Se construire un patrimoine à long terme suppose d’investir votre épargne dans l’économie. C’est alors l’inexorable croissance de l’économie qui vous permettra de valoriser votre capital à un rythme supérieur à l’inflation ou aux faibles taux de rendement de l’épargne.

Comme nous vous l’expliquons, notamment, dans cet article « Assurance-vie : Pourquoi il est important d’avoir un stock d’épargne qui ne rapporte rien !?« , investir dans l’économie pourra se faire via deux actifs principaux :

  • L’immobilier car les prix de l’immobilier suivent directement la dynamique économique, l’inflation, la croissance, …
  • Les actions et la capacité des entreprises à investir, à se renouveler, à chercher à faire toujours plus de bénéfices qui sont à la source de la croissance économique.

Essayons de creuser l’intérêt d’investir en action au travers du PER (Plan Épargne Retraite).

Le PER, un excellent placement d’épargne retraite de très long terme.

Le Plan d’Epargne Retraite (PER) est un placement financier, une enveloppe destinée à recevoir une épargne qui sera rendue disponible par la liquidation des droits à la retraite. L’argent placé dans votre PER ne pourra pas être utilisé par la famille pour satisfaire tel ou tel projet de vie à court ou moyen terme.

L’argent placé dans le PER est bloqué pour 10, 20 et parfois même 30 ans. Nous sommes véritablement dans la définition d’une épargne de très long terme.

Ce blocage des capitaux limite drastiquement l’importance des fonds qui pourraient y être placés. Il s’agit véritablement d’y mettre uniquement les fonds dont vous n’avez pas besoin (même si en réalité, les capitaux peuvent être disponible, sans fiscalité en cas d’accident de la vie comme nous vous le détaillons dans cet article « PER : Une épargne disponible en franchise d’impôt en cas de décès du conjoint.« ).

Bien évidemment, ce blocage des capitaux est rémunéré puisque les dividendes et autres plus-value ne seront pas taxables lors de leur réalisation, mais uniquement en cas de sortie (facultative) du PER. Le PER est un placement dit de capitalisation.

Et surtout, les versements effectués dans le PER sont déductibles des revenus imposables du souscripteur dans la limite de 10% de ses revenus professionnels.

Bref, le PER est un placement destiné à la retraite qui bénéficie d’une fiscalité particulièrement attrayante. Comme je vous l’ai expliqué dans une récente visio-patrimoniale : « Préparer sa retraite et sa succession avec le PER. Les critères pour sélectionner le meilleur PER ?« , le PER est un excellent placement !

Un placement tellement attrayant qu’il est plus efficace que l’assurance-vie pour réduire les droits de succession, tout en étant plus efficace que les lois de défiscalisation dans l’immobilier type PINEL pour défiscaliser (cf; « Le PER, ce bulldozer qui écrase l’assurance-vie et même l’immobilier de défiscalisation Pinel« ).

Investir en actions est facile sur le papier, mais très difficile en pratique.

Revenons au cœur de la question posée par le titre de l’article. Pourquoi le PER est il le meilleur placement pour investir en actions ?

La réponse est simple : Parce que l’argent placé dans le PER est bloqué, réduisant ainsi le stress de la volatilité.

Investir en actions est théoriquement extrêmement rentable ; Il s’agit même du meilleur investissement en terme de rendement vs énergie à y consacrer pour gérer.

A titre d’exemple, le CAC40 dividendes réinvestis depuis 1987, c’est -+ 9% de rendement par années.

Malheureusement, force est de constater que nous sommes très peu à pouvoir espérer profiter de cette performance exceptionnelle.

