La situation est vraiment étonnante pour les observateurs des taux de crédit immobilier : Les taux sont incroyablement faibles pour tous les candidats emprunteur, mais encore davantage pour ceux qui rentrent dans les exigences des banques.

Alors que l’inflation est clairement en hausse, alors que la croissance économique s’annonce supérieure à 6% pour cette année 2021, et encore à 4% pour 2022, il est encore possible d’emprunter autour de 0.80% sur 20 ans !

Les emprunteurs profitent clairement d’une situation incroyablement favorable !

Notre courtier en crédit immobilier explique même que ces conditions sont encore meilleurs pour les emprunteurs CSP + dont les revenus seraient supérieurs à 6500€ / mois et dont l’apport serait de 5% de la valeur du bien (apport = Frais de notaire + Frais d’agence immobilière + 5% = -+15% de l’opération).

Pour connaître le meilleur taux pour votre crédit immobilier et réaliser une première étude de faisabilité, je vous encourage à utiliser notre outil exclusif :

Bref, les conditions taux sont excellentes, les banques veulent prêter à ceux qui rentrent dans les critères d’octroi imposées par le HCSF. En apparence, tout va pour le mieux pour le marché immobilier et aucun nuage à l’horizon ne semble vouloir modifier cette perspective.

Dans les faits, ces excellentes conditions qui viennent s’ajouter à l’optimisme retrouvée d’une économie dynamique et d’une épidémie en voie d’être vaincue grâce aux vaccins, ont pour conséquence une très forte augmentation des prix de l’immobilier et surtout un manque de bien à vendre.

La demande est très forte, mais l’offre est insuffisante. La conclusion logique à ce déséquilibre entre offre et demande est l’accélération de la hausse des prix de l’immobilier comme le constate l’INSEE pour le second trimestre 2021.

Dans une note publiée aujourd’hui, l’INSEE explique :

Au deuxième trimestre 2021, les prix des logements en France métropolitaine continuent d’augmenter : +1,4 % par rapport au trimestre précédent en données corrigées des variations saisonnières (CVS), après +1,3 % au premier trimestre. Dans le détail, les prix des logements anciens accélèrent légèrement (+1,5 %, après +1,2 % au trimestre précédent) ; ceux des logements neufs ralentissent (+1,0 % après +1,7 %).

Sur un an, les prix des logements continuent d’augmenter (+5,7 %, après +5,6 % au trimestre précédent). Les prix des logements anciens s’accroissent plus vite (+5,9 % sur un an) que ceux des logements neufs (+4,9 %).

Au deuxième trimestre 2021, la hausse des prix des logements se poursuit

Barèmes des meilleurs taux de crédit immobilier – Octobre 2021

Ce barème indicatif est proposé par notre courtier en crédit immobilier par rapport au barème de crédit immobilier qu’il reçoit et surtout des taux de crédit immobilier qu’il négocie. .

Au delà de ce barème synthétique, vous pouvez essayez notre comparateur de crédit immobilier, une innovation qui vous permet d’obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier, une analyse de faisabilité de votre projet immobilier et un accord de principe en moins de deux minutes.

Durée du crédit immobilier – Octobre 2021Taux immobilier « Excellent »*Taux immobilier « Très bon »*Taux immobilier « Bon »*Taux immobilier « Moyen»*
7 ans0.16%0.36%0.44%0.55%
10 ans0.34%0.53%0.63%0.65%
15 ans0.52%0.67%0.78%0.80%
20 ans0.63%0.80%0.96%1.00%
25 ans0.89%1.00%1.16%1.16%

Négocier l’assurance emprunteur plus important que négocier le taux du crédit immobilier ?

Réussir votre crédit immobilier, ce n’est pas que négocier le meilleur taux nominal. Réussir votre négociation, c’est obtenir le TAEG le plus faible possible comme nous vous l’expliquons dans cet article « Quel meilleur TAEG pour votre crédit immobilier ? Nos conseils pour négocier ! » .

Pour obtenir le meilleur TAEG, il faut obtenir le meilleur taux de crédit nominal, mais également et surtout, une assurance emprunteur au meilleur tarif.

Avec la faiblesse des taux de crédit immobilier, vous pourriez même gagner davantage en négociant la bonne assurance emprunteur plutôt qu’e, grappillant péniblement 0.10% ou 0.20% sur le taux du crédit immobilier.

Pour vous en convaincre, il vous suffit d’utiliser notre comparateur d’assurance emprunteur :

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

4 commentaires