016.

Générali Eurocroissance G. La performance globale du fonds G Croissance 2014 du 01/01/2016 au 30/12/2016, nette de frais de gestion, hors prélèvements fiscaux et sociaux est de 4.15%. A titre d’illustration, voici la performance individuelle d’un épargnant qui aurait versée son épargnant dans le support Eurocroissance à sa création le 26/12/2014 :

rendement-eurocroissance-g-generali

 

AFER Eurocroissance. La performance globale du fonds Eurocroissance commercialisé par l’AFER du 01/01/2016 au 18/12/2016, nette de frais de gestion, hors prélèvement fiscaux et sociaux est de 6.87%. 

 

rendement-afer-eurocroissance-2016

 

 

Vous n’y comprenez rien ? Rassurez vous, à ce stade moi non plus ! D’ou viennent ces chiffres ? Comment sont ils obtenus ? Mystère !

 

Au delà de ces chiffres « marketing » publiés par les compagnies d’assurance vie. Essayons de comprendre le rendement réel et futur de votre contrat Eurocroissance.

A ce stade, personne n’y comprend rien, moi le premier.

Essayons de rentrer dans le détail pour comprendre le rendement réel de votre contrat Eurocroissance. 

 

 

1- La performance globale du support Eurocroissance.

Pour comprendre le rendement réel de l’Eurocroissance, il faut tout d’abord connaître le rendement global du support Eurocroissance. Le rendement global, c’est la performance annuelle de l’ensemble des actifs détenus par l’eurocroissance.

Lorsque l’épargnant décide de placer son argent dans un support Eurocroissance, il confie son argent à la compagnie d’assurance vie qui devra investir cet argent dans différents actifs tels que des obligations, des actions, de l’immobilier, des prêts au PME …

Ces investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie représentent le portefeuille sous gestion de la compagnie et est composé comme nous vous le présentons dans cet article « Assurance vie : Quelle est la composition des contrats Eurocroissance ?« .

 

Chez AFER, la courbe de performance du support Eurocroissance ressemble à cela. Il s’agit de l’évolution de la valeur des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie avec l’argent des épargnants. 

rendement-afer-eurocroissance-2016-bis

 

Il s’agit donc de la valeur de marché de l’Eurocroissance. Les épargnants peuvent donc comparer le rendement global de l’Eurocroissance de chaque compagnie d’assurance vie. Cela permet de comparer la capacité du gestionnaire à générer de la performance. Cette première comparaison ne sera cependant pas suffisante.

Aucun épargnant n’obtiendra réellement cette performance au sein de son contrat d’assurance vie. Explication. 

 

 

2 – Le rendement individuel du support Euro-croissance dépend de la durée du placement et du niveau de garantie (80% ou 100%).

Pour comprendre la mécanique de l’Eurocroissance et donc son rendement, il convient de se plonger dans le mode de fonctionnement.

Comme vous le savez, le support Eurocroissance est garanti, totalement (100%) ou partiellement (80%) au terme d’une durée fixée entre l’assureur et le souscripteur du contrat d’assurance vie. Cela signifie que la prime versée par l’épargnant sera ventilée par la compagnie d’assurance vie entre :

 

Une part importante, la provision mathématique (PM), qui permet à l’assureur de garantir le capital à échéance.

En fonction du TME (taux moyen emprunt d’état) et de l’échéance de la garantie, il est facile de déterminer le montant qui devra être placée par l’assurance dans la provision mathématique. Le TME est à 0.97% au 30 Avril 2017.

Comparateur de crédit immobilier : Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier

taux-credit-immobilier-plus-basBonne nouvelle ! Des baisses de taux de crédit immobilier pour ce mois de Juin 2017 !

C’est le moment de relancer vos projets car cela ne devrait pas durer !

Les taux sont au plus bas, c’est le moment de s’endetter pour investir et valoriser son patrimoine. Voici le barème des meilleurs taux de crédit immobilier grâce à notre comparateur de meilleur taux de crédit immobilier. 

Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier ou votre renégociation :

Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux

Par exemple, pour une prime de 100 000€ en Eurocroissance (garantie dans 20 ans à 80%), il convient de placer -+ 66000€ à 0.97% pendant 20 ans pour assurer un remboursement minimum à 80% de la prime initial dans 20 ans (80% * 100000 = 80 000€).

Par exemple, pour une prime de 100 000€ en Eurocroissance (garantie dans 20 ans à 100%), il convient de placer -+ 82000€ à 0.97% pendant 20 ans pour assurer un remboursement minimum à 100% de la prime initial dans 20 ans.

C’est alors que la part investie en provision mathématique est différente selon le niveau de garantie souhaitée et la durée de l’engagement Eurocroissance. Bien évidemment, au gré de l’évolution des taux, le montant placé dans la provision mathématique évoluera à la hausse comme à la baisse.

Mais attention, le montant de la provision mathématique est le fruit d’une formule mathématique d’actualisation. La valeur de la provision mathématique dépend du niveau général des taux d’intérêt mais ne fluctue pas en fonction de la valeur des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie. C’est une valeur comptable déconnectée de la valeur des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie. 

Synthèse autour de la notion de provision mathématique dans le contrat Eurocroissance

valorisation-provision-mathematique

source : AFER

Une part plus faible, la provision de diversification (PD), qui permettra d’assurer le rendement final du contrat Eurocroissance. 

Contrairement à la provision mathématique dont la valeur est déconnecté de la valeur des actifs et investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie, la provision de diversification est valorisée en fonction de la valeur des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie.

A tout moment, la provision de diversification = (la valeur totale des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie) – (somme de toutes les provisions mathématiques).

 

 

Le tout peut être synthétisé dans le schéma suivant :

mecanisme-performance-eurocroissance

source : institut de l’actuariat

 

Cela signifie qu’en cours de vie du support Eurocroissance, la valeur de l’épargne est volatile :

La provision mathématique (PM) verra sa valeur évoluer à la hausse comme à la baisse pendant la vie de l’eurocroissance, mais sa valeur finale sera toujours la même à l’échéance pour tendre vers le montant de la garantie initiale. La provision mathématique est une notion comptable dont le montant est déconnecté de l’évolution du portefeuille de la compagnie d’assurance mais uniquement d’un taux d’actualisation fixé en fonction du TME (Taux moyen des emprunts d’état). Le montant affecté en provision mathématique augmentera si les taux baissent, et baissera si les taux montent. 

La provision pour diversification (PD) est la seule source de performance à échéance du support Euro-croissance. Elle représente le potentiel de performance du fonds eurocroissance au delà de la garantie du capital. C’est le « moteur de performance ». Elle évolue à la hausse ou à la baisse en fonction des actifs et investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie. La valeur de part est identique pour tous les adhérents.

 

Comment est calculée la valeur de l’épargne de chacun des assurés en Eurocroissance ? Que se passe t’il en cas de krach boursier ?

La valeur de rachat du contrat Euro-croissance, et indirectement la performance du contrat sera la somme d’ une provision mathématique et d’une provision de diversification. Mais alors que ce passe t’il en cas de krach boursier ou de hausse de taux d’intérêt ?

 

 

Comment évolue la provision mathématique en cas de krach boursier ou de hausse des taux d’intérêt ? 

Calculée individuellement pour l’assuré en fonction du taux de garantie et de la durée de l’eurocroissance. Il s’agit d’une valeur mathématique déterminée indépendamment de l’évolution des marchés financiers. Comme précisé ci avant, une hausse des taux d’intérêt aura pour conséquence de baisser la valeur de la provision mathématique alors qu’une baisse des taux d’intérêt aura pour conséquence d’augmenter la provision mathématique.

Il s’agit là d’un grande sécurité pour l’épargnant car même en cas de violent krach boursier, la valeur de son épargne ne pourra jamais être inférieure à la provision mathématique. La valeur de la provision mathématique est indépendante de l’évolution des marchés financiers, sauf des taux d’intérêt.

A tout moment, la valeur du contrat Eurocroissance est au moins égale à la valeur de la provision mathématique ! C’est une grande sécurité pour l’épargnant !