Trois raisons principales expliquent cette difficulté :

  • Des frais de gestion de l’exposition sur les marchés financiers qui sont trop élevés ; Investir en action via des supports ou placement très chargés en frais ne permet pas de capter la performance du marché ; L’excellent rendement s’évapore dans les frais et il ne reste plus que le risque et les pertes pour l’épargnant. Dans notre définition d’un bon PER, le critère des frais est prioritaire : « PER : Quelles sont les différences entre un bon et un mauvais Plan d’Epargne Retraite ?« 
  • Des biais comportementaux qui polluent les décisions de l’épargnant. Nous sommes tous pareils. Lorsque la bourse monte, nous avons le sentiment que c’est le moment d’investir ; Lorsque la bourse baisse, nous avons le sentiment qu’il ne faut pas investir. Nous sommes tous pareils, et nous sommes donc tous tentés de faire les mêmes erreurs car en réalité les baisses sont des opportunités d’investissement de long terme.
  • Et surtout une difficile gestion du stress face à la volatilité du portefeuille.

Des biais comportementaux et la tentation de la spéculation qui détruisent le rendement.

A l’instar du diable et de l’ange qui accompagne les personnages de dessins animés qui doivent prendre une décision, l’investisseur sur le marché actions est tenté en permanence par la spéculation et le désir de vendre ou acheter, faire des arbitrages en essayant de prédire l’évolution future du marché.

Bref, l’épargnant est tenté par le diable de la spéculation. Un diable qui l’empêche de prendre la seule bonne décision qui vaille : Ne rien faire et se laisser porter par la dynamique des entreprises à l’instar d’un investisseur paresseux tel que nous vous le présentons dans cet article « Découvrez l’investissement des paresseux (Lazy investment) pour épargner dans votre PER ou Assurance-vie« .

Le PER permet de devenir cet investisseur paresseux que vous devriez rêver de devenir. Le PER propose, par défaut, d’un mode de gestion à horizon, qui respecte parfaitement cette stratégie de l’investisseur de long terme qui ne fait rien d’autre que de laisser le temps faire son oeuvre et valoriser son capital.

La gestion à horizon dans un PER à frais très faibles est la définition même de la stratégie d’investissement que vous devez suivre pour vous donner les moyens de capter l’excellente performance des actions à très long terme.

La mauvaise gestion du stress de la volatilité.

Le troisième point qui vous interdit de profiter de la puissance des actions, c’est le stress de la volatilité. Lorsque l’on investit en action, il faut accepter le prix à payer qu’est le stress de la volatilité.

A court terme, le montant de votre épargne peut fortement varier, à la hausse comme à la baisse. Ces variations, que l’on appelle volatilité sont la source d’un grand stress ; Un stress qui peut vous faire prendre de mauvaises décisions, au pire moment.

Combien ont préférer vendre leurs investissements pour se séparer de ce stress qui les empêchait de dormir ? C’était malheureusement, la plus mauvaise des décisions.

Le PER permet de drastiquement réduire ce stress de la volatilité. En effet, comme nous vous l’avons expliqué au tout début de cet article, les fonds investis dans le PER sont bloqués à très long terme et vous y investissez donc uniquement l’argent donc vous n’avez pas besoin.

Ainsi, puisque vous n’avez pas besoin de l’argent et surtout que vous avez du temps devant vous, il est nettement plus facile d’accepter le prix à payer que représente la volatilité.

En acceptant la volatilité, vous acceptez de payer le prix nécessaire pour espérer bénéficier de l’excellent rendement long terme des actions.

Dans un contrat d’assurance-vie, vendu comme un placement « disponible » à tout moment, il est plus difficile de gérer le stress de la volatilité. La différence est principalement psychologique, mais elle est pourtant fondamentale. C’est cette différence qui pourrait vous permettre de réussir à capter la croissance du marché actions ou de faire ces erreurs qui détruiront le rendement.

Cette différence psychologique, vous pouvez la constater sur vos produits d’épargne salariale et notamment le PERCO.

Ceux qui possèdent un PERCO, c’est à dire un produit d’épargne également bloqué jusqu’à la retraite, vivent beaucoup plus sereinement les variations des cours de bourse que les détenteurs d’un PEE à la disponibilité à 5 ans.

Conclusion : VIVE LE PER pour investir en actions à très long terme.

ps : Mais à condition d’être capable de sélectionner le bon PER, c’est à dire le PER aux frais les plus faibles qui proposera une gestion à horizon efficace.

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres et formations 
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Investir dans l'immobilier

19 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :