Nous vivons une période incroyablement complexe pour les esprits. La pandémie attaque sérieusement notre capacité d’analyse, notre bon sens. La société est envahie par un ressentiment collectif qui nous pousse à croire dans la véracité des théories les plus ubuesques.

La dernière théorie à la mode est la théorie du « grand reset ». Une théorie qui explique que les élites mondiales voudraient profiter de la crise du covid-19 pour imposer un nouvel ordre de gouvernance mondiale ; Le grand reset serait orchestré par le forum économique mondial (FEM) de Davos et par son fondateur.

Pour mieux vous rendre compte de cette théorie, voici un article intéressant qui vous permettra de mieux saisir les tenants et aboutissants de cette théorie : « Donc, c’est quoi le “Grand Reset” ?/Le NYTimes déclare que le “Grand Reset” est une “théorie du complot” le même jour où le Forum économique mondial le célèbre/La “quatrième révolution industrielle” dystopique sera très différente de la première« .

Nous sommes donc face à un vaste mouvement de narration alternative diffusée sur internet par des personnes dont on ne connaît pas l’objectif réel. Toutes ces théories sont alimentées par un ressentiment collectif, un stress et un état psychologique collectif fragilisé par une période de confinement particulièrement difficile à vivre.

TRUMPISME, Gilets jaunes, Grand reset sont les symptômes d’un même maux : Le ressentiment collectif.

On a parfois l’impression que la société entre dans une démence collective. Il n’est pas facile de garder la tête froide et ne pas tomber dans ce complotisme qu’est le grand reset et toutes les autres théories abracadabrantesques l’on voit régulièrement fleurir sur le web.

La théorie du grand reset est séduisante. Elle permet de trouver une réponse simple au moment difficile que nous sommes en train de vie. Elle apporte une réponse rationnelle à l’irrationalité du moment.

Cynthia Fleury l’explique parfaitement dans cette interview sur France inter :

Extrait :

« Le complotisme est le récit parfait pour ce grand temps d’incertitude et d’incertitude au risque, cela vient sécuriser par le pire. Ce qui est particulier, car on a une explication mais elle est absolument terrible.

Le complotisme est un délire paranoïaque et tout signe va venir renforcer la thèse émise, il permet de donner aux biais de confirmation un terrain absolu. Tout ce qui va être dit, vu, va être interprété pour confirmer la thèse.« 

Le complotisme « est une manière de valider qu’on a une forme de maîtrise, qu’on est pas dupe, de valider son intelligence par la bêtise« 

Impossible de prendre des décisions patrimoniales lorsque vous êtes envahie par ces théories destructrices.

Au-delà de l’impact sociétal et démocratique puissant de ces théories, elles ont aussi pour conséquence de vous faire perdre votre bon sens et votre capacité d’analyse; celui qui croit dans la théorie du grand reset ne peut pas sérieusement s’investir dans la société actuelle.

Comment pouvez-vous investir à long terme dans l’économie alors que vous passez votre quotidien à lire des articles qui vous expliquent que la fin du monde est pour demain matin ? Que le grand reset va totalement bouleverser l’ordre mondial et donc la valeur de vos investissements.

À force de passer vos journées à lire ces articles, vous êtes totalement perdus et vous ne pouvez plus prendre une décision rationnelle : Les prix de l’immobilier vont s’effondrer, nous sommes à la veille d’un grand krach boursier.

A force de lire tout ces articles, vous êtes incapable de prendre une décision. Vous avez peur.

Il ne vous reste alors plus qu’à acheter de l’or, fortifier votre maison, acheter de la terre agricole, des forêts et des bitcoins en attendant le grand reset. Attendre que tout s’effondre comme vous l’avez lu sur tous ces sites internet.

Vous êtes stressé agressif, tendu… Vous ne vous en rendez pas compte, mais vous n’êtes plus vous-même.

Vous êtes manipulés.

Nous vous expliquions déjà tout cela dans cet article « Pourquoi internet ne remplacera jamais votre conseiller en gestion de patrimoine ?« 

Gérer son patrimoine est plus complexe qu’il n’y paraît même si Internet et la révolution de la connaissance à portée de tous pourrait laisser à penser le contraire. Aujourd’hui, l’accès à une information de très grande qualité est facile. Il suffit d’un ordinateur, une tablette ou un smartphone, d’une connexion à Internet et de beaucoup de temps pour tout comprendre , ou du moins, car la nuance est importante, pour avoir accès à toute l’information.

Malheureusement, il ne s’agit là que d’une illusion et seule une solide capacité de synthèse et un travail acharné pourront vous permettre de trouver les solutions pour gérer votre patrimoine. Avoir accès à l’information est une chose, savoir comprendre cette information est une chose nettement moins aisée.

Internet, ou du moins l’accès facile à l’information, donne une fausse apparence de simplicité. Les choses paraissent simples, mais plus vous cherchez à comprendre, plus tout vous paraît compliqué, voire inextricable. On pourrait résumer votre situation par ce dessin :

au début, alors que vous découvrez la matière, tout vous semble d’une incroyable simplicité. Vous avez le sentiment de tout savoir, de tout maitriser grâce à cette abondance d’informations disponibles sur Internet.

Puis, alors que vous commencez à creuser votre sujet, vous vous rendez compte qu’en réalité, c’est un peu plus complexe qu’il n’y paraît. Vos certitudes commencent à vaciller.
Enfin, plus vous cherchez à comprendre, moins vous comprenez. Vous êtes alors totalement perdu et n’arrivez plus à prendre de décision. C’est la panique, vous étiez ignorant, vous devenez pessimiste et collapsologue : avec tout ce que vous venez de découvrir, ce n’est pas possible autrement, la fin du monde est pour demain matin.

Nombre d’entre vous, avez déjà parfaitement conscience de ces difficultés et vous avez même le sentiment d’être noyé dans l’information. Vous n’êtes plus capable de prendre une décision, vous ne savez plus hiérarchiser les risques ou les opportunités. Vous subissez l’excès d’information qui vous empêche d’agir et de prendre une décision cohérente et juste.

Bref, en deux mots, plus vous en savez, moins vous agissez ! Vous voyez des catastrophes partout ; L’économie de la connaissance vous ouvre les yeux sur un monde tellement incohérent, fragile et destructeur que le pessimisme ne peut que vous dominer. 

Comment être optimiste lorsque l’on voit les ravages de la pollution ? Comment être optimiste lorsque l’on voit les ravages des politiques monétaires ? Comment être optimiste lorsque l’on voit la bêtise humaine ? … L’excès d’information détruit vos certitudes, votre naïveté et ne peut que vous rendre pessimiste, voire même collapsologue !
 
Malheureusement, ne disposant pas du temps et des fondamentaux (= le plus souvent formation qui vous permet d’avoir les bases pour appréhender la complexité – Internet vous donne accès à la complexité sans maitriser les bases – La compréhension devient alors rapidement impossible) nécessaires pour approfondir encore vos connaissances d’un sujet qui vous parait sans fin, vous vous arrêtez là et ne pouvez passer à l’étape suivante qui vous permettra d’enfin réussir à faire la part des choses, de faire la synthèse indispensable à la prise de décision.

Un conseil : Arrêtez de lire ces articles et éteignez internet.

Je crois qu’il est urgent d’éteindre votre ordinateur et vendre votre smartphone au profit d’un téléphone sans internet. Il est urgent d’arrêter de lire toutes ces conneries (veuillez excuser la vulgarité, mais je ne trouve pas un meilleur terme) et de vous reconnecter avec la vraie vie.

Dehors, la vie est belle, il faut beau. Prenez l’air, faites du sport, aérez vous les neurones, cela devient vital ;-)

Vous êtes en train de perdre pied avec la réalité.

Pensez donc un peu à vos parents et grands parents qui, eux, ont vécu des choses vraiment difficiles. Personnellement, je pense souvent à mamie marionnette, la grand-mère de mon épouse, résistante à 16 ans. Au regard de ce qu’elle a vécu, elle avait le droit de croire que le monde était au bord du précipice.

Nous, nous ne sommes que des petits bourgeois qui prenons une certaine jouissance à nous faire peur.

Bon dimanche.

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

67 commentaires