L’épargnant en Eurocroissance dispose alors d’une garantie partielle à tout moment du le niveau est fonction de la valeur de la provision mathématique ! Ci après, vous trouverez, à titre d’exemple, le niveau de garantie du capital (en vert), au moment de la souscription du contrat Eurocroissance.

Evidemment, plus l’échéance approche, plus le niveau de garantie est élevé.

Pour un contrat Eurocroissance sur 15 ans, 84% du capital est garantie à tout moment

repartition-pm-pd-eurocroissance

 

 

 

Comment évolue la provision pour diversification en cas de krach boursier ou de hausse des taux d’intérêt ? 

Directement connectée à la valeur des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie avec l’argent des épargnant, la valeur de la provision mathématique est directement liée à l’évolution des investissements réalisés par la compagnie d’assurance vie.

Mais attention, comme nous vous l’expliquions ci avant, un éventuel krach boursier n’affectera que la partie « provision pour diversification » de l’Eurocroissance et en aucun cas la provision mathématique (sauf en cas d’augmentation des taux d’intérêt).

La compagnie d’assurance vie doit donc investir l’épargne investie en Euro-croissance de manière prudente (afin d’assurer la garantie partielle représentée par la provision mathématique). Contrairement au fonds euros ou la garantie du capital porte sur l’intégralité de la valeur de rachat, à tout moment, dans le contrat eurocroissance, la garantie du capital porte uniquement sur la valeur de la provision mathématique.

La compagnie d’assurance vie dispose alors d’une plus grande latitude pour diversifier et rechercher un meilleur rendement de long terme.

 

 



Que retenir sur la valeur de rachat du contrat Eurocroissance et sur les risques en cas de hausse des taux d’intérêt ?

Que la valeur de rachat du contrat Eurocroissance bénéficie d’une garantie partielle du capital à tout moment ; 

Que les perspectives de rendement du contrat Eurocroissance sont supérieures aux rendements du fonds euros car la compagnie pourra davantage diversifier l’épargne sur les marchés financiers (même si la garantie partielle du capital exige une grande prudence dans la nature des investissements). 

En cas de Krack boursier, seule la provision de diversification est affectée ; 

En cas de hausse des taux d’intérêt, la provision mathématique baisse mais cela permettra à la compagnie de mettre en oeuvre une stratégie d’investissement plus dynamique, source de rendement. Avec l’augmentation des taux d’intérêt, le montant de la garantie partielle (provision mathématique) baisse, autorisant des investissements plus dynamique et donc potentiellement plus rentable. 

Ces autres articles devraient vous intéresser :


5 Comments

  1. Très sceptique sur la pérennité de ces fonds.

    Nous sommes plusieurs conseillers (et clients) à avoir pris le bouillon avec le fonds Eurocit’ de La Mondiale. Même si son fonctionnement était assez différent des autres fonds euro-croissance, je suis perplexe sur les perspectives de rendement de ces fonds vendus comme des alternatives aux fonds euros.

    Je reste persuadé qu’une diversification savamment orchestrée permet d’envisager de meilleures perspectives de rendement que ces fonds. Seul l’avenir nous le dira…

  2. Patrick D says:

    Je continue à penser que les fonds Euro Croissance ne séduiront pas tant qu’ils ne garantiront pas seulement le capital investi à 100 % à une date fixe, mais aussi le montant de l’inflation en rentabilité minimale.
    Sans ce minimum, le cadeau de l’Euro Croissance fait aux banques est un peu trop beau.

    • Il faut néanmoins noter qu’il existe une garantie partielle du capital en cours de vie du contrat eurocroissance. Celle ci est fonction de la durée du contrat. A titre d’exemple et compte tenu des conditions du moment, la garantie est en vert dans le graph ci dessous (= provision mathématique)

      Cette garantie evolue à la hausse ou la baisse en fonction de l’évolution des taux d’intérêt. A la baisse, si les taux montent et à la hausse s’ils baissent.

      Par exemple, fin 2016, la provision mathématique (= garantie partielle) sur les contrats AFER approche 92% de la valeur du contrat

  3. « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent » Henri Queuille

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*